Mon compte
    Hitman & Bodyguard 2
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Hitman & Bodyguard 2" et de son tournage !

    Le buddy movie

    Le buddy movie, genre cinématographique auquel Hitman & Bodyguard 2 se rattache et qui signifie littéralement "film de copain", apparaît au début des années 1980. Ce genre porte à l’écran un duo de héros très différents l’un de l’autre, qui sont amenés à travailler ensemble. Leurs différences, qui dans un premier temps les éloignent deviennent une force pour leur tandem face à l’ennemi, puis une amitié solide. Ce contraste entre les deux héros sert bien entendu la trame comique du film.

    C’est une spécialité américaine que l’on retrouve surtout dans les films d’action et de comédie (L’Arme fatale, Men In Black) mais qui est également utilisée en France (La Chèvre, De l’autre côté du périph) et à l’étranger (Le 51e Etat pour l'Angleterre).

    Une bonne affaire

    Sorti en 2017, Hitman & Bodyguard a réalisé un score plutôt bon au box-office, puisqu'il a rapporté pas loin de 173 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget estimé à 30 millions. Il est donc logique qu'un second opus ait rapidement été mis en chantier.

    Pendant le montage du premier...

    L'idée d'un deuxième film est née dans la tête de Patrick Hughes au moment où il travaillait sur le montage du premier opus : "La dynamique entre les deux héros était si puissante, on sentait une telle bonne humeur, une telle complicité entre leurs interprètes, que je me suis dit qu’il était impossible de ne pas les retrouver. Le talent qu’ont ces deux personnages à se pourrir la vie mutuellement tout en ayant une tendresse l’un pour l’autre est unique". Le succès du long métrage au box-office est ensuite venu confirmer cette idée.

    Décors malmenés !

    Le tournage s’est déroulé en Croatie, en Italie, au Royaume-Uni, en Slovénie et dans les studios Nu Boyana de Millennium à Sofia, en Bulgarie. Une part importante s’est d’abord tournée en studio, à Londres, sur des décors construits par le chef décorateur Russell De Rozario. Ayant travaillé sur le film précédent, il est habitué à ce que nombre de ses constructions soient complètement malmenées par des bagarres, anéanties par des fusillades ou ravagées par des incendies et des explosions.

    Nouveaux venus !

    Hitman & Bodyguard 2 comporte plusieurs nouveaux venus. Parmi eux, Antonio Banderas et Morgan Freeman. Le premier retrouve ainsi Salma Hayek, qu'il avait côtoyée dans les deux Desperado, Frida, Groom ServiceSpy Kids 3 et Le Chat Potté, mais aussi Patrick Hugues qui l'avait dirigé dans Expendables 3. Freeman et Banderas étaient par ailleurs à l'affiche du thriller The Code.

    Nicolas Cage pressenti

    Nicolas Cage a été un temps pressenti pour jouer dans Hitman & Bodyguard 2. Si tel avait été le cas, l'acteur aurait retrouvé Samuel L. Jackson après Amos & Andrew (1993), Kiss of Death (1995) et Astro Boy (2009).

    Pas de bol pour Ryan Reynolds !

    Dans cette suite, Patrick Hughes voulait que le personnage de Ryan Reynolds en bave en permanence… "Cette idée m’a guidé tout au long du développement du scénario. Le premier film amenait Michael à une prise de conscience de ce qu’était sa vie, celui-là va l’envoyer à l’hôpital ! On ne lui a rien épargné. J’avais envie de le voir renversé par une voiture, écrasé par un bateau, frappé au visage, abattu, poignardé, brûlé et noyé !"

    Banderas en bad guy

    Antonio Banderas joue le méchant, le milliardaire grec Aristote Papadopolous. L'acteur confie : "Papadopolous est une incarnation des extrémistes politiques nationalistes qui, sous couvert de sauver "leur" peuple, ne servent que leur ego et leur ambition démesurée. Autrefois, il a été meilleur, mais l’amertume et la rancœur ont pris le pouvoir en lui… Au départ, j’étais supposé le jouer de manière beaucoup plus comique, mais sur le plateau, le personnage s’est imposé comme réellement dangereux."

    Une scène complexe

    Parmi les nombreuses scènes impliquant des véhicules, l’une des plus complexes à réaliser a été celle avec une camionnette de plombier qui dévale des marches en étant poursuivie par un Range Rover. "Il fallait tourner deux versions de cette séquence, l’une lorsque Bryce rêve qu’il conduit, et l’autre lorsque Kincaid s’élance à fond. Les fourgonnettes sont rarement considérées comme des véhicules de cascade adaptés aux grandes vitesses, pourtant celle-ci se mesure à un puissant 4x4…", se rappelle le superviseur des cascades Greg Powell.

    COVID-19

    Annoncé pour août 2020, Hitman & Bodyguard 2 sortira finalement le 18 août 2021.

    Combat final

    Quant à la séquence de combat la plus complexe à régler, il s'agit de celle se déroulant sur le yacht, qui conclut l’histoire. Le coordinateur des cascades Adam Horton se souvient : "Toutes les scènes de combat présentent des difficultés, mais celle sur le yacht était une gageure parce qu’elle met en scène six combats distincts qui interagissent. Il était donc très important d’accompagner la progression de chacun en veillant à ce que le public ne soit jamais perdu."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Titane (2021)
    • Black Widow (2021)
    • Kaamelott – Premier volet (2019)
    • Fast & Furious 9 (2021)
    • Annette (2021)
    • Cruella (2021)
    • Benedetta (2021)
    • Présidents (2021)
    • Désigné Coupable (2020)
    • Mystère à Saint-Tropez (2019)
    • Le Sens de la famille (2020)
    • Old (2021)
    • Les Croods 2 : une nouvelle ère (2020)
    • Nomadland (2020)
    • Pierre Lapin 2 (2021)
    • Space Jam - Nouvelle ère (2021)
    • Bloody Milkshake (2021)
    • La Fine fleur (2021)
    • OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire (2021)
    • Un espion ordinaire (2021)
    Back to Top