Mon compte
    Violent Cop
    note moyenne
    3,4
    624 notes dont 64 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 64 critiques par note
    9 critiques
    26 critiques
    14 critiques
    7 critiques
    7 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Violent Cop ?

    64 critiques spectateurs

    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    3,5
    Publiée le 6 mai 2013
    Violent Cop est le premier film de Takeshi Kitano et est une bonne réussite .
    On retrouve un personnage sombre et violent remplit de colère mais qu'il cache en lui , le rythme lent ne plaira pas a tous mais instaure une certaines ambiance . Le scénario rame un peu jusqu’à 1h puis se lance de façon puissante et nous offre un final très bon .
    Rajoutons a cela une Bande son vraiment bonne et des plans bien pensé , a voir au moins une fois .
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 358 abonnés Lire ses 1 468 critiques

    4,0
    Publiée le 25 octobre 2018
    On peut parfois beaucoup aimer un film de justesse. C'est le cas avec "Violent Cop", qui témoigne d'un bon nombre de défauts, dont un scénario banal et un montage étrangement articulé dans une première partie qui présente artificiellement ses personnages. Mais on ne peut ignorer que dès la première vision du film, celui-ci laissera en tête des images fortes, des situations rendues singulières par un sens inouï du tempo et de la mise en scène. Prenons un exemple et cette séquence de course-poursuite entre deux flics et un tueur fou dans des ruelles; l'intérêt ne réside pas dans un quelconque suspense (l'arrestation ou non du tueur) mais dans la construction spécifique du moment que l'on pourrait grossièrement résumer ainsi : scène ultra-violente filmée au ralenti, poursuite à pieds, flics en voiture contre tueur à pied hors de portée, tueur retrouvé qui tente de fuir en courant avec sa batte de baseball à la main. Par ses multiples recherches formelles et ses ruptures de rythme, le spectateur est tour à tour stupéfait, tendu, mis à distance et impliqué, incapable de s'ajuster devant un moment de cinéma en perpétuel mouvement. C'est cet inconfort qui permet de ne jamais décrocher du film, d'être toujours rivé au regard de ce flic sans morale incarné par un Takeshi Kitano fascinant : la terreur qui se dégage du personnage vient certes de ses actions mais aussi d'une inexpressivité qui rend son intériorité impénétrable. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le film porte bien son titre tant la violence peut y être insupportable, en particulier quand celle-ci devient graphique et donc douteuse. Mais "Violent Cop" frappe par ses choix jusqu'au-boutistes assumés et par une impressionnante soif de cinéma.
    Sebmagic
    Sebmagic

    Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 1 120 critiques

    0,5
    Publiée le 16 mai 2012
    Bon, je vais être le premier à mettre cette note donc je dois me justifier clairement : je ne vois pas en quoi ce film peut être qualifié de bon. A la limite, je veux bien admettre qu'il ait pu surprendre en 1989. Je veux bien admettre aussi que c'était le premier Kitano, qu'il n'était pas censé le réaliser et qu'il n'avait jamais touché à une caméra, mais quand même. Je ne suis pourtant pas à rechigner devant les films lents (même très lents), mais pour moi Violent Cop est vide de chez vide. Le scénario est totalement inexistant, ce qui fait que je n'ai jamais pu trouver le film intéressant de quelque manière que ce soit. A aucun moment. Les scènes s'enchaînent sans véritable intérêt, si ce n'est suivre notre flic taciturne et inexpressif pendant 1h36, le voir marcher dans la rue et donner des claques aux gens. Un film sans scénario, je veux bien, mais seulement quand c'est bien fait. Ici, rien ne m'a satisfait (et pourtant les Kitano que j'ai déjà vus m'ont franchement plus). La plupart des scènes n'ont strictement aucun intérêt, il est déjà difficile d'accrocher à un film où il ne se passe rien de particulier, mais alors quand en plus les scènes semblent être là pour combler des vides, c'est trop. La mise en scène est faible : monotone, fade. Les scènes de bagarre sont ridicules au possible (bruitages à l'appui...) et extrêmement mal orchestrées, tout comme les rares dialogues. Pour résumer : Violent Cop manque cruellement de rythme. C'est simple, je crois bien n'avoir jamais autant lutté pour finir un film. C'est interminable et sans queue ni tête, le film ne contient aucune sorte de rythme, de suspense (même si ce n'est clairement pas le but j'imagine : mais qu'a-t-on alors à se mettre sous la dent ?), ni même de l'émotion ou de l'humour comme on aurait pu l'attendre du cinéaste. L'humour est totalement absent du film (bon, allez, j'ai souri une ou deux fois quand Kitano fout des coups de savate aux autres mais voilà...), toute comme l'émotion qui ne peut surgir d'absolument nulle part tant le personnage principal semble vide de tout sentiment (personnage qui colle à la peau de Takeshi Kitano). Au niveau du casting, j'ai trouvé la plupart des acteurs à faible niveau, notamment les seconds rôles. Même Kitano, qui a réussi à me surprendre bien des fois dans sa filmographie, ne m'a ici rien inspiré. Le personnage est aussi peu intéressant que son histoire, et Kitano est tellement ancré dans le non-jeu et l'inexpression que c'en est agaçant et lassant. Et la musique, parlons-en... Deux musiques sur tout le film, dont une qui ne colle absolument pas à la situation (une course-poursuite interminable et affreusement chiante, notamment à cause de la musique qui inhibe tout effet de tension ou de rythme), et l'autre reprise 5 ou 6 fois, ce qui fait beaucoup à la longue. Certains passages musicaux m'ont été assez agréables, il faut l'admettre, mais ça représente 1% du film, peut-être. Même la fin du film, pour laquelle j'ai tant lutté contre le sommeil, ne remonte pas le tout à mon goût. Elle est certes originale (enfin, comparée à la banalité du reste du film), mais sonne faux et même un poil ridicule dans l'incohérence. Bref, rien n'est fait pour rendre le film accessible, ni même l'image d'ailleurs qui est fade et assez peu soignée. Mettre la note minimale à ce film est peut-être audacieux, mais je ne peux pas accorder à Violent Cop la moindre qualité dans la mesure où je n'ai été conquis par aucun élément du film et que je me suis fait chier comme jamais (dans le pire des cas, le pire des films tente quand même d'offrir un minimum de divertissement, or c'est tout le contraire que nous sort Violent Cop).
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 823 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 14 avril 2014
    Dans sa première réalisation, qu’il a tenu à assumer après la démission du metteur en scène initial (Kinji Fukasaku, qu’il retrouvera onze ans plus tard à l’occasion de Battle Royale), Takeshi Kitano n’a certes encore réussi à mettre en place son style de narration plein de poésie qui donnera leur charme à Sanatine et Hana-bi, mais il s’est créé un personnage fort, celui d’un être froid et solitaire qui n’est pas sans rappeler les antihéros des films de Jean-Pierre Melville. Le film est difficilement accessible du fait de rythme qui, du début à la fin, reste terriblement lent, l’enquête et les rapports de force entre les personnages n’étant pas particulièrement palpitants mais la tension réussie à se maintenir omniprésente et, bercée par une douce musique enivrante qui déteint de la noirceur de l'univers qui est dépeint, nous fait ardemment patienter jusqu’à l’explosion de violence finale, filmée en toute sobriété, qui donne à Violent cop sa teneur fataliste éclatante et le rend inoubliable.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 692 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    4,0
    Publiée le 6 juillet 2012
    (...) Le style de Kitano est alors né (quoiqu’il faudra attendre définitivement Sonatine pour s’avancer pareillement), et le fan de cinéma est aux anges.
    Critique complète sur : http://www.leblogducinema.com/critiques/critique-polar/critique-violent-cop/
    willyzacc
    willyzacc

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 544 critiques

    3,5
    Publiée le 14 octobre 2010
    Polar très noir, un rythme de récit lent qui peut dérouter, une violence omniprésente. Et de très bon acteurs. Une mise en scène très inventive , notamment sur les lumières. Un bon (premier) film.
    janisaire
    janisaire

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 895 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2010
    fılm pas tre connue saı dommage ces un des meılleur kıtano un sorte de bad lıeutenant
    peter W.
    peter W.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 137 critiques

    2,0
    Publiée le 29 septembre 2016
    Un premier film où le réalisateur pose quelques bases de son travail futur dont une bonne place pour l'ironie. Il y a quelques bons plans et des scènes sympas mais ça reste assez brouillon tout de même.
    baxter57
    baxter57

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 205 critiques

    4,0
    Publiée le 12 novembre 2007
    La violence et la poésie serait les maitres mot de Takeshi Kitano, seulement dans ce film il manque la poésie, ce qui rend l'oeuvre moins belle que ce qu'il a déjà précédemment, cependant ce film est bon et même très bon.
    Christian B.
    Christian B.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 696 critiques

    2,0
    Publiée le 25 septembre 2012
    Situation grotesque , je reconnais que Takeschi Kitano reste un grand acteur , mais certaines situations frisent le ridicule , l'histoire du flic qui est hors norme , situation reprise trop souvent et pour moi celle là n'est pas la meilleure
    Flavien Poncet
    Flavien Poncet

    Suivre son activité 175 abonnés Lire ses 1 024 critiques

    4,0
    Publiée le 27 janvier 2008
    Premier film de Takeshi Kitano, "Sono otoko kyôbô no tsuki" (Japon, 1990) est un coup de maître. Kitano traite de la violence dans la société moderne. Au milieu de jeunes déliquants qui tabassent un vieillard, de yakuzas qui tuent et violent, de la hiérarchie policière trop craintive pour agir, il y a Azuma joué par Kitano. Le personnage de Kitano est un flic qui prône la violence pour résoudre les probèmes. Le coup de pied facile, la tête tendancieuse au coup de boule, Azuma est un "violent cop". Mais là où Kitano fait très fort, en plus de ses plans astucieux et parfois majestueux, c'est qu'il confère à ses personnages une véritable psychologie. Si Azuma est si violent c'est car il a des antécédents difficiles. En effet, le policier violent a à charge sa soeur psychologiquement malade. Bref, le traitement des personnages est très bien fait. La musique de Daisaku Kume colle aussi parfaitement à la nonchalence de Kitano. Car en plus d'être un réalisateur de talent, Kitano, comme la majorité de l'actorat nippon, est un acteur génial. Il semble comme possédé d'une essence clownesque tendance auguste. Ce jeu remarquable va jusqu'à sa façon de parler. Finalement, le film se révèle être un réglement de compte. La scène final est tout simplement génial, surement l'une des meilleurs parmis tout les films de Takeshi Kitano. Preuve qu'on peut offrir du trs grand spectacle sans qu'il n'y ai pyrotechnie ou autres effets spéciaux. Enfin, le film se révèle être un cercle vicieux que Kitano se plait à boucler. En conclusion, ce qui n'aurait été qu'un film de série B sur un flic au Japon est devenu entre les mains de Takeshi Kitano le reflet d'une société en mal et d'un artiste en devenir.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 12 novembre 2016
    La première réalisation de Takeshi Kitano est juste démentielle, on connaissait depuis toujours son génie d'interprétation mais avoir autant de talent dans les deux domaines est incroyable ! On aime ce flic pourri et on en redemande. A voir !
    Gigli
    Gigli

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 63 critiques

    5,0
    Publiée le 8 janvier 2008
    Elaboré, à la base, comme un succédané japonais de « Dirty Harry », Kitano reprend ce projet bancal déserté par le réalisateur initialement prévu, apeuré à l’idée de faire tourner Kitano (qui, rappelons le, à l’époque tenait plus de Patrick Sébastien que de Stanley Kubrick). Il réécrit le script afin qu’il colle plus a son personnage, alors naissant, du « beat » Takeshi et choisit de réaliser lui-même le film. Le résultat est là ; beau, froid, implacable et drôle. Le film réussit là où beaucoup de réalisateurs confirmés se seraient vautrés lamentablement dans la complaisance ou la niaiserie, en dépit de quelques faiblesses pardonnables puisque c’est un premier film et que Kitano n’a jamais fait d’école de cinéma. (Ce qui force le respect quand on voit le résultat final)
    A mon sens, l‘un des meilleurs film du maître.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 440 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,5
    Publiée le 29 octobre 2018
    Pour son premier long-métrage en tant que réalisateur, Takeshi Kitano aura frapper fort avec ce film policier qui n'est pas sans rappeler "L'Inspecteur Harry" mais avec une approche encore plus sombre et violente. La mise en scène propose en effet quelques passages d'une rare violence, l'atmosphère est très glauque et l'interprétation du casting est impeccable, notamment en ce qui concerne Kitano qui interprète le rôle principal avec grand talent. Une oeuvre qui est clairement à découvrir même s'il ne faut pas oublier qu'elle est destinée pour un public averti.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 3 140 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mai 2020
    Pour sa première mise en scène, Takeshi Kitano impose son style d'homme taciturne dans ce polar cynique et violent où il interprète un policier ne faisant pas dans la dentelle et qui fait face à un gang de Yakuzas.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top