Mon compte
    Première année
    note moyenne
    3,8
    6428 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Première année ?

    400 critiques spectateurs

    5
    43 critiques
    4
    164 critiques
    3
    123 critiques
    2
    46 critiques
    1
    12 critiques
    0
    12 critiques
    LeFilCine
    LeFilCine

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 482 critiques

    3,5
    Publiée le 16 juin 2018
    Thomas Lilti sera de retour en septembre avec un troisième film consécutif portant sur la thématique médicale, après Hippocrate et Médecin de Campagne. Cette fois-ci il insère un peu de comédie dans son propos, s’essayant donc à la comédie dramatique. Son sujet, la très dure et sélective première année de médecine, offre au réalisateur beaucoup de pistes de comédie et de drame, dans lesquelles il s’engouffre avec justesse. Ses deux interprètes principaux sont parfaits dans ce registre. Même si William Lebghil semble avoir un peu de mal à se lâcher complètement dans son rôle. On le sent parfois un peu absent, là où Vincent Lacoste, semble beaucoup plus investi. Ce qui peut s’expliquer en partie par l’écriture de leurs personnages, aux personnalités bien différentes, ce qui rend finalement la confrontation des deux étudiants assez intéressante. Mais le personnage incarné par Vincent Lacoste aurait sans doute mérité d'être le premier rôle. Sur le fond, Thomas Lilti se fait plus observateur que dénonciateur. Il laisse le spectateur, un peu plus encore que dans ses précédents films, se faire critique ou non d'un fonctionnement presque qu'inhumain. Là où le réalisateur excelle ce n'est finalement pas dans le fond mais dans la forme : sa mise en scène est parfaite, la musique toujours délicieuse, et le rythme parfaitement maîtrisé. Son nouveau film est donc, une nouvelle fois, une œuvre très attachante, qu'on n'aura aucun déplaisir à revoir.
    crachou94
    crachou94

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 426 critiques

    4,0
    Publiée le 17 septembre 2018
    Un très bon film qui relate au plus près de la vérité l'enfer de la première année des études de médecin.
    Après le serment d'hyppocrate Vincent Lacoste est excellent dans le rôle de cet étudiant qui veut à tout prix devenir médecin.
    Un seul bémol, la fin pas du tout crédible.
    Critik D
    Critik D

    Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    4,0
    Publiée le 23 septembre 2018
    On nous a toujours présenté la première année de médecine comme une année difficile et décisive. Après avoir vu ce film, je peux dire que j'étais très loin de m'imaginer l'esprit de compétition, l'individualisme des étudiants, les réflexions et les méchancetés de cette compétition. Antoine et Benjamin semble être des ovnis dans cette faculté, et on a plaisir à les suivre. Le film m'a rappelé mon année de concours, même si elle était beaucoup plus simple que celle visionnée. On aurait pu penser le film lassant voir ennuyant à force de visionner des étudiants en pleine révision. Finalement aucune lourdeur, aucun ennuie, le montage est bien construit. De fait on reste captivé du début à la fin et on s'attache aux deux protagonistes. Antoine et Benjamin ont chacun leur problématique et on va très vite les découvrir. J'ai également beaucoup apprécié le duo formé par Vincent Lacoste et William Lebghil qui fonctionne bien à l'écran. Une belle découverte pour ma part, j'ai passé un très bon moment au cœur des révisions, des concours (je n'aurais jamais pensé dire cela un jour), et j'ai la certitude que médecine, ce n'était pas pour moi.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 1 février 2019
    Après « Hippocrate », découverte du milieu médical et son stagiaire, une nouvelle réalisation qui s’attarde sur le concours d’entrée pour l’université qui formera ses futurs médecins. Superbe mise en scène sur ce beau monde pour tant de candidats prétendants au podium de l’école de doctorat. Ce ne sera pas une promenade de santé, concentration, travail assidu, matière à maîtriser, tension, rivalité, un choix final sur le fil et un chef-d’œuvre.
    gaetan1.arnould
    gaetan1.arnould

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 385 critiques

    4,0
    Publiée le 13 septembre 2018
    La fameuse et tant redouté première année de médecine a peut être trouvé là son film référence. Bachotage, pressions psychologiques, esprit de compétition mais aussi de camaraderie, le film montre tous les aspects de cette année si particulière pour les aspirants médecins. On éprouve de l'empathie pour les deux étudiants, d'autant plus si on a comme eux eu déjà la "chance" de subir une année à étudier sans arrêt (ayant fait prépa, j'ai fait cette douloureuse expérience). Certes, le film est peut être un peu excessif (je doute que tous les élèves de médecine soient à ce point bosseurs) mais en tout cas très instructif. Sachant les obstacles qu'ils ont dû franchir, je ne verrai probablement plus les médecins comme avant ...
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 089 critiques

    3,0
    Publiée le 17 septembre 2018
    Si je n’ai pas fait médecine, j’ai tout de même arpenté pendant deux ans les classes préparatoires et je peux donc témoigner de la véracité de ce qui est décrit dans le film. Le réalisateur a su parfaitement s’immerger dans ce microcosme particulier à la manière d’un documentariste. Il en tire un film agréable à suivre, d’autant que le duo formé par Vincent Lacoste et William Lebghil est vraiment attachant. Au passage, le cinéaste démontre bien l’inégalité entre une personne issue du sérail et un outsider qui n’a que peu de chances d’intégrer le cercle restreint des diplômés. Le réalisateur en profite également pour fustiger un système qui privilégie l’efficacité au détriment de la passion et de l’envie d’exercer un métier. Tout ceci est fait avec légèreté et sans jamais se faire juge. Bref, un agréable moment, même si le cinéma est assez peu présent ici.
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    4,5
    Publiée le 23 septembre 2018
    Thomas Lilti (lui même médecin) nous fait vivre à travers une amitié entre deux élèves la préparation au concours de première année de médecine. Les deux acteurs, Vincent Lacote et William Lebghil, sont parfaits dans leur rôle, le premier triplant sa première année et le deuxième désarmant de facilité. Cette relation qui va s'avérer tumultueuse relate bien la pression mise sur les étudiants, la complexité de ce concours et surtout, l'investissement qu'il faut y mettre. C'est un film humaniste (peut-être encore plus réussi qu'Hippocrate) avec une fin, certes naïve, mais tellement émouvante. Un vrai régal pour ma part.
    montecristo59
    montecristo59

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 268 critiques

    4,0
    Publiée le 13 septembre 2018
    Thomas Lilti, le toubib cinéaste, creuse son sillon et réussit son coup une fois de plus. Non content d'attirer notre attention sur les incohérences, voire les aberrations qui régissent le microcosme de notre médecine nationale (aussi bien à l'hôpital comme dans "Hippocrate" qu'en médecine libérale comme dans "Le médecin de campagne"), il construit un scénario accrocheur et des personnages vrais, à qui on s'attache immanquablement. Ici, cerise sur le gâteau, on a droit à la montée en puissance d'une indéniable tension que couronne un coup de théâtre bien vu, peu prévisible même s'il ménage un happy-end en demi-teinte...Le plus surprenant pour moi n'est que l'ordre qu' il a choisi pour sa trilogie nous sensibilisant aux difficultés existentielles auxquelles sont confrontés ses confrères : l'hôpital, puis le terrain, puis la formation. Chronologiquement c'est peu logique, mais on s'en fiche puisque ça marche une fois encore. Bref, bien vu Mr Lilti et au passage bravo aux deux têtes d'affiche, qui assurent un max !
    Nico H.
    Nico H.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 170 critiques

    3,0
    Publiée le 22 septembre 2018
    Un petit film bien sympa, hyper rythmé et agréable à suivre, mais au final un peu creux. Acteurs au top.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 4 228 abonnés Lire ses 7 395 critiques

    3,0
    Publiée le 4 octobre 2018
    Ayant (involontairement) vu environ 156 fois la bande-annonce avant de découvrir le film, je craignais que celle-ci suffise à résumer celui-ci dans son ensemble, ce qui est (légèrement) le cas. Fidèle à ses habitudes, Thomas Lilti, l'ancien médecin devenu réalisateur « exclusivement » pour y aborder un sujet qu'il connaît par cœur, fait preuve de cohérence, d'intelligence, se reposant bien plus sur son propos que sur sa mise en scène, convenable à défaut d'avoir des idées. Me concernant, c'est un milieu que je ne connais absolument pas, le jargon médical ingurgité du début à la fin m'ayant paru aussi limpide que le langage mandarin au XIVème siècle. De plus, l'aspect surréaliste et ô combien élitiste de ce concours « interne » aurait mérité d'être mieux mis en avant, restant trop souvent au second plan. Je n'ai pas été non plus convaincu par spoiler: le « burnout » total d'Antoine
     : si celui-ci est logique, le comportement de ce dernier m'a paru l'être nettement moins. Cela écrit, ne boudons pas non plus notre (relatif) plaisir. Lilti connaît manifestement son sujet (le contraire eut été étonnant!!), sait s'y prendre pour rendre ses deux héros sympathiques et proches de nous, cette plongée dans les années facs rappelant de plaisants souvenirs à ceux qui les ont bien connus. Il trouve un joli équilibre entre drame et comédie, sait quel registre choisir au bon moment, s'intéressant aussi bien à ses personnages qu'à l'histoire qu'il raconte. Pas de misérabilisme, juste un constat lucide sur un système inadapté perdurant depuis des décennies, pouvant pousser jusqu'à l'épuisement (physique et psychologique) nombre d'étudiants qui mériteraient pleinement leur réussite au concours, l'interprétation très « force tranquille » de Vincent Lacoste et surtout William Lebghil apparaissant tout à fait adapté au propos, même si l'on devine assez aisément spoiler: lequel l'aura et ne l'aura pas
    , malgré un « twist » très moyennement crédible dans les dernières minutes. Ce n'est pas avec « Première année » que le cinéma français va guérir de tous ses maux, loin de là, mais au vu de la production hexagonale annuelle, celui-ci apparaît tout à fait fréquentable : après tout, c'est déjà pas mal.
    Nico F
    Nico F

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 626 critiques

    4,0
    Publiée le 12 septembre 2018
    Un super film ! Une très belle histoire d'amitié dans cet enfer qu'est la 1ere année de médecine . A voir absolument .
    Kinopoivre
    Kinopoivre

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 200 critiques

    4,0
    Publiée le 17 septembre 2018
    Ce qu’il importe de savoir, c’est, d’abord, que l’acronyme PACES qu’on aperçoit tout au long du film signifie « Première Année Commune aux Études de Santé ». Ensuite, que cette première année ne vise pas à faire acquérir des connaissances aux étudiants en médecine, mais à éliminer ceux qui buteront sur les exigences du recrutement. Il est d’ailleurs question, en ce moment, que le gouvernement supprime cet obstacle inhumain !

    Le film est centré sur deux étudiants très dissemblables, l’un, qui vient d’avoir son bac, vient d’une famille de médecins mais ne désire suivre cette voie que pour faire plaisir à ses proches ; l’autre, qui a triplé cette première année, désire passionnément devenir médecin, mais il échouera parce que l’exploit est trop difficile. Par conséquent, sans militer abruptement, le réalisateur (qui est aussi médecin) attaque le système politique, qui a fait qu’aujourd’hui, en France, on manque partout de médecins. Son film ne parle donc pas des problèmes de médecins, mais de la manière désastreuse dont on les forme par la compétition. Système qui ne tiendra pas longtemps, on peut le prévoir !

    Les deux interprètes sont parfaits.
    Alice025
    Alice025

    Suivre son activité 1 079 abonnés Lire ses 1 157 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2018
    Retour sur les bancs de la fac, et plus particulièrement en première année de médecine. Nous suivons tout simplement l'année scolaire de deux jeunes hommes : Antoine, persévérant mais ayant des difficultés d'apprentissage et Benjamin qui incarne un peu son contraire, plus zen et ayant des facilités à apprendre. Le film nous montre à quel point il est difficile de passer en seconde année étant donné le nombre de places limités, la concurrence faisant rage. Une complexe mais belle leçon d'amitié entre ces deux acteurs, avec un final que j'ai trouvé joliment écrit et très humain.

    cinephile-critique.over-blog.com
    Rolling!
    Rolling!

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 53 critiques

    0,5
    Publiée le 21 septembre 2018
    On sait tous que la première année de médecine est difficile et sélective, sinon on en serait pas à 6 mois d’attente pour un ophtalmo qui nous parlera peut-être roumain (beaucoup d’étudiants français partent faire leurs études de médecine chez nos amis roumains). Mais si c’était juste pour nous dire que le numerus clausus à la française est débile (il devrait d’ailleurs être modifié), c’était pas la peine de faire un film. Les bancs de la fac, les chambres studieuses et les pizzas frelatées, on connait déjà l’ambiance. Sans plus d’intrigue, on en veut un tout petit peu au réalisateur de nous avoir fait les poches sans nous livrer la marchandise. Les acteurs sont bons, l’atmosphère est crédible, la réalisation est honorable, c’est juste qu’on a payé pour un reportage télé du journal de 13H.
    Morgane P.
    Morgane P.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,0
    Publiée le 6 novembre 2018
    Un film sympathique mais prévisible. La fin se devine quasiment dès le début. Toutefois j’apprécie un film où il n’y a pas d’histoire d’amour qui s’immisce dans le scénario.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top