Mon compte
    La frontière de l'aube
    note moyenne
    2,5
    226 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La frontière de l'aube ?

    46 critiques spectateurs

    5
    10 critiques
    4
    5 critiques
    3
    2 critiques
    2
    10 critiques
    1
    5 critiques
    0
    14 critiques
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 688 abonnés Lire ses 15 818 critiques

    0,5
    Publiée le 9 octobre 2020
    Tourné en noir et blanc sois disant artistique mais prétentieux. Il est immédiatement évident que le film va être très mauvais car le réalisateur Garrel passe beaucoup trop de temps sur des plans fastidieux du couple endormi ou regardant fixement au loin. La frontière de l'aube a encore moins de sens à l'écran que sur le papier...
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 089 critiques

    1,5
    Publiée le 28 novembre 2015
    J’avoue ne pas être un grand connaisseur du cinéma de Philippe Garrel qui me semble lointain de mes préoccupations, mais après tout, j’aime de nombreux cinéastes comparables. Apparemment, je n’ai pas choisi son meilleur opus pour me plonger dans son univers puisque le film est loin d’avoir rallié tous les suffrages. Cela démarre plutôt bien pourtant grâce à une belle photographie en noir et blanc et une science réelle du portrait. Malheureusement, le réalisateur ne semble pas avoir grand-chose à raconter et plonge ses personnages, et par-là même le spectateur, dans un vide intersidéral, un puits d’ennui sans fonds, d’où n’émergent que quelques scènes inspirées, au milieu d’un océan de platitudes, de postures auteurisantes censées éblouir, alors qu’elles ne font qu’enfoncer des portes ouvertes. Non, décidément, je vais attendre encore un peu avant de voir une autre œuvre de ce monsieur.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 24 avril 2014
    Sublimissime ! Nan je déconne. Comment peut-on faire un film aussi mauvais? La photo est moche, les acteurs sont désespérément faux, ils n’articulent pas, les mouvements de caméra sont inexistants, le son est mauvais, les dialogues sont ridicules voire drôles, le style est pompeux, la direction d’acteur semble inexistante. Une catastrophe d’une indigence infinie où le scénario est aussi grandiose que la prétention égocentrique de Philippe Garrel. Un film pour bobos parisiens qui ne veulent pas mettre de cravate pour aller à un mariage parce que ça évoque le bonheur bourgeois, même s’ils sont « ravis ». J’ai des frissons. En vérité, Garrel n’est bon qu’à filmer des gens qui dorment, et encore, dans l’inconsistance navrante de l’irréalité passéiste où nous plonge ce film dans lequel, en 2005, on s’envoie des lettres au lieu de textos. Louis Garrel, le fils à papa qui fait du théâtre après sa khâgne, est un énervant cliché de bellâtre intello en veste velours côtelé. C’est de la pleurniche nombriliste permanente, et c’est aussi pessimiste que c’est mauvais. Enfin, Le titre n’a aucun rapport avec le film, il n’est là que pour évoquer un semblant de poésie dépouillée, qui n’en est que plus ridicule. Une daube française, à réserver pour une absurde séance.
    Aram.
    Aram.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 49 critiques

    5,0
    Publiée le 30 avril 2013
    C'est pas du cinéma facile, c'est vrai, c'est lent, c'est en noir & blanc ; c'est le genre de film qui demande un véritable effort au spectateur, mais ça en vaut la peine. La Frontière de l'aube est un film imparfait, bancal parfois, mais tellement beau, tellement puissant dans sa fragilité, qu'on ne peut qu'être bouleversé par cette histoire d'amour fou et tragique. Les acteurs sont exceptionnels, et la photo foudroyante de beauté. Ca ne fait peut-être pas 2 millions d'entrées, c'est même hué à Cannes, et c'est dommage. Parce que c'est ça, le "grand" cinéma.
    nekourouh
    nekourouh

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 689 critiques

    4,5
    Publiée le 3 octobre 2011
    Dans la continuité de "Vampyr" de Dreyer, "La frontière de l'aube" est un film étonnant, très beau avec une belle morale sur l'être et ses tourments.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 747 abonnés Lire ses 11 202 critiques

    2,5
    Publiée le 12 avril 2011
    Souvent silencieux, les films de Philippe Garrel reposent sur des sèquences sans coordination, des situations sans liens entre elles, des personnages dont on ignore les motivations! Inspirè de Spirite, une nouvelle de Thèophile Gautier, "La Frontière de l'aube " ne dèroge pas à la règle! Dans une très belle photographie veloutèe en noir et blanc avec une pellicule imprimèe d'ombres et de lumière, la liaison de Louis Garrel et Laura Smet a la fragilitè des amours contrarièes par les èvènements! Les apparitions fantomatiques dans la seconde partie - telle que Laura Smet en fantôme à travers le miroir - gâche un peu le film! Dommage car la prèsence ombrageuse de Louis Garrel et de la mystèrieuse Laura Smet y font des merveilles...
    Lacri
    Lacri

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 62 critiques

    0,5
    Publiée le 17 mars 2011
    Quelle vanité ce film... J'ai rarement vu un si mauvais film. Rien, mais rien n'est vrai et tout, vraiment tout est faux.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 16 décembre 2010
    Magnifique au point de vue esthétique, très belles lumières et beaux cadrages. Malheureusement, le scénario est assez ennuyeux et les second rôles très peu crédibles.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 10 août 2010
    Un film dont on se souvient longtemps après la vision, en bien ou en mal apparemment. En tout cas, on est loin des divertissements formatés et sans surprises qui se clonent à l'infini. Ici, dans cette atmosphère évanescente et intemporelle, c'est tout le contraire. Philippe Garrel signe un film fort, poignant et intense, aidés par des comédiens inspirés, qui nous bouleversent et nous émeut jusqu'à la dernière minute. En particulier Laura Smet, jouant à fleur de peau. Le rythme de la mise en scène est lent certes, mais en aucun cas il souffre de longueurs. On ne s'ennuie jamais si bien sûr, on prend la peine de rentrer pleinement dans cette poésie du silence, des non dits, de la simplicité. L'image est de toute beauté. On assiste donc à une oeuvre étrange qui hante et fascine, traitant l'amour de manière fine et subtile. Un des films qui m'a le plus marqué ces dernières années.
    23MARION
    23MARION

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 26 critiques

    0,5
    Publiée le 27 mai 2010
    Une première partie longue et ennuyeuse une deuxième partie un peu plus "vivante".

    Un film déconcertant.
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    0,5
    Publiée le 11 novembre 2009
    Survivant de la Nouvelle vague et Auteur avec un A en majuscule, Garrel père nous livre tout ce que le cinéma d'auteur Français à fait de pire ce qui pourrait apparenter à de l'auto-flagellation n'est en fait qu'un pur problème d'égo.Comme toujours chez Garrel, il n'y a aucune direction d'acteur, notre gentil couple joue atrocement faux mais si on avouera que les dialogues sont aussi consternant de bêtise à l'image d'un scénario enfin si on peut appeler ça un scénario. Après comme Garrel est un vrai de vrai, il n'utilise aucun artifice de mise en scène se contentant de plan fixe ne sachant peut être même pas qu'une caméra peut se déplacer tout en filmant. Et le montage c'est du même niveaux c'est une succession de raccord foireux en tout genre.Alors si même les bobos Cannois n'en n'ont pas voulu, il n'y a que les purs et durs qui le défendront à moins que le tout ne soit une comédie ? Sacré Garrel.
    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    2,0
    Publiée le 31 mai 2010
    Esthétiquement, le film est très beau, tout comme ses interprètes. Malheureusement l'ensemble est aussi très froid, trop poseur, trop maniéré (le coup du fantôme franchement...) et avouons-le ennuyeux.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 186 abonnés Lire ses 3 880 critiques

    3,5
    Publiée le 28 décembre 2010
    Un beau film, Garrel sait placer sa caméra pour sublimer ces corps, jouer avec eux, faire ressentir cette passion. Acteurs qui sont excellents (et vu Smet on aurait pu s'étonner). C'est un film jouant sur l'émotion, sur la beauté, la douceur, l'humain. Alors j'ai beaucoup aimé la première heure du film, mais la seconde partie un peu moins, certes l'actrice est très belle, mais j'ai trouvé ça moins vrai, moins pur. Garrel (fils) est vraiment un excellent acteur et personne n'arrive aussi bien à le mettre en valeur que son père (pas même Honoré).
    MaxPierrette
    MaxPierrette

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 320 critiques

    0,5
    Publiée le 20 août 2009
    En mai dernier, les trois films français lancés dans la compétition cannoise ont connu des fortunes diverses : si l’un (“Entre les murs”) a quitté la Croisette palmé, pendant que le second (“Un conte de Noël”) se distinguait par le prix remis à Catherine Deneuve pour l’ensemble de sa carrière, le troisième (“La Frontière l’aube”) est reparti bredouille, après avoir été presqu’unanimement décrit comme le long métrage le plus involontairement drôle de la quinzaine. Titre qui n’est pas vraiment volé, tant le retour aux affaires de Philippe Garrel tourne rapidement au fiasco total, trois ans après le succès de ses “Amants réguliers”, qui avaient notamment valu le César du Meilleur Espoir Masculin à son fils Louis. Récemment vu dans “La Belle personne”, ce dernier trouve au moins une bonne raison de faire la tête (comme dans tous ses films), vu le résultat final, même si les choses commençent bien pour son personnage : chargé de faire un reportage sur une actrice, François tombe en effet sous le charme de son modèle, en même temps que celle-ci tombe dans ses bras. Mais, les histoires d’amour ayant l’habitude de mal finir, doutes et atermoiements viendront faire vaciller le jeune couple. Filmé dans un noir et blanc soigné, le film, déjà pas très agréable, franchit alors la frontière du supportable à coups de dialogues grotesques et lancinants, récités par des acteurs avec une conviction aux abonnés absents, et dont Garrel semble se plaire à ne filmer que les nuques et les profils, avant de verser dans le fantastique à la manière d’un Cocteau du pauvre. Tout comme le soleil qui se lève à l’aube, la lumière qui s’allume dans la salle, apparaît comme un délivrance, au terme de ce calvaire.
    Hakim G
    Hakim G

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 655 critiques

    2,5
    Publiée le 17 juillet 2009
    La frontière de l'aube est comme une poésie à la fois très beau mais qui peut égaré.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top