Notez des films
Mon AlloCiné
    One Night In Miami
    note moyenne
    3,2
    110 notes dont 12 critiques
    répartition des 12 critiques par note
    1 critique
    2 critiques
    4 critiques
    4 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur One Night In Miami ?

    12 critiques spectateurs

    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 2 501 critiques

    2,5
    Publiée le 15 janvier 2021
    Sympa durant 50 minutes.... puis le huis clos devient ennuyeux à la longue.... 2 étoiles et demie.
    Ufuk K
    Ufuk K

    Suivre son activité 218 abonnés Lire ses 925 critiques

    1,5
    Publiée le 4 février 2021
    " One Night in Miami" diffusé sur Amazon Prime Vidéo, très en vue pour les oscars cette année est un "biopic" qui m'a laissé complétement de marbre . En effet le film réalisée par Regina King ( oscarisée pour son rôle dans "Si Beale Street pouvait parler") se veut bavard sans émotions réelle dans une histoire en partie fictive bien que tirées de faits réels et qui se passe en huis clos est pour moi sans intérêt et un thème ultra bâché cette année ( les droits de la communauté noire) . Bref à éviter.
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 463 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    3,0
    Publiée le 4 février 2021
    J'avais hâte de découvrir "One Night in Miami", que ce soit parce c'est la première réalisation de la comédienne oscarisée Regina King, ou parce que l'histoire mi-fictive mi-réelle m'intriguait. Adaptée d'une pièce de théâtre de Kemp Powers, la réalisatrice retrace une soirée de février 1964 au cours de laquelle se sont rassemblés et confrontés le militant Malcolm X, le boxeur Cassius Clay, le champion de foot Jim Brown et le chanteur Sam Cooke. Personne ne sait ce qui s'est réellement passé mais quelle belle occasion pour imaginer ces quatre icônes de la culture afro-américaine échanger sur leurs engagements respectifs et questionner le sort des minorités raciales dans leur pays. Huis clos théâtral et politique, la quasi-totalité de l'action se déroule dans une chambre d'hôtel à Miami, alors que Cassius Clay (pas encore appelé Mohamed Ali) vient de remporter le titre de champion de boxe. Malcolm X sent que ses jours sont comptés et envisage de créer son propre mouvement, Jim Brown s'apprête à quitter les terrains de foot pour devenir acteur tandis que Sam Cooke cherche à écrire des chansons plus engagées. Très vite, la belle harmonie de départ éclate pour laisser fuser les reproches, les désaccords, les jugements et les manipulations. Les répliques sont virulentes, puissantes et animent très bien ce rapport de force habité par un casting impeccable composé de nouvelles têtes. Eli Goree, Kingsley Ben-Adir, Aldis Hodge et Leslie Odom Jr. (qui vient d'être nommé aux Golden Globes pour ce rôle) sont irréprochables et campent les hommes derrière le mythe, ce qui démythifie et universalise le propos. Le film plaira donc sûrement beaucoup aux férus de discours engagés, et un peu moins à tous ceux qui recherchent du sensationnel. Parce que oui, "One Night in Miami" m'a un peu fait le même effet que "Les Blues de Ma Rainey", film également adapté d'une pièce de théâtre : un côté statique qui n'aide pas forcément à préserver notre intérêt de bout en bout. Il y a des beaux moments, marqués par la mise en scène sobre mais solide de Regina King, mais aussi beaucoup de longueurs, qui ne sont d'ailleurs pas forcément dans la chambre d'hôtel... Le démarrage, par exemple, présentant les différents protagonistes dans leur quotidien, ne rend pas forcément service au film. Et ce, contrairement au final, sublimé par la reprise de "A Change is Gonna Come" de Sam Cooke. Intensément inscrit dans l'ère actuelle, suite au mouvement Black Lives Matter, le premier film de Regina King se distingue par sa simplicité et ses dialogues tranchants. Intéressant mais pas mémorable.
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 671 abonnés Lire ses 1 302 critiques

    2,5
    Publiée le 10 février 2021
    Regina King, fraîchement oscarisée l’an passé pour son second rôle dans « Si Beale Street pouvait parler », en a profité pour financer et réaliser son premier film de cinéma. En tant qu’actrice afro-américaine engagée, il était naturel qu’elle se focalise sur une histoire en rapport avec la lutte pour les droits civiques des gens de couleur aux États-Unis. Elle a donc choisi d’adapter une pièce de théâtre de 2013 qui raconte la nuit passée en 1964 par quatre célèbres amis de l’époque. En effet, après la victoire de Mohammed Ali lors d’un combat de boxe, celui-ci retrouve l’homme politique Malcolm X, le joueur de football et acteur Jim Brown et le chanteur Sam Cooke le temps d’une nuit. Même si cette rencontre a effectivement eu lieu, personne ne sait vraiment comment elle s’est déroulée ni ce qu’il s’y est dit. Cette pièce, puis ce film, proposent de l’imaginer. Forcément avec ce genre de proposition cinématographique, il est difficile de s’extraire de la nature théâtrale du matériau original. Et si King tente quelques scènes extérieures pour sortir le film d’un huis-clos trop pesant à l’écran, elles ne sont pas forcément les meilleures. Les séquences d’introduction des quatre personnages en début de film sont trop triviales et peu marquantes pour convaincre et faire partir le film du bon pied tandis que celles de la fin sont plus réussies mais attendues. Seul un flashback mettant en scène le chanteur Sam Cooke et Malcolm X est entraînant et mémorable. Durant plus d’une heure, nous sommes donc enfermés dans une chambre de motel à écouter ces quatre illustres protagonistes débattre de la place des afro-américains au sein de la société et de leur lutte pour l’égalité. Et ce n’est que très moyennement captivant. Dans « One night in Miami”, il est vrai que tous les aspects possibles de cette lutte sont balayés car chacun des personnages le fait à sa manière. Néanmoins c’est un peu trop survolé ou finalement déjà établi dans l’inconscient collectif pour qu’on s’y intéresse pleinement. Il y a aussi un déséquilibre entre les quatre, Malcolm X et Sam Cooke ayant bien plus d’importance que les autres au vu de leur vision diamétralement opposée de la lutte qu’il soutienne. Notamment dans la façon de faire. Certains dialogues, bien écrits, résonnent forcément d’une manière particulière aujourd’hui à l’heure de « Black lives matters » et cimentent l’aspect politique et engagé du projet. Les acteurs forment un beau casting homogène, la réalisation est relativement appliquée mais tout cela nous apparaît un peu longuet et somme toute scolaire sans nous avoir passionné plus que ça. Moyen et dispensable. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    Hollywood-Biographer
    Hollywood-Biographer

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 1 400 critiques

    2,5
    Publiée le 4 février 2021
    Bien que le film conte la rencontre entre quatre grandes figures afro-américaines, en 1964, "One Night in Miami" se veut assez bavard et sans réelles émotions. Certains échanges sont résolument passionnants, mais totalement fictifs. Regina KING tente d'imaginer l'ampleur des conversations, parfois tendues à l'extrême, entre ces quatre vedettes. Au final, la reconstitution de cette nuit de discussions se révèle un peu plate et trop sage. On s'ennuie parfois un peu dans ce huis clos adapté de la pièce du dramaturge Kemp POWERS.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 5 504 critiques

    2,5
    Publiée le 20 janvier 2021
    J'ai trouvé que les quatre types étaient vraiment bien distribués surtout Sam Cooke et Ali. Je regarde et je me rends compte que cela doit être une pièce de théâtre ce qui est confirmé dans le générique. Elle se déroule essentiellement dans un seul endroit une chambre d'hôtel. Pour un tel film il faut donc avoir des dialogues spectaculaires et je pensais qu'ils étaient décalés par endroits. Une partie du dialogue a été inventée juste des petites choses pour que les gens s'énervent et se disputent ou autre. Le film aurait pu être meilleur s'il avait été plus court. Et il y a de belles petites scènes ici et là. Mais les quatre acteurs étaient tous vraiment géniaux et j'aime Regina King en général ce qui est très bien pour elle. Elle aura certainement eu beaucoup de travail de mise en scène pour cette histoire qui aurait pu être mieux. Mais cela reste un film décent...
    Sonia S
    Sonia S

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    4,5
    Publiée le 17 janvier 2021
    Tiré d’une pièce de théâtre, ce très bon film nous permet d’observer l’Histoire d’un point de vue humain . Dommage que le décor n’ait pas été plus vite posé. Les acteurs sont talentueux et la BO juste magnifique
    weezlesanguinaire
    weezlesanguinaire

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 402 critiques

    5,0
    Publiée le 1 février 2021
    Je mets rarement des avis sur les films en steaming mais ce film est clairement une pépite. Les dialogues sont savoureux les acteurs parfaits, le scénario basé de faits historiques permet d apprendre beaucoup de choses qu'on connaissait en partie. Un brin de nostalgie d'une partie de l histoire américaine qui fait vraiment plaisir à découvrir. Un des meilleurs films de plate-forme streaming et clairement le meilleur projet d Amazon prime video.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 773 abonnés Lire ses 3 387 critiques

    4,0
    Publiée le 23 février 2021
    J'aime bien l'actrice Regina King dont voici la première réalisation pour le cinéma. Je ne savais pas du tout de quoi cela parlait. Je n'aime pas la boxe, mais très vite on voit que cela n'est pas le sujet. Tirée d'une pièce de théâtre (adaptée ici par son auteur), on assiste donc à la nuit qu'aurait passé Cassius Clay le soir de son premier sacre mondial en compagnie de Malcom X et de deux de leurs amis. Tout est ici inventé, on ne sait donc pas ce qui s'est dit exactement pendant cette soirée. La mise en scène est soignée mais classique, la direction artistique très belle, l'interprétation de qualité, le scénario très bavard. Peur de m'ennuyer au début mais après quelques minutes de rodage cela devient très intéressant, voir prenant. Entre religion et ségrégation raciale, One night in Miami est donc un premier film assez convaincant et sa réalisatrice à suivre.
    Vincenzo M.
    Vincenzo M.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 217 critiques

    3,5
    Publiée le 10 février 2021
    Bien que le film conte la rencontre entre quatre grandes figures afro-américaines, en 1964, "One Night in Miami" se veut assez bavard et sans réelles émotions. Certains échanges sont résolument passionnants, mais totalement fictifs. Regina KING, lauréate d'un Oscar et de plusieurs Emmy Awards, passe derrière la caméra et signe ici ses débuts de réalisatrice. Elle tente d'imaginer l'ampleur des conversations, parfois tendues à l'extrême, entre ces quatre vedettes. Le film a reçu des critiques dithyrambiques à la Mostra de Venise et il est l'un des favoris pour la prochaine cérémonie des oscars. Au final, la reconstitution de cette nuit de discussions se révèle un peu plate et trop sage. On s'ennuie parfois un peu dans ce huis clos adapté de la pièce du dramaturge Kemp POWERS. Plus de quarante ans après les faits racontés ici, les évènements récents rappellent que la responsabilité personnelle, l'injustice raciale et la religion sont toujours d'actualité.
    Dois-Je Aller le voir ?
    Dois-Je Aller le voir ?

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 120 critiques

    3,5
    Publiée le 19 février 2021
    J’ai trouvé que c’était un bon film. Je pense que pour le voir, il faut être un minimum intéressé à la question de la ségrégation raciale, et le droit des Afro-américain. En effet, ceux pour qui ce sujet leur passe loin ne vont pas du tout réussir à rentrer dedans. Il n’est pas du genre à jouer sur l’émotionnelle pour faire vibrer et débloquer les consciences. Ce sera plus des échanges sur des situations et les ouvertures sur l’avenir, vue des années 70. Si on aime cette thématique, il s’avère prenant. Les paroles prononcées, notamment par Malcolm X, sont pertinentes. Le but est de nous faire réfléchir sur les différents points de vue, et option que propose cette lutte pour les droits. Certains passages sont vraiment bien vus. Par contre, c’est entouré de pas mal de fioriture. Il y a de l’habillage pour que cela ressemble à une conversation véridique, mais ça fait qu’une bonne partie n’a pas grande utilité. J’ai dû m’accrocher à plusieurs reprises pour ne pas tomber dans l’ennui. Cependant, on peut dire que ça vaut le coup notamment grâce à la fin. Elle va se centrer sur chacun des quatre protagonistes, et nous offrir un moment puissant. Alors que j’ai été convaincu par le choix de ces fortes personnalités, je l’ai moins été par les acteurs pris pour les interpréter. Aucun n’a réellement les épaules pour assumer ce charisme. Eli Goree et ldis Hodge s’en sortent tout de même un peu mieux.
    Pamolico - blog
    Pamolico - blog

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 56 critiques

    3,5
    Publiée le 24 janvier 2021
    Ce drame historique mêle fiction et faits réels pour proposer une rencontre entre Malcolm X, Cassius Clay (futur Mohammed Ali), Sam Cooke et Jim Brown. Si les quatre stars noires-américaines ont effectivement marqué les années 1960 et se côtoyaient, ce qui se dit dans leur chambre d'hôtel la nuit de la victoire de Clay reste indéterminé... Regina King, se basant sur une pièce de théâtre, extrapole et filme un quasi huis-clos dans lequel ces amis échangent sur leur perception de la lutte pour les droits civiques. Parfois verbeuse, la réalisation adopte cependant un angle différent et elle est en outre portée par des acteurs au jeu juste (plus d'infos : https://pamolico.wordpress.com/2021/01/24/one-night-in-miami-regina-king/)
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top