Mon compte
    Le Sel de la terre
    note moyenne
    4,3
    1516 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Sel de la terre ?

    138 critiques spectateurs

    5
    63 critiques
    4
    54 critiques
    3
    17 critiques
    2
    2 critiques
    1
    0 critique
    0
    2 critiques
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 14 novembre 2014
    Un regard, quel regard, quelle force, sur l'humanité sur notre Terre qui nous héberge, sur le parcours, l'évolution d'un homme, d'un artiste qui a failli se perdre dans la noirceur, la fosse de l'inhumanité, mais qui, dans un instinct de survie a pu se ressourcer et rebondir.
    Magnifique moment, moments terribles, moment indispensable, pour découvrir et comprendre l’œuvre de Salgado.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 novembre 2014
    Un film documentaire exceptionnel .. Le sel de la terre est aussi une interrogation sur le métier de photographe, sur la condition humaine et la possibilité de créer une vie meilleure .
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 13 novembre 2014
    La photo n'est pas un domaine que j'apprécie beaucoup et un film sur un photographe n'était à fortiori pas ce qui devait me plaire le plus. Eh bien Wim Wenders sera le seul à avoir réussi à ce que je trouve un photographe intéressant. Dès la première photo, on sent l'intérêt de Salagado pour les homes, pour la monde et finalement dans son dernier projet, Genèse, pour la Nature elle même. On trouve dans ce film des réflexions sur les constructions encore mystérieuses des civilisations anciennes, des témoignages de la guerre, le goût des espaces naturels et la trajectoire d'une famille brésilienne déracinée mais qui reste unie, dans l'amour et dans leur destin. Car au delà de Salgado lui même, on y rencontre se famille et on y trouve son épouse éblouissante de ressources et de force. Il y a également son fils, qui même si son père lui manquait enfant, adulte il essaie de la comprendre sans le rejeter. Des gens au final qui voient sans cesse plus loin qu'eux mêmes.
    Il faut évidemment y ajouter la beauté des images de Wim Wenders, cinéaste confirmé, dans le noir et blanc particulièrement, comme dans les Ailes du Désir. On le sent aussi passionné qu'il l'est quand il film Pina, aussi admiratif et complice.
    Au bout du compte, Le Sel de la Terre est une découverte subtile, qui évite tant qu'elle peut un pathos facile et raconte les choses telles qu'elles sont.

    PS : A tous ceux qui utilisent le mot "hagiographique" ou "hagiographie" dans vos critiques, arrêtez de vous copiez les uns, les autres ... Et bonne journée
    Zimmerr
    Zimmerr

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 35 critiques

    4,0
    Publiée le 13 novembre 2014
    Le « Sel de la terre » doit être vu par tous, ce serait un devoir, devoir historique, politique et social.
    Sebastião Salgado nous fait vivre un voyage formidable d’une portée universelle et d'une grande puissance, par la « simple » beauté de ses photos.
    Malgré le coté fixe que l'on retrouve dans la photographie, les voix off (Wim Wenders, son co-réal : fils de Sebastião et bien entendu Sebastião lui-même) et le montage donnent un mouvement fort et intense à ses si belles photos par moment, si effrayantes et si majestueuses.
    Comme dans la photographie ici les réalisateurs sont « mis de cote » pour ne laisser place qu'a Sebastião, vraiment vu comme un héros, un article, un aventurier et un optimiste.
    C'est magnifique de voir cette réalité dure (certains clichés auxquels nous sommes confrontés sont très durs et attristants) il n'y a pas d'hypocrisie. De plus à travers le film on voit que quelques changements ont été établis que ce soit humain ou environnementaux. En revanche - ça ne fait pas partie du film- cette portée ne sera sûrement hélas que passagère, pas parce qu'il n'est pas assez fort mais parce que les spectateurs -dont je fais partie- vont se poser des questions et vont réfléchir à plusieurs reprises sur leurs situations ; mais nous resterons tjs dans notre confort quotidien sans apporter de changements !
    C’est une vision pessimiste certes mais dans la majeure partie elle est vraie.
    J'espère avoir tort et qu'il y aura plus de changements et plus d'engouements pour sauver les plus démunis (surtout en Afrique, continent qui est et restera le 2ème plus peuplé, et qui à un IDH très faible).
    En tout cas ce film donne envie de découvrir le monde, ses animaux, ses cultures et donne envie de faire de la photo et du cinéma.
    marie G.
    marie G.

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    5,0
    Publiée le 12 novembre 2014
    De superbes images, une dure réalité mais avec un beau regard qui n'est jamais de trop.
    palmex
    palmex

    Suivre son activité Lire ses 29 critiques

    4,5
    Publiée le 13 janvier 2015
    Quel photographe et quel homme !
    Superbe documentaire....mais attention certaines images peuvent choquer.
    Mais il en ressort beaucoup d'émotion et de réflexion dans plusieurs domaines.
    schemaman
    schemaman

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 270 critiques

    4,0
    Publiée le 7 novembre 2014
    Images sublimes, plan du film reposant sur la dualité de l'action de l'homme sur la planète, diction parfaite du texte sobre, calme, posé. Un envol pour le spectateur qui doit difficilement revenir sur terre au terme de ce magnifique voyage dans la tripaille de l'humanité ayant finalement comme seule lueur d'espoir que la renaissance d'une nature magnifique dans la deuxième partie du film.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 7 novembre 2014
    "Le Sel de la terre" est un documentaire ou plutôt le portrait du photographe Sebastião Salgado qui a parcouru tous les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Ce documentaire a reçu cette année à Canne le prix Un Certain Regard. Réalisé par Juliano Ribeiro Salgado le fils du photographe et par le célèbre réalisateur Wim Wenders connu pour son film "Paris, Texas" lauréat de la Palme d'or en 1984.

    Le Sel de la terre est un documentaire bouleversant qui retrace chronologiquement la vie de ce célèbre photographe à travers ses photos à la fois magnifiques, sublimes, touchantes, terribles et insoutenables. Dès le début du documentaire l'émotion nous prend la gorge, elle nous submerge et reste encrée au plus profond de notre être. On reste ébahit devant l'atrocité de certaines photos, montrant la vie plus que difficile que pouvaient vivre ces hommes, ces femmes et ces enfants dans plusieurs pays du monde. La photo d'une femme aveugle prise par Salgado retrace bien les émotions que le spectateur peut éprouver devant ce documentaire. On apprend que Salgado à consacrer sa vie entière pour la photographie. Il parcourra le globe pour immortaliser la beauté du monde dans lequel on vit, mais aussi de démasquer cette violence et cette cruauté beaucoup trop présente. Certaines de ses photos marqueront le spectateur comme les photos insoutenables prisent en Ethopie où au Rwanda qui témoigne cette vérité trop souvent dissimulée. Même en Europe, plus précisément en Yougoslavie la misère est présente. Sebastião Salgado précise bien que la cruauté et la violence des hommes est présente dans chacun des continents du globe. Durant ces 1h50 on reste cloué sur notre siège en contemplant la beauté des photos de sa terre natal (le Brésil) mais aussi de la magnificence des pays du nord. La dernière partie du documentaire reste la plus sublime. J'ai tout de même ressenti quelques lenteurs, dû à une voix off trop présente mais qui est vite remplacée par les subliment photos. Salgado s'intéresse aux différents paysages et environnements de notre monde, en nous faisant rappeler à quel point la terre est si fragile et qu'il faut la préserver car elle est d'une beauté sans précédent.

    Rarement un documentaire ne m'a autant marqué sur le plan émotionnel. Les photos de Sebastião Salgado résument le monde dans lequel on vit ou plutôt l'humanité en elle-même, c'est à dire autant alarmant que pleins d'espoirs. Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado ont réalisés le meilleur documentaire de l'année, qui restera gravé à jamais dans ma mémoire en me faisant rappeler à quel point il faut chérir chaque instant de nos vies.
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 576 critiques

    4,0
    Publiée le 5 novembre 2014
    Un splendide "docu-photo", avec un fil conducteur très cohérent au niveau de la suite logique des projets réalisés par Salgado. Hommage à la beauté de la terre mais aussi à ses horreurs. Mais avant tout, c'est la qualité indéniable de sa photographie qui fait réussite de l'oeuvre, certaines restant gravés dans nos mémoires.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 2 décembre 2014
    Pur chef-d'oeuvre d'humanité ! Association remarquable d'artistes bienveillant : Photo, Cinéma, Musique.
    Du baume à nos coeur malades !
    Fritz L
    Fritz L

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 767 critiques

    4,5
    Publiée le 2 novembre 2014
    Comme Wim Wenders, c’est un peu par hasard que j’ai découvert Sebastiao Salgado en 2006 lors d’une expo sur Lille. Comme lui, j’ai été impressionné par ces instantanés de vie, de mort où l’humain dans toute son humilité semble être l’unique préoccupation du photographe. Il était donc logique que ces deux là se rencontrent autour d’un projet. On connaît la fascination de Wenders pour la photo (comment ne pas se souvenir du travail extraordinaire sur les cadres et la lumière qu’il a réalisé avec Henri Alekan sur « Les ailes du désir »). C’est cette connaissance et cette sensitivité qui lui permettent de monter cette suggestive rétrospective à Salgado, le film en écrin, une sorte de galerie de vie.
    « Le sel de la terre » se compose en deux parties. La première, de loin la mieux réussie, traite chronologiquement « les grandes séries » du photographe, telles « La mine d’or de Perra Selada », « La main de l’homme », « Exodus », tout en distillant (quelques éléments de sa vie personnelle. Aux images d’actualité, se juxtaposent les clichés de l’artiste, frappant au cœur et aux esprits.
    La seconde partie marque la rupture avec « Genesis ». Salgado, horrifié par ce qu’il a vu (Rwanda entre autre) a perdu la foi en l’homme et s’oriente vers la nature, non pas celle que l’homme détruit un peu plus chaque jour, mais celle, merveilleuse, dont on a hérité depuis la genèse. Moins convaincante dans son propos un poil « new age » (le projet de plantation semble surtout être celui de son épouse), on se rend compte que Salgado ne peut s’empêcher de s’intéresser à l’homme et les quelques clichés de ces tribus perdues, ou peuple isolés sont mille fois plus percutants que ceux consacrés à la faune ou la flore. Wenders, qui co-réalise le documentaire avec de fils de Salgado, est un homme profondément humble et bon.
    Malgré l’incroyable carrière qu’on lui connaît, il semble être, face au photographe, comme un enfant devant le maître. Il lui susurre son admiration et lui rend le plus touchant des hommages.
    adnanhws
    adnanhws

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    4,5
    Publiée le 1 novembre 2014
    Plus qu'une leçon de photographie, c'est une belle leçon d'humilité et une remarquable leçon d'humanité que Salgado nous offre dans ce docu-film d'apparence minimaliste mais avec des images d'une marquante profondeur. Je conseille vivement pour tous les amateurs de photo. Pour les autres, passez votre chemin, vous risquez de terriblement vous ennuyer.
    Nours 07
    Nours 07

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 48 critiques

    4,5
    Publiée le 31 octobre 2014
    Lassés de la profusion des films de distraction actuellement à l'affiche, nous avons accueilli le Sel de la Terre avec beaucoup d'intérêt. La qualité des photos de Sebastião Salgado, son regard porté sur les grands évènements de l'humanité en plusieurs séquences : guerres, famines, migration des peuples, conditions de travail, dégradation de la nature, sont, avec la réalisation de Wim Wenders, des témoignages d'une force immensément plus grande qu'une expo photos. Pour ma part, j'ai plus été fasciné par ce que racontaient les photos que par leur esthétique.
    Le final avec la résurrection de la nature dans la propriété brésilienne de la famille de Sebastião Salgado est quant à lui une note d'espoir fondée sur une réalisation très probante qui fait du bien après toutes les atrocités présentées auparavant.
    Un film fort pour ceux qui apprécient le parler vrai tout en goûtant la qualité picturale.
    vincenzobino
    vincenzobino

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 390 critiques

    5,0
    Publiée le 31 octobre 2014
    Nouveau coup de maître de Wenders que cette rencontre avec la famille Salgado.

    Étant passionné de photographie, voyages et randonnées, la bande-annonce m'avait orienté davantage vers un voyage type "Géo". Il s'agit, avant tout, d'un voyage, et je cite le photographe, dans les méandres de l'âme humaine. L'amour qu'il porte à l'humain est plus que mis à mal.
    Impossible de divulguer quoi que ce soit, il est impératif de s'y rendre l'esprit "vide" sans arrière pensée de ce qui peut nous attendre. Les clichés (photos) de Salgado sont saisissants (notamment le 1er plan qui évoque irrévocablement et indirectement Capa, et ce sont, dorénavant, les 2 photographes m'impressionnant le plus).
    L'amour porté par son fils, co-réalisateur, fait un bien fou et rappelle qu'il peut rester intact même en étant éloigné de longs mois ou plus de ses proches. Et le regard de Sebastiao mis en valeur par le réalisateur allemand provoque une véritable "contagion faciale".
    A recommander vivement en mentionnant certains clichés pouvant heurter quelques sensibilités.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 30 octobre 2014
    Un chef d'oeuvre, les photos sont mises en valeur de manière sublime !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top