Notez des films
Mon AlloCiné
    Netflix : 10 monstres qu’on adore, de Love and Monsters aux Gremlins
    Par CTC — 21 avr. 2021 à 17:30

    Le film Netflix Love and Monsters nous a donné envie de revoir d’autres films de monstres sur la plateforme. Qu’elles soient effrayantes, drôles, ou mignonnes, ces créatures ne nous ont pas laissés indifférents.

    Love And Monsters
    Love And Monsters
    Sortie le 16 octobre 2020 | 1h 49min
    De Michael Matthews
    Avec Dylan O'Brien, Jessica Henwick, Michael Rooker, Dan Ewing, Ariana Greenblatt
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    3,6
    Voir sur Netflix

    Joli carton pour Love and Monsters sur Netflix qui caracole en tête des films les plus vus sur la plateforme depuis son lancement. Dylan O’Brien y affronte toutes sortes de créatures : un crapaud affamé, des sangsues assoiffées, des insectes géants… bref tout autant de monstres que l’on n'aimerait peut-être pas rencontrer dans la vraie vie. Sauf peut-être l'escargot géant. 

     

    Le monstre à pinces : le crabe géant de Love and Monsters

    Netflix

    Ne vous fiez pas à son air effrayant, car sous sa carapace géante et ses pinces acérées, se cache un monstre qui ne rêve que d’une chose : retrouver sa liberté. Et ça, Joel l’a bien compris. 

    Le monstre sans yeux : la bête de Doom

    Capture d'écran

    De tous les monstres que l’on peut voir dans Doom, ce vers géant est clairement notre préféré !

    Le monstre qu’il ne faut ni nourrir ni mouiller : les Gremlins

    DR

    Si vous faites l’acquisition d’un adorable Mogwaï, il vous faudra respecter des règles précises sous peine de voir apparaître chez vous de terrifiants Gremlins !

    Le monstr-ours : l’ours mutant d'Annihilation

    Netflix

    Parmi les créatures que l’on peut apercevoir dans Annihilation, l’ours mutant est clairement le plus effrayant, de son look à son cri qui vous glace…

    Le monstre légendaire scandinave : le Kraken

    Capture d'écran

    Persée affronte le mythique Kraken dans Le Choc des Titans, un monstre aquatique titanesque issu des légendes scandinaves médiévales. 

    Le monstre préhistorique : le Skullcrawler

    Warner Bros. France

    Dans la catégorie poids lourds-Titans, on choisit sans hésiter le Skull Crawler, un monstre préhistorique qui a donné du fil à retordre à notre Kong adoré.

    Le monstre alien : Edgar the Bug

    Capture d'écran

    Dans le premier volet de Men in Black, les agents J et K découvrent qu’un alien insecte a pris la possession du corps d’Edgar (Vincent d’Onofrio). Si vous n’aimez vraiment pas les cafards, ce monstre a dû (aussi) vous donner quelques frissons.

    Les monstres tout doux : Les Maximonstres

    Warner Bros. France

    Pour donner vie aux créatures imaginées par Maurice Sendak, les équipes ont mélangé marionnettes et animation numérique. Sur le tournage, ils ont fait appel à des gens en costume ainsi que des animatroniques (8 mois de travail auront été nécessaires). Les mouvements des visages ont ensuite été complétés et affinés numériquement.

    Le monstre revenu à la vie : la créature de Frankenstein

    Capture d'écran

    Parmi les monstres que croise le chasseur Van Helsing, on peut citer la célèbre créature de Frankenstein jouée ici par Shuler Hensley (qui mesure 2 mètres de haut !).

    Le bat-monstre : Les créatures de The Cave

    Capture d'écran

    Ces monstres utilisent l’écholocalisation pour traquer leurs victimes dans le noir et sont dotés d’ailes comme des chauves-souris. Tout comme dans The Descent, The Cave nous a appris une chose : il faut éviter de visiter les lieux souterrains.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Love and Monsters sur Netflix : le réalisateur a déjà quelques idées pour une suite
    • Love and Monsters sur Netflix : quel est son lien avec Les Gardiens de la Galaxie ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top