Mon compte
    Somewhere
    note moyenne
    2,4
    3966 notes dont 793 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 793 critiques par note
    50 critiques
    114 critiques
    148 critiques
    134 critiques
    165 critiques
    182 critiques
    Votre avis sur Somewhere ?

    793 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 5 mai 2012
    Un joli film au final, même si long au démarrage. Une bonne surprise, des personnages attachants.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 24 septembre 2014
    Somptueux, magique, histoire d'un acteur dans l'ennui. La musique vous envoûte, Phoenix à la baguette.
    Ne vous attendez pas à un scénario à rebondissement, tout est dans l'image et la musique.

    Somptueux, une histoire de goût.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 3 mai 2012
    J'ai été voir ce film pour la réalisatrice Sofia Coppola que j'apprécie particulièrement. Mais grande déception! Un scénario poussif, des scènes très lentes et sans grand intérêt, des acteurs un peu fades. On a qu'une envie: sortir du cinéma au plus vite!
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 3 mai 2012
    On y croit pendant un moment, est-ce une critique de la vie de ces 0.1% de ces branle-nouilles de... toux... l'"élite"... qui ne font pas grand-chose de leurs vies, est-ce une découverte de la féminité/amour (non-sexuel) par un mâle à travers sa paternité, ben finalement non, c'est bel et bien un film de fifils/fifille à papa qui comprend rien à la vie et qui crache à la gueule de ces 99.9% de gens qui doivent travailler et ainsi être forcés par le sort de grandement passer à côté d'instants privilégiés avec leurs enfants/famille. Pourtant j'avais bien aimé Lost in Translation... Mais bon est-ce qu'on peut pleurer sur le sort de ce mec qui est tout seul et isolé mais qui, si on y réfléchit 0.1% de seconde, a à tout moment le choix de changer sa vie ? Ben évidemment non. A voir quand même pour l'atmosphère et les très bons acteurs, mais attention: si vous payez plus de 0.99 euro la gallette, vous vous serez fait avoir.
    dai72
    dai72

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 2 131 critiques

    2,5
    Publiée le 1 mai 2012
    Un film moyen je trouve, manquant de rythme, de vitalité et je ne comprends toujours pas le message de ce film. Je n'ai pas été transporté, je n'ai rien appris sur moi ou sur la vie en général, je ne me suis pas amusé, honnêtement j'ai attendu la fin petit à petit. Heureusement que la pétillante Elle Fanning est là et que la bande originale est bonne. C'est loin d'être suffisant !!
    brqui-gonjinn
    brqui-gonjinn

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 955 critiques

    2,5
    Publiée le 28 avril 2012
    Avec une filmographie comme celle de Sofia Coppola on peut se permettre de lui décerner la couronne de l’impératrice des comédies dramatiques indé et ce n’est pas avec "Somewhere", son dernier film, qu’elle va nous faire mentir. L’histoire se concentre sur un auteur à succès à la vie dépravée résidant dans le temple du secret d’Hollywood qui voit sa fille de 11 débarquer dans sa vie. Le thème principal abordé a un goût de déjà vu, le père qui va apprendre à connaître sa fille grâce à ce rôle qui prend une place qu’il n’avait pas auparavant. Quant aux thèmes sou jacent ils sont encore plus éculés dans le genre de la comédie dramatique, un être humain complètement paumé et ne cherchant pas à remonter la pente jusqu’à l’arrivé d’une personne qui va tout changer. Le casting composé de Stephen Dorff et la talentueuse Elle Fanning est de qualité. C’est un Coppola en demi-teinte auquel nous assistons ici, pas aussi piquant qu’un "Marie-Antoinette" et beaucoup moins tendre qu’un "Lost in Translation", cette histoire convenue et sans réel but n’arrive pas exalter le spectateur. Juste un petit accident de parcours, espérons-le.
    Nicano
    Nicano

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 309 critiques

    3,0
    Publiée le 25 avril 2012
    Somewhere est vraiment, vraiment trop lent. Encore plus selon moi que Lost in Translation, qui est un excellent film. Malgré tout, c'est trés bien filmé, et le duo Stephen Dorff/Elle Fanning est vraiment incroyable ! Si on aime le style Sofia Coppola, ce film est réussi.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 22 avril 2012
    Comment filmer l'ennui ? En ennuyant le spectateur. Plans étirés à l'infini, on tourne en rond, comme le héros qui, en plus, a le charisme d'une moule. Apparaît Elle Fanning, lumineuse, qui subit l'apathie de son père comme le spectateur subit ce film qui n'en finit pas. Et alors ? Alors rien. Après l'ennui des ados, l'ennui des stars, l'ennui d'une reine, Sofia Coppola nous ennuie. Vraiment. Bon film !
    Nothing-But-The-Cinema
    Nothing-But-The-Cinema

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 197 critiques

    4,5
    Publiée le 1 décembre 2012
    Une fable poétique parfois longue mais pleine de charme. Stephen Dorff et Elle Fanning livrent une belle performance.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 28 février 2013
    Somewhere, mais pourquoi ce titre ? Somewhere else aurait été plus approprié étant donné la longueur et l’inutilité des passages des 30 premières minutes, où l’on manque de s’endormir.
    spoiler: C’est d’ailleurs surement pour cette raison que la suite est alors une bonne surprise lorsqu’on découvre une relation père-fille touchante et sincère. On voit un acteur à la vie sulfureuse et douteuse devenir un père prêt à tout pour sa fille. Mais c’est uniquement lorsqu’il réalise que sa vie n’est absolument rien et décide de quitter l’hôtel dans lequel il vit que l’on se rend compte de la beauté du film et de la leçon qu’il nous apporte.

    Stephen Dorff et Elle Fanning interprètent ici merveilleusement bien leurs rôles et nous transmettent intactes les émotions de leurs personnages.
    lilybelle91
    lilybelle91

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 914 critiques

    3,0
    Publiée le 18 avril 2012
    Une errance sans but et sans enjeu...et pourtant le film recèle une sorte de poésie douce amer plutôt fascinante...une sorte de "Lost in Hollywood" ! Une curiosité...
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 18 avril 2012
    J'ai vue se film se soir sur canal, j'ai continué à regarder dans l'espoir qu'il se passe quelque chose mais à 20 minute de la fin, toujours rien c'est un film sans aucune action avec un peu de suspens, oui car il reçoit des message et se fait suivre on pense alors que quelques chose va se passer mais nada.
    Bref j'ai aimé la Ferrari F430 qu'il possède !
    Filmosaure
    Filmosaure

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 93 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2012
    Acteur Hollywoodien, Johnny Marco s’ennuie. Subissant la lassitude d’un train de vie luxueux parsemé de conquêtes féminines quotidiennes, il ne semble plus rien attendre de la vie. Seule, la visite de sa fille de 11 ans lors d’un séjour au Château Marmont à Los Angeles procurera un peu de lumière à cette morne existence.

    Sofia Coppola joue encore avec des thèmes que nous commençons à lui reconnaître comme chers : le décalage d’un personnage avec son entourage, la rêverie, et surtout, l’ennui. Cet ennui qui, déjà, affligeait Kirsten Dunst dans Virgin Suicides et Marie-Antoinette, ainsi que Scarlett Johansson dans Lost in Translation. Trois films à l’ambiance particulière, presque onirique, et dotés de bandes originales sublimes qui ont suffi à faire de la fille Coppola une idole du cinéma bobo (mais pas seulement, ouf).
    Concernant l’ennui, il est clair que Somewhere lui accorde un hommage si poussé que le spectateur lui-même y risque une torpeur proche de l’endormissement. L’acteur Johnny Marco tourne en rond, reproduisant les mêmes schémas, les mêmes actions. La structure même du film (répétition des scènes) en est elle-même symbolique, ainsi que ses toutes premières minutes : au volant de cette somptueuse Ferrari noire, il ne fait que tourner en rond… pour une durée qui nous semble déjà interminable. Pour aller nowhere, justement.

    Sofia Coppola a un réel talent pour faire ressortir la langueur habitant le personnage, et nous ne réalisons la force des quelques jours passés avec sa fille que lors de son départ : nous sommes littéralement contaminés par ce sentiment de nostalgie familier ; celui qui nous envahit par exemple après un merveilleux week-end qui prend fin alors que nous retournons à notre existence habituelle. Certaines scènes sont également très marquantes, comme cette claustrophobie et ce sentiment de suffocation qui monte lors de la confection d’un masque pour l’acteur, qui nécessite la pose d’une pâte durcissant sur l’intégralité de sa tête y compris les yeux et la bouche une heure durant. N’ayant plus que deux trous devant les narines pour respirer, il est contraint de rester immobile pour ce qui semble être, une fois de plus, une éternité.

    Pour ma part, j’apprécie énormément la qualité contemplative de certains films (Monsters, Melancolia, Drive…) mais Somewhere manque de la personnalité nécessaire pour contrebalancer l’ennui qui risquerait d’en découler. Résultat : juste l’ombre inachevée et nostalgique de ce qui aurait pu devenir un chef-d’oeuvre. Dommage.
    JeffPage
    JeffPage

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 534 critiques

    3,5
    Publiée le 16 avril 2012
    Sofia Coppola signe là un jolie film dans la lignée de "Lost in Translation" mais malheureusement moins bien réussi que ce dernier, la faute à un rythme assez lent.
    Malgré tout l’interprétation de Stephen Dorff et Elle Fanning donne à cette histoire un coté attachant qui nous accroche au film.
    Flex07
    Flex07

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 705 critiques

    0,5
    Publiée le 14 avril 2012
    Somewhere ou comment prendre les gens pour des idiots. Sous pretexte d'une lenteur assumée, et de l'utilisation des noms "Sofia Coppola" ou "Stephen Dorff", on crie au génie alors qu'on a là un film inutile et vide. A l'image de la première scène, déjà interminable, on s'ennuie devant le vide intersidéral dans lequel on s'enfonce lentement, une seconde après l'autre! Quelle arnaque. Ca fait peut-être bien vu de trouver ça génial mais moi je me suis fait chier!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top