Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Règne de la beauté
    note moyenne
    2,5
    103 notes dont 18 critiques
    répartition des 18 critiques par note
    1 critique
    3 critiques
    3 critiques
    6 critiques
    5 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Le Règne de la beauté ?

    18 critiques spectateurs

    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3290 abonnés Lire ses 6 099 critiques

    1,5
    Publiée le 5 novembre 2014
    Un film sans émotion ni profondeur qui se perd entre l'histoire d'adultère et les problèmes du personnage de Mélanie Thierry en faite ça sonne creux les acteurs sont plutôt bons mais il n'y a rien à l’intérieur et au bout d'un moment ça commence à se faire sentir et ça tourne pas mal en rond. J'ai pu lire que c'était un hymne à la beauté et bien elle a bon dos la beauté car à part les paysages et les actrices il n'y a rien de beau dans ce film...
    gandalf001
    gandalf001

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 951 critiques

    1,5
    Publiée le 14 août 2016
    On ne retrouve pas dans ce film l'originalité des rares québécois qui se font connaître en France. Le scénario est très banal. Les décors pourtant exceptionnels sont peu exploités. Quelques scènes de sport ressemblent à des publicités pour déodorant anti-transpirant. Le métier des architectes n'est pas décrit. La fin du film n'en n'est pas une.
    Nicolas V
    Nicolas V

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 280 critiques

    2,0
    Publiée le 16 décembre 2014
    on s'ennuie tellement devant ce film aux nombreuses longueurs interminables que je baille rien qu'en écrivant cette critique.....
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6114 abonnés Lire ses 10 661 critiques

    2,0
    Publiée le 25 septembre 2017
    Amour, beautè, jeunesse bourgeoise et architecture! Les films de Denys Arcand ne sont pas des films à gros budgets! Le metteur en scène quèbècois ne peut donc pas travailler avec des stars! Du coup, Arcand doit bosser avec des acteurs « ordinaires » qui ne demandent pas des millions, avec cette idèe (bien à lui) de famille, d 'amour et de confort. "Le règne de la beautè" ne dèroge pas à la règle et s'inscrit (comme chacune de ses oeuvres) dans une grandeur presque anthropologique! Ici, Arcand s'intèresse davantage aux trentenaires en tournant avec une nouvelle gènèration d'acteurs! Mais aussi avec deux sujets fondamentaux dans la dramaturgie de l'histoire du monde : la mort ("Les invasions barbares") et le sexe ("Le règne de la beautè"). Et si le mèlo romantique sans vie et superficiel n'a jamais engendrè de bons films, "Le règne de la beautè" en est une preuve supplèmentaire même avec une louable intention de scènario! Dommage car les acteurs sont convaincants et les paysages canadiens de toute beautè...
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 223 abonnés Lire ses 3 040 critiques

    2,5
    Publiée le 15 septembre 2015
    Un film très étrange, qui soigne l'esthétique , la mise en image , mais dont le scénario est un peu laissé de côté et au final n'est pas crédible du tout.La montagne québequoise , les lacs, les rivières ,les pistes de ski sont magnifiquement filmées , avec une image très claire, très contrastée, au cadrage très soigné . Une attention particulière aussi est porté aux bâtiments , à l'architecture moderne ( c'est le job du héros principal, architecte designer) comme un très beau catalogue sur papier glacé. De même pour les plans assez surpernant de sport : Le swing de golf filmé au ralenti, superbe .La doublure de Mélanie Thierry au tennis, les jeunes filles qui jouent au foot, le héros au hockey . Tout cela est filmé de manière très clinique,très documentaire , original d'une certaine manière. Mais l'histoire ne tourne pas rond. Cette "fausse passion" soudaine n'est pas crédible. Le héros fait l'amour à sa maîtresse , il lui dit qu'il l'aime ,et le lendemain il l'abandonne . La maladie schizophrène de Thierry n'est pas claire non plus, la peur de son attirance homosexuelle est étrange, presque risible . De nos jours cela parait un peu énorme. Même le mari est surpris , le baiser fait à une autre femme n'était pas si grave, surtout dans un mileu bobo libéré, pourquoi voudrait-elle se suicider ? . Et puis le final est complètement absurde. Alors que Mélanie Thierry est guérie , que la maîtresse est abandonnée, on découvre 10 ans plus tard que nos héros ont divorcés, à contre-courant de la narration du film. On a l'impression que Arcand s'est perdu, et tourne un peu en rond. Le film reste agréable à regarder grâce au très bon jeu des acteurs, sutout des actrices : Marie Josée Croze illumine l'écran , comme d'habitude , excellente en lesbienne trompée, et les scénes de sexe avec Mélanie Thierry et Mélanie Merkovski sont belles , filmées en plan fixe, caméra éloignée, mais serrant les corps au plus près.
    peter W.
    peter W.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 137 critiques

    1,5
    Publiée le 31 mai 2017
    Si en plus il faut se coltiner les bobos québécois maintenant ! Plus sérieusement le film est creux, il faut attendre trois-quarts de visionnage pour avoir un début de scénario qui ne donne pas grand chose au final. Why?
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 2 398 critiques

    3,0
    Publiée le 7 mai 2020
    " Le Règne de la beauté ", une Comédie Dramatique, écrite et mise en scène par Denys Arcand qui nous offre de belles images, une bonne progression de la dramaturgie et de bonnes prestations d'acteurs d'Eric Bruneau et de Mélanie Thierry. Le scénario démarre gentiment avec de belles séquences de sport : tennis, golf, pêche, chasse, ski ... Et puis, malheureusement souhaité par l'histoire, le film s'enlise dans un malaise constant, donnant une réalisation sans tonus, sans émotion, poésie ni humour. 
    surfnblue
    surfnblue

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 307 critiques

    3,0
    Publiée le 19 mars 2015
    Un film qui ne raconte rien. Une banalité plutôt affligeante pour un Denys Arcand qui nous avait habitué à mieux et qui ici s’essouffle. Cependant, de très belles images de Toronto, Québec et Charlevoix (j'irai skier au mont Saint-Anne un jour, pour la vue magnifique sur le St-Laurent). Arcand nous ressert ses poncifs: la vie, la mort, l'amour. La vie riche des parvenus, notables et crosseurs, soit le pouillième de la population, quand on connait le niveau des taxes au Canada. Une vie forcément plate et ennuyante malgré le raffinement, le luxe et les activités. Personne ne semble heureux. Chacun se résigne, même à mourir en silence, à l'écart d'un système de santé québécois toujours décrié pour son inefficacité. Quant à l'amour, il prend ici la forme éculée d'une relation à distance, d'une date dans des décors sublimes... La réalité est toujours plus moche, plus banale, plus sale, plus vivante aussi. Aucun message dans ce film d'ambiance, pas mal de longueur, beaucoup de fausses pistes, une fin déroutante. Il me semble que mon dernier roman aurait donné un bien meilleur scénario.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 2 107 critiques

    2,0
    Publiée le 19 avril 2019
    Grosse désillusion que ce règne de la beauté ! Je me faisais une joie de voir ce film et au final j'ai été très déçu. J'ai trouvé ça superficiel, creux, léger et un brin cucul la praline ! La romance m'a profondément ennuyé, la psychologie des personnages aussi, leurs réactions devant les embûches ne sont pas réalistes et m'ont agacé et je n'ai pas adhéré du tout ! Dommage...
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 6 625 critiques

    1,5
    Publiée le 24 octobre 2020
    Rien ne se passe dans Le règne de la beauté. Il s'agit simplement d'un gars qui trompe sa femme avec une autre femme qu'il a brièvement connu dans son passé. Certes elle est aussi sexy mais je m'attendais à ce que sa femme qui était au bord d'une dépression nerveuse pendant tout le film découvre l'affaire. Ou peut-être vous attendez à ce que cette femme tue la femme du gars en lui donnant l'air d'un accident. Je suppose que ce scénario est mauvais car comme je l'ai dit rien ne se passe vraiment dans ce film. À la fin c'est une séparation à l'amiable pour le couple marié et personne n'est blessé en fait ils s'épanouissent tous les deux dans leurs relations et leur carrière. Quel gaspillage de 100 minutes de ma vie...
    Justine C.
    Justine C.

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 14 critiques

    2,0
    Publiée le 4 décembre 2014
    Vraiment bof, malgré une bande-annonce pas mal le film se perd dans un film creux et tristounet, sur l'adultère, la prise de décision, la dépression. On ne sait pas trop où ça va mener, et au final ça ne mène nulle-part. La blonde contre la brune, schéma classique vu et revu.
    k_mylle
    k_mylle

    Suivre son activité Lire ses 10 critiques

    4,5
    Publiée le 14 juin 2015
    C'est un joli voyage à la recherche de soi et de son bonheur. Pas de grands mots ni de grande philosophie mais des tentations simples, un questionnement universel. Et quels paysages, quelle architecture ! Cela ne gâche rien au plaisir. Bon film !
    cecebrila
    cecebrila

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 5 septembre 2015
    Vu en VOD aujourd'hui: des paysages magnifiques pour des personnages sur laquelle la vie semble couler sans difficulté. Pour la 1ère fois, leur vie connaîtra quelques aspérités. C'est simple et sensuel, et plus profond qu'il n'en parait... et c'est toujours un plaisir de voir Mélanie Thierry et Marie-Josée Croze.
    Del arte
    Del arte

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 163 critiques

    4,5
    Publiée le 7 janvier 2017
    J'attendais un film de Denys Arcand avec impatience, car j'ai particulièrement aimé la trilogie du Déclin de l'Empire américain, et la critique acerbe de la société; les petits jugements de valeur, les éclairages sur une réalité quotidienne. Un instant dans la vie nord-américaine et ses codes. Avec le temps, l'auteur a pris de la maturité, c'est évident. Il a épuré les choses pour donner au sens que l'on accorde à la vie une finesse et une délicatesse, un certain raffinement. S'agit-il d'un film sur les architectes ? Non, pas du tout, mais le prétexte à la beauté est ici repris dans le discours, la bouche, des architectes et de l'architecture. On y voit beaucoup de bâtiments modernes, en arrière plan. Parce que l'on baigne dans ce monde. Je trouve qu'il y a comme une filiation avec la trilogie précédente. D'abord par les clins d’œil très sympathique. Ensuite, parce qu'il est question du même pays, de la même décadence, de la confrontation de deux mondes : le monde de l'argent, de la beauté et du "tout va bien", et l'autre, celui justement que l'on voit dans l'Empire des ténèbres. S'agit-il d'un réveil ou bien le monde continue-t-il de tourner ainsi ? Ce film pose donc beaucoup de questions sur l'essentiel, je dirai une sorte de sociologie de l'existence livrée dans le banal et le quotidien d'un architecte qui grimpe.
    fwiti
    fwiti

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 5 septembre 2015
    Denys Arcand est toujours un réalisateur qui a des choses à dire et qui donne à réfléchir. Un film avec une très belle photo!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top