Mon compte
    La Tête haute
    note moyenne
    4,0
    6310 notes dont 423 critiques
    répartition des 423 critiques par note
    77 critiques
    217 critiques
    82 critiques
    33 critiques
    10 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur La Tête haute ?

    423 critiques spectateurs

    btravis1
    btravis1

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 529 critiques

    3,0
    Publiée le 27 mai 2015
    Plusieurs films et documentaires ont déjà été réalisés sur ce sujet et 'la tête haute', même s'il s'en sort honorablement, n'apporte pas grand chose de plus. Je préfère revoir 'made in britain' d'Alan Clarke ou certains documentaires qui suivent le parcours d'ados dans des centres éducatifs fermés. Ici, la réalisatrice appuie sur les rouages de la justice, qui offre de nombreuses possibilités au jeune protagoniste de reprendre sa vie en main, elle le fait plutôt bien et met à l'honneur les éducateurs et autres intervenants. Ma réticence vient plus du personnage du jeune Malaury et de sa famille, que je trouve assez caricatural et pas toujours très crédible. Il est vrai que son cas est difficile à cerner. On ne sait pas ce que la vie lui a réservé entre 6 et 15 ans, mais on a du mal à croire à cette relation avec sa mère. Idem pour l'amour de cette jeune fille qu'on voit arriver dès son apparition à l'écran, mais qui parait improbable, comme la toute fin du film. Quand au casting, j'avoue, contrairement à beaucoup, ne pas avoir été forcément emballé par le jeune acteur, dont le jeu est très répétitif, surtout dans les scènes de poussée de violence, toujours filmées et jouées de la même manière et pas toujours de façon très naturelle, mais il est vrai qu'il endosse bien le rôle.
    Selingues G
    Selingues G

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 935 critiques

    5,0
    Publiée le 7 février 2016
    Film fort grâce à son jeune acteur principal qui pour son premier grand rôle.
    L'histoire est très réaliste dans cette plongée en athmosphère trouble et surtout on suit la vie de ce jeune délinquant qui est juste très impressionnant.

    Les acteurs y sont parfaits et les rebondissements de scénario finalisent parfaitement cette histoire forte et dure car le spectateur prend comme le personnage le poids de ces décisions et sa trajectoire qui est donc directement dans le mur. Et si on doit l'avouer, on peut dire que Benoit Magimel est juste très bon et Catherine Deneuve égal à son mythe.

    Emmanuelle Bercot réalise une superbe docu-fiction. Pour moi La tête Haute est une des plus belles réussites françaises depuis longtemps. Parfait.
    jaja77
    jaja77

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 326 critiques

    4,5
    Publiée le 23 mai 2015
    en visionnant ce film cela rappelle de suite "mommy" sorti il y plusieurs mois avant avec ce côté enfant perdu violent et délinquant. ici le sujet est traité de manière différente avec un mélange social (l'éducateur) et juridique( la juge).de très bons acteurs tous performants dans leur rôle. une "catherine deneuve" sublime en juge pour enfants et "benoît magimel" aussi est excellent en éducateur spécialisé qui se donnent à fond dans leurs métiers de manières dures mais juste positive et réel afin de donner une chance à ce mineur" rod paradot" de lui trouver un bon équilibre et un sens à sa vie pour l'avenir.le fils et la mère jouent très bien aussi. donc un bon film social éducatif qui est rude mais très réaliste à voir pour ce donner un aperçu de ses métiers très difficiles à exercer quotidiennement aussi bien moralement psychologiquement et physiquement.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 403 abonnés Lire ses 1 932 critiques

    4,5
    Publiée le 25 mai 2015
    Je vais être honnête, c'est ce que j'ai vu de meilleur en matière de cinéma social à la française (je n'ai pas encore vu la loi du marché avec Lindon)....ET pourtant j'y allai à reculons, n'ayant aucune envie de m'impliquer dans une histoire de "cas social".....Mais force est de constater, que le film exerce une fascination, que ce soit dans le drame social (cette "forte tête" qui n'accepte aucun compromis émotionnel), dans le jeu d'acteurs, ils sont tous exceptionnels (chapeau à Emmanuelle Bercot qui les dirige), que ce soit l'expérimentée Catherine Deneuve en juge pour enfants, l'époustouflant Rod Paradot en adolescent sans repères (quel jeu!!!!), Sara Forestier, traversant les époques en mère torturée, Benoit Magimel en éducateur hyper sensible, et deux ou trois autres , je ne peux tous les citer.......La fascination s'exerce aussi par la violence des émotions proposées, qui vous déchirent et vous interpellent, sur le regard porté à l'autre en permanence, qui sans culpabiliser, questionne.....On notera aussi, quelque chose qui m'a touché une présence musicale éclectique, qui n'en déplaise aux puristes du drame social, apporte une forte émotion et une intelligence dans le montage....Le film rayonne en définitive, par sa vie, par ses dialogues et le spectateur ne peut émotionnellement rester indifférent tant le montage et la mise en scène sont habiles à nous faire croire en cette histoire très probable....j'ai beaucoup aimé...
    Xavi_de_Paris
    Xavi_de_Paris

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 2 850 critiques

    4,5
    Publiée le 20 septembre 2016
    Il est toujours délicat de faire un film sur un sujet qui semble rebattu, déjà fait de nombreuses fois. "La tête haute" ne peut pas échapper à la ressemblance avec le récent "Mommy" de Xavier Dolan. Et pourtant, celui-ci s'en sort tout aussi bien. Et ce surtout grâce à la prestation sans faille d'acteurs très impliqués et au diapason. L'inconnu Rod Paradot, Catherine Deneuve, Benoît Magimel et Sara Forestier forment un quatuor qui donne à cette oeuvre une plus value indéniable. Criant de vérité, le film raconte l'histoire d'un jeune homme a priori perdu pour la société, incapable de maîtriser sa violence intérieure. Il y a tout dans ce film, le réalisateur montre tous les rouages du système, de la juge aux centres d'intégration qui ne sont pas des prisons. Ce scénario donne lieu à des moments forts, prenant aux tripes. On navigue entre empathie et pitié. En tout cas, c'est efficace pour ouvrir les yeux du spectateur.
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 289 critiques

    4,5
    Publiée le 30 mars 2016
    Le César du Meilleur Second Rôle pour Benoît Magimel et le César du Meilleur Espoir Masculin pour Rod Paradot qui ont été remis à ce film témoignent de ce que l'histoire que conte ce film repose sur ces personnages et particulièrement celui de Malony l'adolescent en révolte perpétuelle. Ce film est un film social en ce qu'il montre la réalité de ces enfants grandissant dans une misère sociale et parfois dans une misère affective et dont l'absence d'éducation aux règles en font des individus inadaptés au monde circonscrit par des limites qui est le notre. Éducation parentale défaillante et impuissance de l'institution éducative amène l'institution judiciaire à devoir essayer de réorienter ces jeunes en perditions en balançant entre éducation et répression. Le film fait donc la place, outre à ce jeune garçon et à sa mère (formidable Sara Forestier), à la juge des enfants et aux éducateurs. Ces deux personnages sont formidablement interprétés par une Catherine Deneuve entre sévérité et compréhension et par Benoît Magimel en éducateur très émotionnellement investi dans sa mission auprès de Malony. Il met surtout en lumière la difficile mission de ces personnes qui doivent constamment faire en sorte d'essayer de fournir des solutions à des jeunes gens qui sont dans la violence et la rébellion pour tenter de les insérer dans la société, tout en respectant le droit qui se montre plus rigide dans les conséquences des actes délictueux de ces gamins. Malony a beau, de façon répétée, transgresser les règles et les contrats qu'il passe avec l'institution judiciaire, ces représentants, comme le spectateur, ne peuvent s'empêcher de se prendre d'affection pour ce garçon sans contrôle sur sa colère et sa violence, mais qui n'est pourtant pas un être mauvais et qui même parfois, dans son rapport à sa mère et à son frère, fait preuve de beaucoup d'amour et de dévotion. L'empathie que l'on porte immédiatement au personnage doit beaucoup, encore une fois, à l'interprétation toujours juste de Rod Paradot qui même dans les moments de grande colère, de grande violence de son personnage n'en fait jamais trop. Une œuvre forte et qui offre une vision éclairée sur un système et des gens qui font ce qu'ils peuvent pour essayer de remettre des jeunes garçons dans la société, et ce en n'oubliant pas de nous raconter une histoire. Un film fort, bouleversant et incroyablement prenant qui offre un drame puissant porté par un jeune acteur débutant dont la prestation rejette dans l'ombre celles de ses aînés. À voir absolument.
    framboise32
    framboise32

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 284 critiques

    4,0
    Publiée le 17 mai 2015
    Le film débute par une scène difficile dans le bureau d’une juge pour enfants On va vivre avec Malony des moments violents mais aussi étonnants et beaux. On s’attache au jeune homme. Emmanuelle Bercot ne nous laisse pas une minute pour souffler. Malony nous émeut, nous surprend. Le bureau du juge va devenir une sorte de repère dans la vie tumultueuse de Malony. La juge pour enfants et l’éducateur, que l’on sait fragile, ne vont jamais le lacher.
    Rod Paradot est Malony, ce jeune garcon en mal d’amour, violent, bouillonnant. Il interprète ici son premier rôle. Il est incroyable. Catherine Deneuve, dès la première scène, nous convainc. Elle interprète cette femme juge pour enfants qui ne va lâcher à aucun moment le jeune délinquant. Les scènes de tête à tête avec le jeune homme sont magnifiques et émouvantes. Benoit Magimel est parfait, à fleur de peau, fragile avec de la violence contenue. Sara forestier est la jeune mère paumée.

    La tête haute nous raconte l’enfance et l’adolescente violente d’un jeune homme. Un drame rythmé, plein d’espoir, et une révélation, Rod Paradot
    laurence l
    laurence l

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 008 critiques

    4,5
    Publiée le 20 mai 2015
    Film coup de poing sur la délinquance et le mauvais départ dans la vie qui peut tous détruire ou tous reconstruire selon les rencontres et les mains tendues. On ne peut s'empêcher de penser au film Mommy qui traite un peu du même sujet. Bravo à tous les acteurs, ils sont tous à leurs place de Deneuve à ce jeune acteur Rod Paradot dont on entendra parler c'est sure.... Benoist Magimel est parfait dans ce rôle d'éducateur et de guide. sans oublier Sarah Forestier
    Alice025
    Alice025

    Suivre son activité 865 abonnés Lire ses 1 072 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mai 2015
    Un film très humain, violent et touchant sur Malony, dont nous allons découvrir sa vie de ses 6 ans à ses 18 ans, ses difficultés à s'intégrer, sa vie de famille assez particulière, les problèmes qu'ils rencontrent et son caractère pour le moins dur à supporter. Ce film fait « vrai », à la limite d'un documentaire tellement il est réaliste. Rod Paradot est vraiment fabuleux et je lui dis bravo pour ce premier rôle qui met déjà la barre haute à son début de carrière. Sara Forestier fait vraiment de la peine en mère irresponsable et c'est ça le but. Benoit Magimel et Catherine Deneuve complètent ce joli tableau. Les dialogues sont parfois très durs, mais on ressort de ce film avec un certain espoir.
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 703 critiques

    4,0
    Publiée le 26 mai 2015
    Film d'ouverture du Festival de Cannes 2015, La Tête haute est une belle réussite de cinéma social à la française. Comme souvent dans ce genre, la réussite de cette œuvre tient à la justesse des acteurs. Plus que Catherine Deneuve ou Benoît Magimel, tout deux très justes, le film doit sa force surtout grâce à l'interprétation de Sara Forestier, en mère paumée, et du jeune Rod Paradot. Ce dernier réussit l'exploit pour un premier rôle à retranscrire la colère et le besoin d'amour de ce personnage d'enfant ingérable. Emmanuelle Bercot décrit avec justesse la complexité de la personnalité et de la situation familiale de ce jeune et le dur travail des juges et éducateurs sociaux qui cherchent coûte que coûte à réinsérer ce délinquant en perdition. On pourrait reprocher à la réalisatrice d'avoir choisit un jeune à la situation familiale très modeste quitte à frôler la stigmatisation alors qu'une grande partie des jeunes placés en CEF vient de familles aisées, contrairement à ce que l'on pourrait croire, mais ce type de jeunes existe également et est souvent le plus voyant. Emmanuelle Bercot arrive à contourner cet écueil grâce au réalisme de l'ensemble et à la force de son film. Elle arrive aussi à montrer que malgré la dureté du problème, jamais éludé, il est possible d'avoir une lueur d'espoir réaliste, chose non négligeable de nos jours. Un beau film sur la perdition de nombreux adolescents.
    BeatJunky
    BeatJunky

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    4,5
    Publiée le 7 juin 2015
    Malgré un sujet maintes fois traité, (et trop souvent mal traité!) on pouvait faire confiance à Emmanuelle Bercot et ses talents de scénaristes pour nous sortir quelque chose d'au dessus de la moyenne. Il lui fallait en plus confirmer en tant que metteur en scène après un premier essai aussi prometteur qu' "elle s'en va". C'est chose faite avec ce film qui dépasse même toutes mes espérances! Quelle intensité! J'ai rarement vu ce sujet traité avec autant de justesse et de sincérité! A se demander s'il n'y a pas de vécu là dessous! L'interprétation apporte aussi beaucoup à cette justesse puisque tous les comédiens sont incroyables, tous! On note en premier lieu la performance de Rod Paradot biensûr qui porte le film sur ses jeunes épaules de la première à la dernière image! Un portrait de cette jeunesse délaissée par des parents complètement irresponsables qui a le mérite de ne pas surcharger le truc. Elle laisse le spectateur observer et se faire sa propre opinion sur le pourquoi du comportement de ce jeune baladé de foyer en foyer sans repère ni autorité parentale. Il n'accepte pas de recevoir de l'amour et rejette l'autorité mais bizarrement recherche les deux personnages qui l'incarnent à savoir l'éducateur Magimel et le juge Deneuve, les deux seuls qui lui montrent de l'intérêt, ce dont il a toujours manqué... 2 heures qui passent à une vitesse impressionnante et qui vous laisseront KO! Enfin un film sur ce sujet d'actualité complexe qui tient la route! Bravo et merci Miss Bercot!
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 576 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2015
    "La tête haute" est une oeuvre qui tourne presque au docu-fiction, tant la maîtrise de son scénario et de sa distribution est totale. Le jeune et novice Rod Paradot est sidérant alors qu'il est un parfait amateur, Catherine Deneuve se comporte en vrai patronne avec un rôle qui lui va comme un gant, alors que Benoît Magimel, lui, est toujours aussi juste dans le rôle d'un personnage pour le moins mystérieux, qui se dévoile au fur et à mesure du film. Le réalisme froid et implacable d'un sujet de société quotidien nous laisse vraiment apercevoir le travail remarquable effectué par Emmanuelle Bercot en amont, permettant au tout de nous éclater à la figure et de nous rendre compte de la gravité du sujet.
    Philippe L.
    Philippe L.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 5 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mai 2015
    Plutôt du genre généreux, j'aurais facilement attribué cinq étoiles à ce film pour la justesse des acteurs qui méritent tous un grand coup de chapeau. Dommage que la première partie du film soit si prévisible, même si cela reste dans la norme, et surtout cette bande son navrante. Qu'est-ce qu'ils ont tous, nos réalisateurs français, a nous mettre des musiques piochées dans des répertoires anglo-saxon où dans dans ceux déjà mainte fois utilisés comme ici. T'es où Michel Legrand et les autres compositeurs Français. C'est quoi ce cinéma qui parle des problèmes de notre pays sans utiliser nos sonnorités.
    Faudrait qu'un jours on m'explique pourquoi les anglais, quand l'action se passe dans nos régions, utilisent notre patrimoine musical. Les français se contentent de musiques déjà entendues. C'est pour l'export? Doit-on subir cela sans rien dire? M....!
    DarkAkuma02
    DarkAkuma02

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 506 critiques

    4,0
    Publiée le 17 mai 2015
    La Tête Haute montre de manière plutôt réaliste l'histoire d'une jeune ayant un parcours à l'Aide Sociale à l'Enfance, en racontant particulièrement la période allant de ses 16 à 18 ans.
    Le film paraît très documenté sur le sujet, expliquant la réalité des structures de placement. Les personnages utilisent souvent des sigles qui ne sont pas forcément clairs pour les personnes non familiarisées avec le travail social.
    L'interprétation est particulièrement bonne avec une mention spéciale à Rod Paradot dans le rôle principal dont c'est la première apparition à l'écran, et à Sara Forestier qui est extrêmement juste dans le rôle de sa mère.
    De manière globale, le ton général du film est optimiste et le sujet est traité de façon crédible, ce qui correspondait à mes attentes en allant voir La Tête Haute.
    Nico591
    Nico591

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 800 critiques

    4,5
    Publiée le 17 janvier 2016
    Drame bouleversant et poignant qui raconte le parcours initiatique d'un jeune en difficulté interprété par un acteur amateur prodigieux qui crève l'écran. A la fois réaliste et percutant, le film marque par son authenticité et la force de ses acteurs Benoit Magimel et Catherine Deneuve, tous les deux impériaux dans leurs rôles. Par contre le personnage de Sara Forestier est un brin caricatural dans la représentation d'une certaine classe sociale. Pour le reste, c'est du grand cinéma français poignant et brillamment écris et mis en scène.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top