Mon compte
    Kill Me Please
    note moyenne
    2,7
    290 notes dont 68 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 68 critiques par note
    6 critiques
    13 critiques
    19 critiques
    10 critiques
    14 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Kill Me Please ?

    68 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6899 abonnés Lire ses 10 891 critiques

    3,0
    Publiée le 26 avril 2021
    Prenez votre temps de mourir, ils sont là pour ça! Une clinique qui accompagne les patients dans leur suicide, spècialement crèèe pour donner un peu de dècence à ce geste irrèversible! Un suicide mèdicalement assistè qui essaye de pousser au maximum ce difficile passage à l'acte! La compassion oui, les liens d'amitiè, certainement pas! Comme le souligne le proverbe : « Tirez le rideau, la farce est jouèe ! » Le postulat de "Kill Me Please", c'est le suicide de masse au Japon! Olias Barco part de cette idèe là et signe une oeuvre dècalèe à l'humour noir! A voir quoi qu'il en soit car malgrè la gravitè du sujet, les acteurs sont bons! En particulier Aurèlien Recoing et Benoît Poelvoorde, qui, même au pied d'une cuvette de WC, arrive à être èblouissant le temps d'une scène! On aperçoit aussi Stèphanie Crayencour & Clara Cleymans, deux charmantes actrices qui mèritent d'être bien mieux reconnues! Allez bon voyage même si les gens vous tirent dessus...
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 909 critiques

    3,0
    Publiée le 13 mars 2017
    Loin d'être une comédie, même noire, le film soulève le questionnement de la légitimité du suicide au sein de notre société.
    Regis D
    Regis D

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 167 critiques

    3,5
    Publiée le 25 janvier 2017
    Du noir et blanc et du Poelvoorde, ne sera pas sans rappeler C'est arrivé près de chez vous, ce film culte !
    Bon, on est loin mais sans l'être de ce dernier, car on est bien dans un film surréaliste...
    Alors oui, il y a un sujet de fond, l'euthanasie, ou plutôt le suicide assisté. Ca pose quand même une question, un rapport à la mort, proposer un encadrement pour moins de souffrance, moins de barbarie, bref, le discours du directeur de la clinique en question n'est pas dénué de sens, il soulève la question.
    Ensuite, le traitement, c'est autre chose, on dépeint quand même ici les suicidaires comme des gens un peu fous, on le constatera tout au long du film.
    Cela commence par les mots, et finit par les actes.
    On constatera l'isolement de la clinique en question, et l'on devinera le rejet religieux même si le question seule du droit de donner la mort peut se poser.
    Bref, pour revenir au film, les personnages ont chacun leur pathologie, leur angoisse, leurs pulsions, et faire se côtoyer ceux-ci ne pouvait se faire sans mal, encore que le drame ne viendra pas d'eux.
    Cela reste un film noir, et le noir et blanc renforce ce coté sombre, fort, comme toujours.
    Traiter du suicide, il fallait le faire, de cette manière, il fallait oser.
    Ca m'a plus pour l'aspect décalé, l'audace, mais cela ne peut évidemment pas plaire à tout le monde.
    Pour les curieux, ceux qui aiment les ovnis cinématographiques, c'est à voir !
    Dead-for-Someone
    Dead-for-Someone

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 694 critiques

    1,5
    Publiée le 18 octobre 2016
    Malgré son pitch intéressant voire intelligent, cette comédie noire se rate complètement.
    Le docteur Krueger dirige une clinique qui accueille des gens voulant se suicider. Il examine leur cas et décide si oui ou non, il accède à leur demande. Mais cet établissement n'est pas au goût de tout le monde...
    La réalisation est particulièrement ratée: une caméra qui bouge presque sans arrêt, un cadrage pas terrible, des prises de vue molles...
    Le scénario commence plutôt bien mais devient très vite incohérent, de moins en moins drôle et d'une lenteur exécrable pour finir sur un climax complètement grotesque. Les acteurs sont plutôt convaincants, mais leurs personnages sont mal écrits, impossible de s'attacher à eux. Les répliques ne font pas toujours mouche et les dialogues sont creux.
    Le noir et blanc du film est très laid, il y a du grain sur l'image qui est désagréable et la lumière est terne.
    Le montage est linéaire et d'un ennui profond.
    Les décors ne sont pas mauvais, les costumes un peu plats et l'absence totale de musique rend le tout encore plus lourd et désagréable.
    Kill Me Please aurait pu être très drôle si le rythme avait était beaucoup plus rapide . Dommage.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1287 abonnés Lire ses 4 039 critiques

    2,0
    Publiée le 10 août 2015
    Kill me please est un métrage assez décevant, il faut le dire. Je respecte son originalité, mais il y a de grosses lacunes qui gâchent le plaisir qu’on aurait pu avoir à le suivre.
    Je relève quand même d’excellents interprètes. Là-dessus rien à redire, le casting est soigné, et dans l’ensemble les acteurs font vraiment du très bon boulot avec des personnages pour le moins truculents. Mention spéciale à Aurélien Recoing, mais les patients sont bien campés eux-aussi, et il y a la présence séduisante bien qu’un peu discrète de Virginie Efira. A noter que Poelvoorde, qui est une des têtes d’affiches n’apparait en fait que peu dans ce métrage.
    Le scénario part sur de très bonnes bases. Tonalité originale, sujet intriguant et prometteur, il y a dans la première partie quelques scènes mémorables fort bien pensées. Le souci c’est que très vite apparait un sentiment de creux. Il n’y a pas d’intrigues, le film commence à tourner en rond en ayant livré ses meilleurs moments pendant vingt minutes. Mais il y a encore plus grave, c’est que lorsque l’histoire se déclenche enfin, c’est pour virer au n’importe quoi, à l’incohérent, à la surenchère, et là Kill me please perd presque complétement en intérêt dans un dernier quart d’heure qui n’a plus grand-chose pour lui. Autre problème ce film n’a pas trop su choisir sa tonalité, et du coup ce n’est ni comique, ni franchement sérieux, et cet entre-deux est ici assez gênant pour entrer dans le film.
    Visuellement bonne qualité du noir et blanc même si j’ignore les raisons de ce choix qui semble principalement esthétique. C’est vrai que cela ne dépareille pas et convient bien à l’ambiance froide de l’hiver qui se dégage du métrage, bien pourvu niveau décors. On regrettera en revanche un travail sur le son fort moyen, puisqu’il n’y a quasiment aucune sonorité d’ambiance, et la musique a été laissé aux oubliettes. Cela rend tout de suite le film plus lourd, moins digeste. La mise en scène pour sa part est un peu creuse. On sent un réalisateur trop tiède, qui ne parvient que partiellement à mettre en valeur les instants forts du film. Quelques bons passages surnagent certes, mais tout n’est pas égal dans le travail de Barco (et notamment sur le final où la mise en scène devient aussi foutraque que le scénario). Quelques mouvements de caméra trop intempestifs aussi.
    En somme Kill me please est un exercice de style, qui aurait franchement pu décaper, mais qui tombe en déliquescence sur une histoire très mal maitrisée sur la durée. Ça se laisse voir à l’occasion, mais on aurait pu tenir une petite pépite. 2.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 258 abonnés Lire ses 2 532 critiques

    4,0
    Publiée le 26 février 2015
    Une clinique, près de Namur en Belgique : le docteur Kruger reçoit Mr Demanet candidat au suicide. Dans cet établissement, le suicide n'est pas un accident, mais un acte médical assisté. Le doc, très humaniste, désire donner un peu de décence au suicide, il souhaiterait même l'inscrire aux Droits de l'Homme. Son personnel médical prend grand soin des clients (ils ne doivent pas tomber malades). Les clients ont même le droit de réaliser un dernier souhait. Une belle galerie de personnages farfelus défile : déprimés, foldingues ou simplement perturbés mais toujours attachants ; malheureusement, ils ne restent pas longtemps car ils oublient leur "chance de vivre".

    Le scénario est diaboliquement ahurissant : spoiler: L'histoire débute doucement puis des événements inattendus précipitent ce récit dans la série noire.
    Les dialogues sont étonnants, certaines répliques sont savoureuses ; Le jeu des acteurs est très intéressant : Aurélien Recoing est sobre et juste dans le personnage du docteur ; Bouli Lanners excellent dans le rôle de Mr Vidal, qui a fait un crédit pour payer la clinique. Virginie Etira, elle aussi est convaincante, en inspectrice de la brigade financière. A ce casting impressionnant, ajoutez la sympathique apparition de Daniel Cohen. D'une manière générale, tous les clients déjantés de la clinique sont bien campés et renvoient des personnages charismatiques. Benoît Poelvoorde, que l'on voit malheureusement trop peu, est excellent dans le rôle de Mr Demanet.

    Une belle réalisation, en noir et blanc, d'Olias Barco pour ce sujet grave, traité de manière délicate, avec un humour décalé. Dans la lignée de " C'est arrivé près de chez vous ", cette histoire extravagante à la fois drôle et tragique ravira les amateurs du genre. Ne boudez pas cette bonne comédie franco-belge qui a été à juste titre doublement primée.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 28 août 2014
    Énorme déception... Ce film avait tout pour être un grand film : une idée de départ très bonne, des acteurs aux jeux très justes... Mais, je ne sais pourquoi, le scénario fini par s'emballer, et perd toute sa crédibilité. Ce film aurait pu être un drame psychologique marquant, mais ce n'est qu'un film raté qui sera vite oublié...
    Whyborn
    Whyborn

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 803 critiques

    3,5
    Publiée le 14 novembre 2013
    Un bon film franco-belge très original qui traite le suicide assisté. Ca part assez vite dans tout les sens, je n'ai pas toujours trouvé un sens a tout (surtout vers la fin du film) mais c'est un film qui vaut le coup d'être vu.
    Je l'ai trouvé assez dérangeant, avec un humour bien aiguisé, des moments assez hard et des acteurs décalés!
    C.Dervaux
    C.Dervaux

    Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 1 765 critiques

    0,5
    Publiée le 14 septembre 2013
    Les amateurs et passionnés de C’est arrivé près de chez vous ne doivent en aucun cas se faire d’illusion, Kill Me Please ne ressemble en rien au chef d’œuvre de 1992, dans lequel Benoît Peolvoorde livrait probablement le meilleur rôle de sa carrière. Ce récent Olivier Barco n’est autre qu’un navet indigeste dans lequel l’humour noir est très mal dirigée et exploitée. Si le synopsis paraît à première vue particulièrement intéressant, l’ennuie prend rapidement le pas sur les ambitions du spectateur. Très surestimé (2 prix, et 4 nominations), Kill Me Please est un film d’une tristesse rarissime.
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 1 678 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2013
    film un peu déroutant mais pas si bête
    pour certains une comédie noire, moi je n'ai pas trouvé que c'était à se tordre de rire
    mais j'ai bien aimé ce film
    le scénario est original traiter le suicide en le transformant en acte médicalisé
    je comprends que l'on puisse pas adhérer
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 21 juillet 2013
    Film special ou l on voit poelvoorde 5 minutes tres etonnant comme sujet ou l on voit debarquer dans cette clinique des gens qui veulent de scuicider mais rien ne va comme il le veulent la fin est un peu trop baree pour moi ce lzisse regarder 1 fois sans plus
    Maurine
    Maurine

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    3,5
    Publiée le 31 mai 2013
    Dérangeant,
    Dommage que le dénouement soit si loufoque, il discrédite tout le film.
    smitie
    smitie

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 22 critiques

    4,0
    Publiée le 5 mars 2013
    Un fil tendu entre 2 : d'une part, un sujet terrible, actuel, dramatique, perturbant même, et de l'autre, le fil du rasoir de ce film qui vient faire une coupe franche jusqu'au délire, au rocambolesque même. Un sillon profond dans cette Thèse Absolue qu'elle s'est chargée de défendre initialement : la cause parfaite de la clinique "propre" de LA MORT organisée. Cette mort à l'origine bien sous tous rapports et politiquement correcte, elle se fait prendre en otage, lacérer totalement par cette histoire qui prend donc son exact contre-pied. La maîtrise absolue de cette institution (dans une charmante demeure) chavire totalement dans le chaos le plus total. Ce qui était extrêmement rassurant, puisque calibré et cautionné par l'argent, soit la fortune abandonnée des 'clients' de passage, nous montre soudain la dérive possible, la face cachée de ce peuvent devenir ce genres de maisons (forcément closes ou opaques si vous préférez) pourtant ouvertes sur le passage vers l'au-delà. Tout y est magnifiquement décrit, raconté avec humour, et même avec un zeste d'ironie. Encore faut-il accepter la controverse, l'auto-dérision que provoque un léger grain de sable, dans cette belle mécanique se dit-on. Enfin une mort gaie. Cela reste si rare de nos jours. Et ici, appréciable car le sérieux et la rigueur du croque-mort, s'ébrèche bien un peu, spoiler: et fini même par exploser.
    L'homme le plus classe du monde
    L'homme le plus classe du monde

    Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 450 critiques

    4,5
    Publiée le 26 février 2013
    L'influence "c'est arrivé près de chez vous" est ici totalement assumé, et même revendiqué. Ecrit en gros sur l'affiche, même noir et blanc, même humour, même belgitude, poelvoorde a même droit à sa petite séquence en guise d’introduction du film.
    Le réalisateur ne prend donc pas vraiment de risque, car il sait que tous ceux qui ont aimé "c'est arrivé près de chez vous" aimeront se film. Et j'en fait partie.
    Ici les meurtre sont remplacés par des suicides médicalement assistés, qui respectent vos dernières volontés (que se soit mourir en faisant l'amour à une étudiante, ou en chantant la marseillaise...). On regrette que cette idée excellente qui donne lieu à des scènes assez surréalistes ne soit pas traité suffisamment longtemps. On assiste finalement qu'à très peu de suicide puisque les habitants du village voisins décident rapidement de massacrer eux-même tous les pensionnaires de la clinique. En gros après une première moitié plutôt géniale, qui nous offre son lots de situations burlesques, on a le droit à une seconde moitié légèrement inférieure et surtout bien moins originale.
    Le film reste quand même à voir pour tous les amateurs d'humour noir.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3799 abonnés Lire ses 6 297 critiques

    1,5
    Publiée le 9 septembre 2012
    C'est vrai que l'idée est original mais je me suis vite ennuyé je trouve que ça tourne trop vite en rond.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top