Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Premier qui l'a dit
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Premier qui l'a dit" et de son tournage !

    A l'origine du film...

    Le réalisateur Ferzan Ozpetek a eu l'idée du film à la suite d'une conversation avec un ami qui lui a révélé que son frère venait d'annoncer son homosexualité à ses parents. Egalement homosexuel, son ami s'est ainsi vu empêché de faire son coming out, ses parents comptant sur lui pour perpétuer le nom de la famille. Cette idée de départ lui a ainsi donné le pitch du film.

    Retrouvailles

    Le premier qui l'a dit marque les retrouvailles du réalisateur Ferzan Ozpetek et des actrices Nicole Grimaudo et Bianca Nappi qu'il avait déjà dirigées dans A perfect day (2008). De même, il avait mis en scène Lunetta Savino et Ennio Fantastichini dans Saturno Contro (2007).

    Pourquoi les Pouilles?

    Le réalisateur a choisi de situer son histoire à Lecce, dans les Pouilles (Italie du Sud), car dans ces régions méditerranéennes, plusieurs générations vivent encore sous le même toit, élément qu'il a souhaité exploiter dans le film.

    Homosexualité et famille

    Ce n'est pas la première fois que Ferzan Ozpetek traite à la fois de l'homosexualité et de la famille dans un de ses films. On retrouve en effet les mêmes thèmes dans Tableau de famille (2001) où une femme découvre que son époux entretenait une liaison avec un homme. En outre, les problématiques liées à l'homosexualité sont également présentes dans Saturno Contro (2007).

    De "machos" à "homos"!

    Ferzan Ozpetek a délibérément choisi des acteurs associés à une image de séducteurs à l'italienne, et à une image de "macho" pour interpréter les personnages principaux, homosexuels, dans Le premier qui l'a dit. En tête d'affiche, on retrouve ainsi Riccardo Scamarcio (Mon frère est fils unique, Eden à l'Ouest, Le Rêve italien), Alessandro Preziosi, qui joue son frère, et Daniele Pecci, une star de la télé, qui joue l’ami avocat, dans des rôles à contre-courant pour le public italien qui les connaît bien.

    Influences et inspirations

    Ferzan Ozpetek aime beaucoup la comédie à l'italienne et s'est inspiré de certains films où le rire naît de situations tragiques. Le cinéaste dit aussi être influencé par d'autres genres tels que le mélodrame turc ou encore les comédies françaises (en particulier les films de Louis De Funès dont il est très friand).

    Festivals

    Après son passage au Panorama du Festival de Berlin, où il a été vendu à quinze pays, Le Premier qui l'a dit a été sélectionné en compétition officielle dans la catégorie "Films de fiction du monde", du Festival de Tribeca, à New York. C'est d'ailleurs le seul des douze titres en lice qui représentait l'Italie lors de cette neuvième édition.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Soul (2020)
    • Le Sens de la fête (2017)
    • Tenet (2020)
    • Minuit dans l'univers (2020)
    • Avatar 2 (2022)
    • Songbird (2021)
    • Le goût des autres (2000)
    • 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)
    • Pieces of a Woman (2021)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • Wonder Woman 1984 (2020)
    • HHhH (2017)
    • Un air de famille (1996)
    • xXx (2002)
    • L'Empereur de Paris (2018)
    • Une femme de ménage (2001)
    • Énorme (2019)
    • Orgueil et préjugés (2005)
    • Robin des Bois (2018)
    • La Daronne (2020)
    Back to Top