Mon compte
    La Haine
    note moyenne
    4,1
    29397 notes dont 734 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 734 critiques par note
    306 critiques
    272 critiques
    68 critiques
    46 critiques
    19 critiques
    23 critiques
    Votre avis sur La Haine ?

    734 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 6 juin 2015
    Véritable film coup de poing lors de sa sortie en 1995. La Haine, 20 ans après sa sortie, fait partie de ces films cultes qui n'ont pas pris une ride. Mathieu Kassovitz effectue un choix judicieux en réalisant son film en noir et blanc. Le film est intemporel et toujours en lien avec le contexte social actuel. Les rapports entre les forces de l'ordre et les jeunes des cités sont filmés sans aucun manichéisme. L'heure de la journée ponctuant le déroulement de l'action renforce également la tension dramatique. Vincent Cassel, Hubert Koundé et Saïd Taghmaoui restent mémorables dans leurs prestations et sont représentatifs d'une jeunesse sacrifiée. Au final, un diamant brut cinématographique qui a clairement sa place parmi les chefs-d'oeuvre du cinéma Français.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 28 juin 2010
    C'est long, c'est chiant, les personnages sont navrants. Oui, le message est bon, mais tout ça pour ça ...
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 287 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 12 janvier 2012
    Un film coup de poing de Mathieu Kassovitz, la mise en scène est magnifique. Le film révèle plusieurs très grands acteurs. Un film devenu un très grand classique
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 1 mai 2013
    Chef-d'oeuvre cultissime du cinéma français, La Haine est aussi poignant et bouleversant qu'un documentaire. Une journée dans la vie des jeunes de cette banlieue en 96 minutes pour un souvenir indélébile de ces 3 jeunes qui ne cessent de se répéter "jusqu'ici tout va bien...". Le jeu des acteurs est d'un authenticité à couper le souffle, la réalisation est humaine et réaliste. La Haine est un film qui marque, à jamais, et la fierté du cinéma français.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1970 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    5,0
    Publiée le 27 février 2008
    Quand une équipe télé survient pour un micro-trottoir à propos des "jeunes", il faut voir comment Vinz, Hub et Said les chassent, ces "bâtards" qui veulent donner d'eux une image de voyous. Du respect, ils réclament le respect qui leur est dû. Ils sont même très chatouilleux quand à l'image qu'ils donnet et au vocabulaire qu'ils emploient. L'odyssée de ces trois petits mecs de banlieu, en goguette à Paris, devient un cauchemar. D'ou les sons amplifiés (trains qui crissent, voitures qui hurlent) que Kassovitz nous assène comme des baffes. D'ou les scnènes qui, souvent, semblent imploser dans un fondu au blanc. Dans le néant... D'ou ces étonnantes bouffées, qui cassent rythme logique : la vache que Vinz aperçoit au détour d'une allée et qu'il est seul à voir. Le même Vinz imitant, devant son miroir le De Niro de Taxi Driver. Incontestablement, le film a marqué son époque. Veillira-t-il bien ? Et bien oui.
    Rotten Tomatoes
    Rotten Tomatoes

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 695 critiques

    4,5
    Publiée le 9 novembre 2013
    Excellent film traitant de l'exclusion sociale dans les banlieues. En lisant les commentaires négatifs des allocinéens, je m'aperçois avec stupeur qu'il existe deux types de personnes : ceux qui pensent qu'il s'agit d'un gros cliché ou bien que le film est manichéen et ceux qui méprisent et dénigrent complètement ces personnes violentes, vulgaires et sans avenir.

    Bien loin de tous ces clichés, le film a le mérite de dénoncer un état de fait bien trop sous-estimé. Le film n'a pas pris une ride, et c'est ici qu'on se rend compte que les politiques de sécurité intérieure n'ont jamais eu d'impact sur l'avenir des cités. On voit bien le gouffre, entre d'un côté, ces trois jeunes lambda d'une cité difficile et abandonnée par tous, pauvres, vulgaires, sans éducation, qui volent, qui sont violents et qui rêvent d'un avenir meilleur et d'être compris et acceptés par la société. Quand Hubert a encore de l'espoir et est le mieux intégré (et intègre), les deux autres sont foutus et leur destin est déjà scellé spoiler: (mais la flamme d'Hubert va s'éteindre au moment de l'interrogatoire de police)
    .

    Ce film a aussi l'intelligence d'aborder toutes les relations entre les jeunes et les "autres" d'une manière très réaliste. Les médias, les policiers qui comprennent le problème, les policiers qui profitent de leur statut pour montrer leur autorité de manière illégale, la puissance publique (le maire), les autres personnes de la cité (jeunes, vieux, commerçants), les parisiens, les autres déliquants (les Skins

    Maintenant, on sait très bien que tous les jeunes de banlieues ne sont pas comme ça. Le film insiste simplement sur l'abandon de ces cités dangereuses, l'ennui des jeunes qui ne trouveront jamais de travail légal, l'empreinte continuelle de la "violence" (salle de boxe, histoires de jeunes, les CRS) et les étapes vers la haine. Le plus intègre sera finalement celui qui débordera. Et devant tant d'incompréhension, le fossé est définitivement refermé.

    Très beau film de Mathieu Kassovitz (le seul d'ailleurs, ces autres longs-métrages étant vraiment des daubes) avec de très bons acteurs. Peut-être pas le meilleur film français des années 1990 mais il a voulu faire bouger les choses et montrer au grand public les deux côtés de la Haine. D'importantes réformes ont eu lieu depuis, tant en matière de garde à vue (même si tout est loin d'être parfait) que d'insertion sociale.
    bolt
    bolt

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 789 critiques

    5,0
    Publiée le 15 juin 2009
    Voilà un film de qualité. Une esthétique soignée grâce à l’utilisation intelligente du noir et blanc, accompagné par des personnages charismatiques, et brillamment interprété.
    Une peinture froide et glaçante de notre société, toujours d’actualité, qui donne au spectateur la possibilité de voir une œuvre quasi documentaire. Un film qui fait réfléchir et qui m’a marqué de façon indélébile. Une œuvre réalisation avec beaucoup de tallent et de réalisme. Un film à voir absolument au moins une fois dans sa vie.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 704 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    5,0
    Publiée le 14 août 2009
    Le seul film emblématique de quartier digne de ce nom.
    Tout y est, tout y passe, une vraie réussite signé de l'excellent Kassovitz.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 1 672 critiques

    2,5
    Publiée le 20 février 2011
    D'abord, le titre est fort mal approprié. Aucun malaise dans ce film, plaisant, à la mise en scène léchée, sans parler de l'humour omniprésent et qui fait souvent mouche (et d'ailleurs la véritable richesse des banlieues, on rit plus souvent chez les pauvres que chez les riches, c'est ainsi). Seulement voila, Kassovitz prétend faire aussi le constat d'une situation d'échec et éclairer nos lanternes. Sans trop s'attarder sur la présentation des policiers, incroyablement caricaturale voire démago, on peut trouver pas mal de complaisance dans la descriptions des trois compères-glandeurs, victimisés, toujours "fun" même quand ils se comportent de manière des plus incorrecte. Kassovitz n'a aucune réflexion sur leur condition. La responsabilité individuelle n'est pas évoquée, pourquoi se casser la tête quand on peut accuser le "systeme" ? Kassovitz sait faire du cinéma mais la sociologie lui est fortement déconseillée.
    Djo D
    Djo D

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 693 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mars 2014
    uper film! très impressionnant mais bouleversant; le film montre d'une manière oppressante et parfois humoristique la haine réciproque basée sur le malentendu entre les jeunes des banlieues et la police, voire la société française. Un cercle vicieux qui est malheureusement toujours d'une grande actualité. à voir! 4/5
    Benoît Ambroziewicz
    Benoît Ambroziewicz

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 69 critiques

    0,5
    Publiée le 7 novembre 2014
    un film sans aucun intéret très mal joué très mal réalisé!! le plus gros navet que j'ai pu voir!!! un film qui sert à rien !!!
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 315 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    5,0
    Publiée le 5 décembre 2012
    Inutile de préciser que c'est LE film à retenir de Mathieu Kassovitz. "La haine" est un film brillant qui restera culte pour toute une génération. Un noir et blanc parfaitement adapté, un scénario entraînant grâce à ce terrible trio dirigé par l’œil de Kassovitz, qui nous propose une vision réaliste de ces jeunes de cité. On prend son pied devant cette réalisation à la limite du reportage en immersion. La banlieue visitée sous le bon et le vrai regard. C'est rare de mettre 5 étoiles sur un film français, celui-ci le mérite amplement et ça fait plaisir, c'est vraiment réussi.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 835 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,0
    Publiée le 4 septembre 2012
    Grâce à cette merveilleuse chronique sociale pleine de réalisme, Kassovitz (qui, avec une autodérision jubilatoire apparaît dans la peau d’un jeune skinhead agressif) a su mettre en lumière un sujet qui, à l'époque, était encore tabou qui, suite à elle est devenue à la mode: La situation tendue dans les banlieues. Les trois acteurs sont géniaux dans leurs rôles taillés sur mesure, celui de trois jeunes que la marginalisation par la société et le mal être identitaire va pousser à des errements sans fin et à un comportement agressif. La mise en scène basée sur le temps réduit de l’action, représentant l’eternel répétition de ce quotidien sans avenir, la caméra au poing pleine de violence et la photographie noire et blanche splendide mais maussade amplifient la démonstration de la vie désœuvrée de cette génération sacrifiée.
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 2 486 critiques

    4,5
    Publiée le 8 octobre 2021
    Il est assez rare d'avoir un mélange aussi bien dosé entre film social et film artistique! Kassovitz avec "La haine" y parvient pourtant en mettant en scène les habitants d'une cité, leur quotidien difficile et leurs caractère compliqué, en mettant en scène un problème de société passé et actuel, mais en utilisant aussi certains styles artistiques, dans le cadrage, dans la photographie, dans les travelling et en utilisant certains effets de qualités! Kassovitz en s'inspirant de Scorsese nous offre un film terriblement déprimant!

    https://www.cineserie.com/critiques/cine/la-haine-25-ans-apres-on-n-a-toujours-pas-atterri-3664547/

    https://www.cineserie.com/news/cinema/la-haine-le-comedien-said-taghmaoui-en-veut-toujours-a-mathieu-kassovitz-4605257/
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2172 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    1,0
    Publiée le 5 décembre 2011
    Personnellement je trouve Mathieu Kassovitz aussi bon acteur (chez les autres !!!) qu'il est mauvais réalisateur. J'espérais que son film le plus réputé (le seul d'ailleurs qui soit réputé !!!) me fasse changer d'avis, ce n'est pas le cas. Beaucoup de monde le qualifie de premier grand film sur les violences en banlieue, sur les bavures policières, etc... Passons outre les acteurs qui en font des caisses et qui ont visiblement plus l'air d'être habitués à fréquenter les allées de Neuilly-sur-Seine plutôt que celles de Clichy-sous-bois (par contre, la vache elle joue super bien la comédie !!!). Kassovitz montre juste qu'il s'y connait en technique, avec un joli noir et blanc, des gros plans et montre même une fois qu'il est capable de diriger un plan à la grue bien que l'on peut se demander l'utilité de ce dernier, etc... Mais bon n'importe qui qui a au moins la capacité de s'entourer une équipe technique un minimum compétente peut en faire autant. Mais pour ce qui est de l'intensité, de la direction d'acteurs, etc... on repassera. Il essaye aussi de nous faire croire qu'il ne se veut pas manichéen en nous montrant un policier des beaux quartiers qui indique poliment le chemin mais cela ne cache l'outrance à ce niveau-là dans le reste du film. Pourtant si le côté "réaliste" de l'oeuvre est raté, les séquences décalées donnent un petit regain d'intérêt à l'ensemble même si elle ne brille guère par leur subtilité et que ce côté n'est pas assez exploité donnant ainsi un caractère bancal à l'ensemble. Mais il n'empêche, et je suis le seul ou un des seuls à penser cela mais tant pis, "La Haine" est un film totalement surestimé.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top