Mon compte
    Disney : 18 personnages inspirés de vraies personnes
    17 oct. 2020 à 19:00
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Maui dans "Vaiana", Ariel dans "La Petite sirène", Aladdin, Cruella... Pour créer ces personnages, certains animateurs Disney puisent parfois leur inspiration dans le physique de véritables personnalités.

    Walt Disney France / Warner Bros.

    Maui, inspiré par Dwayne Johnson

    Pour créer le demi-dieu qui accompagne Vaiana dans ses aventures, les animateurs Disney se sont inspirés de son interprète original : The Rock, et notamment de son sourire et du mouvement de ses sourcils. (Vaiana est disponible sur Disney )

    Maléfique, inspirée par Eleanor Audley

    Si elle arbore ici les cornes menaçantes de la fée Maléfique, l'actrice américaine avait déjà prêté ses traits à une autre méchante Disney quelques années auparavant : la Marâtre de Cendrillon (voir page 15).

    Aladdin, inspiré par Tom Cruise

    Les animateurs expliquent avoir été influencés par le physique de Tom Cruise, mais aussi par celui de Michael J. Fox, pour créer Aladdin. Concernant le pantalon "baggy" du personnage, les artistes se sont inspirés du style vestimentaire du rappeur MC Hammer.

    Le Génie, inspiré par Robin Williams

    Robin Williams, qui double le Génie en version originale, s’est tellement pris au jeu qu’il a improvisé pendant plus de 16 heures. L'attendrissant personnage bleu a également hérité de certaines expressions faciales du comédien.

    Ursula (La petite sirène), inspirée par Divine

    C'est la drag queen Glen "Divine" Milstead qui a inspiré aux animateurs Disney l'apparence de la méchante Ursula. On retrouve notamment les formes de son corps et ses mouvements de danse dans le physique de la sorcière.

    Blanche-Neige, inspirée par Margaret Champion

    Cette actrice et danseuse américaine est surtout connue pour avoir participé à inaugurer la technique de la rotoscopie chez Disney. Véritable ancêtre de la motion-capture, cette méthode consistait à tourner une séquence de film en prises de vues réelles avec de véritables comédiens, et à en reporter la forme (image par image) en animation.

    Alice, inspirée par Kathryn Beaumont

    Jeune actrice anglaise à la carrière plutôt fugace, Kathryn Beaumont a prêté sa voix - mais aussi ses traits via la rotoscopie - à l'héroïne d'Alice au pays des merveilles, ainsi qu'à Wendy dans Peter Pan.

    Ariel (La petite sirène), inspirée par Alyssa Milano

    Héritant des traits de la jeune Samantha Micelli dans Madame est servie, la petite sirène aurait aussi emprunté quelques-unes des caractéristiques physiques de Daryl Hannah dans Splash de Ron Howard.

    Aurore (La belle au bois dormant), inspirée par Audrey Hepburn

    Si le corps svelte de la princesse s'inspire de l'actrice Audrey Hepburn, c'est la comédienne Helene Stanley qui a servi de modèle à son visage.

    La marâtre (Cendrillon), inspirée par Eleanor Audley

    Cette actrice américaine est surtout connue pour avoir prêté sa voix et son faciès à la méchante belle-mère de Cendrillon, donc, mais aussi à Maléfique, la sorcière de La Belle au bois dormant.

    Le chapelier fou (Alice au pays des merveilles), inspiré par Ed Wynn

    Ce comédien américain, dont le physique facétieux se prêtait à merveille à celui du Chapelier fou, est également connu pour son rôle de l'hilare Oncle Albert dans Mary Poppins.

    Le Capitaine Crochet, inspiré par Hans Conried

    Acteur de second plan aux Etats-Unis, c'est surtout pour son interprétation vocale du Capitaine Crochet dans le long métrage des studios Disney que Conried resta dans les mémoires. Outre ce rôle, sa carrière a notamment été rythmée par de nombreuses apparitions dans des programmes télévisés.

    Cruella, inspirée par Tallulah Bankhead

    Réputée pour son rôle dans Lifeboat d'Alfred Hitchcock, où elle incarnait la journaliste de mode Connie Porter, c'est cette actrice qui a en partie inspiré aux animateurs Disney la terrible Cruella.

    Jasmine, inspirée par Jennifer Connelly

    Jeune star montante à l'époque d'Aladdin (Une Place à prendre, Les Aventures de Rocketeer,...), c'est elle que les artistes du film avaient en tête en créant le personnage de Jasmine.

    Peter Pan, inspiré par Bobby Driscoll

    Véritable enfant-star des années 50 vu dans de grandes productions Disney telles que L' Île au trésor ou Danny, le petit mouton noir, c'est Bobby Driscoll qui a prêté ses traits rieurs au célèbre Peter Pan.

    Pocahontas, inspirée par Irene Bedard

    Après avoir doublé la princesse indienne et inspiré son apparence aux animateurs Disney, cette actrice originaire d'Alaska a incarné la mère de Pocahontas dans Le Nouveau monde de Terrence Malick.

    WALL-E, inspiré par Charlie Chaplin

    Pour animer ce robot sans avoir recours à la moindre ligne de dialogue pendant toute la première partie du film, les artistes des studios Pixar se sont largement inspirés des sommités du cinéma muet, tels que Charlie Chaplin ou Buster Keaton.

    Basil et Dawson, inspirés par John Musker et Ron Clements

    En créant les deux personnages principaux de leur premier long métrage, les futurs réalisateurs d'Aladdin, de La Petite sirène et de Vaiana leur ont insufflé un peu de leurs propres personnalités. C'est même eux qui nous l'ont dit...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top