Mon compte
    Wonderland, le royaume sans pluie
    note moyenne
    3,4
    468 notes dont 59 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 59 critiques par note
    7 critiques
    10 critiques
    17 critiques
    15 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Wonderland, le royaume sans pluie ?

    59 critiques spectateurs

    poet75
    poet75

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 701 critiques

    4,0
    Publiée le 25 juillet 2019
    Tandis qu’une sécheresse précoce sévit dans de nombreux départements français (un problème qui, nous le savons bien, ne fera que s’aggraver d’année en année), c’est un film d’animation japonais qui se saisit de la question sous la forme d’une fable à visée écologique. Évidemment, comme c’est le plus souvent le cas dans ce genre de films, nous avons affaire à une histoire fantasmagorique, mais qui n’en est pas moins non seulement intéressante, mais fascinante.
    Pas de scénario confus dans ce film-ci, malgré son aspect fantaisiste, contrairement aux Enfants de la Mer, autre long-métrage d’animation récemment sorti sur les écrans. Ici, le récit s’apparente à beaucoup d’autres histoires déjà vues ou déjà lues, son schéma n’a rien de très original, ce qui n’empêche pas le film d’être totalement envoûtant. Il est question d’une adolescente nommée Akane qui, alors qu’elle se trouve dans un magasin d’antiquités, voit s’ouvrir un passage secret d’où surgit un étrange personnage, un alchimiste du nom d’Hippocrate. En compagnie de la marchande, sa tante, et de Pipo, personnage minuscule s’étant manifesté à cette occasion, Akane est introduite dans un monde parallèle, lui-même victime d’une sécheresse qui menace son royaume. Akane n’est pas au bout de ses surprises, puisqu’elle est désignée comme étant la Déesse Verte, choisie pour sauver du désastre le pays de Wonderland. Pour ce faire, elle doit, avec l’aide de ses compagnons, triompher d’un certain nombre d’épreuves, les plus redoutables provenant de Zang, terrible rat en armure qui, avec un complice, se déplace dans un extraordinaire véhicule qui ressemble à un tank.
    En vérité, comme c’est souvent le cas dans les films d’animation japonais, il n’y a pas de manichéisme dans ce récit. Le « méchant » Zang n’est lui-même, en fin de compte, qu’une sorte de victime. Le vrai sujet du film, c’est bel et bien l’eau. Et c’est en chacun qu’il se trouve une part de bien et une part de mal. Pour préserver l’eau, pour la faire surgir et tomber en pluie bénéfique, il convient d’activer la part de bien, celle qui, par exemple, invente des solutions pour la préservation de la nature. On le constate, même si les personnages du film s’aventurent dans un monde parallèle, c’est bel et bien de notre monde dont il est question. Cela étant, le réalisateur ne se prive d’aucune fantaisie et déploie toute la palette de son imagination pour inventer le pays de Wonderland. De ce fait, grâce à toutes sortes de fantastiques trouvailles, le film est un régal pour les yeux. Il peut plaire à tous les publics, aux enfants à qui il est destiné en priorité, mais également aux adultes. Un film qui promeut la préservation de l’eau ne peut que concerner tout le monde, sans exception.
    DjFab57
    DjFab57

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 84 critiques

    1,0
    Publiée le 27 juillet 2019
    Mauvais. Pourtant j'avais adoré Un été avec Coo, mais la que ce fut difficile ! Scénario confus, dialogues sans intérêt, musique souvent absente, gros manque de rythme, peu de belles scènes fantastiques, l'héroïne n'a pas vraiment d'intérêt au final, les doublages sont mauvais.... Mes deux amis ont pensé la même chose. Grosse déception, vivement le nouveau makoto shinkai !
    Housecoat
    Housecoat

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 374 critiques

    2,5
    Publiée le 1 août 2019
    Pour une aventure dont le principal objectif est de faire revenir les couleurs et la beauté du monde, ce film en est surprenamment avare. Keiichi Hara cherche à rappeler à travers ce voyage un mode de vie plus simple et bénéfique mais ne semble pas si préoccupé que ça à faire l'effort de nous le faire ressentir, préférant la facilité à coup de dialogues trop peu recherchés pour ne pas donner la sensation de monter sur ses grands chevaux. C'est d'ailleurs ce qui manque cruellement à ce royaume magique : de la vie. Non-seulement dans l'image mais aussi dans la façon de faire. Les transitions sont inexistantes, le parcours enchaîne les différents paysages sans leur donner d'impact dans l'évolution de notre héroïne, à l'importance et à la caractérisation de toutes façons beaucoup trop minces, constamment mise au second plan par ses comparses plus colorés et intéressants. Cette dernière avance d'un point A à un point B sans se poser de questions sur son rôle à jouer dans la survie de ce monde - qui ne semble d'ailleurs pas être dans un état si critique que ça, la faute à une mise-en-scène trop timorée à l'idée de pousser un minimum de charge émotionnelle - et n'a aucun choix à faire qui pourrait la rendre intéressante à suivre, l’acquisition de sa morale dans la conclusion finissant par devenir hors-sujet avec ce qui la définit tant son introduction n'a aucun lien avec l'expérience procurée par son exploration. Doté d'antagonistes aux motivations trop extrêmes et de beaucoup trop de facilités dans sa dernière demi-heure, Wonderland, le royaume sans pluie est paresseux et automatique, et c'est bien dommage au vu de la promesse simple mais toujours engageante de ce genre de film.
    Dine N
    Dine N

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 43 critiques

    2,5
    Publiée le 24 juillet 2019
    C'est gentillet mais pas dingue. Je m'attendais à un univers plus féerique ou fantastique. Je n'ai pas vu la magie opérée. dommage. belle fable sur la nature pour enfant mais trop longue pour un adulte
    Jérôme P
    Jérôme P

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 2 août 2019
    Énième fable écologique du cinéma d'animation japonais, "Le Royaume sans Pluie" fait tout en moins bien que les autres.

    Passons sur le message qui est balancé a la tronche du spectateur sans la moindre subtilité et qui s'adresse clairement aux très jeunes. Le film manque d'une lecture adulte là où l'animation japonaise excelle d'habitude.

    Le pire ici c'est encore l'aspect technique. Animation digne d'une série animée télé moyenne, DA en grand manque d'inspiration et de personnalité. Chara design pauvre et impersonnel. Univers vu et revu. C'est simple, on n'est pas du tout dans le niveau qualitatif du cinéma. C'est à se demander pourquoi un distributeur français a décidé de sortir ça dans nos salles.

    Pour finir, les gags, les dialogues, les personnages, tout à été fait 1000 fois par d'autres avant lui.

    A tous les niveaux, on est dans le registre des séries télé produites en quantités industrielles au Japon chaque trimestre. En plus, ce film passe juste après "les enfants de la mer" qui lui est incroyable de beauté et de poésie.

    Je le qualifierait bien de Ghibli du pauvre mais ce serait lui donner trop d'importance tant il se situe à des années lumières du moins bon de leurs films.

    Bref. Si vous aimez l'animation japonaise, passez votre chemin. Si vous voulez un conte pour vos enfants, vous trouverez mieux aussi.
    isa.kupiec
    isa.kupiec

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 176 critiques

    2,5
    Publiée le 5 août 2019
    Vu à Annecy, un film très esthétique mais le scénario est maladroit et alambiqué, on s'ennuie tellement ! Je n'ai pas tenu et suis partie après 1h30 de film...
    Exhodius
    Exhodius

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 12 critiques

    1,5
    Publiée le 5 novembre 2019
    Qualité scénaristique du film inversement proportionnelle à la qualité graphique, c'est vraiment dommage de voir de si belles images gâchées par un scénario avec autant de facilités, d'incohérences et de clichés japonais (on admirera l'allégorie du syndrome de Paris dépeinte dans le film notamment).
    Grosse frustration quant au développement et l'utilité de la plupart des personnages, on recherche plus le kawaii (mignon) qu'un réel développement logique...

    Seul bémol graphique, les parties en 3D qui saccadent c'est aussi dommage... Ok sur des épisodes d'anime, mais pas pour un long métrage...

    Je ressors en me sentant un peu mal pour eux, ça aurait pu être top avec un meilleur scénario.

    Edit : je vois beaucoup (bon 5 c'est pas si gros non plus) de gens en désaccord avec cet avis, pourtant plusieurs autres avis postés après coup rejoignent le mien. Alors du coup je vais illustrer mon propos en citant deux exemples précis de facilité scénaristique gâchant le film : spoiler: Il existe un objet qui permet de voyager très vite, qui permet à l'équipe de revenir en un claquement de doigt - l i t t é r a l e m e n t - . Le problème de l'existence de cet objet est donc que tout le développement n'a pas lieu d'être puisqu'il suffisait tout simplement de s'en procurer un dès le début. Et puis autrement le méchant, c'est le prince. Et la maman de l'héroïne est déjà allée dans ce monde.
    Du déjà vu en somme.

    A savoir que je suis fan absolu du Character Designer (Ilya Kuvshinov) qui a bossé sur ce film, et que ça me plaît pas de mettre une telle note (et encore d'autres n'ont même pas voulu retenir la partie graphique), mais que c'est comme ça.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 23 juin 2019
    Vu en avant première aux rencontres d'art et essai de Bretagne 2019...dessin animé japonais classique qui ne renouvelle pas trop le genre...
    Peut être un peu long...
    dejihem
    dejihem

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 560 critiques

    4,0
    Publiée le 24 juillet 2019
    Les dessins animés japonais contiennent beaucoup de magie. Celui-ci ne fait pas exception : intrigue moderne (les téléphones portables, candeur adolescente, problématiques environnementales,...) et personnages qui ont du cœur.
    NURIA-BENNY
    NURIA-BENNY

    Suivre son activité Lire ses 22 critiques

    5,0
    Publiée le 1 juillet 2019
    Cette fable écologique soulève la question des enjeux environnementaux et sociaux qui attendent les générations futures. Mais ce n'est pas l'objectif premier du film. "Evidemment l'écologie est un thème très important pour moi, raconte Keiichi Hara. Mais je ne voulais pas trop mettre en avant ce côté message. Je voulais que le public prenne plaisir à voir le film et ensuite réflechisse à ce sujet. "

    Poétique, drôle et lumineux, ce conte fantastique ravira les enfants auxquels il s'adresse avant tout.
    Dany Q
    Dany Q

    Suivre son activité Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 5 août 2019
    Bon, un film beau une superbe direction artistique mais alors un scénario tellement cliché que ça en devient long. Un film si beau mais avec des defaults tellement évident, des personnages plat sans aucun intérêt avec des antagonistes pas très méchant spoiler: oui le méchant qui est en fait le prince enfuis désoler mais c'est du vu revus encore et encore
    mcmcmc
    mcmcmc

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 5 critiques

    0,5
    Publiée le 16 juin 2019
    Si vous n avez pas 9 ans passer votre chemin. Pour les enfants ce film peut passer, mais pour les adultes c est inregardable. Ultra cucu la praline... totalement cliché japo-Niais à base de fille qui hurle Kawaiiiiiiiï a tout bout de champs et de gros chat qui miaule... Un copie du magicien d Oz/Alice mais sans la consistance et sans l inspiration avec des personnages auxquels on ne s attache pas une seconde.
    Ha ! j'oubliais mais la c'est plus technique : Arrêtez de mettre de la 3D dans les films 2D c est cheap.
    Jess G
    Jess G

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 24 juillet 2019
    c'est quoi ce doublage, je suis en train de le regarder , on entend les voix originales en fond à certains moments, je n'entends plus que ça, c'est très perturbant, dommage c'est pas mal mais gâché
    Sam B
    Sam B

    Suivre son activité 23 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 30 juillet 2019
    Keichii Ara nous livre une oeuvre fraîche, colorée, d'un d'un style propre, tant graphique que scénaristique. C'est une oeuvre qui se laisse voir, qu'on aime regarder, et où l'intrigue qui entoure chaque personnage est singulière. Le duo d'aventurières amusant, légèrement burlesque nous transporte assez facilement, petits comme grands dans un univers fantastique plaisant. Ici les protagonistes sont féminines, ce qui est agréable surtout par rapport à leur cheminement, la relation à l'aventure, spoiler: elle partent d'abord à pied, puis en voiture, voyagent ensuite à dos de poissons
    . Akane notamment, spoiler: passe d'un stade de fille réservée, peu aventurière à un personnage courageux est entreprenant, quitte même à y laisser sa vie en sautant dans le puit
    . Les personnages sont tous, à leur manière, attachants. C'est un conte initiatique quelque part, engagé, écolo, qui ne transcende pas le genre malgré de bons points qui sortent de l'ordinaire : le comportement culotté de Chii, la forme ronde de la ville, ou encore la rivalité alchimistes/magiciens.
    On regrettera à ce film un manque de profondeur, le mage royal qui dort pendant 1 an, la dalle avec l'empreinte de la main, certains personnages qui passent en coup de vent... Il y a un background qui méritait d'être travaillé plus en profondeur et qui aurait sûrement pu l'être si des choix plus précis avaient été faits ; on reste sur une sensation de "beaucoup de questions auxquelles il n'y a pas eu de réponse," avec peu être une envie de "trop faire."
    En soi le film est bon, explicite, mais manque d'un peu de saveur, même si on est dans une bonne dose d'imaginaire, ça reste un peu plat.
    nadège P.
    nadège P.

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 538 critiques

    1,0
    Publiée le 28 juillet 2019
    La bande annonce donne envie et le sujet traité est intéressant et important (l'écologie, l'environnement) mais au final ce film est une grande déception.
    Pour les enfants, ce n'est pas un film facile à voir, c'est assez triste tout ce qui se passe et même assez compliqué par moments.
    On s'ennuie également.
    Mon fils de 8 ans et ma nièce de 10 ans, sont ressortis de la séance déprimés (et moi aussi).
    On pensait voir un film joyeux sur la nature, l'écologie et ce n'est pas vraiment le cas.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top