Mon compte
    Red Road
    note moyenne
    2,9
    252 notes dont 57 critiques
    répartition des 57 critiques par note
    7 critiques
    20 critiques
    7 critiques
    14 critiques
    6 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Red Road ?

    57 critiques spectateurs

    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 317 critiques

    2,5
    Publiée le 7 février 2021
    Ce premier long-métrage réalisé par Andrea Arnold et sorti en 2006, est assez moyen. C'est le premier film de la réalisatrice que je vois, je précise donc que je ne suis pas familier à son style. C'est en tout cas ici l'histoire d'une femme travaillant dans une société de vidéosurveillance. Un jour, elle voit un homme qu'elle semble connaitre et passe de l'autre côté de la caméra afin de se rapprocher de lui. Bien évidemment, à la fin, nous saurons pourquoi elle tient tant à rentrer en contact avec cet homme mais tout le dénouement se déroule dans la dernière demie-heure de film et toute la première partie se dévoile alors réellement à nous et nous comprenons bien plus de choses. C'est un procédé assez intéressant puisque soudainement, certains éléments nous sautent aux yeux et nous paraissent beaucoup plus clair, amener les choses comme ça apporte une certaine part de mystère au film. Mais d'un autre côté, il faut rester accrocher pendant toute la première heure et demie car il ne se passe pas grand-chose ! Tout est très lent, nous ne comprenons donc pas les motivations du personnage principal, qui sont ces autres personnages qui gravitent autour d'elle, nous émettons des hypothèses mais ça s'arrête là. Nous ne sommes pas vraiment dans le thriller palpitant. De plus, tout est très lourd, très sombre, le film donne d'ailleurs quelques fois mal à la tête car c'est dur de rentrer dans un monde aussi froid et morne. En ce qui concerne les acteurs, nous retrouvons Kate Dickie et Tony Curran qui jouent bien. "Red Road" est donc un film intéressant mais dont on a du mal à rentrer dedans.
    xavierch
    xavierch

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 167 critiques

    3,5
    Publiée le 6 juin 2016
    Un film étonnant, pas tout à fait thriller et pas complètement drame, avec des acteurs excellents, une idée originale, celle du métier de l'héroïne, qui permet de surveiller sans être vu, et une fin excellente, et ceci malgré quelques longueurs en début de film. A voir.
    BeatJunky
    BeatJunky

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    4,0
    Publiée le 7 mai 2016
    Un film hyper prenant, à l'ambiance sombre et inquiétante... Andrea Arnold réussit à nous mettre aussi mal à l'aise que son héroïne avec une mise en scène vraiment impeccable! Le film est très lent mais reste captivant grâce tout d'abord à son actrice principale (Kate Dickie) vraiment niquel... Un film à voir absolument et une réalisatrice à suivre !
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 2 136 critiques

    0,5
    Publiée le 22 avril 2015
    Film malheureusement trop lent et trop mou !! On s'ennuie trop fort et la fin ne suffit pas à remonter le niveau du film !!! A fuir...
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3671 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    3,0
    Publiée le 8 avril 2015
    Bon, c'est du social, c'est anglais, donc forcément assez déprimant, parfois légèrement ennuyeux et se croyant un peu brillant qu'il ne l'est. Cela dit, il faut reconnaître à Andrea Arnold un vrai talent pour filmer son héroïne, dont les réactions et l'évolution restent toujours crédibles jusqu'à la fin, l'excellente interprétation de Kate Dickie n'y étant pas non plus étrangère. De plus, le récit a beau être dur, la réalisatrice y intègre une réelle sensibilité et porte un regard finalement assez nuancé sur tous ses personnages, évitant ainsi avec intelligence le manichéisme. C'est peut-être parfois un peu forcé et légèrement déjà vu, mais il y a suffisamment de sincérité et de subtilité pour que cela passe sans trop de mal. Et le dénouement, spoiler: étonnamment apaisé
    , accompagné de la très belle chanson du générique « Love Will Tear Us Apart », viennent joliment conclure ce « Red Road » globalement de bonne facture.
    S M.
    S M.

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 555 critiques

    4,0
    Publiée le 19 septembre 2014
    Premier long-métrage d'Andrea Arnold, "Red Road", tourné à Glasgow, est un très bon drame/thriller qui ne laisse pas indifférent. Porté par l'excellente "Kate Dickie", le film commence doucement et monte crescendo. Et plus ça avance et plus on a envie de savoir. Quelles sont les motivations de notre héroïne? Qui est cet homme? Etc... La première partie du film est du thriller pur. La deuxième (Surtout la dernière demi-heure) est, quant à elle, plus axée "drame". La mise en scène est particulièrement soignée et travaillée, la photographie très belle. La bande-son est bien choisie et colle parfaitement à l'ambiance. Un film marquant.
    surfnblue
    surfnblue

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 322 critiques

    2,0
    Publiée le 19 février 2014
    Un film lourd, cru et lent dans lequel on a vraiment du mal à s'investir. C'est vraiment lent. Il ne se passe rien d'intéressant. C'est une sorte de série-B qui passe mal au cinéma.
    Vraiment pas terrible.
    legallyblond
    legallyblond

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    5,0
    Publiée le 13 février 2014
    Magnifique premier film d'Andrea Arnold, à 45 ans (rien ne sert de courir, il faut partir à point). Impressionnant tout ce qu'elle invente, affronte et ose, à partir d'une idée de polar classique et d'un scénario dont elle n'a pas peur de tirer le meilleur. ça pourrait être glauque et ça ne l'est pas, la fin est bouleversante et tous les acteurs extraordinaires.
    MC feely
    MC feely

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 579 critiques

    2,0
    Publiée le 23 janvier 2014
    Assez improbable et des prises de décisions inexplicables pour une conclusion qui n'est pas à la hauteur!Des scènes véritablement trop longuet qui n'était pas nécessaire!les acteurs sont quand à eux crédibles dans leurs rôles c'est à reconnaitre mais c'est vraiment ces longueurs inutiles et tout ce bazar pour en arriver la!2/5.
    lorenzo fly
    lorenzo fly

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 808 critiques

    0,5
    Publiée le 20 juillet 2013
    "Red road" est un film raté tout d'abord par son scénario abérant malgré une bonne atmosphère mise en place. Plutôt pathétique!!
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 7 février 2013
    bon sang ce film ! mais bon sang quel nullité ! j'ai perdu mon temps devant ce film mal construit, mal joué, d'une longueur INTERMINABLE, j'avais lu les critiques et je m'étais dis pourquoi pas ? cela à l'air vraiment d'être un bon film, j'aurais du lire les mauvaises critiques et pas les bonnes. Le sujet de départ aurait pu être effectivement une bonne idée, mais c'est mal traité, mal construit, du suspens qui tire sur des longueurs inutiles, eh puis ces scènes de porno puisque cela tient plus du porno que de l'érotisme sont d'une laideur poussée à l'extrême. Il n'y avait vraiment pas besoin de ce déballage malsain et moche de ces corps et de ses actes, suggérer aurait suffit ! vraiment j'ai perdu mon temps et je ne le conseille à personne, passez votre chemin....
    Sophiou
    Sophiou

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    4,0
    Publiée le 23 novembre 2012
    Un bon long métrage, habile mélange de genres (thriller / Drame). La réalisation est réussie bien qu'un peu radicale. Un dénouement habile clôture le film... qui est à découvrir !
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    3,0
    Publiée le 26 septembre 2012
    Attention, spoilers. Red Road est un thriller des temps modernes. Jackie travaille pour une entreprise de vidéo surveillance... publique. De son petit siège, bien confortablement, elle regarde les habitants de sa banlieue défavorisée. C'est, en soi, une métaphore sur le cinéma, Jackie est elle la spectatrice et assiste à un spectacle quotidien. Jusqu'au jour, où, elle tombe sur un homme qu'elle aurait préféré ne pas voir apparaître sur son écran.
    Nous voilà Jackie plongée dans son cinéma, cette fois-ci elle n'est plus juste spectatrice mais aussi actrice. Les écrans de surveillance n'auront de cesse de nous la montrer. Elle a perdu sa position confortable, dominante, elle est dans le feu de l'action.
    Toute cette première partie se révèle être assez intéressante, doublée d'une atmosphère nocturne pas mal foutue, qui vient rajouter une sorte de tension latente à un climat angoissant.
    La seconde partie hésite entre le cinéma social et le thriller, parfois de façon assez maladroite, il faut le reconnaitre. On voit déjà ses aspirations à Fish Tank, le film qu'elle tournera par la suite. La réalisatrice a assez de mal à filmer sa vengeance, ou plutôt à savoir ce qu'elle veut en faire. Le scénario semble culiminer avant de retombler de façon particulièrement décevante. Tout ça pour ça.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 20 novembre 2011
    Le film, portrait social pas franchement folichon, est honnête mais ne convint jamais, la faute à sa lenteur. Pourtant reste une fin assez inattendue, dans son traitement du moins.
    Rik13
    Rik13

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 648 critiques

    3,0
    Publiée le 5 novembre 2011
    « Red Road » est un film noir à la réalisation âpre sans décorum superflu. Pas de musique envahissante ni de dialogues inutiles, une image sombre et terne. Juste l’histoire de Jackie, employée dans une société de vidéosurveillance. Elle veille derrière ses écrans sur un quartier populaire de Glasgow. Un jour, sur son écran de contrôle, elle reconnaît un homme qui la ramène à un moment tragique de sa vie. Elle entreprend alors de rencontrer cet homme. La première partie du film présente le personnage de Jackie, dévoilant par petites bribes les aspects de sa personnalité. La mise en scène sèche d’Andrea Arnold et le rythme lent du récit rendent cette première partie assez fastidieuse. « Red Road », dans sa première moitié, aborde les thèmes du voyeurisme, inhérent au système de vidéosurveillance dans lequel tout le monde est scruté en permanence, à l’image de Jackie, observant la vie quotidienne des habitants ordinaires, semblant de ce fait se protéger de la vie extérieure. La deuxième partie, à partir de la rencontre avec Clyde, est plus prenante, laissant entrevoir le drame qu’a vécu Jackie, jusqu’au dénouement final, moment poignant où tout est dévoilé. Cette production, derrière sa construction rigide et épurée, se révèle émouvante dans son épilogue d’une grande intensité dramatique. Le film aurait cependant gagné en puissance en écourtant d’une quinzaine de minutes sa première partie qui risque de décourager pas mal de spectateurs. Kate Dickie livre ici une belle interprétation de cette femme qui a mis sa vie entre parenthèses et dont on ressent, au fur et à mesure qu’avance le récit, une douleur à fleur de peau et une rage intériorisée. Un film atypique et saisissant, imparfait dans sa réalisation et parfois bancal dans sa construction, mais qui a le mérite de sortir des sentiers ultra-balisés du cinéma d’aujourd’hui.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top