Mon compte
    Le Sel de la terre
    note moyenne
    4,3
    1516 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Sel de la terre ?

    138 critiques spectateurs

    5
    63 critiques
    4
    54 critiques
    3
    17 critiques
    2
    2 critiques
    1
    0 critique
    0
    2 critiques
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 23 octobre 2014
    Un film ESSENTIEL, bouleversant, extraordinaire. On n'en ressort pas indemne, on reste scotché face aux photos incroyables de Salgado, on est sans voix devant les photos sur le Rwanda et la famine en Ethiopie. Bravo Monsieur Wenders pour la transmission de votre passion pour ce photographe et merci Monsieur Salgado pour votre travail de témoignage à travers vos clichés exceptionnels. Juste envie d'applaudir à la fin de la séance, cela fait du bien au coeur devant l'humanité de ce travail ... bravo !!!
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 23 octobre 2014
    Il y a un homme.
    Il pose sur le monde un regard de bonté. Infatigable. Un regard de beauté.
    Sebastião Salgado photographie, souffre, reste, écoute, photographie, reste, reste quoiqu'il arrive, quoiqu'il voit, pour que le reste du monde aussi voit les corps, les visages, les êtres vivants ou morts avant qu'on les oublie. Il parcourt le monde voit, enregistre, rapporte, des décennies durant, avec toujours la même bonté dans le regard.
    C'est un vrai film, un vrai bonheur. Malgré la dureté de certaines images, de certaines histoires, de la réalité qui ravage le monde.
    On pleure, on rit, on sourit, on enrage, on s'enflamme, on finit par comprendre ce que c'est qu'aimer.
    Aimer les hommes, qui sont le sel de la Terre.
    mem94mem
    mem94mem

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 516 critiques

    3,0
    Publiée le 22 octobre 2014
    J'ai découvert Sebastiao Salgado à travers un film documentaire brésilien de Betse de Paula, il y a quelques mois. J'ai découvert un immense photographe au style bien affirmé. Le Sel de la terre est plus un long clip promotionnel des ouvrages de photos qui ont permis au photographe de vivre, qu'un documentaire instructif. Les photos sont magnifiques, mais constituent presque le seul intérêt du film. Autant dire que la partie filmé n'est pas originale, ne réserve aucune surprise, et ne fait que surligner certaines photos, mis à part le reportage dans le cercle polaire, à la recherche des morses.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 22 octobre 2014
    Les clichés défilent et Sebastiao Salgado s'exprime en voix-off ou en sur-impression, quant au réalisteur, Wim Wenders, il intervient également en narrant le parcours du photographe. Ce documentaire parfaitement équilibré a reçu le prix spécial Un certain regard au Festival de Cannes ainsi que le prix du Jury Œcuménique.

    Les reportages de Salgado offrent une vision de notre Histoire contemporaine à la fois magnifique et terrifiante. Des famines aux exodes, le photographe fait preuve d'une sincère empathie envers les personnes qu'il photographie mais aussi d'une conscience dramatique du pouvoir destructeur de l'Homme. Son parcours l'a également amené à se consacrer aux merveilles de la planète avec son regard toujours affectueux et optimiste.

    Un documentaire sublime, un photographe passionnant.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 23 octobre 2014
    Film édifiant sur le monde vu par un photographe de grand talent. C'est une vraie chance de pouvoir voir un tel film. Je vous le conseille vivement.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 21 octobre 2014
    Je découvre là le portrait du photographe Sebastio Salgado, brésilien. Il consacra sa vie à prendre en photo la misère humaine (la guerre, la famine...) jusqu'à découvrir à la fin de son oeuvre un peuple heureux, une vie plus belle, le voilà en accord avec lui même.
    Pour tous les amateurs de photo !
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 327 abonnés Lire ses 3 912 critiques

    3,0
    Publiée le 21 octobre 2014
    En voyant la bande annonce j'étais assez enthousiaste, j'avais aimé Pina, et si je ne connaissais pas le photographe les images s'annonçaient magnifiques... Sauf que, sauf que... Ben on atteint très vite les limites du concept. Alors oui le film est très bien parce que sinon jamais je n'aurai entendu parlé de ce photographe... Ok, mais honnêtement ce n'est pas du cinéma...
    Ces photographies sont réellement sublimes, d'une beauté brute, je trouve ça réellement touchant... Et le voir parler de ses photos, du contexte, de son sujet, c'est intéressant... Sauf que... ben... il y a un moment j'en ai marre. Lorsque je suis dans un musée avec l'audio guide ben je m'arrête uniquement devant ce qui m'intéresse et je passe vite sur ce qui m'intéresse moins. Là ce n'est pas possible, on est obligé de tout se taper. Pénible.

    Alors oui, je sais, ce n'est pas une exposition et c'est dommage, parce que toute la partie vie du type filmée par son fils est inintéressante au possible, déjà parce qu'elle n'apprend rien sur les méthodes... mais en plus ça rallonge le film qui n'avait pas besoin de ça. Et je n'aime pas du tout ce fondu entre le visage et la photo...

    Dans le mystère Picasso de Clouzot on voyait Picasso à l'oeuvre, il commentait ce qu'il faisait "en direct" du coup on voyait le génie à l'oeuvre et il en sortait un côté sacré. Là... Ben on voit un type appuyer sur la détente d'un appareil photo. La photo est sublime, mais ce n'est pas intéressant car on ne voit pas la mise en oeuvre du dispositif dans son ensemble. Dans Journal de France de Depardon (qui est quand même le niveau au-dessus) et bien on a Depardon qui explique bien sa démarche de façon très simple sans partir dans des délires humanistes sur l'homme ou que sais-je. On voit donc Depardon attendre le bon moment pour avoir la bonne photo, on inscrit ça dans une durée. Là c'est un type qui commente ses très belles photos et qui conclut le film avec un message écolo un peu douteux.

    Parce que je suis désolé mais replanter 100 ou 150 espèces différentes ne rendra pas la biodiversité d'une forêt qui en comptait 400 au départ...

    Et puis c'est tellement élogieux que je me mets à douter de l'intégrité du photographe... Prendre des photos de gens qui meurent de faim n'est-ce pas limite de la non assistance à personne en danger ? On ne dit jamais comment il se nourrit lui ?
    Disons que ce n'est pas possible d'être l'homme décrit dans le film, un peu de nuances quoi ! Après oui, c'est co-réalisé avec son fils, il ne va pas dire du mal de son père... Mais même le côté père absent est passé sous silence et finalement n'a aucune importance.

    Je suis déçu, mais si jamais je tombe sur un bouquin de ses photos je le prendrai, le type fait des choses géniales...
    djams
    djams

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 124 critiques

    5,0
    Publiée le 27 octobre 2014
    Film absolument bouleversant. Je vous invite à aller le voir.
    SYLVIE B.
    SYLVIE B.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 161 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2014
    superbe voyage aux côtés d'un humaniste qui a vécu bien des guerres, conflits et autres sauvageries humaines.
    Un bel exemple et des photos hallucinantes
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 20 octobre 2014
    Un documentaire saisissant qui est une ode à la l'humanité. Les photos de Salgado sont d'une puissance magistrale. On se sent tout petit après avoir vu ce chef d’œuvre.
    Fabouille93
    Fabouille93

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 43 critiques

    5,0
    Publiée le 20 octobre 2014
    J'ai été scotché par ce documentaire!
    Les paysages sont magnifiques, les témoignages sont bouleversants.
    On n'est pas dans le voyeurisme ni dans la superficialité.
    De quoi rendre jaloux plus d'un journaliste...
    Je suis plus qu'admiratif devant le travail exceptionnel de ce photographe.
    Arnaud_R33
    Arnaud_R33

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 20 critiques

    5,0
    Publiée le 7 novembre 2014
    Fabuleux documentaire sur ce photographe que je ne connaissais pas. Du grand documentaire comme je l'aime.
    PdeB
    PdeB

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 19 octobre 2014
    La vie extraordinaire, véritable périple initiatique, d'un homme qui a vécu pleinement dans le monde et dans la nature, y compris celle très violente de l'humanité; images splendides.
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 286 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    5,0
    Publiée le 18 octobre 2014
    "Un photographe est quelqu'un qui écrit avec la lumière …". Cet homme, Sebastião Salgado a consacré la majeure partie de son existence à graver l'histoire de l'humanité, par le biais d'une incroyable collection de photos.

    Loin de tout contexte politique les photos défilent. Elles sont toutes d'une extrême beauté. Le montage est parfait. De ces milliers d'hommes à la recherche d'une pépite dans une mine d'or brésilienne, au Rwanda "qui lui a brisé l'âme", ou encore à l'ex Yougoslavie, en passant par des endroits les plus reculés de la planète, on ne peut que rester fasciné.

    Inoubliables toutes ces photos de femmes, serrant leur enfant dans des bras décharnés. Douloureuses, incomparables, inadmissibles par tant de barbarie.

    Le photographe se consacre aujourd'hui aux beautés de la planète. À celle de son pays, le Brésil, et plus précisément aux terres qui l'ont vu grandir. Celles de la ferme natale. Un beau rêve qui devient réalité avec l'Instituto Terra, et l'aide précieuse de sa femme, pour oublier les atrocités commises par l'homme dont Sebastião Salgado restera un témoin d'exception.

    "Les hommes sont le sel de la terre, un animal très féroce, terrible, …". Toutes ces photographies resteront ancrées dans la mémoire.

    Sebastião Salgado, et son regard à la fois tendre et lumineux, au phrasé impeccable nous offre une leçon d'une profonde humanité et d'une grande noblesse.

    Un documentaire magnifique et bouleversant. À voir absolument.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 19 octobre 2014
    Je suis outré par les fausses rumeurs que laissent planer une certaine presse sur S.Salgado.
    "L 'immonde " L' aberration " (et autre journaleux qui reprennent presque mot pour mot leurs arguments )
    que je pensait sérieux, s'offusquent que son travail de photographe esthétise la misère, soupçons de malhonnêteté. Ils insultent notre intelligence !
    Ce sont ces mêmes journaux qui sont financés par des pages entières de Pub pour TOTAL.
    Qu'en font ils, eux de la misère ?
    Qu'elle en est leur représentation idéale ?
    Une photo floue, mal cadrée, banale et laide ?
    Y sont ils allé au Sahel, au Rwanda, au Koweit, des semaines entières, respirer l'odeur des cadavres, les fumées toxiques ?
    Tout cela ne repose que sur de simples jalousie pourries : la belle et méritée réussite de son oeuvre.
    Elle touche la grande majorité des humains au plus profond du coeur.
    Le film n'est que le témoin d'une démarche exemplaire et ils parlent d'hagiographie (on sent là toute la fierté d'employer un mot savant).
    Salgado n'est pas un extra terrestre, il est humain et comme tout humain se débat dans ses contradictions. Il délaisse sa famille, l'éducation de ses fils pour partir sur les routes ? Le film en parle très bien! Quoi de plus à montrer ? le voir s'effondrer en larme, se saouler et hurler à la lune ?
    Lamentable !
    Si ces journaux aiment les fausses rumeurs en voici qqes unes à leur soumettre : S. Salgado travaille pour la CIA, les dictateurs africains, Mosanto, les arbres qu'il replante sont en plastique et ses photos sont des commandes d'agence de Pub !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top