Mon compte
    Dr. Jekyll et Sister Hyde
    note moyenne
    3,6
    71 notes dont 18 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 18 critiques par note
    1 critique
    6 critiques
    8 critiques
    3 critiques
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Dr. Jekyll et Sister Hyde ?

    18 critiques spectateurs

    Jean-François S
    Jean-François S

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 635 critiques

    3,5
    Publiée le 20 mars 2013
    Au début des années 70, les studios Hammer sont en perte de vitesse et leurs productions semblent soudain datées face à l'arrivée de jeunes réalisateurs réinventant le film d'horreur ("Rosemary's baby" de Roman Polanski ou "L'exorciste" de William Friedkin). Le studio entame alors un énième reboot de ses classiques en y injectant plus d'érotisme. Cette idée ménera le studio dans une impasse et à la perte de son public.
    Mais il faut sauver de ce crépuscule annoncé "Dr Jeckyll et sister Hyde". Cette libre adaptation du roman de Robert Louis Stevenson, on l'a doit à Brian Clemens, plus connu pour être le créateur de la série "Chapeau Melon et Botte de cuir". Il ajoute au roman original une bonne dose de "Jack l'éventreur", ainsi que l'affaire Burke et Hare et son idée de transformer le monstre original en femme, permet des subtilités de scénario des plus intéressant. A noter la très belle musique de David Whitaker.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 27 mai 2010
    Cette pépite d'épouvante signée Hammer bénéficie d'un postulat original et terriblement efficace : mélanger les histoires mythiques (et remaniées) du Dr Jekyll et de Jack l'éventreur ! Jouissant de toutes les qualités qui ont fait la réputation du fameux studio anglais (décors, costumes, photographie), ce film étonne par l'ambiance prenante qu'il dégage. Les scènes se déroulant dans la nuit brumeuse de Londres sont à ce titre superbes et leur beauté n'a d'égale que celle de Martine Beswick qui forme avec Ralph Bates un seul et même personnage inquiétant et fascinant.
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 1 729 critiques

    4,5
    Publiée le 8 septembre 2013
    Une très intéressante variation sur le roman de Stevenson. Roy Ward Baker a réussi brillamment à mélanger une version transsexuelle du roman avec l'histoire de Jack l'éventreur (où j'ajoute également un peu de l'affaire Burke et Hare). Il a su garder la beauté esthétique des films de la Hammer tout en lui appliquant un rythme un peu plus moderne. L'interprétation, aidée d'un scénario intelligent et d'une mise en scène très précise (lors de son passage à L'Etrange festival le 07 septembre 2013, Martine Beswick précisait que la première transformation ne s'est effectuée que grâce à un mouvement très précis de caméra), permet faire fonctionner une idée de départ plus que risquée (un homme qui devient femme). Il est d'ailleurs important de signaler que le film, excepté dans sa scène finale, n'utilise quasiment pas d'effets spéciaux, ce qui évite tout grotesque : tout ce se joue dans les hors-champs et les raccords. De plus, le thème de l'ambiguité sexuelle est traité de manière intéressante et osée (finalement Howard et Susan Spencer sont amoureux du même personnage : peut-on donc parler de bisexualité du docteur Jekyll ?). Un grand moment de cinéma fantastique et un des meilleurs films de la Hammer.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 921 abonnés Lire ses 4 021 critiques

    5,0
    Publiée le 12 décembre 2012
    C'est l'un des derniers très bons films de la Hammer et c'est un petit chef d’œuvre. Le scénariste Brian Clemens a eu l'idée géniale d'assortir un conflit trans-genre au dédoublement de personnalité du Docteur Jekyll. Il a eu également eu l'idée de fusionner le mythe avec celui de Jack l'éventreur, le tout dans l'atmosphère brumeuse des nuits de White Chapell. Tout cela fonctionne merveilleusement bien avec des acteurs qui se prêtent très bien au jeu, (Martine Beswick est superbe) une mise en scène soignée, une musique efficace et un doigt (juste un doigt) d'érotisme. Un petit bijou à redécouvrir d'urgence.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 439 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,5
    Publiée le 12 septembre 2018
    Adaptation insolite et évidemment très libre du célèbre roman de Rober Louis Stevenson, "Docteur Jekyll et Sister Hyde" est surtout l'un des meilleurs film de la Hammer. L'ensemble se suit avec intérêt grâce à la présence d'une histoire très bien écrite, d'une belle photographie, et d'une élégante mise en scène qui propose par ailleurs quelques séquences de meurtres qui sont bien filmées. Quant à la performance du casting, elle s'avère bien inquiétante à l'image de celles de Ralph Bates et de Martine Beswick, même si on ne voit pas suffisamment, à mon goût, cette charmante comédienne. A noter également que ce long-métrage propose aussi un clin-d'oeil affirmé au personnage de Jack L'Eventreur puisque le lieu de l'action se déroule à Whitechapel !
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2701 abonnés Lire ses 5 794 critiques

    4,0
    Publiée le 5 juin 2011
    Je suis loin d'avoir vu tous les films de la Hammer mais je situe Dr. Jekyll et Sister Hyde dans le haut du panier ; ce film est une judicieuse adaptation du célèbre roman fantastique de Stevenson mélangée aux crimes de Jack l'éventreur et ce film aborde aussi l'homosexualité à travers la transformation du docteur en femme. Pas ouvertement gore Dr. Jekyll et Sister Hyde joue surtout sur l'atmosphère car mise à part les scènes en intérieur celles en extérieur (sans doute des décors) se passent de nuit et renforce le style sinistre du film. Dès le début ce film est pessimiste et l'on ressent que tout ce finira mal. La musique se marie à merveille avec le ton noir de Dr. Jekyll et Sister Hyde. Un excellent film fantastique ou le peu connu Ralph Bates trouve un bon rôle.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 491 abonnés Lire ses 3 602 critiques

    3,0
    Publiée le 4 novembre 2018
    Au début des années 70, les films d'horreur gothiques de la Hammer ne font plus vraiment recette, le studio britannique étant dépassé par la nouvelle vague du cinéma d'horreur. Ils tentent alors plusieurs renouvellement de franchise, souvent à coup de violence ou d'érotisme encore plus exacerbés. Parmi ces tentatives, "Dr. Jekyll and Sister Hyde" propose une variation intéressante de l'histoire imaginée par Robert Louis Stevenson. En effet, d'une part le film place l'intrigue au milieu d'éléments historiques (Jack l'éventreur, affaire Burke et Hare), d'autre part il imagine que le docteur Jekyll, après d'être fourni en corps humains, se transforme en femme malfaisante une fois avoir bu sa potion ! Un concept amusant, plutôt bien exploité (quiproquos, jeux de séduction malsains...), et qui permet de manière inattendue de traiter de l'homosexualité ou du travestisme... Pour le reste, le film contient quelques longueurs, mais demeure divertissant grâce à son ambiance gothique, l'implication de ses acteurs, et sa touche de violence et de nudité, osée pour l'époque.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3771 abonnés Lire ses 7 355 critiques

    3,0
    Publiée le 24 octobre 2013
    Etonnante variation du célèbre roman de Robert Louis Stevenson, « Dr. Jekyll et Sister Hyde » présente les caractéristiques habituelles des films de la Hammer : budget moyen, interprétation inégale mais ambiance gothique du plus bel effet, récit séduisant et personnages tourmentés. De plus, alors que le studio anglais était tout proche de la faillite, la qualité ne s'en ressent nullement, les couleurs flamboyantes étant à nouveau de sortie et les scènes fortes bien présentes, renouvelant ainsi joliment une histoire déjà fascinante à la base. Alors c'est vrai : nous ne sommes parfois pas loin du ridicule et Ralph Bates n'était manifestement pas l'acteur le plus doué de sa génération, mais la beauté de Martine Beswick, l'élégante musique et l'intense dénouement compensent sans trop de mal ces lacunes pour ce qui est globalement une bonne surprise, et la preuve que Roy Ward Baker pouvait être un réalisateur vraiment intéressant.
    Xavier D
    Xavier D

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 727 critiques

    2,5
    Publiée le 16 mai 2021
    Une variante fantastique de Dr jekyll et Mr hide. Une version désuète et navrante. Les scènes de crimes sont risibles même si la qualité d'interprétation est assez classieux. Au lieu de se transformer en monstre, le brillant docteur se change en femme. Le scénario est un brin stupide. Les présences féminine des actrices comme Martine Beswick, ex-James bond girl, est la consolation à ce triste film et ennuyeux. Les costumes et les décors de Londres de la fin du XIXème siècle est assez reconstitués. Un finale pleine de suspense mais bon !
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 611 critiques

    3,5
    Publiée le 25 juillet 2018
    Une film très bien fait, avec d'excellents comédiens et une bonne dose d'humour au second degré. Cette série B reste très datée, dans l'esprit des films fantastiques des années cinquante-soixante plutôt que dans celui des séventies plus libérées. Le scénario est bon, bien que certains éléments soient sous utilisés, mais la chute reste très conventionnelle. Du bon travail artisanal, mais pas de génie.
    Frédéric M.
    Frédéric M.

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 279 critiques

    4,0
    Publiée le 9 janvier 2018
    Un classique HAMMER qui vieillit bien. Le jeu subtil des acteurs couplé à une réalisation bien travaillé sur des effets spéciaux simples et discret. Une scénario mixant habillement les histoires du Dr Jekyll, Jack L'eventreur et des cadavres à la pelle. A découvrir absolument
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 181 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    4,0
    Publiée le 5 mai 2010
    Par la légende de cette expérience scientifique à l'elixir de vie ayant mal tourné, R. W. Baker réalise une fiction pleine d'un suspense trouble; doublé d'une étude complète située dans le monde victorien; on remarque bien sûr l'oeil torve de ces rombières aux croyances rigides et rétrogrades avec ces vieux fonctionnaires s'encanaillant et qui ne verront clair que trop tard: Une riche adaptation réaliste à la philosophie à part.
    (qui est vraiment le plus fort; la femme ou l'homme ?) Monstrueux mais étrange.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 251 abonnés Lire ses 9 292 critiques

    2,0
    Publiée le 27 avril 2021
    Il s'agit d'une variation très étrange de la vieille histoire de Dr Jekyll et Mr Hyde. Dans cette ré imagination du conte de Stevenson Jekyll a essayé de créer un sérum pour prolonger la vie et a pensé que comme les femmes vivent plus longtemps que les hommes cela est dû aux hormones. Alors ses expériences lui permettent de changer de sexe. L'histoire ressemble beaucoup à celle de Jack l'Éventreur il y a même les infâmes Burke et Hare qui font une apparition dans le film. Donc, nous avons des changements de sexe, des meurtres à la Jack l'Éventreur et Burke et Hare. Il contient une tonne d'intrigues et lorsque Mme Hyde apparaît c'est souvent nue. Je pense que ce film souffre en fait de trop d'intrigues. Maintenant, je n'aurais pas fait un autre film Jekyll & Hyde il y en a déjà eu trop. Mais avoir autant d'idées divergentes semble brouiller un peu les choses. Le fait que les acteurs et les dialogues soient plutôt faibles n'aide pas non plus. En conséquence cela semble être un film d'horreur plutôt faible de la part de la Hammer...
    Renaud  de Montbas
    Renaud de Montbas

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 683 critiques

    3,0
    Publiée le 21 août 2021
    après avoir revisité le mythe du Dr Jekyll dans "les 2 visages du Dr Jekyll", la Hammer remet le couvert en 1971 avec "Dr Jekyll et sister Hyde", un titre digne d'une production X bas de gamme alors que pas du tout. Pour ce film d'épouvante le studio britannique déploie les grands moyens avec une reconstitution du quartier de White Chapel sombre à souhait (c'était le lieu d'activité de Jack l'éventreur). Obligé de se procurer des cadavres pour ses recherches, le bon Docteur va aller au plus simple en faisant passer de vie à trepas les prostituées du quartier. Probléme, pour trouver l'elixir de vie éternelle il faut se changer en..femme... et la cohabitation dans le même corps ne va pas forcément de soi.. :-) 3 / 5
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 874 critiques

    2,5
    Publiée le 29 juin 2015
    En bref, un scénario brillant. Ce ne devait pas être chose facile que de penser à mêler l'histoire "réelle" de Jack l'Eventreur et celle de Jeckyll et Hyde, et dans ce film, cette dernière a en plus été complètement revisité d'une manière très intelligente où la femme se substitue au Mal issu de l'esprit du savant. A part cela, c'est une oeuvre assez en retard pour son époque où le cinéma avançait à grands pas, mais elle n'en reste pas moins distrayante.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top