Mon compte
    Green Book : Sur les routes du sud
    note moyenne
    4,5
    25262 notes dont 1178 critiques
    répartition des 1178 critiques par note
    452 critiques
    568 critiques
    115 critiques
    33 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Green Book : Sur les routes du sud ?

    1178 critiques spectateurs

    lara crid28
    lara crid28

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 123 critiques

    4,5
    Publiée le 27 janvier 2019
    De la difficulté d’être noir et homosexuel dans l’Amérique des année 60. On se régale avec ce conte tiré d’une histoire vraie. Interprété par Vigo Mortensen et Mahershala Ali.La relation fonctionne comme une alchimie qui repousse de jour en jour, au fil de la route, les limites des clichés racistes en les déjouant avec une grande subtilité que l’on doit à un jeu d’acteurs brillant. Le film joue inlassablement avec les limites, celles des tristes lois qui interdisent que les noirs sortent ou se trouvent à tel endroit - on relèvera l’absurdité quand Don Shirey est attendu au piano mais interdit de dîner au milieu de son public- mais surtout avec les codes psychologiques et sociétaux qui vont vite fondre au fil de cette traversée vers le sud scellant une improbable amitié. Un film sérieux, drôle et sensible.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1349 abonnés Lire ses 3 563 critiques

    4,0
    Publiée le 30 janvier 2019
    Dès son pitch, tout est dit, et Green Book ne dévie pas d'une grande prévisibilité dans son déroulement de même que dans l'évolution psychologique de ses deux personnages principaux. Attendue et écrite dès le départ mais un peu difficile à véritablement avaler (cela a beau être une "histoire vraie"), cette amitié grandissante entre deux hommes aux antipodes l'un de l'autre. Au volant, un blanc, italien de souche, beauf, gros mangeur et père de famille ; sur le siège arrière, un noir, artiste, sophistiqué, rigide et solitaire. En les plongeant dans le sud ségrégationniste des années 60, sûr que ce duo avait des chances de ne pas passer inaperçu et de susciter les quolibets. Mais puisqu'il n'y a pas que dans la voiture qu'ils ne sont pas à leur place attitrée, le film de Peter Farrelly doit assumer son inversion des schémas du politiquement correct, vus à travers le prisme déformant de notre époque. Ce qui est fait avec une candeur désarmante, un humour permanent et une bienveillance de tous les instants, encore la meilleure arme contre l'intolérance, soeur de la bêtise. Noir et blanc, oui, Green Book l'est jusqu'à la caricature mais c'est pour la bonne cause et avec une simplicité dans la démonstration, totalement attendrissante. On attendait Green Book comme l'an dernier Three Billboards, avec l'espoir de voir (enfin ?) un bon film américain. Le premier n'est pas à la hauteur du second, c'est une certitude mais son caractère chaleureux emporte in fine l'adhésion. D'autant plus avec des interprètes aussi doués que Mahershala Ali et Viggo Mortensen, ce dernier parfois trop dans la "performance lorgnant l'Oscar" mais incroyablement talentueux.
    Hollywood-Biographer
    Hollywood-Biographer

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 1 417 critiques

    4,5
    Publiée le 9 février 2019
    Avec "Green Book", Peter FARRELY signe une œuvre cinématographique grandiose. Cet hymne à la tolérance brille fortement par sa capacité à alterner les moments d'humour et d'émotion. Le film est magnifiquement porté par le duo MORTENSEN-ALI et les joutes verbales de ces derniers sont irrésistibles. On ne s'ennuie pas une seconde devant ce road movie très rythmé et superbement mis en scène. C'est assurément la comédie dramatique de ce début d'année 2019 avec un fort potentiel oscarisable.
    Jérémie Deuzé
    Jérémie Deuzé

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 645 critiques

    4,0
    Publiée le 11 février 2019
    Une jolie petite fable bien sympathique. Une bonne comédie inspirée d’une histoire vraie que j’ai découvert avec un Viggo au top.
    Un film qui respire la bonté et la bonne humeur. Beaucoup de passages rafraîchissants portés par un duo d’acteur impeccable. Malgré un manque de rythme saisissant, le film ne tombe pas dans une vulgaire comédie dramatique poussive et le film se laisse finalement très bien regardé. Seul bémol qui aurait pu entacher cette note est le volume de l’histoire, qui se retrouve finalement bien maigre. Mais comment en vouloir à un film de respecter l’histoire originelle.
    Stéphane G.
    Stéphane G.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 47 critiques

    2,5
    Publiée le 8 février 2019
    Le film bâti sur le modèle de "Mrs Daisy et son chauffeur" n'est pas mauvais, mais il n'est pas bon non plus. Le meilleur tient dans la composition de Vigo Mortensen, très convaincant en prolo italo-américain. Le scénario est très prévisible (mais pouvait-il en être autrement?), la démonstration très appuyée. Mais surtout, la réalisation tombe souvent dans l'humanisme niais. Après avoir montré le racisme des blancs, le film prend soin de nous montrer explicitement que tous les blancs ne sont pas comme ça et qu'au fond on est tous frères. Bien entendu, l'intention est louable, mais sur le cinéma y est perdant. Je n'ai pas réussi à surmonter mon impression de parfois regarder un épisode d'Arnold et Willy.
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 289 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    1,5
    Publiée le 15 février 2019
    Tellement lisse que j’ai failli glisser.
    Académique par excellence, l’anti-racisme qu’on nous sert depuis la cour de récré, ce film on l’a déjà vu, revu et re-revu, on connait l’histoire au bout de 20 minutes (il en restait 100), du surlignage sur du surligneur, ce qui aurait pu être une potentielle comédie n’est qu’un road movie premier degré lourd et chiant, les personnages sont d’une telle caricature (Mahershala Ali n’a pas grand chose à se reprocher cependant, contrairement à Mortensen qui est ridicule), de A à Z on anticipe tout. Il n’y a aucune ambiguïté, aucune intelligence d’écriture, aucun recul, tout sonne faux, ça m’est insupportable.
    Beaucoup trop poli pour être honnête.
    Kevin dioles
    Kevin dioles

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 448 critiques

    4,0
    Publiée le 4 janvier 2020
    Deux cultures différentes, celle du Dr Shirley, pianiste renommé, et celle de Tony Vallelonga, un videur italo-américain venu du bronx. Le Dr Shirley est un homme distingué, applaudi pour ses qualités artistiques, mais en 1962, dans cette Amérique, pas très apprécié pour sa couleur de peau. Celui-ci va engager Tony pour être son chauffeur pendant deux mois, durant lesquelles ils devront apprendre à se connaitre. Pendant cette longue tournée de galas, Tony, gros dur au coeur tendre, va mettre à rude épreuve ses préjugés afro-américains, en découvrant cette politique ignoble qu'entretient la ségrégation sud américaine. VIGGO MORTENSEN (le seigneur des anneaux) bien enrobé, dans le role de Tony, une grande gueule qui dérape par ses attitudes, et par son vocabulaire pas très recherché, est irresistible par ses méthodes expéditives. MAHERSHALA, en Dr Shirley, personnage humaniste, d'une droiture irréprochable, devant des actes d'humiliations, stimule en nous une grande compassion. Grace à un total respect de l'un envers l'autre, qui est loin d'etre gagné d'avance, ce voyage agité, fera évoluer leur amitié. Un rode movie drole et émouvant sur fond de racisme. Un scénario élaboré avec la collaboration du fils de Tony Vallelonga, Nick, apportant à cette histoire vraie, un très joli message d'amitié et de tolérance.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 624 abonnés Lire ses 2 330 critiques

    3,0
    Publiée le 27 janvier 2019
    En 1962, Tony Lip (Viggo Mortensen), un Italien du Bronx, est embauché comme chauffeur par Don Shirley (Mahershala Ali), un pianiste de concert, pour une tournée dans le Sud ségrégationniste.

    "Green Book" est un film que ni le sujet ni la bande annonce ne donne vraiment envie d'aller voir. On escompte un aspirateur à Oscars, un "Miss Daisy et son chauffeur" (le plus mauvais des Oscars du meilleur film de ces trente dernières années) à l'envers, construit sur les mêmes ressorts.

    On se tromperait pourtant en passant à côté de ce petit bijou sublimé par le jeu de ses deux acteurs. Il est difficile de dire qui de Viggo Mortensen et de Mahershala Ali est le meilleur. Le premier, qui a pris vingt kilos pour le rôle et l'accent de De Niro dans "Le Parrain", est un "rital" débonnaire, bon mari et bon père de famille, couturé de préjugés. Le second est un esthète en plein mal-être existentiel : son raffinement l'a éloigné de ses frères de couleur tandis que les lois ségrégationnistes de l'Amérique raciste en font encore aux yeux des Blancs un paria, autorisé à jouer pour eux mais pas à partager leurs toilettes. Il étouffe de solitude, prisonnier de sa double minorité, raciale et sexuelle.

    Don Shirley est un "Bounty", noir dehors, blanc dedans ; Tony Lip est un "demi-nègre" dont le statut et le mode de vie (alimentation, goûts musicaux) le rapprochent plus des Noirs que des Blancs. Aux enjeux de la question raciale se croisent ceux de la question sociale.

    Ce "road movie" égrène sans surprise les différents épisodes de la tournée des deux hommes que tout oppose a priori. Elles sont autant d'occasions de les rapprocher. La façon dont par exemple l'homosexualité de Don Shirley est révélée est admirable de délicatesse.
    On en devine par avance les rebondissements jusqu'à la scène finale. Pour convenue et prévisible qu'elle soit, elle n'en fera pas moins couler une larme.
    zorro50
    zorro50

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 247 critiques

    4,5
    Publiée le 24 janvier 2019
    Un très grand film qui réchauffe le cœur avec un duo d’acteurs fascinants. L’humour et l'émotion sont au rendez-vous.
    Tumtumtree
    Tumtumtree

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 409 critiques

    3,0
    Publiée le 27 janvier 2019
    Joli film, mais simpliste... "Green book" nous entraîne dans l'Amérique raciste des années 1960 en un "Intouchables" où la couleur de peau devient le principal handicap. La mise en scène est assez élégante, et les comédiens font bien le job. Mais comment faire encore un film comme ça en 2019 ? Le scénario repose sur des ficelles vieilles comme le monde, et l'on devine plus ou moins toutes les péripéties. Le rire se mêle à la crainte et à l'indignation comme toujours dans ce genre de film ; et l'on a évidemment droit à de grandes tirades lyriques. Reconnaissons tout de même qu'il est intéressant de mesurer les progrès immenses qu'on a faits en quelque 50 ans en termes de tolérance. Mais visiblement, le cinéaste n'est pas au courant des progrès qui ont été faits parallèlement dans la façon d'écrire un récit cinématographique, de le découper et de le monter... Et tout ce moralisme risque d'en consterner plus d'un. Attendez que ça sorte à la télévision, ce sera suffisant...
    paulo l
    paulo l

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 37 critiques

    1,5
    Publiée le 10 mai 2019
    On suit plaisamment le film, mais aussi avec pas mal d’ennui. La relation entre les deux personnages est plutôt superficielle et téléphonée, un brin trop politiquement correcte. Les images sont belles, les acteurs cool, mais c’est quand même un grand BOF.
    Alexandre Goldfarb
    Alexandre Goldfarb

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 145 critiques

    5,0
    Publiée le 29 janvier 2019
    N'ayions pas peur des mots ce Green Book est un e pure merveille portée par deux acteurs extraordinaires : Viggo Mortensen et Mahershala Ali et aussi Linda Cardellini. Le film est prenant du début à la fin et franchement il faut aller le voir car c'est une grande histoire humaine et une sacré leçon aussi. C'est un des meilleurs films du moment avec le français Edmond...
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 421 abonnés Lire ses 1 835 critiques

    0,5
    Publiée le 6 mars 2019
    Gentille fable sur l'air (historique : ségrégation) du "racisme, c'est pas bien" - et c'est même ridicule. Quand l'intello, c'est le Noir, et le prolo, un "petit Blanc" : tous deux presque trop "beaux" (archétypaux), pour être vrais (et pourtant, les personnages ont existé...). Gentille fable (avec figures imposées, et morale appuyée), mais virant carrément (et rapidement) à la bonne grosse daube édifiante.... Scénario défaillant donc, et interprétation caricaturale (Mortensen, surtout). On reste confondu devant les 3 Oscars récents décrochés par ce médiocre opus (dont celui du "Meilleur Film"), par un Farrelly en rupture de tandem fraternel, et de verve comique. Cherche (en vain) quelque raison de ne pas mettre la plus basse note possible....
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1907 abonnés Lire ses 3 806 critiques

    1,0
    Publiée le 16 février 2019
    Je n'aime pas le cinéma des frères Farrelly, alors là il n'y en a qu'un, mais rien ne change, je trouve toujours ça aussi stupide et vulgaire. Alors oui on passe de la comédie potache au road movie dramatique sur fond de discrimination raciale, mais ça ne change rien, c'est d'une vulgarité, d'une bêtise à toute épreuve.

    Je ne sais même pas d'où viennent les critiques positives de ce truc, qui est d'un ennui profond... Ici tout y est cliché. La seule différence avec les autres productions du genre c'est que pour une fois le rôle du bourgeois est joué par un noir et le rôle du prolo par un blanc. Ce qui permet bien sûr de caricaturer encore plus le prolétaire.

    Bon déjà la tronche de Mortensen m'énerve, pas que je n'aime pas cet acteur, mais là le mec bedonnant, grossier, vulgaire, qui parle avec un faux accent italien... je ne peux pas, c'est pas possible. Je n'y crois pas... Et pourquoi je n'y crois pas ? je l'ai vu dans tellement d'autres films où il est à l'opposé... je ne crois pas au contre emploi.

    Je ne connais pas Mahershala Ali, donc je peux dire qu'il s'en sort mieux, même s'il n'est lui-même qu'une caricature du bourgeois maniéré. Tellement caricatural qu'il est en est ridicule. Sauf que moi ça ne me fait pas rire, je soupire et j'ai juste envie que ce trop long métrage se termine.

    Donc l'histoire est connu c'est un mec raciste qui va devenir un peu moins raciste et un bourgeois qui va apprécier quelques trucs de prolos au fur et à mesure... Intouchables c'était pareil hein...

    Le problème c'est que le film ne va s'éviter aucune grossièreté pour caractériser le personnage de Mortensen, que le réalisateur n'a aucune idée de comment raccorder les scènes entre elles, que tout ça n'est finalement qu'une juxtaposition de sketchs où ils s'aident l'un l'autre dans un milieu raciste et hostile. Par exemple les deux personnages sont dans la voiture, parlent d'un sujet, enchaînent sur un autre sans lien logique entre les deux. Il fallait juste passer, artificiellement, de la blague à l'information dont le spectateur avait besoin pour continuer le film. C'est du bricolage.

    Bien sûr tout est cousu de fil blanc, rien ne surprend jamais, aucune blague, aucune remarque, aucune réflexion... même la fin est d'un cliché et d'un prévisible que je l'avais devinée dès le départ. Genre le mec demande à être rentré pour Noël... à ton avis ? qu'est ce qu'il va se passer ?

    Ce n'est ni original, ni imaginatif et le pire dans tout ça c'est qu'à aucun moment on a quelque chose de bien filmé, un beau plan sur des acteurs qui jouent bien. C'est juste de néant... Et le film met deux heures à se rendre compte de ce que le spectateur a remarqué depuis le début, Mortensen a plus a voir avec la culture noir que Mahershala Ali, parce que la majorité des noirs sont des prolétaires comme lui. Et qu'a contrario l'autre a tous les codes de la grande bourgeoisie mais ne peut pas s'y intégrer à cause du racisme... Waouh... fallait vraiment un film pour cette trouvaille ?

    En plus je déteste cette manière de filmer les lieux, ou plutôt devrais-je dire, de ne pas filmer les lieux, ils s'enchaînent on ne voit rien ou presque, on n'a pas l'impression d'être dans le sud des États-Unis ni rien... c'est principalement des lieux clos qui pourraient être n'importe où... Alors si le message du film c'est que nord ou sud ça ne change rien... pourquoi pas, mais à part dans un dialogue vite fait ça n'est jamais réellement évoqué et surtout ça n'excuse pas cette négation du décor et de la géographie.

    Bref on a un gentil film qui va sans doute tout faire pour gagner des gentils oscar, qui est bien dans l'air du temps... qui ne dit rien de plus que des banalités, qui est laid, inintéressant, pas pensé, pas réalisé et d'un ennui cosmique.
    Les choix de pauline
    Les choix de pauline

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 124 critiques

    3,0
    Publiée le 26 janvier 2019
    Un beau film avec de bons acteurs sur un sujet fort. Mais cependant très conventionnel, avec beaucoup de clichés. Je trouve ce film un peu démodé, le sujet est très fort et aurait pu et du être beaucoup mieux exploité et approfondi. ici cela dégouline un peu trop de bons sentiments , tout y est assez prévisible. Un film trop hollywoodien. Dommage j’attendais plus .
    Mais le film reste plaisant à voir .
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top