Mon compte
    Le Sel de la terre
    note moyenne
    4,3
    1507 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Sel de la terre ?

    138 critiques spectateurs

    5
    63 critiques
    4
    54 critiques
    3
    17 critiques
    2
    2 critiques
    1
    0 critique
    0
    2 critiques
    etlesbulles
    etlesbulles

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2022
    Ce film permet de découvrir un magnifique photographe mais surtout son œuvre. Mais il permet aussi de prendre conscience de ce que l'homme est capable du pire. Et du meilleur.
    Agnes L.
    Agnes L.

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 935 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mai 2022
    Ce biopic fait absolument tout pour décourager le spectateur dans les dix premières minutes. Des images en noir et blanc, des plans fixes de vingt secondes qui sont d'un ennui mortel. Pourtant, en persévérant, la récompense arrive et l'on comprend qu'il s'agit du parcours personnel et professionnel d'un homme qui a vu la souffrance humaine de très près. De si près même au Rwanda qu'il en est tombé malade sans qu'une infection quelconque se manifeste. Puis progressivement, avec des projets tournés vers la nature et les animaux, il a réussi à remonter la pente psychologiquement. Un témoin de très grande valeur pour l'humanité.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 948 abonnés Lire ses 18 103 critiques

    0,5
    Publiée le 28 mars 2021
    Il s'agit d'un documentaire sur un photographe qui a passé sa vie professionnelle à voyager et à prendre des photos de personnes et de lieux. Tout le monde peut prendre une photo et tout le monde le fait. Vous appuyez sur un bouton et c'est parti et cela ne demande aucune compétence. Ce n'est pas comme peindre un tableau ou jouer de l'orgue. Ce qui rend une photo différente d'une autre c'est le contenu. Le sujet de Wim est sur Sebastiao Salgado qui est né au Brésil. Jeune homme il est allé à Paris s'est laissé pousser une longue barbe et est devenu célèbre en photographiant des mineurs d'or. Sa spécialité c'est la misère humaine avec ses photos de malades et de mourants. Des enfants morts dans des cercueils, des femmes mortes et des femmes affamées. Son appareil photo clique et les images sont sauvegardées. Et il prend des photos d'animaux et d'arbres et pas dans son parc local. Mais d'endroits que vous ne verrez jamais où vous n'irez jamais et ou ne voudrez jamais aller. C'est son truc et c'est pourquoi le public est surpris car l'exotisme ca ne rate jamais. J'ai trouvé ce documentaire extrêmement flatteur pour un homme qui a gagné sa vie grâce aux morts de la terre. Alors qu'il parle sans émotion des images pitoyables qu'il a prises en avion je me suis senti en colère et malade du cœur. Wim s'il te plaît retourne dans le monde réel...
    Jean-luc G
    Jean-luc G

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 651 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mars 2021
    Le poétique Wenders se devait d'immortaliser son ami Salgado. Voilà qui nous donne un documentaire plus qu'une œuvre originale. Ainsi il n'empiète pas sur la beauté des clichés de son héros, et rend hommage à son extraordinaire résistance pour aller s'immerger dans les milieux les extrêmes et les moins glamours ( les morses dans les mers australes, mais également les fameuses mines d'or du Brésil). Un témoignage engagé et des images qui doivent éblouir en grand écran. DVD mars 21
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 2 427 critiques

    4,5
    Publiée le 2 mars 2019
    Sous l’impulsion de Wim Wenders et de son propre fils Juliano, l’éminent photographe Sabastião Salgado se livre et se raconte à travers l’œuvre de sa vie. Plus de 40 années à parcourir les quatre coins du globe pour en saisir sa beauté mais également sa noirceur et ses blessures et en tirer des clichés à la fois magnifiques et terrifiants. Portrait saisissant et bourré d’humanité d’un amoureux de notre Terre.
    tuco-ramirez
    tuco-ramirez

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 449 critiques

    2,0
    Publiée le 17 septembre 2018
    Wim Wenders met en forme les tonnes de rush filmés par le fils du célèbre photographe brésilien Salgado. Après s’être concentré sur Pina Bausch, Wenders continue sa popote élégiaque des personnes qu’il admire ; ici accompagné du fils de l’artiste tout autant admiratif devant l’œuvre et la vie de son propre père. Primé à Cannes dans la section « Un certain regard », ce documentaire se résume bien trop souvent à un diaporama de belles photos rappelant les pires traumatismes du XXème siècle sur fond musical et agrémenté de commentaires sans grand intérêt. Reste la beauté baroque des photos si particulières de Salgado. Ce film donne surtout envie de voir une expo de l’artiste. A la marge d’un contenu très superficiel, on peut noter les sacrifices consentis par tous ceux qui frôlent l’excellence dans leur discipline ; là, la famille de Salgado. Et la note écolo finale emplie d’espoir, la planète est encore sauvable avec de belles initiatives comme celle mis en œuvre par Salgado avec le reboisement de toute une région. Déçu par un film sans aspérité et guère ciné génique.
    tout-un-cinema.blogspot.com
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 501 abonnés Lire ses 4 317 critiques

    3,5
    Publiée le 31 août 2018
    Hommage et témoignage d’un baroudeur. Le film est d’une profonde horreur sur la destinée humaine de certains peuples.
    Le réalisateur constate par les images et décrit avec les mots la tragédie.
    Terrible
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 625 critiques

    4,5
    Publiée le 7 juin 2018
    Cette allégorie très humaniste de Saint-Mathieu nomme cette adaptation par Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado de l’œuvre évolutive de Sebastião Salgado, immense photographe reporter, à partir de ses albums et vidéos, ponctuée des narrations vécues de l’auteur.
    Les peuples et cultures menacées ou disparues constituent sa première référence, déployant la grâce et l’évidence d’un équilibre, naturel, animal et humain, qu’ils soient du Brésil, de Sibérie, d’Equateur, de Papouasie, du Mexique, ou du Pole Nord. Elle expose une harmonie pérenne, si tant est que la nature soit grande, la population humaine restreinte, et que sa spiritualité, même d’apparence naïve ou désuète, demeure intacte et respectée. Témoin lucide, factuel et atrocement poétique, sa photo révèle ensuite les effroyables mécanismes politiques, économiques, ethniques, et catastrophiques conséquents, de l’horreur, l’extrême violence et l’insoutenable souffrance, tout aussi universelle, que l’homme sait infliger, en Tanzanie, au Rwanda, au Koweït, au Mali, en Yougoslavie et au Congo. La dernière tranche de vie personnelle comme artistique de l’homme s’adonne à la re-création authentique de la vie dans une région dévastée du Brésil, aussi rapide que surprenante, pour peu que l’homme réduise sa densité, les activités qui en découlent, en apprenant simplement à aimer et comprendre le tout qu’il représente avec ses frères les arbres, les pierres, les animaux, les hommes et les éléments.
    A travers 40 années d’aventures contemporaines et de photos phénoménalement vivantes, la magie et l’incroyable dynamisme photographique touchent, possèdent, bouleversent, frappent, vomissent, enseignent et transcendent, dans l’universalité, la beauté, l’abomination, la poésie, le journalisme, ou la métaphore. Cette mise à l’écran franco-italo-brésilienne devient une véritable œuvre d’art photographique et philosophique, humaniste, sans concession, dont l’aboutissement de ses trois messages révèle la monstruosité humaine autant que la facilité déconcertante avec laquelle il a le pouvoir de se réhabiliter en rendant à la vie sa place et sa beauté.
    gandalf001
    gandalf001

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 951 critiques

    3,0
    Publiée le 5 novembre 2017
    Pendant plus de la moitié du film, il ne voit pas la beauté de la planète mais les pires horreurs dont sont capables les hommes avec des images d'exode, de génocide ou de personnes mourant de faim ou de la maladie.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 786 abonnés Lire ses 4 237 critiques

    3,0
    Publiée le 31 mai 2017
    Vie et travail d'un photographe qui a parcouru le monde durant près de 40 ans. Un film documentaire sur l'histoire de l'Homme et des hommes. Le photographe-narrateur dénonce la violence du monde des hommes à travers des guerres, des répressions, le tout sur le territoire africain. La majorité des images est en noir et blanc et marquantes. De quoi faire réfléchir. Les gens meurent et beaucoup font comme si de rien n'était car cela fait partie du quotidien de là-bas... Le photographe dénonce également le manque d'implication des politiques qui freinent les accès à l'eau, les convois de nourriture... De quoi amener à réfléchir mais donner aussi du dégoût. Comme si agir ne servait à rien. Le narrateur nous invite cependant à ne pas désespérer dans nos actions à travers l'exemple d'une forêt disparue à l'arrivée de la sécheresse et replantée après cette question : Pourquoi ne pas la faire revivre ?
    cameradine
    cameradine

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 90 critiques

    4,5
    Publiée le 3 février 2016
    On retient son souffle dès l'image d'ouverture : les photos de Sebastião Salgado sont absolument époustouflantes, et un montage sonore subtil vient renforcer la puissance de chaque cliché. L'homme derrière les photos n'est jamais ennuyeux, et les presque deux heures de film passent sans qu'on s'en aperçoive. Attention cependant, certaines images peuvent être difficiles à supporter, car ce globe-trotter a couvert de nombreux conflits et a été le témoin de la misère la plus noire, en Afrique ou ailleurs. Mais rassurez-vous, le film finit sur une note optimiste, car pour un humaniste tel que Salgado, malgré l'horreur que peut inspirer l'Homme, il y a toujours quelque chose de beau à quoi se raccrocher ! Un film à ne pas manquer !
    JotaB
    JotaB

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 238 critiques

    4,0
    Publiée le 15 décembre 2015
    Comment mal noter un film= qui montre une photographie de notre monde, depuis les populations délaissées, dans des zones de guerre mais aussi la nature, les animaux. Les photos sont évidemment superbes et presque insupportables quand on y voit des bébés morts et des corps cadavériques en Ethiopie ou des charniers au Rwanda. Ca choque, ça révolte et pourtant on est au courant. On ne peut que saluer l'intelligence du photographe qui s'immerge dans chacune de ses missions, en évitant le coté voyeuriste. Les photos en elle-même sont, je trouve, assez tristes, avec des clair-obscurs donnant une atmosphère presque inquiétante, même sur des photos d'animaux. On trouve rarement des beaux visages illuminés ou des scènes de vie montrant la force morale de ces populations affamées ou délaissées. En ayant voyagé dans beaucoup de pays pauvres, ce sont des images qui me marquent plus que de rajouter encore du misérabilisme à la misère existante.
    YannikB
    YannikB

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 12 décembre 2015
    Au travers du récit autobiographique d'un personnage hors norme, Sebastiao Selgado, photographe aventurier, un documentaire bouleversant sur les désastres de l'humanité moderne, les blessures et splendeurs de la Nature, et l'espoir bien concret de solutions. Le tout nimbé de chaude humanité d'empathie pour les êtres. Avec la finesse rêveuse de Wim Wenders. Magnifique !
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 25 novembre 2015
    Film magnifique sur la vie et le travail de Sebastião Salgado, photographe brésilien, avec des photos N&B qui vous prennent aux tripes.
    Une ode à la vie malgré la noirceur de l'être humain. Comment passer de l'insoutenable à l'espoir ...
    A voir absolument, vous ne le regretterez pas. On le trouve en DVD bonne idée de cadeau ...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 octobre 2015
    Quand coïncide beauté et horreur...
    Certainement le meilleur documentaire que j'ai pu voir à ce jour, une terrible claque.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top