Mon compte
    La dramédie est-elle la nouvelle comédie ? 12 bijoux de drôlerie et d'émotion à ne pas rater
    Par Jean-Maxime Renault — 14 déc. 2015 à 19:08

    Alors que la saison 2 de "Transparent" démarre sur OCS, petit tour d'horizon des meilleures dramédies du moment, qui ont carrément supplanté le genre de la comédie ! De "Casual" à "Master of None" en passant par "Younger", découvrez ces petits bijoux

    On aime certaines séries parce qu'elles nous font rire à gorge déployée, d'autres parce qu'elles nous scotchent à nos fauteuils et d'autres encore parce qu'elles nous touchent au plus profond. Certaines réussissent à provoquer un peu tout ça à la fois dans nos têtes et nos petits coeurs et si elles étaient rares fut une époque à quelques exceptions près, les genres étant alors très compartimentés, elles sont légion aujourd'hui.

    D'abord à travers le mode des dramédies de 42 minutes au coeur des années 2000 façon Desperate Housewives, Ugly Betty ou Ally McBeal, qui est un peu passée même s'il reste de rares survivantes comme Grey's Anatomy; puis place à celles au format 26 minutes, lancées grâce à Sex & The City notamment, qui ont mis du temps à s'imposer mais qui envahissent désormais les chaînes du câble et les services de streaming pour notre plus grand plaisir. C'est ainsi que sont nés sur Amazon, Netflix ou Hulu des bijoux comme Transparent, Master of None ou Casual; après que HBO et Showtime les aient précédés de quelques années avec Girls, United States Of Tara ou Californication

    Sur les grands networks, l'exemple récent le plus frappant est Mom sur CBS, qui traite de sujets sérieux et plombants -l'alcoolisme, le chômage, la mort- sur un ton mi-grave mi-léger, un véritable tour de force dans le format sitcom. Depuis la fin de Friends en 2004, bien peu d'entre elles sont parvenues à s'imposer et devenir de grandes séries populaires. Toutes sauf The Big Bang Theory et How I Met Your Mother, deux sitcoms qui n'ont pas eu peur de régulièrement lorgner du côté du drame à l'occasion d'épisodes spéciaux. On se souvient par exemple de celui consacré à la mort du père de Marshall ou celui sur la mort de la mère de Howard. HIMYM a même évolué au fil du temps en pure dramédie, du propre aveu de ses créateurs, qui disent l'avoir toujours voulue ainsi. 

    Si la dramédie n'a pas supplanté la comédie, et ne le fera certainement jamais, les deux pouvant parfaitement cohabiter, elle a réussi à s'imposer auprès d'un public de plus en plus large et force la comédie à se réinventer pour ne pas se ringardiser : il lui faut un peu plus de fond et toujours plus de rires pour réussir.

    La bande-annonce de la saison 2 de Transparent, à voir sur OCS City :

     

     

    Master of None est disponible sur Netflix :

     

     

    Hulu s'est lancée dans la production originale avec Casual :

     

    TRANSPARENT

    Après avoir remporté cinq Emmy Awards et deux Golden Globes l'an dernier, Transparent est de retour avec une saison que l'on espère forcément à la hauteur de la première : tout aussi bouleversante et intense. Plus que l'histoire d'un père qui veut changer de sexe, c'est celle d'une famille dysfonctionnelle dont chaque membre est en pleine quête identitaire.

    MASTER OF NONE

    L'ancien second rôle hilarant de Parks and Recreation Aziz Ansari vient de créer la surprise grâce à sa dramédie Master of None pour Netflix, dans laquelle il tient le rôle principal, mais qu'il écrit et produit également. L'histoire d'un comédien en galère trentenaire, à la recherche du grand amour à New York. Piquante et tendre, la série traite aussi de sujets sérieux (l'immigration, la vieillesse...) sur un ton résolument moderne.

    CASUAL

    Hulu a choisi Casual pour se lancer dans le monde de la création originale de séries, signée Jason Reitman. L'univers du dating est ainsi disséqué à travers les 3 membres d'une famille : un frère, créateur d'une application, lui-même célibataire endurci, sa soeur, fraîchement divorcée, et la fille adolescente de cette dernière. Touchante et drôle, parfois comparée à Six Feet Under pour son schéma familial, la série tient toutes ses promesses.

    RED OAKS

    Produite par Steven Soderbergh, cette série Amazon n'atteint pas la perfection de Transparent mais offre un regard tendre sur la post-adolescence à travers le parcours de David Myers, 20 ans, qui décroche un emploi saisonnier dans un country club du New Jersey majoritairement fréquenté par des juifs. Entre des clients pas toujours faciles et des employés pas toujours sympathiques, le jeune homme tente de découvrir quelle direction donner à sa vie.

    YOU'RE THE WORST

    L'une des plus grandes réussites en matière de dramédie de ces dernières années, You're the Worst, ou l'histoire de deux handicapés de l'amour aux personnalités auto-destructrices qui tentent l'aventure du couple bon gré mal gré. Jimmy et Gretchen représentent à la perfection une génération qui a peur de l'engagement. Et ils sont épaulés par des personnages secondaires hyper attachants. Une série audacieuse à ne pas rater !

    GIRLS

    C'est à Girls que l'on doit l'explosion de la dramédie ces dernières années, sans doute parce qu'elle a redistribué les cartes en osant beaucoup de choses grâce à la personnalité audacieuse de Lena Dunham, qui l'incarne à merveille, à tous les postes : scénariste, showrunner, réalisatrice et bien sûr actrice principale. Un petit bijou bobo, aussi agaçant qu'attachant, témoin d'une génération.

    LOOKING

    Dans la foulée de Girls, HBO a tenté avec succès critique mais flop audimatique sa version "gay". Looking était un peu plus que ça, mais s'inscrivait dans une même tendance bobo-réaliste, avec une direction artistique forte, un sens de l'esthétisme prononcé. Un Queer as Folk nouvelle génération, parfois trop communautaire peut-être, mais en phase avec son temps.

    TOGETHERNESS

    Togetherness ou un Girls des adultes, la lutte tragi-comique de quatre personnages quarantenaires, dont un couple en perdition depuis le stress du mariage et des enfants, pour suivre leurs rêves, tout en restant bons amis. Les frères Duplass offrent une série à la qualité fluctuante selon les épisodes mais qui dit de belles choses, parfois déchirantes, avec un certain naturel.

    GRACE & FRANKIE

    Grace and Frankie ou la dramédie des personnages âgées qui s'adresse à absolument tout le monde. L'histoire de la mésentente cordiale entre l'élégante Grace et l’excentrique Frankie, obligée de vivre ensemble à 70 ans lorsque leurs maris les quittent... pour se mettre ensemble ! Elles doivent alors se réinventer, et il n'y a pas d'âge pour être confronté à ce défi. Drôle, mais surtout très émouvante série de Netflix, avec une Jane Fonda et une Lily Tomlin au sommet !

    GETTING ON

    Dramédie très sombre, qui sait plus que n'importe quelle autre mettre mal à l'aise, Getting On (adaptée par HBO à partir d'un format anglais) explore le service gériatrique d'un hôpital en suivant les infirmières et les médecins qui tentent de combattre la triste réalité de la vieillesse alors que le système de santé du pays est lui-même malade. De beaux portraits de personnages que l'on voit rarement à la télévision...

    YOUNGER

    Plus légère que la moyenne des dramédies actuelles, Younger, imaginée par le créateur de Sex & The City, raconte comment une mère de famille fraîchement célibataire décide de mentir sur son âge afin de se donner plus de chances de retrouver du travail. Un conflit des générations truculent basé sur le quiproquo qui ravit mais qui n'oublie pas de dire des choses au passage.

    MOM

    Mom n'est pas une dramédie à la base mais une sitcom dans la plus pure tradition, sauf qu'elle a beaucoup évolué depuis ses débuts pour traiter de sujets plus graves, comme How I Met Your Mother a pu le faire de temps en temps, comme l'addiction, la mort, le chômage... avec toujours une touche d'optimisme et beaucoup d'humour. Un véritable tour de force, notamment grâce à la géniale Allison Janney.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top