Mon compte
    90's
    Note moyenne
    4,0
    2774 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur 90's ?

    156 critiques spectateurs

    5
    18 critiques
    4
    64 critiques
    3
    51 critiques
    2
    12 critiques
    1
    7 critiques
    0
    4 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Abus Dangereux
    Abus Dangereux

    40 abonnés 108 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 9 juin 2019
    Dés la toute première scène et sa violente soudaineté, on se doute que ce premier film va être certainement réussi. L’heure vingt qui suit ne fait que de nous le confirmer. Parce que Jonah Hill a un sens de la mise en scène, parce que le parti pris de faire de nombreux plans fixes dans un format réduit fonctionne bien, parce que le parcours initiatique du héros est bien mené , parce que la bande son est excellente, parce que tous les jeunes acteurs (débutants) sont très justes, et que l’acteur principal (le plus jeune mais le plus expérimenté) est simplement hallucinant, sa rage d’adolescent et sa bonne bouille d’enfant, faisant un cocktail explosif. Un passage derrière la caméra abouti donc pour Jonah Hill, que l’on n’attendait pas forcément qui plus est, sur ce terrain là, et qui devient un cineaste à suivre.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 8 juin 2019
    Il y a des petits films indés comme ça : on sait pourquoi on va les voir, et on obtient ce qu'on était venu chercher. Sans ombres au tableau, sans zèle particulier ou surprises non plus. À seulement 35 ans, Jonah Hill n'est plus seulement le second rôle ayant crevé l'écran dans Le loup de Wall Street, il a pris de l'épaisseur en participant à des projets ambitieux telle la mini-série Maniac (Netflix) ou auprès de réalisateurs d'ampleur tels Todd Phillips, Gus Van Sant ou les frères Coen. Voici son heure venue de passer derrière la caméra pour cette tranche de vie adolescente autobiographique. Elle raconte le besoin de rébellion d'un jeune de classe moyenne dénué de repère paternel. Dans son cas le refuge sera une bande de skateurs/glandeurs légèrement plus âgée, on peut cependant transposer aisément son histoire à toute tentative de se trouver par l'adhésion à un groupe. D'où l'intérêt de ce long-métrage pour les non-adeptes de la planche à roulettes. Il s'agit de ce virage d'une vie connue par tous où d'un seul coup tout s'accélère, de l'élargissement de notre cercle d'amis aux premiers émois sexuels en passant par la spirale des beuveries. Stevie va dans un premier temps idéaliser son nouvel eldorado, tout en intégrant que derrière le côté libertaire illusoire, sa micro-société était conditionnée par ses propres codes, standards et limites. Le propos ne se veut jamais moralisateur ni manichéen concernant les personnages (même le frère nuisible est attachant), et le scénario refuse la facilité de conclure via un retour à la normale. Aussi ne renie-t-il aucun des comportements ou faits au discrédit de cette jeunesse en quête de sens. Ce n'est qu'un premier jet pour Hill, mais déjà la tentation de le comparer à un certain Larry Clark (Kids, Bully, Ken Park) nous dévore. Tout un programme en perspective pour ce jeune auteur.
    Dan S.
    Dan S.

    16 abonnés 413 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 8 juin 2019
    Faire tellement avec si peu. Tout est dit pour ce film qui allie grâce scénaristique et talent d’acteurs. La bande originale est un facteur clé: elle est au sommet de son art, anime le spectacle de façon millimétré. On aime cet univers.
    Cool_92
    Cool_92

    250 abonnés 420 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 6 juin 2019
    On parle de ce film juste parce que c'est Jonah Hill qui le réalise. Attention je ne dis pas que ce film n'a pas de qualités: d'abord et avant tout les acteurs, impressionnant car c'est leur premier film, la bo est géniale mais bon c'est facile de piocher du culte dans les années 90. D'ailleurs c'est un peu la facilité de mettre des nintendo, du Wu tang, des baladeurs CD et de se revendiquer film sur une génération. Y a rien de transcendant finalement dans ce film. Une bande de pote skateurs qui vivent leur adolescence, voire leur pré adolescence pour le héros. Le montage du film est une catastrophe et les défauts de réalisation sont nombreux. Mais bon on passe un petit moment agréable.
    Bénédicte B
    Bénédicte B

    280 abonnés 47 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 2 juin 2019
    Bon film, on sent l'autobiographie, les acteurs sont tous excellents (en particulier le jeune héros de 13 ans !). Excellente BO, et y a un vrai regard cinématographique. En revanche, la fin est assez frustrante…
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 31 mai 2019
    Un film qui nous replonge totalement dans l’univers des 90´s, une BO absolument somptueuse (Wu-tang, GZA, Cypress, Big L, ...) et un très très bon jeu d’acteur !

    Bref on se retrouve rapidement totalement himergé dans cet univers accompagné par de lourd beats.

    Je recommande fortement le détour !
    Moorhuhn
    Moorhuhn

    123 abonnés 579 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 29 mai 2019
    Acteur trublion à la carrière remplie de rôles comiques avec une orientation vers des rôles plus dramatiques depuis quelques années, Jonah Hill nous propose ici sa première expérience de réalisateur. Un projet qui nous ramène, comme son titre l’indique, au beau milieu des années 90, dans un milieu de jeunes skateurs. Difficile de savoir à quoi s’attendre de ce Mid90s quand on ne connaît que le comédien et non le potentiel cinéaste, d'autant plus que le sujet était un terrain propice à la prolifération de nombreux clichés. Et pourtant dans ce cas présent, pas de crainte à avoir ! Jonah Hill est en effet parvenu à nous livrer un portrait de jeunesse intéressant et avec son lot de qualités.

    Ce film ressemble à ce que donnerait un mélange entre un Gus Van Sant, un Linklater et un Larry Clark. On retrouve les thématiques intimes centrées sur l’adolescence du premier, la tendresse et la bienveillance envers ses personnages du deuxième et le côté cru et direct du dernier. Un mélange détonant qui fonctionne très bien même si ce serait très réducteur de rester sur cette comparaison tant le film parvient à développer sa propre identité, à mi-chemin entre naturalisme et nostalgie d'une époque révolue (mais pas tant que ça). J’ignore à quel degré Mid90s est autobiographique mais on sent que ce projet est très personnel avec une volonté de présenter des morceaux de vie aux thèmes universels.

    Le film nous propose ainsi des instants épars qui transpirent le vrai sans pour autant être en permanence dans une optique ultra réaliste, avec notamment une part de scènes qui semblent tenir du fantasme. On s’attache vite au jeune Stevie, préado pas forcément malheureux mais qui cherche à exister davantage entre sa mère aimante mais absente, son frère violent et cette bande de skateurs qu’il rencontre au cours de l’été. Suivre la vie de cette petite troupe est un plaisir, on apprend à découvrir tous ces jeunes avec leurs qualités et leurs faiblesses. Des caractères bien distincts, des vies et trajectoires différentes mais une passion qui les lie : le skate.

    L'écriture est très convaincante en règle générale tant elle évite soigneusement de tomber dans le piège des personnages clichés, que ce soit dans la famille ou le cercle d'amis. Chacun est caractérisé et n'est pas cloisonné dans une seule fonction. Pour reprendre l'exemple du milieu familial, il était simple de cantonner la mère célibataire à un rôle de femme désespérée ou le frère à un rôle de bourrin sans cervelle. Mais heureusement il n'en est rien tant le film prend le temps de développer leurs caractères et d'en faire autre chose que des marionnettes prévisibles. Il y a notamment cette part de tendresse dans ces relations exposées à l'écran qui fonctionne particulièrement bien et qui peuvent nous toucher, à tout moment. A ce titre je trouve que les cinq dernières minutes du film sont vraiment très belles, et le tout sans que le réalisateur ne rajoute trois couches de guimauves.

    Sans pour autant constituer un tour de force, le film de Jonah Hill n'en demeure pas moins réussi, sincère et juste dans son approche introspective des tracas de l'adolescence, de la découverte d'autres facettes de la vie... Le scénario est suffisamment épuré pour permettre à tous ces personnages de vivre, pour permettre aux spectateurs de s'y attacher, de les comprendre. Et rien que pour ça, ce petit séjour dans cet été des années 90 valait le détour.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 mai 2019
    14 mai 2019: film sur l’enfance. Jeune qui grandit en découvrant le skate aux EU. Il ne se passe pas grand chose mais très bien filmé et très beau.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 24 mai 2019
    Quelle dinguerie ce film !

    Premier film de Jonah Hill, qui y met déjà toutes ses tripes. L’histoire de ce jeune garçon, qui va trouver une raison de vivre chez un petit groupe de skateboarder, est passionnante. La reconstitution 90’s est assez bluffante, que ce soit à travers l’environnement du film, mais aussi techniquement (format 4:3, grain d’image, mise en scène). La bande son n’est pas en reste également. Hill fait quelques erreurs, mais ça reste globalement bien maîtrisé. En tout cas, ce qui touche ici c’est l’histoire de ce gamin, qui va découvrir la dureté de la vie beaucoup trop prématurément, perdu dans un environnement qui le dépasse, et cherchant son identité à travers des figures masculines qui manquaient désespérément à sa vie.
    Bref, si il est encore diffusé chez vous, n’hésitez pas ! On a à faire à une pépite.
    FlecheDeFer ..
    FlecheDeFer ..

    39 abonnés 375 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 24 mai 2019
    Un joli film, rien à dire. Ceux qui se plaignent qu'il ne se passe pas grand-chose n'ont visiblement pas compris que le but ici est de faire un film de ressenti, de restituer une époque, et pas de raconter quelque chose. Et de ce point de vue c'est parfaitement réussi: la reconstitution des années 90 est bluffante, avec notamment l'idée assez géniale de filmer en 4/3. Les acteurs sont épatants, étonnants de naturel, et pour moi qui ait connu des gens comme Fuckshit ou Ray à l'époque je dois dire que j'avais vraiment l'impression de voir de vieux souvenirs à l'écran. Alors, la naissance d'un grand cinéaste? Il faut voir, car le récit étant ici à l'évidence autobiographique, il est plus facile de raconter l'histoire de façon crédible vu qu'elle a été vécue. On va donc attendre le second film pour juger la faculté à faire oeuvre de fiction, mais ce premier film lui est un coup de maître.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 23 mai 2019
    Une des surprises de l'année ! Jonah Hill, continuez d'être derrière la caméra, ce rôle vous va à merveille...
    IG: adi.cine
    IG: adi.cine

    9 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 mai 2019
    Scénario : 4. Un peu light mais bien pensé.
    Visuel : 5. Très belle photo.
    Son : 5. Super BO.
    Acting : 5. Joli casting de jeunes.

    Conclu : C'est un beau film, visuellement et dans son histoire. Une belle parenthèse. On passe un bon moment.
    Simob
    Simob

    1 abonné 18 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 22 mai 2019
    Exceptionnel! Quelle justesse! Sans jamais tomber dans le mélodrame, Jonah Hill décrit à merveille une jeunesse en péril mais surtout lance un appel alarmant à tous les parents.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 21 mai 2019
    Très beau film, un portrait attachant d'un pré-ado en quête de solidarité dans le milieu des skateurs d'une banlieue américaine dans les années 90. Une intrigue forte et des scènes mémorables, comme celle de sa rage qui explose contre sa mère qui le couvre de honte devant ses potes alors qu'elle ne cherche qu'à le protéger. Une très belle histoire d'émancipation et de courage aussi contre les violences familiales. Bande-son également au top.
    Ceiner M
    Ceiner M

    26 abonnés 188 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 20 mai 2019
    On a l'impression de voir un documentaire en immersion sur un groupe d'amis skateur dans la moitié des années 90's. Cette chronique douce-amère de ce groupe est sympathique et nostalgique mais finalement c'est un peu court niveau scénario et final mais c'est très bien filmé et joué, surtout le jeune stevie ...On est pas encore au niveau de "Stand by me" mais j'ai passé un bon moment..je ne suis pas certaine qu'il me reste en mémoire longtemps même si les personnages sont attachants...à voir….A déconseiller aux mères de famille qui se font des cheveux blancs pour leur progéniture adolescente!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top