Mon AlloCiné
    Une nuit à New York
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Une nuit à New York" et de son tournage !

    Adolescents cherchent livres

    Le film est tiré d'un livre de Rachel Cohn, auteur New-yorkaise très appréciée des adolescents pour sa saga sur le personnage de Cyd Charisse. Plusieurs de ses livres sont d'ailleurs en cours d'adaptation.

    De nouveau réunis

    Les producteurs Andrew Miano et Kerry Kohansky n'en sont pas à leur première collaboration puisqu'ils avaint déjà travaillé ensemble sur A la croisée des mondes : la boussole d'or de Chris Weitz et American Dreamz de Paul Weitz.

    Deux longs et déjà un thème de prédilection

    Peter Sollett réalise, avec Une nuit à New York, sa deuxième performance en tant que metteur en scène, puisqu'on lui doit déjà Long way home. Ce premier long est directement inspiré de son court métrage Five feet high and rising. Dans ces deux films, Peter Sollett exploite un sujet qu'il commence désormais à maitriser: l'adolescence. L'histoire de Nick et Norah dans Une nuit à New York s'apprente à celle de Viktor et Judy dans Long way home. Un thème que chérit donc le réalisateur...

    Une amitié de longue date

    Kerry Kohansky et Peter Sollett, le réalisateur du film, ont fait leurs études ensemble, à l'université de New York. La productrice savait que Peter Sollett était le preoducteur idéal puisque déjà dans Long way home, il abordait l'adolescence. A ce sujet, elle précise "Andrew et moi avons beaucoup aimé son précédent film, Long Way Home, dont l'histoire racontait la rencontre et l'histoire d'amour d'un garçon et d'une fille du Lower East Side. Cela parlait d'adolescents, de la ville, d'amour, et nous savions donc qu'il ne serait pas en territoire inconnu avec Une Nuit à New York. En outre, sa façon de vous faire tomber amoureux de ses personnages faisait de lui le réalisateur rêvé pour ce projet".

    Un récit auquel on s'identifie

    La productrice Kerry Kohansky a été touchée par cette histoire. Le récit d'Une nuit à New York est selon elle, une histoire qui peut parler à tout le monde. Qui n'a pas vécu une nuit d'errance dans les rues de New York? Kerry Kohansky explique " Ce livre m'a rappelé cette époque parce qu'il parle de ce genre de moments inoubliables que beaucoup d'entre nous ont connus. Pendant cette nuit, qui nous étions et de quoi serait fait le lendemain importait peu, tout ce qui comptait, c'était de passer du temps avec cette personne si spéciale (...) C'est ce souvenir impérissable que raconte Une nuit à New York. En regardant le film, les gens se diront : " Moi aussi, j'ai vécu ça. " " Peter Sollett, le réalisateur avoue lui aussi s'être identifié au récit et avoir mené une vie nocturne à New york, "En lisant le scénario, j'ai retrouvé beaucoup d'endroits que je fréquentais et de situations dont j'ai fait l'expérience.

    Michael Cera à l'honneur

    Lorsque Kerry Kohansky et Andrew Miano ont achetés les droits du livre il y a quatre ans, Michael Cera n'était pas l'acteur auquel ils avaient pensé pour interpréter Nick. Trop peu connu à l'époque, il n'avait pas encore le succès d'aujourd'hui. Mais entre temps, le jeune acteur a fait du chemin, et ses prestations dans SuperGrave de Greg Mottola et Juno de Jason Reitman ont convaincu les producteurs. Le choix de Michael Cera s'est alors imposé comme une évidence.

    New York à tout prix

    Dans Une nuit à New York, Nick (Michael Cera) et Norah (Kat Dennings) suivent un véritable parcours dans toute la ville et atterrissent au final dans les lieux les plus emblématiques de Manhattan. Un tournage onéreux donc, comme le souligne Andrew Miano, producteur du film: "Cela aurait été moins coûteux et plus facile du point de vue logistique de transformer Toronto en New York". Mais si l'équipe du film à fait ce choix, ce n'est pas pour rien ! L'ambiance de New York est inimitable et la force du film repose en partie là-dessus, comme le souligne Kerry Kohansky: "C'était compliqué de tourner à New York, mais pour ce film nous ne pouvions pas nous passer de l'ambiance et du rythme frénétique de cette ville".

    Une figuration de rêve

    Tout au long du film, on peut noter que les rôles de figurants ou brèves apparitions n'ont pas été confiés à n'importe qui... Alors que l'acteur Seth Meyers campe un ivrogne et qu' Eddie Kaye Thomas, vu dans American Pie, joue le rôle de Jésus, John Cho, le Harold de Harold et Kumar fait aussi quelques apparitions à l'écran. La musique étant à l'honneur dans ce film, les producteurs ont également réservé un petit rôle au chanteur Devendra Banhart.

    L'abandon de la voix off

    Le film étant tiré d'un livre, les prodcuteurs avaient envisagé, dans un premier temps, d'illustrer l'aspect narratif du roman par une voix off. Mais l'idée a rapidement été abandonnée: les personnages étaient si expressifs à l'image, qu'il n'était pas utile de faire de commentaires.

    Tournage by night

    Le tournage d'Une nuit à new York s'est déroulé (comme son titre l'indique) la nuit ! Un tournage by night donc, qui semble avoir ravi l'équipe de tournage, comme le souligne Kerry Kohansky: "Le tournage se terminait avec le lever du jour, vers six heures, et nous rentrions tous chez nous avec l'impression d'avoir fait la fête toute la nuit à New York. C'était un sentiment plutôt agréable... ".

    La technique au service du romantisme

    Etant donné que le tournage se déroulait de nuit, le réalisateur a dû adapter son matériel. Il a donc opté pour une caméra portable, doté d'objectifs à longue focale. L'avantage de ce procédé filmique est qu'il donne plus de "réalisme à l'image, à la manière du cinéma-vérité", confie Peter Sollett. La profondeur de champ étant réduite, l'image restitue une "ambiance romantique et chaleureuse".
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Adieu Les Cons (2020)
    • Conjuring 3 : sous l'emprise du diable (2021)
    • The Father (2020)
    • Le Discours (2020)
    • Drunk (2020)
    • Mandibules (2020)
    • Demon Slayer - Kimetsu no Yaiba - Le film : Le train de l'infini (2020)
    • Le Dernier voyage (2020)
    • Nomadland (2020)
    • ADN (2020)
    • Villa Caprice (2020)
    • Chacun chez soi (2019)
    • Promising Young Woman (2020)
    • Envole-moi (2020)
    • Falling (2020)
    • Un homme en colère (2021)
    • Méandre (2020)
    • L' Oubli que nous serons (2020)
    • Nobody (2021)
    • Billie Holiday, une affaire d'état (2020)
    Back to Top