Mon compte
    90's
    note moyenne
    4,0
    2578 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur 90's ?

    152 critiques spectateurs

    5
    18 critiques
    4
    63 critiques
    3
    49 critiques
    2
    12 critiques
    1
    7 critiques
    0
    3 critiques
    QuelquesFilms.fr
    QuelquesFilms.fr

    Suivre son activité 169 abonnés Lire ses 1 496 critiques

    3,5
    Publiée le 8 mai 2019
    Années 1990, Los Angeles, milieu des skaters. C'est à la fois la chronique d'une adolescence, en mode roman d'apprentissage, et un film d'atmosphère. Le style de l'époque est soigneusement reconstitué : images, musiques, looks vestimentaires au diapason. La tonalité oscille entre l'humour potache des films de potes et une sensibilité douce-amère, un peu meurtrie, vaguement mélancolique. Ce qui rend le film sympathique et touchant, à défaut d'être original ou mémorable sur le fond. Jolie réalisation, belle interprétation, simples et humbles.
    MC feely
    MC feely

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 630 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mars 2019
    Un film léger sans scénario particulier,on suit juste une bande d'adolescents pratiquant le skate dans les années 90 et qui se cherche à leurs heures perdues.Les années 90 sont des années qui me parle beaucoup puisque j'y ai grandi aussi et j'ai essayé de pratiquer le skate à la meme periode sans succès,tout ça pour en venir à dire que ce film joue énormément sur la nostalgie avec des tas de références à cette époque qui m'ont vraiment plu et qui ont bien marché sur moi.J'ai trouvé aussi certains dialogues ou certaines situation intéressantes dans le film qu'elles soient drôles ou dramatiques.Ce n'est certainement pas le film de l'année mais c'est plutôt bon pour moi.3,5/5
    Anne M.
    Anne M.

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 626 critiques

    4,0
    Publiée le 29 avril 2019
    Années 90, avant l’ère des smartphones…C’est l’été à Los Angeles. Stevie, 13 ans vit avec sa mère et son frère plus âgé Ian, violent, qui le bat. Stevie traîne dans un magasin de skate boards et grâce à Ruben, il s’introduit dans un groupe d’adolescents plus âgés que lui. Bientôt il devient leur mascotte et trouve refuge sous leur aile.

    Le jeune garçon passe l’été à faire du skate, rencontre des filles et d’autres jeunes, discute de divers sujets avec ses nouveaux amis.

    Le format carré de l’image, la bande son rythmée et omniprésente, les images filmées à la volée donnent à ce film un côté pop, ciné « indé », on accroche ou non à ce style.

    J’ai surtout apprécié la vitalité touchante de ce jeune garçon qui cherche des issues à un quotidien difficile. Il veut à tout prix à s’intégrer à la bande, il y met tout son coeur. Le jeune acteur est vraiment très bien. La photographie de Los Angeles m’a bien plu aussi (par exemple les skateurs qui descendent une avenue bondée de voitures).

    Un film qui vaut le détour.

    Mon blog : larroseurarrose.com
    Min S
    Min S

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 428 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2020
    La premier scène donne envie d'arrêter de regarder le film... ca refroidi direct... à mon goût un mauvais choix du réalisateur, j'imagine qu'il a voulu marqué dans nos esprits à quel point l'enfant vivais la violence du grand frère mais quand même c'est non !!! Vu en famille j'hésite à le conseiller pour les mineurs. Violence, drogue, langage vulgaire et sexe vécu par un enfant-pré ado de 13 ans, ça existe oui c'est vrai mais c'est dur et même si le film a des passage de tendresse le fond est drama! Je le conseille pour bien déprimer dimanche en fin de journée :)
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 171 abonnés Lire ses 1 466 critiques

    3,5
    Publiée le 16 septembre 2019
    Stevie, 13 ans, vivant avec sa mère et son frère se fait accepter par une bande de skateurs chez qui il va trouver une seconde famille. Pour sa première réalisation, Jonah Hill signe un film sur l'entrée dans l'adolescence inspirée de la sienne. Cette bande de potes est attachante à l'écran, nous montrant les dérives d'un âge où l'on cherche à exister à travers le regard des autres. Bon, après, il faut se l'avouer, le film ne révolutionne pas la façon de filmer les ados (avec des longues scènes de skate), mais il émerge de cette œuvre une nostalgie de ces années chez le réalisateur et peut-être chez le spectateur.
    ATHMOS.ONER
    ATHMOS.ONER

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 253 critiques

    4,5
    Publiée le 26 avril 2019
    Tu faisais quoi toi dans les « Mid90s » ? J’ai envie de te répondre que peu importe que tu aies connu cette époque ou non, le premier film de Jonah Hill va te faire (re)vivre cette époque avec une précision totale. Cette peinture du milieu des skaters de LA des années 90 est en fait totalement universelle, peu importe les rituels du passage de l’enfance à l’adolescence que nous ayons connus, ils subsistent encore de nos jours (même s’ils évoluent et se déroulent encore plus tôt).
    Si l’on peut comparer la démarche je Jonah avec celle d’un Larry Clark avec une pincée de Gus Van Sant, il faut d’emblée souligner que ce film est très personnel et que son maître-mot est la justesse !
    Que ce soit le jeu des adolescents (majoritairement débutants), les dialogues avec queue et tête (si si), la bande son, les tenues oversize, le format 4 :3 de l’image et les passages en fisheye, les adultes qui admonestent pour la forme (puisqu’ils sont incapables d’aller plus loin que leurs sommations)… Il n’y a aucune faille dans l’édifice de l’exactitude. Des situations tragi-comiques aux échanges verbaux où l’on parle de tout (sexe, famille...) et où l’important est d’avoir la meilleure vanne ou bien le dernier mot, tout respire la perdition, le manque de repère pour ces enfants qui veulent absolument griller les étapes et les cigarettes pour devenir au plus vite des ados en contestation du système et des références de leurs parents.
    Rarement ce besoin d’appartenance à une tribu aura été aussi bien porté à l’écran. Une rage les anime tous et c’est dans la mixité de races et d’âges, avec une passion en commun, que l’envie de se surpasser arrive. Que ça soit pour le sport pur et dur ou les excès en tous genres, il faut se démarquer pour se sentir exister dans un monde qui semble ne pas leur avoir laissé l’occasion de briller autrement.
    Ce qui aurait pu être un mauvais clip de MTV est en fait un film au montage audacieux, aux plans soignés et surtout c’est un bel hommage à une époque sans téléphone, ni internet, désormais bien révolue, où l’on sortait en bande pour exhiber son t-shirt de Street Fighter avant de retourner dormir dans ses draps tortues ninja et se fighter avec son frère à la console ou réellement.
    Au final, le seul défaut du film est qu’il est presque trop court, comme cette enfance trop vite passée.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 22 avril 2019
    Il n'y a pas si longtemps, nous étions nostalgique des années 70/80, aujourd'hui nous sommes nostalgique des années 90, demain ce sera les années 2000. Le temps emporte tout et nous laisse de belles découvertes comme mid90s. Bonne réalisation, de jeunes acteurs intéressants et de très bons choix musicaux. On est certes très loin des seigneurs des dogtown ou autres mouvances californiennes du genre, mais on passe un très bon moment. Bravo M. Hill !
    nadège P.
    nadège P.

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 538 critiques

    4,0
    Publiée le 28 avril 2019
    Le thème de ce film c'est l'adolescence dans les années 90 à Los Angeles.
    Cela se passe visiblement pendant les vacances scolaires.
    Le jeune garçon de 13 ans, perdu entre une mère souvent absente et un grand frère de 17 ans caractériel et violent, va trouver refuge pendant la journée au sein d'un groupe de skateurs.
    Avec eux, il va découvrir "ses premières fois" : première clope, premier verre d'alcool, premier baiser (des filles gravitent autour de ces skateurs).
    Il se sent bien avec eux et oublie un peu ses soucis familiaux.
    Le souci c'est que la mère et le frère ne vont pas apprécier ses nouvelles fréquentations.
    Cette histoire est touchante et sensible.
    C'est une réussite.
    J'aurai bien passé plus de temps dans l'ambiance de ce film (oui il ne dure que 1 h 20).
    Kys3r
    Kys3r

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 8 février 2020
    Captivant !
    Jonah nous fait voir que son talent cinematographique tend vers le genie...
    Le genre de film qui nous laisse avec un sentiment d'espoir agreable.
    GéDéon
    GéDéon

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 342 critiques

    3,0
    Publiée le 8 janvier 2023
    Là où un film comme « Génération rebelle » de Richard Linklater échouait dans sa tentative de portrait d’une jeunesse en quête d’identité, ce premier long-métrage réalisé en 2018 par l’acteur américain Jonah Hill parvient à nous embarquer. Bien que la trame de fond soit le milieu du skateboard dans les années 1990 à Los Angeles, l’histoire reste intemporelle et pourrait se situer n’importe où. On retrouve à travers les actes de transgression de ce jeune garçon (Sunny Suljic) fuyant son noyau familial et cherchant à s’identifier à de plus grands que lui, toutes les pulsions qui guident cette période de l’adolescence. Bref, inspiré de sa propre enfance, le cinéaste a su présenter avec nostalgie une chronique sensible et attachante.
    Nathalie R
    Nathalie R

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 144 critiques

    4,5
    Publiée le 24 septembre 2019
    Jonah Hill aura mis quatre ans à écrire ce film, entre ses tournages dans son temps libre. Il a su écouter les bons conseils que lui auront donné d'autres réalisateurs comme Spike Jonze ou Martin Scorsese qu'il a consulté, car il n'y a vraiment pas grand chose à reprocher à sa première réalisation. 90's est court et se regarde avec beaucoup de curiosité, ce drame intime fait passer par différentes émotions tellement on ressent rapidement de l'ampathie pour Stevie. 90's fait partie des bonnes surprises de l'année.
    Dan S.
    Dan S.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 374 critiques

    4,0
    Publiée le 8 juin 2019
    Faire tellement avec si peu. Tout est dit pour ce film qui allie grâce scénaristique et talent d’acteurs. La bande originale est un facteur clé: elle est au sommet de son art, anime le spectacle de façon millimétré. On aime cet univers.
    stans007
    stans007

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 1 072 critiques

    4,5
    Publiée le 4 mars 2021
    L’initiation à la vie par le skate et une belle histoire d’amitié entre ados. Accumulation de scènes réussies aux personnages bien posés où l’esthétisme et la sensibilité prennent souvent le pas sur le réalisme. N’importe ! C’est homogène, intelligent, sensible avec des acteurs bien choisis et bien dirigés. Bonne BO également : une réussite !
    Biertan64
    Biertan64

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 355 critiques

    3,5
    Publiée le 15 septembre 2019
    Jonah Hill, loin de son monde de la comédie, nous livre une film-souvenir (autobiographique?) sur la période de l'adolescence dans les années 90. Un peu de drame, familial ou sociétal, côtoie beaucoup de skate et des sujets récurrents dans les teen-movies comme l'amitié et l'apprentissage de la vie. La mise en scène, les acteurs, dont la plupart ne sont pas des professionnels, donnent au film une authenticité proche du documentaire. Bien pour une première oeuvre, mais pas assez original ou sortant des sentiers battus pour se démarquer vraiment.
    Abus Dangereux
    Abus Dangereux

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 99 critiques

    4,5
    Publiée le 9 juin 2019
    Dés la toute première scène et sa violente soudaineté, on se doute que ce premier film va être certainement réussi. L’heure vingt qui suit ne fait que de nous le confirmer. Parce que Jonah Hill a un sens de la mise en scène, parce que le parti pris de faire de nombreux plans fixes dans un format réduit fonctionne bien, parce que le parcours initiatique du héros est bien mené , parce que la bande son est excellente, parce que tous les jeunes acteurs (débutants) sont très justes, et que l’acteur principal (le plus jeune mais le plus expérimenté) est simplement hallucinant, sa rage d’adolescent et sa bonne bouille d’enfant, faisant un cocktail explosif. Un passage derrière la caméra abouti donc pour Jonah Hill, que l’on n’attendait pas forcément qui plus est, sur ce terrain là, et qui devient un cineaste à suivre.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top