Mon compte
    Halloween : les 10 meilleurs méchants Disney
    31 oct. 2020 à 19:00
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    De Cruella à Jafar en passant par Scar, découvrez pour Halloween notre classement des 10 meilleurs méchants Disney.

    N°10 - Gaston (La Belle et la Bête)
    1. N°10 - Gaston (La Belle et la Bête) +
    Adulé par tous les habitants de son village natal, ce "prince charmant" version macho et misogyne a toujours été habitué à ce qu'on fasse ses quatre volontés. Le refus catégorique que lui oppose Belle lorsqu'il la demande en mariage fait donc immédiatement ressortir les aspects les plus méprisables de son grossier caractère.

    (La Belle et la Bête est disponible sur Disney+)
    Lire la suite
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Clémentine C.
      Frollo derrière Crochet, Ratigan et Cruella ça fait un peu mal ^^ Mais le top 3 reste qualitatif (je regrette juste qu'il n'y ait aucune mention d'Hadès même si je comprends parfaitement son absence. C'est plus un méchant comique que vraiment menaçant et efficace ^^)
    • Kurobator
      D'où le fait qu'ils soient plus beaucoup plus nuancés dans les Disney modernes, où l'on s'intéresse davantage au motif et au propos de fond derrière leurs actes, ou à la métaphore qu'ils représentent dans les cas des plus récents, qu'aux personnage/entités en eux-même. Non pas que les méchants des grands classiques étaient émancipés de discours analogiques, bien au contraire, mais ça restait des caricatures définies par une caractéristique monolithique (ce qui n'est pas péjoratif car bien développées et appréciables la plupart du temps).
    • Xavier N
      Je ne sais pas si tu trouves cela manichéen, mais les méchants classiques de Disney sont souvent poussés par leurs mauvais désirs à devenir méchant. En effet rien n'indique qu'ils étaient déjà méchants ou gentils avant l'histoire racontée. Mais les raisons sont clairement évoquées.Voici quelques exemples : le mauvais désir qui revient très très souvent, c'est la jalousie. Et la jalousie est vraiment une racine du mal : La Reine de Blanche-Neige, Maléfique, Madame de Trémaine et ses filles, Gaston, Scar... et bien d'autres !La vengeance : Capitaine Crochet.Parfois aussi, la cupidité : le Prince Jean.
    • Pierre C.
      Ce qui n'est pas plus mal, d'ailleurs.
    • Kurobator
      Je voulais surtout dire qu'il y a un parti pris (qu'on adhère ou pas) de ne plus proposer de méchant personnifiés dans ces films mais plutôt des analogies et concepts imagés à affronter. Ce n'est pas tant qu'ils ne sont pas mémorables, c'est simplement qu'ils sont absents des dernières productions dont la formule a été renouvelée (en bien ou en mal selon chacun).
    • Bacta142.
      Non t'as raison, aucun méchant des récents Disney n'est mémorable.
    • Kurobator
      J'aurais dis l'exact opposé à dire vrai... Je n'affirme pas si c'est positif ou négatif, chacun aura son opinion, mais de constat, les antagonistes ou leurs équivalents (lorsqu'il y en a encore) des Disney modernes sont beaucoup moins manichéens et on justifie beaucoup plus leurs agissements.
    • Kurobator
      C'est surtout que les derniers classiques Disney n'ont pas de réel antagoniste. Du moins, les protagonistes de Vaiana, Ralph 2.0 et Frozen 2 affrontent plutôt des créatures concepts débouchant sur une résolution pacifiste tandis que les méchants de Frozen et Zootopie sont seulement révélés dans le climax pour dénoncer une idéologie sociétale (racisme, patriarcat...). Quant aux Nouveaux Héros, je crois me souvenir que l'antagoniste trouve finalement sa rédemption en fin de film. Je n'ai visionné tous ces films qu'une seule fois chacun à leur sortie cela dit, peut-être que mes souvenirs sont biaisés.
    • Kurobator
      Frollo en neuvième position, c'est un comble.
    • Xavier N
      Il faut dire que le côté perfide, sombre et sans scrupules est accentué par la magistrale interprétation de Jean Piat. C'est d'ailleurs la même chose pour Scar du coup. Et quand on compare avec la VF de 2019, la voix de Scar est tellement plate, aucune émotion, aucune cruauté, rien... Jean Piat est inégalable.Le même reproche peut se faire pour la Sorcière de Blanche-Neige, mon dieu, que le redoublage de 2001 est mauvais... Rien d'effrayant, ça décrédibilise tout ! En revanche, la version de 1962 par Marie Francey est LA version vraiment flippante avec sa voix caverneuse, ses rires réalistes...etc.A propos des méchants, aujourd'hui c'est : je suis méchant car je dois être le méchant de l'histoire, point. On dirait qu'ils le sont sans raison.
    • PENN-AR-BED (BLOCKED USER)
      La sorcière a un nom (Grimhilde) et personnellement c'est Claude Frollo (LE BOSSU DE NOTRE-DAME) le meilleur méchant.D'ailleurs je trouve que depuis la Mère Gothel (RAIPONCE), il n'y a pas eu de bon méchant dans un film d'animation Disney.
    Voir les commentaires
    Back to Top