Mon compte
    Bienvenue à Gattaca
    note moyenne
    4,2
    35445 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Bienvenue à Gattaca ?

    970 critiques spectateurs

    5
    479 critiques
    4
    316 critiques
    3
    107 critiques
    2
    46 critiques
    1
    19 critiques
    0
    3 critiques
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 octobre 2010
    Ce film m'a étonné! J'ai vraiment apprécié l'originalité, la mise en scène, les acteurs, et surtout un scénario hallucinant comme on en voit rarement.
    Une prise de conscience, une leçon s'offre à nous et la question de l'avenir se pose.
    Non franchement, à voir.
    tristan stelitano
    tristan stelitano

    Suivre son activité 30 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2013
    Excellentes prestations de Ethan Hawke , Uma Thurman et Jude Law dans ce chef - d’œuvre remarquable réaliser par Andrew Niccol . Une plongée virtuose qui nous entraine dans un univers saisissants qui apporte à la science - fiction une pierre de cout .
    bhillereau
    bhillereau

    Suivre son activité 24 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 21 octobre 2014
    Encore un film qui confirme que les réussites ne sont pas réservées aux gros budgets et à l'abondance d'effets spéciaux. Bienvenue à Gattaca est une petite perle de SF, avec un casting de premier choix et une histoire touchante et prenante.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 14 avril 2013
    Autant vous le dire, en voyant ce film, je m'attendais à de la science fiction facile où on prend un thème (les manipulations génétiques) et ont l’exploite jusqu'à la moelle pour remplir 2 heures. Et bien pas du tout ! Andrew Niccol signe ici un film incroyablement bien maitrisé. Même les plus petits détails sont calibrés au millimètre. Quelques mots de plus, une image de 1 seconde, les moments de poésie sont distillés au compte goûte de la manière la plus belle qui soit. Et ce caractéristique du film n'est pas là pour rien : Dans ce monde froid ou tout est prévu, ou rien n'est laissé au hasard, le film se devait d'insuffler cette atmosphère de cette manière si proprement cinématographique. Les acteurs sont géniaux, les thèmes sont très bien exploités. Le scenario est très original et beau, la science fiction n'est qu'une toile de fond pour laisser place à une histoire incroyablement humaine, belle et poétique qui rappelle par certain aspect le mythique "La Jetée" de Chris Marker. Après 2 visions je suis encore submergé par tant de beauté, tant de poésie, tant d'émotions. Et la BO vient compléter le tableau en nous apportant des thèmes qui nous prennent au tripes, tout simplement. Tout ces éléments font de ce film, n'ayons pas peur des mots, la plus grande oeuvre cinématographique jamais réalisée.
    bolt
    bolt

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 789 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mars 2010
    Un film vraiment "space", mais très bien réalisé. Le scénario est accrocheur et les personnages intéressants. Un film à voir au moins une fois. Un ovni cinématographique.
    VodkaMartini
    VodkaMartini

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 410 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Voila une belle surprise. Stylisé en diable, très bien photographié et interpreté, doté d'un solide scénario, il ne manquait quasiment rien à Gattaca pour devenir un classique, qu'il deviendra peut-être pourtant. Car le rélaisateur prend soin d'éviter de se focaliser sur les éléments périphériques (effets spéciaux, futurisme, discours bien pensant sur la génétique) pour approfondir ses personnages. Principalement, la relation entre Ethan Hawke et Jude Law est magnifique d'amitié non-dite, de jalousie, d'identification mutuelle inaboutie, d'émulation. Elle donne à elle seule sa raison d'être au film. La relation amoureuse entre Hawke et Uma Thurman est bien moins interessante et ne semble être qu'un alibi hollywoodien. L'autre point fort du film vient du scénario qui propose deux grilles de lecture différentes. Une, politiqement correct et d'une platitude extrème, consiste à y voir une ode au libre-arbitre et une charge contre l'eugénisme. La seconde, qui a ma faveur, y decélera bien plus une tragédie grécque réactualisée, où le héros, affligé par les dieux et la nature d'un destin dont il ne veut pas, fait face à l'adversité pour triompher du fatum et se réaliser au-delà de lui-même. Gattaca, c'est un peu "L'Odyssée".
    Sebmagic
    Sebmagic

    Suivre son activité 138 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 31 octobre 2011
    Pas déçu d'avoir enfin vu ce film, mené avec brio par un trio d'acteurs géniaux : Ethan Hawke, Uma Thurman et Jude Law. Leurs personnages évoluent dans un monde plus ou moins dystopique, dans lequel les humains sont, à l'instar du Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley, placés dans les castes dès la naissance en fonction de leur capacités et de leur probable évolution. Dès la naissance, les humains connaissent leur espérance de vie, leurs aptitudes, leurs futurs risques de santé. C'est dans ces conditions que nait Vincent Freeman (le nom n'est clairement pas anodin). Classé dès la naissance comme un être de basse catégorie, avec 99% de chances d'avoir des problèmes cardiaques très sérieux, il est dans l'impossibilité de réaliser son rêve absolu : voyager dans l'espace. Pourtant, il va tout faire pour aller à l'encontre des règles en empruntant l'identité d'une autre personne (Jude Law), un être quasiment parfait. En ce sens, Bienvenue à Gattaca est une pure beauté dans le message qu'il transmet : c'est-à-dire la valeur du libre-arbitre et de la volonté humaine. Le film montre que malgré les prédispositions et malgré les statistiques, rien ne peut empêcher l'être humain de réaliser ses rêves. Qui plus est, le film est dénué de tout cliché, jouant principalement sur la subtilité et l'émotion, sans jamais en faire trop. Tout l'intérêt du film provient de cette angoisse permanente de ne pas être démasqué par les autorités, ce qui constitue la trame principale du film. L'enquête policière passe même devant le côté futuriste du film, mais celui-ci n'en demeure pas moins passionnant et très clairement expliqué. L'atout principal du film est, à mon goût, son casting. Jude Law est bien sûr extraordinaire et montre qu'au-delà de sa belle gueule il a un talent fou. Ethan Hawke que je connais assez mal (mais que j'avais trouvé touchant dans Le Cercle des Poètes Disparus) se révèle ici être un acteur de qualité, dans un rôle assez tendu et pas évident. Quant à Uma Thurman, mon dieu que j'adore cette actrice. Je ne l'avais vu que dans Kill Bill et Pulp Fiction et j'ai adhéré immédiatemment, et ce Bienvenue à Gattaca me confirme que je la trouve géniale. Avec un rôle tout en douceur, mais relativement secondaire, elle est assez émouvante, et totalement crédible. L'intrigue tourne autour de ces trois personnages (principalement) et nous offre des scènes dignes de ce nom. L'ambiance du film est puissante et aidée par la BO magnifique, notamment lorsqu'il est question de la relation entre les deux frères. Le dernier "défi dans l'océan" entre les deux frangins est une pure merveille émotionnelle, grâce à la musique à tomber. Bref, ce film n'est certainement pas un énorme chef d'oeuvre de taré, car il n'en reste pas moins fade par moments, mais il est incontestablement (à mon goût) une oeuvre majeure du 7e art.
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 132 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 18 juin 2017
    Film exceptionnel qui n'a quasiment pas vieilli, porté par 3 interprètes fabuleux Ethan Hawke, Jude Law et Uma Thurman. Une performance incroyable pour nous plonger dans un univers totalement SF sans effets spéciaux et avec des décors et costumes somme toute assez ordinaires ,combinaisons grises et constructions en béton brut. Pourtant on est à Gattaka ce centre spatial dans un monde créé pour les enfants génétiquement parfaits, fabriqués, modelés. Un film sur l'eugénisme, les manipulations génétiques, la peur de l'autre différent et le dépassement de soi. Un film construit comme un thriller, passionnant de bout en bout, en tension permanente tant on rentre en empathie avec les héros qui ont le courage et le cran de défier l'ordre établi. Un film culte SF et une réalisation et des interprétations hors norme compte tenu des moyens employés. Comme quoi le cinéma c'est avant tout une histoire, des acteurs talentueux et un metteur en scène habile.
    kal-el 02
    kal-el 02

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 843 critiques

    4,5
    Publiée le 12 avril 2016
    Bienvenue à Gattaca est un film de science-fiction qui emmène ses idées jusqu'au bout et qui est mené avec talent. L'avantage du film est bien entendu le scénario rempli d'idées. Andrew Niccol réussit à nous immerger dans cet univers très très particulier mais qui déborde d'idées. Les acteurs sont vraiment très bons, ils apportent beaucoup d'attachement à leurs personnages et se révèlent très charismatiques. La réalisation est assez bonne, suffisamment pour ne pas décevoir. La musique est par contre assez désagréable. Après, certains ne rentreront pas dans cet univers mais moi j'ai réussi sans problème. À voir pour les idées et les acteurs.
    Roger Cola
    Roger Cola

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 96 critiques

    4,0
    Publiée le 19 janvier 2017
    Ça fait un moment que je retourne Gattaca dans tous les sens. Pourquoi tout le monde s'accorde pour l'élever au rang de chef-d'oeuvre ? Si je n'ai toujours pas réussi à trouver une réponse, on peut en tout cas affirmer qu'il s'agit d'un très bon film d'anticipation, voire même ce qui se fait de mieux dans le genre. Déjà, l'univers sur-sécurisé et au final dictatorial est très crédible, un monde où la science est devenue politique et qui détermine la réussite ou l'échec d'un individu. La sur-sécurisation engendre finalement plus de malaise que de prospérité (les forces de l'ordre qui mettent le désordre dans l'entreprise où Moreau travaille), et tout ces éléments abordent des questions passionnantes: quand la science cesse de l'être ? Qu'est-ce qui fait la spécificité de l'être humain, son patrimoine génétique ou ses actions (le pianiste à douze doigts) ? Mais toute ces questions ne servent en réalité que de prétexte à l'histoire, ce qui limite la portée du propos. Néanmoins, le film n'en reste pas moins très bon: la réalisation très classieuse et épurée, le casting quatre étoiles (bon, ils étaient tout de même moins connus à l'époque), et le scénario assez classique mais prenant et sans temps mort. Un film culte et très bon, et d'ailleurs assez visionnaire hélas.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 321 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 9 décembre 2012
    "Bienvenue à Gattaca" n'est pas uniquement un film de science-fiction. C'est un véritable travail cinématographique, en commençant par un scénario réussi et captivant. L'esprit est parfaitement bien retranscrit, dans les décors, les dialogues, la musique et le jeu d'acteurs, on est dans quelque chose de crédible. L'intrigue est savoureuse, et cette façon d'atteindre cet objectif impossible est entraînante. Un film qui fait grandir le domaine de la science-fiction en nous proposant quelque chose de pêchu, et qui trouve sa force en troquant ses effets spéciaux pour des lignes scénaristiques intéressantes. La vie est injuste et la tricherie est parfois l'unique clé pour atteindre ses rêves.
    The Cinephile World
    The Cinephile World

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 607 critiques

    5,0
    Publiée le 19 septembre 2013
    Un film de science-fiction magistral, brillant, et vraiment très astucieux. On a le droit à un scénario intelligent et très recherché, d'ailleurs cela ne m'étonne pas du tout, car le réalisateur du film est Andrew Niccol, le scénariste et producteur du magistral ''The Truman Show'' (l'un de mes films préférés). Dès le début du film, l'histoire est très prenante, car le scénario est parfait, et captivant. spoiler: Gattaca est une ville futuriste, un centre de recherches spécialisé en recherches aérospatiales mais qui possède une certaine caractéristique non négligeable: ce centre n'embauche que des gens dont le patrimoine génétique approche la perfection. Cette histoire prend place en effet dans un futur proche, où les sciences notamment la génétique se sont développées et ont percé le mystère de l'ADN et du génome humain. Cette acquisition de savoir a permis à la science de créer des êtres humains génétiquement sélectionnés. Chaque parent désireux d'avoir un enfant a alors la possibilité de choisir toutes les particularités de leurs enfants, de la couleur des yeux, aux cheveux, en passant par l'éradication de leurs maladies génétiques, pour créer des êtres sans défauts, parfaits. Les êtres humains sont donc génétiquement modifiés dès leur naissance. Dès lors, le critère d'embauche de cette société, et plus particulièrement de ce centre de recherche n'est rien d'autre que le code génétique des employés, qui fait figure de CV. Seuls ceux qui ont des gènes parfaits ont accès aux meilleurs emplois, les enfants aux gènes naturels, conçus sans l'aide de la science, appelés "naturels", ou "invalides" (ce qui situe déjà le contexte) sont quant à eux contraint à la misère, à l'exclusion, la ségrégation, les emplois de très bas niveaux… Pour être sûrs que leurs enfants soient promis à un brillant avenir, les parents achètent donc sur catalogue les spermatozoïdes et les ovules de donneurs "haut de gamme". C'est dans ce monde que l'on rencontre Vincent, enfant naturel mais au capital génétique « imparfait », qui rêve de partir pour l'espace et Jérôme (interprété par Jude Law), quant à lui candidat idéal qui voit sa vie détruite par un accident. Chacun des deux va permettre à l'autre d'obtenir ce qu'il souhaite en déjouant les lois de Gattaca. Jérôme loue en effet son corps à Vincent, le fournissant en échantillons biologiques, de peau, de sang, d'urine ou de cheveux pour les tests ADN, et Vincent se glisse alors dans le personnage de Jérôme après quelques modifications physiques et psychiques, malgré des contraintes drastiques de nettoyage permanent par exemple. Il devient un "pirate génétique", appelé aussi "dé-gén-éré". L'invalide Vincent et le valide déchu Jérôme vivent ainsi l'un à travers l'autre.
    Le film est réalisé de façon magistrale, bref c'est magnifique, même si je m'attendais un peu à des effets spéciaux époustouflants pour un SF, mais bon ce n'est pas grave, ça reste au moins simple. Pour les acteurs, ils sont juste parfaits, Ethan Hawke (qui avait déjà montré son talent dans le chef d'oeuvre de ''Le Cercle des Poetes des Disparus'') signe l'une de ses meilleurs performances (dommage qu'il n'est pas joué dans autant de film que ça), Uma Thurman (qui avait déjà son talent dans ''Pulp Fiction'') joue tres bien elle aussi, et Jude Law nous montre qu'il a du talent en jouant dans ce film, car il est excellent dans son rôle. La musique du film est magnifique. En conclusion, ''Bienvenue à Gattaca'' est un grand film de SF que je vous conseille absolument, car le film est vraiment très passionnant. Un film Magistral. Un Chef d'Oeuvre, 5/5.
    moket
    moket

    Suivre son activité 239 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 26 juillet 2020
    Un véritable chef d'œuvre ! Un film visionnaire et bien interprété. Ethan hawke est parfait dans le rôle de ce battant qui n'a pourtant pas été gâté par la nature (selon les prévisions des médecins, il devait mourir d'une crise cardiaque à une trentaine d'années), alors que son jeune frére est ce qu'il se fait de mieux en matière génétique. Les scènes des rituels nécessaires pour usurper l'identité de Jude Law sont excellentes. De plus le film distille une ambiance très froide tout le long, ce qui contribue à le rendre encore plus fort.
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 161 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 31 décembre 2014
    Le premier film d'Andrew Niccol fut un choc émotionnel contre la folie scientifique de notre temps. Il est question de génoisme, une forme de discrimination au niveau génétique. Un potentiel qui requiert d'être exploité au mieux, tel l'oeuvre nous l'expose. Il remet en cause les bienfaits des pratiques scientifiques entre chimie et biologie anatomique, une situation nouvelle aux yeux d'un monde encore en expansion. Ce nouvel horizon nous mène à nous projeté un futur où la science domine et il n'a pas tort. Ethan Hawke et Jude Law pus nous convaincre du contraire, car l'exception et l'inattendu sont toujours au rendez-vous, pour le bien de l'esprit. Quant à Uma Thurman, elle se faufile dans le décors aux yeux de certains, bien que sa présence est fort réjouissante. Il va s'en dire que le scénario est la première poussée, rendant palpitant un monde rempli de désespoir pour des êtres fragiles et inadaptés.
    Le portrait de cette société apparaît comme support, non approfondi mais sans réel nécessité. L'essentiel passe par le jeu entre ambition et complémentarité ! J'ose également faire remarquer que Michael Nyman nous offre un suspense spécial et idéal, comme le suggère l'intrigue, par le biais d'un bande son des plus touchante. C'est le premier pas vers la prise de conscience d'un éventuel problème à résoudre. Il définit l'allure et la qualité du calcul pour un résultat magistralement réussi pour l'ensemble.
    Zoumir
    Zoumir

    Suivre son activité 47 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 12 novembre 2014
    Gattaca est un film de science-fiction qui nous transporte dans un futur "pas si lointain", à une époque où les possibilités offertes par la science font froid dans le dos. Andrew Nicol dirige Ethan Hawke, Jude Law et Uma Thurman dans une histoire de discrimination génétique glaçante mais pleine d'espoir. Les 3 acteurs sont impeccables dans leur rôle et ils permettent au propos d'atteindre une dimension touchante. Mais parlons plutôt de ce très grand film. Car Gattaca est aussi dense qu'esthétiquement réussi. Dense sur son fond bien sûr, sur les dérives morales engendrées par les progrès scientifiques très bien retranscris dans la première partie retraçant la vie de Vincent , ce jeune garçon né naturellement et qui rêve d'aller dans l'espace. Esthétiquement réussi car le film mêle habilement passé et futur à l'image de ces voitures électriques, de ces décors de béton froid et de cette perpétuelle teinte jaune/orange appliquée àl'image. Gattaca est subtil, intelligent, mis en scène avec une virtuosité qui nous laisse absorbé de bout en bout. Une petite pétite.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top