Notez des films
Mon AlloCiné
    Joueuse
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Joueuse" et de son tournage !

    Premières fois

    Avec Joueuse, Caroline Bottaro réalise son premier long-métrage. Le parcours n'a pas été facile pour la cinéaste puisqu'il lui aura fallu cinq ans avant que son projet n'aboutisse. Plusieurs producteurs se sont désistés jusqu'à ce que la chance lui sourit : " J'ai su que j'allais enfin faire ce film, le jour où Dominique Besnehard, qui avait été mon agent, m'a dit : ‘On se connaît depuis vingt ans, Sandrine restera toujours ma petite soeur de cinéma. C'est ton premier film, c'est ma première production, alors allons-y !' ".

    L'origine du film

    Joueuse est l'adaptation du roman La joueuse d'Echecs de Bertina Heinrichs. La réalisatrice Caroline Bottaro a découvert ce livre d'une manière très simple : Bertina Heinrichs était sa voisine de palier ! L'écrivain a donc demandé à la cinéaste de lire son roman avant de l'envoyer dans une maison d'édition. Dès les premières pages, Caroline Bottaro fut convaincu que l'histoire ferait un bon film.

    Du livre à l'écran

    Le passage du roman au film a été accompagné de quelques modifications. Mais comme le déclare Caroline Bottaro, " Malgré de nombreuses différences, j'espère que le film reste profondément fidèle au roman, et je suis heureuse d'entendre Bertina Heinrichs dire aujourd'hui qu'elle se retrouve dans le film autant qu'elle m'y reconnaît aussi. "

    De la danse aux Echecs

    Dans le film, Jennifer Beals incarne une américaine jouant aux échecs avec son mari sous les yeux observateurs de Sandrine Bonnaire. Jennifer Beals est célèbre pour son rôle dans le film musical Flashdance. La réalisatrice explique le choix de cette comédienne : " Hélène est, comme moi, de la génération qui a vu Flashdance à l'adolescence. Et si c'était la vraie Jennifer Beals qu'Hélène reconnaissait, jouant aux échecs ce jour-là ? Cette éventualité m'amusait ! ".

    Un pari risqué mais réussi

    Vouloir maintenir en haleine le spectateur avec un film montrant une femme se passionnant pour les échecs était risqué. Mais la réalisatrice s'en sort avec les honneurs et se souvient avoir été rassuré lorsqu'à la sortie d'une projection un spectateur conquis a déclaré : " On est pris par cette histoire comme si c'était un film d'action ". Une phrase qui a ravi la cinéaste puisque Caroline Bottaro affirme qu'elle a travaillé sur le film " pour qu'il s'y passe tout le temps quelquechose, même si je tenais à ce qu'il n'y ait ni d'effets ni de rebondissements spectaculaires. "

    Une préparation avec des professionnels

    Caroline Bottaro n'étant pas une experte du jeu d'Echecs, elle a préparé le film en consultant le Fédération Française des Echecs, puis a assisté à des tournois et discuté avec de nombreux joueurs. De plus, toutes les parties d'échecs ont été conçues par des professionnels.

    Un défi pour Kevin Kline

    Lorsque Caroline Bottaro a envoyé le scénario à Kevin Kline, elle ne s'imaginait pas que ce dernier lui répondrait quatre jours plus tard, en lui disant qu'il souhaitait la rencontrer le plus rapidement possible. Ayant apprécié le scénario, le comédien a tout de suite accepté le rôle. Mais ce fut un véritable défi pour lui car selon la cinéaste, "il jouait pour la première fois hors des Etats-Unis dans une langue qui n'est pas la sienne, et dans un registre inhabituel". Un avis que partage l'intéressé : "J'avais dit quelques phrases en français dans French KissLawrence Kasdan, dans quelques brèves scènes avec François Cluzet et Jean Reno mais effectivement, je n'avais jamais joué tout un rôle en français et j'ai dû travailler beaucoup."

    La musique du film

    Pour la bande originale de son film, Caroline Bottaro a choisi le compositeur Nicola Piovani. " J'aime sa musique depuis que je connais les films de Nanni Moretti, il a aimé mon scénario et il a une grande admiration pour Sandrine. Il a compris que je voulais une musique qui soit un personnage à part entière du film. Ses méthodes, à la fois graves et légères, correspondent parfaitement à mon parti pris de dire des choses sans en avoir l'air. "

    Collaboration

    C'est la deuxième fois que Sandrine Bonnaire et Caroline Bottaro travaillent ensemble sur un long métrage. En effet, en 2001, la comédienne était à l'affiche de C'est la vie. Réalisé par Jean-Pierre Améris, le scénario de ce long-métrage fut écrit par Caroline Bottaro.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Soul (2020)
    • Le Sens de la fête (2017)
    • Minuit dans l'univers (2020)
    • Tenet (2020)
    • Avatar 2 (2022)
    • Songbird (2021)
    • Wonder Woman 1984 (2020)
    • Le goût des autres (2000)
    • 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)
    • Pieces of a Woman (2021)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • HHhH (2017)
    • xXx (2002)
    • Ready Player One (2018)
    • Un air de famille (1996)
    • L'Empereur de Paris (2018)
    • Une femme de ménage (2001)
    • Robin des Bois (2018)
    • Orgueil et préjugés (2005)
    • Énorme (2019)
    Back to Top