Mon compte
    Après Le Labyrinthe, 8 films et séries pour ados qui devraient créer l'événement en 2018
    Par Jérémie Dunand — 16 févr. 2018 à 19:15

    "Le Labyrinthe", "Pretty Little Liars", et "Vampire Diaries", c'est fini. Quels seront les films et les séries qui feront très certainement parler d'eux cette année ? De "Love, Simon" à "Truth or Dare", en passant par "Siren", on prend les paris.

    Love, Simon
    1. Love, Simon +

    Avec la sortie en salles la semaine dernière du film Le Labyrinthe : le remède mortel, qui met un terme à la franchise dystopique portée par Dylan O'Brien, ou la fin l'an dernier des séries ados phares Vampire Diaries, Teen Wolf, et Pretty Little Liars, les amateurs de teen movies et de teen dramas pourraient bien être en train de se demander ce qu'ils auront à se mettre sous la dent en 2018. Mais pas de panique, le petit et le grand écran ont encore en réserve quelques films et séries qui pourraient bien faire (beaucoup) parler d'eux auprès des adolescents et autres millenials au cours des prochains mois. Nous en avons retenu huit. Suivez le guide !

    Love, Simon

    Si vous aimez Le Monde de Charlie, Nos étoiles contraires, ou encore 13 Reasons Why, alors le long métrage Love, Simon, adapté du roman Simon Vs. The Homo Sapiens Agenda, devrait sans aucun doute vous plaire. En effet, le film emmené par Nick Robinson (La 5ème Vague), et dans lequel on retrouvera également Jennifer GarnerKeiynan Lonsdale (Flash), et les révélations de 13 Reasons Why Katherine Langford et Miles Heizer, prend le pari de proposer une romance ado grand public, comme on en a déjà vu beaucoup, mais avec un twist bienvenu : Simon est gay. Il est au lycée, est en train de tomber amoureux d'un mystérieux inconnu avec qui il communique sur Internet, mais garde son homosexualité secrète. Jusqu'à ce qu'un camarade de classe se mette à le faire chanter et menace de révéler son secret au grand jour...

    Dans la lignée de Nos étoiles contraires et d'Everything, Everything, Love, Simon devrait être LE teen movie sensible et feel-good qui va faire chavirer tous les ados en mal de romance et de récits initiatiques à base de découverte du premier amour. Et avec Greg Berlanti aux commandes - qui, on le rappelle, a travaillé sur Dawson et nous a offert l'histoire d'amour entre Pacey et Joey bien avant d'être le papa d'Arrow, Flash, Supergirl et compagnie - on est en droit d'espérer un film réussi, qui parle avec justesse et humour d'un sujet important, dans lequel beaucoup de personnes se reconnaîtront. Car comme le dit la bande-annonce, "On mérite tous une grande love story".

    En salles le 20 juin 2018

    Love, Simon Bande-annonce VO

     

    Siren

    En mal de séries à succès (en dehors de Shadowhunters - aidée à l'international par Netflix - et du très bon accueil critique de The Bold Type), Freeform pourrait surprendre, dans les prochains mois, avec Siren, créée par Emily Whitesell, qui a notamment travaillé sur le teen drama de MTV Finding Carter. Une série fantastique qui devrait plaire aux nostalgiques de Vampire Diaries, et assouvir leur soif de romance un brin too much et de créatures surnaturelles qui ont les crocs. Voyez plutôt : la série raconte l'histoire de Ryn, une mystérieuse jeune femme dont l'arrivée dans la petite ville portuaire de Bristol Cove fait renaître la légende de l'existence des sirènes. Mais ces prédateurs marins n'ont pas refait surface par hasard : ils sont de retour pour réclamer leurs droits sur l’océan. C'est alors le début d'une bataille sans pitié entre l'Homme et la mer... 

    Combats entre humains et créatures féériques avides de vengeance, histoire d'amour supposée entre l'héroïne sirène campée par Eline Powell et le biologiste marin incarné par Alex Roe (le beau gosse de La 5ème Vague)... Tout est réuni pour faire fondre les téléspectateurs et téléspectatrices ados de Freeform. Et quand on sait que la série se place régulièrement dans le top 3 des séries les plus attendues sur AlloCiné depuis plusieurs semaines, on se dit quand même que le buzz est bien réel.

    Plongeon prévu le 29 mars sur Freeform aux États-Unis

     

    Truth or Dare

    Nouvelle production de Jason Blum (Insidious, Split, Get Out), Truth or Dare, réalisé par Jeff Wadlow (Kick-Ass 2), est clairement marketé pour attirer les fans des séries ados Pretty Little Liars et Teen Wolf puisqu'il est porté par les comédiens Lucy Hale (bientôt dans Life Sentence) et Tyler Posey. Un public de toute façon clairement dans la cible de ce long métrage horrifique dans la lignée de Ouija et d'Unfriended, qui raconte l'histoire d'une bande d'étudiants qui après avoir joué à une partie d'action ou vérité réalise que le jeu continue et a pris une tournure mortelle : en effet, quelqu'un, ou quelque chose, s'est donné pour mission de punir ceux qui refuseraient un pari ou oseraient dire le moindre mensonge. On en frissonne d'avance !

    En salles aux États-Unis le 13 avril 2018 - Pas de sortie française encore annoncée

     

     The Rain

    Après la France ou l'Espagne, c’est désormais au tour du Danemark de dégainer sa première série originale Netflix, The Rain, qui sera disponible au printemps sur la plateforme de streaming et devrait parler aux fans du Labyrinthe et autres sagas dystopiques pour ados. En effet, cette nouvelle série à suspense nous plongera dans un monde post-apocalyptique, six ans après que la population de la Scandinavie ait été décimée par un terrible virus porté par la pluie. Un frère et une sœur, en quête de sécurité, vont se joindre à un groupe de jeunes survivants et découvrir, avec eux, que la source du danger n'est pas forcément celle qu'ils croyaient.

    Un pitch intriguant, bien que pas très novateur, mais qui, associé au teaser ci-dessous qui donne très très envie, catapulte The Rain tout en haut de la liste de nos grosses attentes séries ados - voire séries tout court - de l'année. Et si Netflix tenait avec ce thriller danois son The Walking Dead maison ? Réponse dans les prochains mois…

    Sur Netflix au printemps

     

    Assassination Nation

    Comme en atteste le teaser du film, Assassination Nation, réalisé par Sam Levinson (Another Happy Day), devrait être l’une des curiosités ciné de cette année 2018. Dans une ambiance qui semble revisiter le teen movie américain de lycée typique à la sauce Sping Breakers qui aurait rencontré l’univers de Bret Easton Ellis (l’auteur d’American Psycho) ce thriller esthétisant et survolté emmené par Odessa Young, Bella Thorne, Bill Skarsgard, et Joel McHale tisse des parallèles évidents avec le procès des sorcières de Salem en racontant l’histoire, de nos jours, de quatre adolescentes qui prennent les armes pour affronter le chaos qui s’est abattu sur la petite ville de Salem après que les données personnelles de chacun ait fait l’objet d’un piratage et aient été dévoilées au grand jour. Exposant ainsi les secrets les plus enfouis et les plus intimes…

    Présenté à Sundance en janvier, Assassination Nation n’a pas manqué de faire parler de lui, notamment pour son excès de violence assez surréaliste. Bref, on a hâte de découvrir ce teen movie d’un genre différent !

    Pas encore de date de sortie en France

     

    Marvel's Cloak and Dagger

    L'univers des super-héros Marvel est-il tout ce dont Freeform a besoin pour enfin retrouver une série à succès ? Il est évidemment trop tôt pour le dire, mais ce qui est certain c'est que Marvel's Cloak and Dagger, qui arrivera sur la chaîne de The Bold Type, Beyond, et Siren avant l'été, pourrait bien créer la surprise et nous offrir, on l'espère, une série d'ados super-héros dans la lignée de la très réussie Marvel's Runaways, lancée en novembre dernier sur Hulu.

    Marvel's Cloak and Dagger, adaptée des personnages éponymes (La Cape et l'Épée en français) apparus pour la première fois dans le comic book Spectacular Spider-Man en 1982, raconte l'histoire de Tandy Bowen (Olivia Holt) et Tyrone Johnson (Aubrey Joseph), deux ados issus de milieux sociaux différents, qui se découvrent des supers-pouvoirs, tombent amoureux l'un de l'autre, et finissent par comprendre qu'ils sont plus forts lorsqu'ils sont ensemble. Super-héros, histoire d'amour épique, problématiques sociales, et imbrication de l'intrigue dans le Marvel Cinematic Universe... Tout semble réuni pour proposer une série réussie, qui saura faire fondre le plus large public possible. Mais bon, Freeform nous a souvent habitué au pire, donc restons prudents !

    À partir du 7 juin sur Freeform aux États-Unis

     

    Midnight Sun

    À l'affiche d'Assassination Nation et de la série Famous in Love, dont la saison 2 débutera en avril aux États-Unis, Bella Thorne (Scream, The Babysitter) tiendra également l'un des deux rôles principaux du film Midnight Sun qui, après avoir été plusieurs fois repoussé, devrait enfin sortir cette année sur les écrans du monde entier.

    Évidemment, tant de reports de sortie ne sont jamais très bon signe, mais on se dit que, peu importe la qualité de cette romance ado, ceux qui ont ri et pleuré devant Nos étoiles contraires et Everything, Everything devraient à coup sûr se ruer dans les salles pour suivre l'histoire de Katie (Thorne), une jeune musicienne de 17 ans qui souffre d’une maladie rare qui lui interdit d’être touchée par le moindre UV. Mais un soir, lors d'une sortie nocturne pour jouer de la guitare dans la gare du coin, Katie va croiser le chemin de Charlie (Patrick Schwarzenegger), avec qui elle va vivre un long été d'idylle compliqué par sa maladie.

    En salles le 13 juin 2018

     

    Pretty Little Liars : The Perfectionists

    Bon, d'accord, on triche un peu puisque Pretty Little Liars : The Perfectionists, spin-off de Pretty Little Liars actuellement en développement du côté de Freeform, n'a pas encore officiellement été commandé en série. Seul un pilote, qui se tournera en mars, est sûr de voir le jour pour le moment, mais on se dit qu'il y a quand même très peu de chances pour que la chaîne n'ait pas envie de capitaliser sur la marque Pretty Little Liars, qui doit bien lui manquer depuis la fin de la série mère en juin dernier après 7 saisons.

    Les fans d'Aria, Hanna, Spencer, et Emily seront à coup sûr ravis de retrouver l'univers de la showrunner I. Marlene King et de la romancière Sara Shepard. D'autant plus que Sasha Pieterse et Janel Parrish, les interprètes d'Alison et de Mona, seront de retour dans ce drama adaptée de la série littéraire de Shepard The Perfectionists, qui s'intéressera à une nouvelle histoire de meurtre dans une petite ville et à ses conséquences sur un groupe de personnages qui cachent bien des secrets derrière leur apparente perfection. Des romans qui, à la base, ne sont aucunement liés à Pretty Little Liars, mais que King a réussi à incorporer, d'une manière que l'on ignore encore, dans le même univers (en dehors de la présence de Mona et Alison). Bref, en cas de commande, Freeform tient probablement un joli succès potentiel entre ses mains.

    Diffusion probable d'ici la fin de l'année en cas de commande d'une première saison

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Nostalgiqueuh
      J'ai seulement continué la série pour Isabelle et Alec ( jusqu'à la saison 3 après j'en pouvais plus ) alors on t'en veux pas. Sinon je te conseille le film The Mortal Instrument qui est vraiment génial
    • Mattyeux
      Fiouuu les amalgames se suivent et arrivent quand même à se ressembler à Hollywood.D'abord, évitons de mélanger des œuvres (que je qualifie de larmoyantes franchement dispensables) à la Nos étoiles contraires avec des adaptations de sagas littéraires sous prétexte que c'est étiqueté ados, ils n'ont RIEN à voir entre eux.Ensuite, on est clairement -et malheureusement- loin d'une oeuvre aussi fédératrice que HP; on sent que les studios grattent tout ce qui est adaptable et susceptible de plaire aux ados ce qui est une vaste bêtise selon moi, car HP, même s'il avait majoritairement plu aux enfants (il entamait l'équivalent d'une année de sixième), avait également plu à des gens de tous âges grâce à son univers attrayant et parfaitement défini et des personnages de tous âges et hauts en couleurs, sans compter le fait que l'on grandissait en même temps que ces personnages, renforçant le phénomène.Aucune autre saga littéraire n'a su en faire de même depuis, pas même Hunger Games qui malgré deux premiers chapitres intéressants s'est vite essoufflé avec deux suites faites en vitesse, expédiées en salle car le studio réfléchissait déjà à sa prochaine poule aux œufs d'o.. plaqués or.Même le spin-off de l'univers de Harry Potter, dont l'histoire est pourtant aussi complexe que 2-2=0, parle davantage au public que toutes ces tentatives désespérées! Pourquoi? Grâce à un univers qui nous parle car diaboliquement bien foutu, et des personnages de tous âges et hauts en couleurs.Ils n'ont manifestement pas saisi ce qui faisait de HP une histoire d'excellente qualité puisque la majorité des sagas d'aujourd'hui semblent être des histoires dystopiques destinées à mettre le lecteur à la place du protagoniste, élu parmi la foule et qui va les sortir de leur situation précaire car il est différent blablablablablablabla (Harry aussi était une sorte d'élu mais ce rôle le dépasse largement tout en étant qu'une partie franchement anecdotique de l'histoire).D'ailleurs je ne suis visiblement pas le seul à ne pas être intéressé puisque ces sagas peinent à exister en livre et pire encore pour finir à l'écran!Allez, un petit HP et le Prisonnier d'Azkaban, un coup d'oubliettes et le tour est joué!
    • Kristina I.
      Amen pour 13 reasons why, l'autre je ne la connais pas.Mais t'as raison c'est souvent pour les acteurs/actrices, le problème c'est que ces chaines font la même chose sur tout ce qu'ils produisent, toujours la même réalisation, les même conneries...
    • Kristina I.
      Je trouvais qu'elle traitait bien le sujet et qu'elle avait une bonne réalisation, mais on peut pas tout aimer c'est évident.
    • Ha'Otep
      J'attendais Siren, et maintenant j'apprend que ca va être les feux de l'amour au pays des sirènes.
    • Lila .B
      The Rain je l'attend énormément !! , je n'aime pas 13 reasons Why
    • Oliver Q.
      Ben c'est surtout que la majorité des teen series n'ont que mépris pour les sujets qu'ils traitent... On se retrouve bien souvent avec de la bouse pseudo naturaliste dégoulinante de faux bons sentiments où la série ne fonctionne que du fait des acteurs... Quand il y a du respect pour les sujets traités tu peux te trouver avec des séries comme My So Called Life ou 13 Reasons Why
    • Kristina I.
      Le problème des teenseries c'est que c'est nanardesque...D'ailleurs en parlant de Shadowhunters, c'est dommage que Netflix ne l'ai pas produite, ça aurait été peut être la première fois qu'une série dans le genre ai droit a une bonne réalisation. J'ai beau être a deux doigts d'être amoureuse de l'actrice, (que dieu me pardonne), mais ça ne suffira jamais pour que j'en arrive a regarder ce type de séries.Et la liste ici ne vends pas du rêve honnêtement, il y a quand même The Rain qui sort du lot, ça pourrait même être la grosse surprise d'avril, on connait Netflix maintenant.
    Voir les commentaires
    Back to Top