Mon compte
    Parle avec elle
    note moyenne
    3,9
    8653 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Parle avec elle ?

    207 critiques spectateurs

    5
    75 critiques
    4
    67 critiques
    3
    29 critiques
    2
    15 critiques
    1
    12 critiques
    0
    9 critiques
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 2 792 critiques

    3,5
    Publiée le 18 octobre 2022
    Ce film que certains considèrent comme le meilleur de Pedro Almodóvar et sorti en 2002, est effectivement bon mais sans pour autant le considérer, personnellement, comme le plus réussi dans la filmographie du réalisateur. C'est ici l'histoire de deux hommes qui font connaissance à l'hôpital où leurs amours respectif sont dans le coma. Sauf que l'un des deux hommes, infirmier, est tombé amoureux de la femme pendant qu'elle était dans le coma, ce qui installe une relation malsaine. Mais ce n'est pas l'aspect le plus malsain du film puisque l'infirmier veut se marier avec, même dans le coma, et la viole. Encore une fois, le réalisateur touche à un sujet très sensible moralement, comme dans "Attache-moi" d'ailleurs, mais de manière très légère. Nous sommes ici du point de vue de l'infirmier, et donc du violeur, que le film tente d'excuser le comportement en nous le présentant comme une victime, transit d'un amour incompris. Alors effectivement, cela peut en rebuter plus d'un. Mais nous sommes avant tout dans un film d'Almodóvar et il ne faut donc pas tout prendre au pied de la lettre. Je veux dire que le réalisateur a toujours eu le dont d'aborder des sujets difficiles avec beaucoup de légèreté, de couleurs, ce qui déconcerte le spectateur. Ainsi, je ne vois pas le film comme étant l'apologie du viol ; comme dans "Attache-moi", nous sommes confrontés à une œuvre qui nous met face à nos propres contradictions : on arrive à s'attacher à l'infirmier malgré les faits graves qu'il a commis mais, d'un autre côté, on éprouve également du dégoût envers lui, pour les mêmes faits commis. Ainsi, le film peut-être vu comme une expérience au sens premier du terme dans laquelle le spectateur ressent des sentiments complètement antinomiques, ce qui est particulièrement intéressant ! En plus de cela, nous avons toujours l'excellente mise en scène du réalisateur qui vient magnifier tout cela. Concernant les acteurs, nous retrouvons principalement Darío Grandinetti, Javier Cámara et Rosario Flores qui jouent très bien. "Parle avec elle" est donc un bon film, sans pour autant être le plus abouti du réalisateur.
    Starwealther
    Starwealther

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 030 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2022
    "Parle avec elle" fait parti des plus belles réussites de Pedro Almodovar, on va de surprise en surprise lorsque deux hommes se rencontrent à l'hôpital après que leurs amoureuses soient tombées dans le coma. Le réalisateur espagnol sait pointer du doigt les perversions et le côté sombre que le genre humain a en lui. Le personnage de Benigno en est le parfait exemple alors que Marco inspire la sagesse et l'honnêteté. Beaucoup de sentiments humains transpirent du cinéma de Almodovar dans cette ambiance chaude de Madrid, le cinéaste nous questionne sur la morale et surtout sur les codes moraux de notre société. Un très bon film signé Pedro.
    Nadia T
    Nadia T

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 337 critiques

    3,5
    Publiée le 6 mars 2022
    Quelques longueurs... Mais le film est top... À voir... L'histoire est vraiment originale et on adore benigno
    Anonyme M
    Anonyme M

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 1 378 critiques

    0,5
    Publiée le 25 février 2022
    ho que c'est nul des notes aussi élevé pour ça ?? ont suit une fille qui fait du téhatre, très vite elle reçois des scéances d'atouchement par un médecin dans des scènes où ont la voie nue ??? rapport avec le téhatre zéro, en plus c'est ULTRA malsain, le scénario n'as absolument aucun sens, c'est super long ça n'avance a rien, la plupart des scènes sont incompréhenssible. nul.
    Sildenafil
    Sildenafil

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 028 critiques

    1,0
    Publiée le 9 février 2022
    Je doute que la presse eut été aussi élogieuse si le film n'avait pas été signé Almodovar. Difficile d'être entrainé par cette intrigue tant les personnages paraissent irréels par leur froideur et la torpeur de leur rapport.
    fooker95
    fooker95

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 67 critiques

    4,5
    Publiée le 13 août 2021
    L'intrigue est d'une beauté merveilleuse, cruelle, pétillante. Les personnages sont d'une épaisseur rare au cinéma. La réalisation virtuose est d'une grande audace et les choix de retours ou d'avancées dans le temps sont toujours judicieux. C'est un film qui touche au cœur, qui captive, qui amuse et finalement qui bouleverse. Tous les objectifs sont atteints.
    stans007
    stans007

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 1 045 critiques

    5,0
    Publiée le 1 avril 2021
    « De quoi Benigno est-il innocent ? » C’est ce que nous raconte ce film d’un grand esthétisme, au scénario riche et original, fort en émotions et à culture hispanisante marquée, qui envisage non sans profondeur des situations extraordinaires. Avec en prime des chorés de Pina Bausch et un « Cucurrucucú Paloma » de Caetano Veloce d’anthologie.
    Caroline M
    Caroline M

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 91 critiques

    5,0
    Publiée le 7 mars 2021
    Alors la, je dis MONSIEUR Almodovar.
    Un des plus beaux films qui m’ait été donné de voir.
    Cet amour/obsession aurait pu basculer dans le glauque et voyeurisme mais au lieu de ça, on assiste à une explosion de sensibilité avec différents personnages qu’on peut partager avec eux.
    Et le sujet du comas est un point tellement peu porté au cinéma qu’il devient presque suicidaire de le faire. Comment construire une histoire intéressante avec des personnages qui ne sont mm pas « morts » ?
    Almodovar y arrive et c’est bouleversant.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 327 abonnés Lire ses 2 149 critiques

    1,0
    Publiée le 4 septembre 2020
    Les scènes de corrida sont des crève-cœurs. En glorifiant la matador, héroïne du film, dans sa mise en scène (gros plans amoureux sur ses apprêts) et en nous assénant ses massacres de taureaux sanguinolents tels des scènes à applaudir, Pedro Almodovar perd avec cette œuvre toute la considération qu'on lui porte d'ordinaire (si l'on a un tant soit peu d'estime pour les animaux...). Impossible de ne pas jubiler devant la fin "encornée" de ce personnage, impossible d'avoir pitié d'elle dans son coma, impossible d'adhérer à la romance qui s'ensuit. Le film se pare également d'un montage très laid avec ses intertitres temporels qui coupent intempestivement les scènes, avec son insertion sans esthétique du court-métrage en noir et blanc voyeuriste "L'Amant qui rétrécit" (une grossière référence à "L'Homme qui rétrécit", passé à la moulinette de l'obsession sexuelle à peine déguisée dans "Parle avec elle"). On ne retient en bons éléments que les acteurs masculins qui campent leur rôle avec sincérité, et le rebondissement du scénario quant à l'idylle fantasmé par l'infirmier ( spoiler: il l'a violée dans son coma et elle est enceinte de lui
    ) permet tout de même de mettre en lumière des dérives extrêmes que sont la maltraitance et le viol de personnes dans le coma (des faits divers glaçants). Mais malheureusement pour "Parle avec elle", le dégoût viscéral face à la glorification de la tauromachie (auquel s'ajoute son montage laid et son obsession sexuelle lassante) l'emporte largement sur le reste, pour peu que l'on ai une once d'éthique envers la cause animale.
    GéDéon
    GéDéon

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 315 critiques

    4,0
    Publiée le 20 décembre 2021
    Sorti en 2002, Pedro Almodóvar signe un long-métrage troublant qui dérange. Néanmoins, avec grande subtilité, il parvient à transformer une histoire sordide en conte d’amour émouvant. Avec ses expressions d’homme candide, Javier Cámara campe à merveille cet infirmier dévoué mais simplet. Ajoutons à cela des séquences d’une grande qualité esthétique (les scènes de tauromachie, l’interprétation du standard « Cucurrucucú Paloma », etc.) et l’on a affaire à un film très riche, moralement bouleversant. Bref, une œuvre majeure du réalisateur espagnol.
    Pauloleloup
    Pauloleloup

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    3,5
    Publiée le 24 juin 2020
    Un film d'Almodovar toujours marqué par la culture espagnole. Un très bon scénario, auquel il est difficile de s'attendre. Le jeu des acteurs est parfait et des personnages plus ou moins attachant... Néanmoins quelques longueurs de part et d'autres du film. Je le conseille tout de même !
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 2 273 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mars 2020
    Un film très élégant, très subtil, très doux qui montre une facette du cinéma de Pedro Almodovar moins démonstrative, moins flamboyante, moins dynamique et pleine de vie et de mouvement que beaucoup de ses œuvre mais qui dévoile plus son hyper sensibilité. Comme souvent chez Almodovar il y a beaucoup de rôles et de beaux rôles féminins avec ce vivier incroyable d'actrices sublimes du cinéma espagnol mais ce film qui parle beaucoup des femmes met en lumière le parcours de 2 hommes qui vont se rapprocher par l'amour qu'ils portent à 2 femmes. 2 amours particuliers, 2 destins singuliers et une amitié qui va naître dans un hôpital chacun au chevet de leur bien aimée dans le coma. Ce film se concentre alternativement sur chaque histoire pour les amener à cette rencontre et à la suite de leur destin réciproque avec une issue dramatique pour l'un, dans une situation assez glauque il faut le dire, et l'espoir d'un nouvel amour pour l'autre. Mais si parfois l'histoire est glauque ou dramatique, Almodovar aborde tout avec sensibilité, finesse, douceur et pudeur, mettant en avant le sentiment amoureux plus que les amours eux même. Un très beau film, très délicat et remarquablement interprété.
    Manon M.
    Manon M.

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    3,0
    Publiée le 27 novembre 2019
    Film avec quelques longueurs. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. Par ailleurs, je ne comprends pas très bien l'intérêt de montrer des scènes de corrida, hormis le fait que cela ne fait que réveiller l'ire des associations de défense des animaux.
    Ceci dit, Almodovar traite ici, encore une fois, d'un thème assez tabou : le viol et les agressions sexuelles en milieu hospitalier, plus précisément, à l'égard des patients. Par ailleurs, on notera une histoire d'amitié entre 2 hommes, spoiler: qui va se poursuivre jusqu'à ce que l'un d'entre eux aille en prison et finisse par se suicider, ce qui donne un côté touchant à l'histoire.
    Un film à voir malgré tout.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 19 août 2019
    La complexité première du scénario accouche progressivement d’une histoire beaucoup plus simple que prévu. C’est la limite de beaucoup de films d’Almodovar, c’est ici presque un atout: la simplicité prend la forme d’une certaine épure mélodramatique, portée par le jeu tout en finesse de Javier Camara, pour aboutir à quelque chose qui ressemble à de la sagesse. Mais dans l’effort toujours renouvelé d’Almodovar pour atteindre l’équilibre entre kitsch et émotion, je continue de penser que seul Tout sur ma mère atteint vraiment son but et dépasse même de plusieurs têtes le reste de sa filmographie.
    Dora M.
    Dora M.

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 432 critiques

    4,5
    Publiée le 25 juillet 2019
    Ce film décrit plusieurs histoires d’amour : l’une entre une torera tombée dans le coma sans avoir eu le temps d’avouer certaines choses à son compagnon (Marco), et surtout une histoire assez troublante d’un infirmier (Benigno) fou amoureux de la jeune fille dans le coma dont il s’occupe, il est prêt à tout pour elle, très attentionné, complètement éloigné de la réalité et de la réciprocité qu’exige une relation amoureuse. Une relation se tisse entre les deux hommes, et le film raconte aussi cette amitié entre eux qui sont en fait très seuls.
    On est partagé moralement par le dévouement de Benigno et les derniers événements du film, mais l’histoire reste belle, c’est traité avec bienveillance.
    On s’attache énormément aux personnages principaux masculins même s’ils sont complètement différents l’un de l’autre et l’interprétation des deux acteurs y est pour beaucoup, ils sont humains et nous font croire complètement à cette histoire.
    Enfin, la musique tout au long du film est très belle et s’accorde parfaitement avec les images (toujours très soignées) et l’histoire.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top