Mon compte
    Parle avec elle
    note moyenne
    3,9
    8560 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Parle avec elle ?

    206 critiques spectateurs

    5
    75 critiques
    4
    67 critiques
    3
    28 critiques
    2
    15 critiques
    1
    12 critiques
    0
    9 critiques
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 2 797 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mai 2019
    Malgré quelques réticences dues à une certaine langueur, " Parle avec elle" reste un très bon film écrit réalisé et produit par Pedro Almodóvar. Son scénario nous propose une histoire passionnelle et dramatique démontrant l'importance du dialogue. Le cinéaste Espagnol nous délivre des scènes fortes, d'une grande sensibilité, des images d'une grande précision et d'une grande beauté.
    La BO grandiose, signée Alberto Iglesias, nous cueille dès l'introduction ; elle est un point très fort du film avec de superbes insertions classiques ou la célèbre " "Cucurrucucu Paloma" interprétée par Caetano Veloso.
    Ce Drame nous offre également un très bon casting avec la belle Leonor Watling (Alicia), la participation de Geraldine Chaplin et les excellentes prestations d'acteurs de Dario Grandinetti (Marco) et Javier Cámara (Benigno).
    Cette réalisation mérite amplement les multiples récompenses reçues : Oscar du Meilleur scénario original, César du Meilleur film de l'Union Européenne ...
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 413 abonnés Lire ses 1 502 critiques

    4,5
    Publiée le 4 décembre 2015
    Le moins que l'on puisse dire, c'est que le scénario de "Parle avec elle" est improbable. Que deux femmes soient simultanément dans le coma et que les hommes qui les aiment deviennent amis paraît inimaginable, à l'instar des deux dernières péripéties, qui donnent au film deux directions : l'une étant tragique et l'autre possiblement heureuse avec l'annonce d'une troisième histoire d'amour. Ces renversements osés révèlent une sensibilité double, celle des personnages d'abord, fragiles et émouvants, désespérés et solidaires; et celle du cinéaste, délaissant le baroque de "Tout sur ma mère" pour faire usage d'une mise en scène non moins audacieuse, avec ce choix singulier de recourir à un style elliptique tout en faisant durer certaines scènes, mais aussi plus sobre, dans le but de s'accorder à des personnages loin d'être excentriques. Et si le film ne m'émeut pas beaucoup dans les nombreuses scènes à l'hôpital ou dans la tentative de séduction de Benigno (formidable Javier Cámara), il finit par me bouleverser dans son final qui réconcilie la vie et la mort, et qui nous fait comprendre l'importance de cette histoire d'amitié entre les deux hommes, deux personnages torturés et liés pour toujours. "Parle avec elle" dit l'amour fou que l'on porte à une personne, l'amour déraisonné, absurde; il est aussi un formidable portrait d'hommes, attachés à ces femmes qu'ils ne peuvent oublier et hantés par les souvenirs destructeurs et le spectacle qu'ils regardent. Ces hommes, Almodóvar les aime et partage cet amour avec le spectateur. Quant au message qu'il lui adresse, il est aussi clair que déchirant : pleure avec eux.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2 592 abonnés Lire ses 3 170 critiques

    4,0
    Publiée le 15 juillet 2014
    Almodovar a ce côté dérangeant qui me plait bien. Or, quand il sait le solliciter, qu’il le raconte bien sans partir dans des schémas compliqués qu’il ne maitrise pas, et qu’en plus il va jusqu’au bout de son exploration, cela donne pour moi des films aussi fort que ce « Parle avec elle ». Parce que l’air de rien, bien plus que malsain, ce film est un véritable questionnement sur nos codes moraux et, rien que pour ça, il mérite plus d’un détour…
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 20 mars 2010
    Je ne sais pas si j'étais en condition pour voir ce film, mais je n'ai pas du tout accroché au parcours parallèle de deux hommes un peu pommé et épris de deux femmes dans le coma... Je n'ai rien contre les thèmes dérangeants, ni contre les films lents, mais je n'ai pas ressenti les "émotions" dont tout le monde parle. Bof bof.
    Gwen R
    Gwen R

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 519 critiques

    1,0
    Publiée le 20 août 2007
    C'est toujours bien joué...mais quel ennui! Je n'ai pas été touché par ces deux destions qui se croisent. Je ne crois pas credible cette amitié ni ce viol à l'hôpital. Partant difficile de voir un quelconque message psychanalytique.Aucune emotion n'emerge. Il ne suffit pas de creer un puzzle d'histoires d'y rajouter des episodes tabous pour faire un on film.
    BeatJunky
    BeatJunky

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    2,5
    Publiée le 10 août 2015
    Il y a quelque chose qui m'a perturbé dans ce Almodovar... Le film est parfaitement maitrisé techniquement comme d'hab': mise en scène, direction d'acteurs etc... Mais cette histoire de Benignio me laisse un doute quant aux intentions du réalisateur: Aucune antipathie vis à vis de son personage, il ne fait sentir à aucun moment que le geste de cet infirmier est horrible et intolerable. Ca me fait encore froid dans le dos quand je pense au regard, à l'attitude de ce Benignio.... Je ne sais pas que penser de cette neutralité d'où mon avis mitigé sur le film lui-même qui pourtant comme je l'écrivais avant, il ne manque pas de qualité ce film! Un film dérangeant....
    Paquito Perez
    Paquito Perez

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mars 2017
    Comme souvent chez ce cinéaste, l'histoire (complexe et pleine de rebondissements) est totalement incroyable. Comme d'habitude, au début, il n'est pas si facile de s'immerger dans l'univers baroque du metteur en scène, où l'amour et la mort se disputent sans cesse le premier rôle, où la femme se fait torero et l'homme le veuf éploré, où le pire des psychopathes deviendra la plus émouvante des victimes... Comme d'habitude aussi, l'image est le reflet sublime de cette flamboyance baroque (scènes de tauromachie ou de ballet, inspirées de Pina Bausch). Et puis surtout, Almodovar est un grand romantique : la vie et l'amour triomphent toujours, se transmettant sans cesse d'un personnage à l'autre, comme un torrent irrésistible. C'est pour celà que j'aime tant ce cinéaste. Le romantisme se perpétue, mais on est à cent lieues de la ringardise cul-cul et conformiste d'un La La Land...
    carbone144
    carbone144

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 663 critiques

    4,0
    Publiée le 5 janvier 2014
    Ce film est bouleversant, encore faut il le voir sans avoir aucune info sur ce dont il s'agit. Lorsque l'on sait que c'est un Almodovar et qu'on connaît ses films, on se doute de la tournure que ça va prendre. Moi, je ne le savais pas, c'était mon premier film de lui à l'époque. Et j'ai été sur le cul.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 1 148 abonnés Lire ses 4 442 critiques

    4,5
    Publiée le 20 août 2016
    Almodovar ose réécrire le mythe de la belle au bois dormant en nous faisant nous questionner sur nos codes moraux. Le film est d'une richesse incroyable, l'histoire étant jonchée de pépites, comme ces plans magnifiant l'étrange beauté de Rosaria Flores ou Caetano Veloso qui nous pousse une chansonnette (jamais sans doute on avait aussi bien chanté "Cucurrucucú Paloma" !) ou encore cet amant qui rétrécit, hommage farfelu, décalé et érotique à Jack Arnold. Quelques piques sur les médias, les psy, le prêt à penser… Mais surtout cette histoire forte, qu'Almadovar nous dépeint avec tact et en s'abstenant de juger (il y en a tellement qui juge les autres sans tout savoir). On est passé tout près du chef d'œuvre, mais le début avec les gesticulations de Pina Bausch qui loin de m'émouvoir a eu tendance à m'agacer.
    annastarnomberon
    annastarnomberon

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 239 critiques

    4,0
    Publiée le 25 décembre 2011
    Très beau film. Parle avec elle, ou l'histoire d'une amitié improbable et plus forte que tout qui naît entre deux hommes qui partagent une même douleur, celle d'être au chevet de la femme qu'ils aiment. Deux manières de vivre le coma de l'être aimé, deux situations très différentes mais qui finalement se retrouvent dans leur solitude. La naïveté candide de l'un se retrouve rapprochée à l'incommunication presque froide de l'autre, et finalement les deux s'apportent énormément et se font vœu d'une amitié sans limite. C'est très touchant, et la fin est magnifique (bien qu'assez prévisible). Le sujet est assez "trash", comme à l'habitude chez Almodovar, mais traité avec une certaine candeur et une sorte de poésie. Un film vraiment touchant, avec d'ailleurs une scène de corrida qui fait froid dans le dos.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 289 abonnés Lire ses 2 103 critiques

    1,0
    Publiée le 4 septembre 2020
    Les scènes de corrida sont des crève-cœurs. En glorifiant la matador, héroïne du film, dans sa mise en scène (gros plans amoureux sur ses apprêts) et en nous assénant ses massacres de taureaux sanguinolents tels des scènes à applaudir, Pedro Almodovar perd avec cette œuvre toute la considération qu'on lui porte d'ordinaire (si l'on a un tant soit peu d'estime pour les animaux...). Impossible de ne pas jubiler devant la fin "encornée" de ce personnage, impossible d'avoir pitié d'elle dans son coma, impossible d'adhérer à la romance qui s'ensuit. Le film se pare également d'un montage très laid avec ses intertitres temporels qui coupent intempestivement les scènes, avec son insertion sans esthétique du court-métrage en noir et blanc voyeuriste "L'Amant qui rétrécit" (une grossière référence à "L'Homme qui rétrécit", passé à la moulinette de l'obsession sexuelle à peine déguisée dans "Parle avec elle"). On ne retient en bons éléments que les acteurs masculins qui campent leur rôle avec sincérité, et le rebondissement du scénario quant à l'idylle fantasmé par l'infirmier ( spoiler: il l'a violée dans son coma et elle est enceinte de lui
    ) permet tout de même de mettre en lumière des dérives extrêmes que sont la maltraitance et le viol de personnes dans le coma (des faits divers glaçants). Mais malheureusement pour "Parle avec elle", le dégoût viscéral face à la glorification de la tauromachie (auquel s'ajoute son montage laid et son obsession sexuelle lassante) l'emporte largement sur le reste, pour peu que l'on ai une once d'éthique envers la cause animale.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 2 112 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    1,0
    Publiée le 23 janvier 2009
    Il faut toujours se préparer psychologiquement à voir un film de Pedro Almodovar.Son univers est si particulier,et souvent peu accessible à première vue."Parle avec elle" fait pourtant partie des oeuvres les plus douces qu'il ait tourné.Dans n'importe quelles autres mains,le synopsis serait tape à l'oeil,ou glauque.Mais avec Almodovar,c'est une longue danse lancinante.Un pitch étrange donc,ou 2 hommes solitaires veillent chacun sur une femme plongée dans le coma.Une amitié naît,une vraie,une belle,un peu farfelue.Chronologiquement,les histoires de chacun des 4 personnages se révèlent.Une réflexion foissonnante sur la vie et la mort.Une beauté charnelle des images(lors de la corrida,ou des scènes théâtrales).Il est difficile de savoir ou Almodovar veut en venir.Il intègre des séquences hors-sujet,juste pour la beauté esthétique.Une atmosphère morbide,avec ce fait divers ignoble et ces mensonges.Pas facile,d'une grande richesse thématique cependant.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 7 avril 2009
    Malsain et dérangeant.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 15 avril 2009
    Almodovar tout craché. J'ai un peu de mal avec ces sujets là. Une histoire cruelle, nous contant la vie des deux hommes un peu pommés. De bon acteurs. Ce film nous montre que la vie est ainsi faite ; la réalité est parfois difficile à assumer.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    parle avec elle ou comment faire passer un viol pour une histoire d'amour.
    a en vomir ...
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top