Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Amour est une fête : gros plan sur la révélation Camille Razat
    Par Laëtitia Forhan — 19 sept. 2018 à 14:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A l'affiche cette semaine de L'Amour est une fête aux côtés de Guillaume Canet et Gilles Lellouche, découvrez qui est Camille Razat.

    1. +
    Camille Rezat fait ses 1ers pas de comédienne dans la série de France 2, Disparue.
    Lire la suite

    LES DÉBUTS

    Née le 1er mars 1994 à Toulouse, Camille Razat fait ses débuts en tant que mannequin. Après un Bac littéraire et des études au Cours Florent, elle fait ses premiers pas de comédienne dans la série de France 2, Disparue, où elle incarne Léa, une jeune fille qui disparaît sans laisser de trace le soir de la Fête de la musique. Cette série policière de 8 épisodes diffusée au printemps 2015 remporte un franc succès et lui ouvre les portes des castings. La comédienne décroche ensuite un petit rôle dans une autre série à succès de France Télévisions : Capitaine Marleau, diffusée sur France 3.

    Disparue - saison 1 - épisode 1 Bande-annonce (1) VF

    LE GRAND ÉCRAN LUI OUVRE SES PORTES

    Côté cinéma, elle apparaît très brièvement au casting du film de Guillaume Canet, Rock n'roll, avant de décrocher l'un des rôles principaux de la comédie de Victor Saint Macary, Ami-Ami. Camille Razat y incarne Julie, une jeune femme dont le héros - interprété par William Lebghil - tombe amoureux. Le public découvre alors son sourire ravageur et ses yeux pétillants de malice. La comédienne décroche ensuite un rôle de figuration (une hôtesse dans le Thalys) dans le film de Clint Eastwood, Le 15h17 pour Paris.

    UN PREMER RÔLE PRINCIPAL SULFUREUX

    Dans L'Amour est une fête, le nouveau film de Cédric Anger, elle incarne le 1er rôle féminin aux côtés de Guillaume Canet et Gilles Lellouche, qu'elle retrouve donc après Rock n' Roll. Dans ce long métrage qui se déroule dans l'industrie du porno des années 80, Camille Razat tient le rôle de Virginie (surnommée Caprice), une aspirante comédienne poussée par son petit ami à devenir strip-teaseuse et actrice de films érotiques. Un rôle de starlette de l'âge d'or du cinéma porno français pour lequel l'actrice a dû se dévêtir et apprendre à danser lascivement et qui tranche complétement des rôles dans lesquels elle a pu s'illustrer jusqu'à présent. Un changement souhaité par la comédienne à qui l'on ne proposait jusqu'ici que des rôles de jeunes femmes sages.

    Camille Razat fera - dès le 28 septembre prochain - ses débuts sur les planches dans la reprise de la pièce d'Amanda Sthers, Le Vieux Juif Blonde, mis en scène par Volker Schlondorff. On la retrouvera ensuite au casting du film de genre Girls with balls d'Olivier Alfonso.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top