Mon compte
    Harmonium
    note moyenne
    3,8
    570 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Harmonium ?

    56 critiques spectateurs

    5
    8 critiques
    4
    21 critiques
    3
    15 critiques
    2
    5 critiques
    1
    5 critiques
    0
    2 critiques
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 672 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 14 janvier 2017
    J'ai bien aimé ce film asiatique tout en sobriété.
    L'atmosphère est bien pensée et la psychologie est très bonne.
    Cependant, aux 2/3 du film j'ai trouvé l'ambiance de l'histoire trop dramatique, trop lourde, trop triste.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 325 abonnés Lire ses 10 critiques

    1,0
    Publiée le 15 décembre 2020
    Une femme chrétienne fait l'amour avec un visiteur et ami de son mari. Elle est mariée et elle a une fille. Elle va dans les bois et fait l'amour avec cet homme et elle le laisse lui faire l'amour dans la maison. En fait je n'ai pas cru ni apprécié l'histoire racontée. Les familles dysfonctionnelles ne m'intéressait déjà pas beaucoup je suppose que leur religion le fait ressortir comme un film japonais. L'arrivée de l'étranger a un peu pimenté l'histoire mais la description de son impact est restée trop spécifique à mon goût. L'étape suivante m'a semblé difficile à avaler et le reste du film ne m'a rien offert qui m'ait fait revoir mon jugement. Je suppose que ce film n'était vraiment pas pour moi...
    Cinephille
    Cinephille

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 566 critiques

    1,5
    Publiée le 19 janvier 2017
    Épouvantable mélo où rien ne nous est épargné question lourdeur et grotesque. Beau combat entre le scénariste et le réal pour en arriver là.
    Poupée zoom
    Poupée zoom

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 54 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2019
    Film très esthétique et intelligent , mais extrêmement dur! j'ai regretté de l'avoir vu, il m'a poursuivi pendant plusieurs jours d'où sa force , mais je le mettrai dans la catégorie film sadique ;film trop noir ;
    Lucas J.
    Lucas J.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 28 critiques

    4,0
    Publiée le 12 janvier 2017
    C'est un très beau film.
    A l'image de l'instrument, Harmonium apporte les différentes notes qui composent son histoire à chaque fois avec une nouvelle respiration, donnant à l'ensemble un rythme qui ne s'essouffle pas, et dont l'intrigue nous tient en haleine au fil des foulées.
    Le jeu de l'actrice principale est absolument juste.
    Petit bémol, J'ai trouvé que l'oeuvre manquait d'un peu de musique.
    A voir !
    papalou
    papalou

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 221 critiques

    3,0
    Publiée le 18 février 2017
    Un " silence" en séance du matin et le soir un petit coup d'" harmonium"..... Éternel empire du soleil levant...
    D'ailleurs je retrouve Tadanobu Asano présent dans le film de Scorcese. Méconnaissable !
    Le cinéma me fait voyager dans les méandres des cultures humaines !
    Le réalisme de la mise en scène particulière sert parfaitement la vie sociale de ces personnages; véritable spectacle qui se déroule comme une pièce de théâtre : une de Vie de couple, travail, fidélité , amour, respect de promesse, confiance, Humanité, désir, ....
    Dans harmonium il y a un tel décalage entre les protagonistes que je me suis demandé si il n'y avait pas un Cyborg qq part....Koji Fukada ne s'intéresse pas au faits réels mais observe comment ses personnages comprennent les éléments qui leur parviennent quotidiennement au cours du recit et de leurs rencontre...
    Et enfin comment ses mêmes personnages les comprennent avec leurs filtres, leurs culture et histoire personnelle, et même avec leurs Demons et névroses...
    Étrange impression que j'ai ressenti moi spectateur.... Puis tel un feu d'artifice mal préparé, tout explose et s'enchaîne dans un tourbillon de situation les plus sordides....
    Les qq scènes de séduction et charnelles ont provoqué chez moi trouble et voire gêne mais encore avec une retenu qui débouche sur de la violence froide.
    La troupe de comédiens qu'à réuni Koji F est excellente, et leurs jeux semblent être piloté au millimètre jusqu'au expression des visages....
    Au final ce recit récit possède des accents assez Chabrolien avec un souffle venimeux.
    SoldierXXAnd1
    SoldierXXAnd1

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 33 critiques

    4,5
    Publiée le 30 juin 2017
    Chronique d'une famille déchirée par les non-dits, les faux-semblants, le bien, le mal... révélatrice d'une société aseptisée.
    Richard L.
    Richard L.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 140 critiques

    1,5
    Publiée le 25 janvier 2017
    Ce film aurait pu être tourné à Bollywood tellement il trempe dans le mélodrame pour faire pleurer la ménagère de plus de 50 ans. L'histoire qui commence est convenue, on se doute bien que l'épouse bien que chrétienne pratiquante va tomber amoureuse de son hôte. La suite est plus originale amis reste dans le mélo le plus invraisemblable. Un film qui à mon avis ne mérite pas les critiques élogieuses qui lui sont attribuées.
    leoline
    leoline

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 93 critiques

    4,5
    Publiée le 16 janvier 2017
    C'est du pur jus japonais... lent, profond, contemplatif, corrosif, violent, ténébreux, terriblement efficace dans le déroulé par a-coups ... Filmé avec précision ce cinéma japonais prend son temps et vous démonte totalement la nature humaine comme écorchée vive au bout de 1h58! Tout y passe entre tabous, révélations; acharnement du sort, soumission, superstition, machisme, rébellion. Harmonium n est certes pas l apologie de l harmonie familiale et vous transporte dans une longue descente aux enfers de vos profondes turpitudes... Âmes sensibles s abstenir sur le plan psychologique ce voyage intérieur est la révélation de nos bas-fonds... J ai bien sûr adoré.
    Loïck G.
    Loïck G.

    Suivre son activité 184 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2017
    J’ai l’impression qu’il y a tout un déploiement de techniques dans ce film qui demeure malgré tout d’une belle élégance et ne laisse pas paraître un savoir-faire éloquent. Au bout du compte c’est quasiment un film policier que nous livre le réalisateur japonais en relatant l’histoire d’une famille, déjà bien fragilisée, et que l’arrivée d’un ami du mari va venir totalement chambouler. Il s’appuie sur son propre scénario, dont les ressorts psychologiques manipulent l’âme humaine avec une discrétion étonnante. Un respect paradoxal, au vu des situations engendrées par la révélation d’un passé que les protagonistes ignorent totalement, bien qu’il les concerne, à différents niveaux. C’est toute la subtilité du propos du jeune cinéaste entouré par des comédiens formidables.
    pour en savoir plus
    MouaisBof
    MouaisBof

    Suivre son activité Lire ses 28 critiques

    5,0
    Publiée le 3 février 2018
    C'est cruellement un très bon film.

    Je cherchais un film japonais quelconque et je suis tombé sur ça, j'avoue que j'ai beaucoup aimé l'histoire et la mise en scène, ainsi que la composition des images. Il y a beaucoup de gros cuts, ça va bien avec ce film où l'ambiance est très froide et anxiogène. Les personnages sont bien développés, les acteurs sont bons et pour un film qui traite du handicap je m'attendais à quelque chose de plus niais même si certains dialogues vers la fin du film sont un peu exagérés. L'histoire se termine quand même sans tomber dans le piège de trop vouloir en rajouter et de tout nous expliquer, ce qui fait sa force je trouve.
    Bon film, si vous cherchez un truc un peu différent par rapport à d'habitude
    Florian Mortreux
    Florian Mortreux

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    5,0
    Publiée le 24 mai 2020
    "Harmonium" est un film culte japonnais... Tous ceux qui n'attribuent pas cinq étoiles à ce Chef d'oeuvre n'ont rien compris à la subtilité de celui-ci...
    Le mot qui résume ce film n'est pas :"didactique" ou "japonnais", etc., mais : "auto-destruction".
    christophe D.
    christophe D.

    Suivre son activité Lire ses 15 critiques

    2,0
    Publiée le 7 janvier 2018
    franchement pas terrible - ca se regarde d'abord mais ca finit completement en queue de poisson - surpris de voir une telle bonne note moyenne
    mongrandperedisait
    mongrandperedisait

    Suivre son activité Lire ses 20 critiques

    3,0
    Publiée le 2 février 2017
    Mon grand-père disait toujours : Quand on va au cinéma et que l'on regarde sa montre, c'est pas bon signe. Malgré que je n'ai pas regardé l'heure sur ma montre mais sur mon portable, l'esprit de la lettre est, il me semble; respecté. Revenons à nos moutons et à Harmonium qui n'est pas un mauvais film en soi mais qui pâtit d'un rythme lent là où le spectateur lambda occidental est habitué aux super-productions peroxydés à l'action. On se retrouve plonger dans le quotidien d'une famille japonaise. Caméra réaliste, on cherche les effets de style, on est parfois plus proche du documentaire mais soit c'est un parti pris, pourquoi pas. Un quotidien troublé par l'arrivée d'un ami du mari. De là, je pense que l'on trouvera deux types de spectateurs. Ceux qui kiffent la culture japonaise et ceux qui l'aiment comme moi mais où il faut lui en donner un peu plus soit en terme de style, de rebondissements ou de réactions. Dans ce film tout est rentré et là où parfois la finesse de la culture asiatique se marie avec une image de toute beauté, ici point de style, bienvenue chez Strip-tease ! Bref, cela reste un film que l'on peut regarder pour l'étrangeté des réactions, pour les scènes de séduction et de désir ou par curiosité de l'Asie mais votre petit écran sera amplement suffisant pour le visionner. A voir sur Arte quand il y passera.
    dagrey1
    dagrey1

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 655 critiques

    3,5
    Publiée le 16 janvier 2017
    Dans une discrète banlieue japonaise, Toshio et sa femme Akié mènent une vie en apparence paisible avec leur fille Hotaru. Un matin, Yasaka, un ancien ami de Toshio qui sort de prison se présente à son atelier. A la surprise d'Akié, Toshio lui offre emploi et logis. Peu à peu, ce dernier s’immisce dans la vie familiale, apprend l'harmonium à la fillette, et se rapproche doucement d’Akié.

    "Harmonium" est un film de Koji Fukada. Le film repose sur un scénario qui, bien qu'il décrive le quotidien d'une famille et des membres qui la composent, souligne l'imprévisibilité qui peut surgir à chaque instant.

    Ici, l'imprévisibilité prendra la forme d'un "grain de sable", Yasaka, qui vient de purger une peine de prison pour meurtre et qui est lié par son passé à Toshio.

    Yasaka, à l'image du visiteur de Théorème de Pasolini, va devenir un élément perturbateur qui va sérieusement détraquer la belle mécanique familiale de cette famille nucléaire.
    Sans spoiler, je confesserai simplement que le film va basculer dans le drame aussi ordinaire qu'imprévisible. En tant que spectateur, je n'ai eu aucune difficulté à me retrouver dans la peau des personnages, Koji Fukada comme d'autres réalisateurs japonais comme Kore Eda (tel père tel fils) ayant le ton juste pour immerger son public dans son histoire.

    Le film montre des relations sociales très policées et pleines de politesse qui sonnent aussi japonais qu'elles ne semblent éloigner de notre monde occidental. Pour autant, tout n'est pas parfait au pays du soleil levant.

    Si le réalisateur présente son métrage comme une film sur la famille dont "le coeur bat au rythme du métronome" qui permet à Hokaru de travailler son harmonium, même si ses individualités ont des comportements différents, j'ai surtout ressenti beaucoup de tristesse et d'empathie pour cette famille frappée par un coup sort, fruit du destin mais pas vraiment du hasard.
    A l'image d'un certain cinéma japonais, Koki Fukada nous montre de façon très réaliste et minimaliste "les grains de sable" de la mécanique familiale et comment ses membres surmontent différemment les épreuves (Toshio affronte l'épreuve comme une punition divine alors qu'Akié est tombée dans la souffrance).
    A l'appui du film, on peut souligner un casting solide: Tabanodu Asana inquiétant dans le rôle d'Yasaka, Mariko Tsutsui (Akié) et le "taiseux" Kanji Furutachi dans le rôle de Toshio.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top