Notez des films
Mon AlloCiné
    La Route d'Eldorado
    note moyenne
    3,8
    1475 notes dont 87 critiques
    répartition des 87 critiques par note
    21 critiques
    26 critiques
    25 critiques
    11 critiques
    4 critiques
    0 critique
    Votre avis sur La Route d'Eldorado ?

    87 critiques spectateurs

    L'Otaku Sensei
    L'Otaku Sensei

    Suivre son activité 216 abonnés Lire ses 226 critiques

    4,5
    Publiée le 22 janvier 2016
    Ces derniers temps, je me refais les anciens films du studio Dreamworks et après avoir entamé ma "redécouverte" avec Sinbad: la légende des 7 mers la semaine dernière, je m'attaque maintenant à un autre classique du studio: La route d'Eldorado. Sorti en 2000, La route d'Eldorado, 3è film du studio emblématique de Shrek ect, est également le deuxième film en 2D après le Prince d'Egypte (que je n'ai pas encore vu mais ça ne serait tardé) et, est réalisé par Eric Bergeron à qui l'on doit aussi Gang de requins et Un monstre à Paris. L'histoire se passe au 16ème siècle à l'époque de la ruée vers l'ors et des grandes missions d'exploration du nouveau monde en quête de richesses et de pouvoir. Miguel et Tulio, deux esrcocs réussissent à se procurer une carte menant à la légendaire cité d'Eldorado mais traqués par la garde royale, ils sont contraints de fuir et se retrouvent par hasard embarqués sur le navire du général Cortès qui projete justement d'aller conquérir la cité d'or au nom de l'Espagne. Nos deux voleurs parviennent à s'échapper du navire mais se retrouve à érrer en mer jusqu'au jours ou ils atteignent l'île de la carte en question; c'est alors qu'ils décident d'aller conquérir eux même la cité et ainsi devenir riche; voilà à peu près pour le pitch de départ. Encore une fois dès le départ Dreamworks arrive à nous embarqué dans son univers, à peine on pose les yeux sur l'écran et hop, nous voilà embarqué avec ces deux crapules très attachantes de par leur charisme et leur attitude, en plus le contexte historique s'y prête parfaitement, les croisières des conquistadors nous donnent envie de voyager et font rêver d'avenure; à partir de là on demande qu'a découvrir encore et toujours plus de mystère et de péripéties. Donc premier bon point: l'époque choisie. En plus personnellement (et je vais encore comparer avec Disney) on retrouve dans ce film plein de similitudes avec les grands classiques Disney, un mixe parfait entre Pocahantas et Kuzco (en passant par le dessin animé Les mystérieuses cités d'or) ! Pocahantas par rapport à l'époque et Kuzco par rapport à tout l'aspect "éxotique" de l'Eldorado. Franchement ce dessin animé à tout pour être attrayant que ce soit ses personnages, au niveau des dessins qui sont encore une fois débordent de couleurs avec des paysages de toutes beautés (jungles luxuriantes, temples et colonnes majestueuses, cascades ect) et un doublage super réussi avec Antoine de Caunes (Miguel), José Garcia (Tulio),Victoria Abril (Chel) et aussi les voix Richard Darbois et Jacques Frantz ! là encore, il y a de la qualité ^^ Ensuite, là ou La route d'Eldorado se révèle surprenant et différent de pas mal de dessins animés du genre c'est dans son scénario. A la base, bien que ce soit plutôt attirant, faut avouer qu'à vue d'oeil c'est assez déjà vue et on se dit qu'on va tomber dans du prévisible bas de gamme...et ben non justement et c'est là que je vais aboder d'originalité de ce Dreamworks, c'est le fait qu'il nous prend de cours et se permet de changer complètement les codes du genre pour nous offrir une belle parodie inattendue ! On s'y attend pas mais le film, en plus de faire dans le registre de l'aventure fantastique nous rajoute également une dimension de dessin animé cartoon avec son lot de gags et de blagues. Pour le coup l'humour et très présent limite omniprésent mais tellement bien utilisé qu'à aucun moment on s'en plaint. spoiler: Déjà, après les 15 premières minutes du film qui servent d'introduction rapideavec l'arrivée sur l'île et sa traversée jusqu'aux portes de l'Eldorado, le film perd tous son sérieux à pertir du moment ou Tulio et Miguel sont pris pour de vrais dieux par le peuple à la suite d'une coincidence et sont contraints par Chel, (une jeune fille du peuple qui souhaite partir de se cité pour voyager) de "jouer" leur rôle pour pouvoir repartir avec le butin. Ainsi on enchaîne mensonges sur mensonges, de la parodie cartoonesque pure et dure avec ces "faux dieux" qui se retrouvent dans les situations les plus divinement improbables les unes que les autres et on ne cessent de rigoler de ce décalage comique appuyer nitamment par notre position de spectateur qui fait que l'on est témoins des situations et qu'on "participe" avec une certaine complicité que le réalisateur entretient avec nous. On est spectateurs du film tout d'abors et dans un deuxième temps on devient presque le public de ce "sketch" oui, c'est comme ça que je vois le film, plus qu'un récit d'aventure on pourrait presque croire à une piece de théatre tellement la mise en scène est soignée scénaristiquement. On a d'inombrables scènes mémorables comme spoiler: la fameux match basketball divin (?) ou les deux usurpateurs trichent en utilisant un Tatou comme ballon et marquer à chaque fois. Cette fois il ne s'agit pas de mettre une légende en valeur mais belle et bien de s'en moquer, de la décrédibiliser et ça j'ai juste adoré ! Mais si il s'agit de parodie Bergeron n'en oubli pas le scénario et là ou le risque serait de tomber dans la facilité il s'en tire bien et le scénario ainsi que les personnages évoluent bien. On y retrouve le formule du voyage initiatique, spoiler: au fur et à mesure le personnage de Miguel va s'attacher à la culture et au peuple de la cité jusqu'à vouloir rester avec eux alors que spoiler: Tulio lui reste fidèle à ses ambition et souhaite quitter l'Elodrado avec l'or et Chel. Ces deux voies sont intéressantes et donnent de la profondeur aux héros car celà nous permet de choisir avec les personnages notre propre voie en nous rangeant d'un côté ou d'un autre. C'est bien de parler de "voie" car c'est une notion très importante dans l'histoire, la morale elle même et de suivre sa voie; ce qui est une belle leçon pleine de bon sentiments. Certains pourront se plaindre que c'est assez bateau comme message mais personnellement j'ai trouvé que c'était tout à fais adapté aux personnages de ce films qui sont des gens "ordinaires", on a pas des Indiana Jones, Benjamins Gates ou je ne sait quel autres chasseurs de trésors mais jutes des mecs pas très futés qui cherchent à vivre pleinement leurs vie. Les Indiens sont sympathiques bien que finalement assez peu exploités en profondeurs, ils servent plus à l'humour qu'autres chose mais ssont bien détaillés physiquement grâce à leurs tenues comosés de plumes et autres tuniques. J'allais oublier un autre point important, ici, et c'est une autre raison pour laquelle ce D.A est différent d'un bon nombre d'autres, les méchants passent au second plan. spoiler: On a d'abord le "jaguar" (je sais plus son vrai nom) dont la cruauté n'a d'égale que son aveuglement pour les croyances (ce qui est d'ailleurs un très bon ressort comique^^) dont le seul souhaot est de servir les dieux et qui va bêtement mourir à la suite d'un stratagème de Miguel et Tulio. Et aussi le général Cortès, présenté comme un ennemi majeur à la base mais que l'on verra à peine 15 minutes dans le film. On aurait pu penser à un assaut de sa part sur la cité à la fin mais non, Tulio/Miguel et Chel (sans oublier le cheval) réussissent à bloquer l'entrée de la cité et luyi faire croire que la cité d'or n'est qu'un mythe et bye bye... . Et surtout il ne faut pas oublier la musique, elle est réalisée par la crème des compositeurs: Hans Zimmer et John Powel (Dragons) qui contribuent fortement à la bonne ambiance du film avec des chansons qui illustres bien les états des personnages avec le bonus d'être un vrai plaisir pour les oreilles. Pas besoin de plan, pas besoin de carte pour une bonne dose d'aventure et une belle tranche de rigolade, La route d'Eldorado est pour ma part une très belle redécouverte, je m'attendais pas à autant aimer, pour le coup ça me désole un peu qu'il se soit fait oublier. 4,5/5
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 20 février 2016
    Une Véritable Perle. Aprés le fabuleux Prince D'Egypte,Les Studios Dreamworks remettent le couvercle avec leur nouvelle pépite d'Animation qui nous embarque dans une Aventure Endiablé et pleine de merveille. Pour Commencer la Mise en Scéne est somptueuse en parvenant habilement a mélanger la 2d et la 3d grâce a des Décors attrayant et Majestueuse dont la mythique Cité D'or qu'est El Dorado mais aussi des Graphismes d'excellente qualité tout en étant servi par une BO inoubliable de Hans Zimmer et John Powell qui regorge par la même occasion de Séquences Musicales enthousiasmantes et pleine d’énergie qui apporte énormément au long métrage. Ensuite l'Histoire est quand a elle trés bien ficeler en étant pleine de péripéties qui est mener a un rythme particulièrement dynamique, ajouter a cela un Humour Décapant qui est parsemé de Répliques qui fusent mais aussi quelques morceaux de bravoure trés spectaculaires avec une pointe d'Emotion qui est également au programme sans entrer dans les pathos. Enfin on s'attache énormément a ces Personnages hauts en couleurs dont le Doublage Français est une réussite exemplaire avec en tete le tandem inséparable et irrésistible mener par les deux escrocs espagnols Miguel et Tulio doubler avec brio par le duo Antoine De Caunes et José Garçia qui y excellent a merveille en prêtant leurs voix a ces deux héros, a leurs cotés nos deux aventuriers sont rejoint par une galerie de personnages secondaires inoubliables comme la ravissante et espiègle Chel une indigene qui ne laissera pas indifférent nos deux héros qui est au passage double avec brio par la ravissante Victoria Abril sans oublier d'autres protagonistes trés convaincants qui accompagne notre trio comme le respectueux chef Tannabo double impeccablement par Jacques Frantz mais aussi l'apparition savoureuse d'animaux amusants comme le cheval Altivo qui nous parvient a nous faire mourir de rire lors de quelques scènes plutôt cocasses et pour combler le tout nos explorateurs devront faire face aux sombres desseins du grand prêtre Tzekel-Khan dont le talentueux Féodor Atkine y excelle dans la peau de cet antagoniste fourbe et manipulateur mais aussi l'imposant Cortés un conquistador Espagnol doubler par le grand Richard Darbois. En Conclusion, La Route D'El Dorado est une petite merveille d'animation qui prouve tout le savoir de Dreamworks en étant a la fois Hilarant,Touchant,Coloré et Trépidant qui mérite d'entrer au panthéon des meilleurs Dessin Animée de ces dernières décennies dont Petits Comme Grands seront enchanter par cette palpitante chasse aux trésors a redécouvrir sans plus tarder.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 1 781 critiques

    2,0
    Publiée le 26 décembre 2020
    En voyant la présentation sur Allociné j'étais dubitatif, tant de réalisateur pour un seul petit dessin animé pas très connu ? Bizarre. Après avoir vu ledit film je comprends, ils ont du se marcher sur les pieds, chacun voulait mettre sa scène ou réaliser le film à sa façon... Dans tous les cas ça conforte ma vision des choses : c'est brouillon. Quand je vois les critiques faut avouer que je suis d'accord sur quelques petites choses : oui les décors sont magnifiques, oui un couple black&white c'est rare (à part Pocahontas), ok les musiques d'Elton John sont pas mal (c'est bien quand il chante, les autres chansons par contre...), mais à part ça ? Ben plus grand chose. Voilà le souci du dessin animé, Dreamworks a essayé de copier Disney, et à force ça soule. Résultat : scénario pas original, graphismes (hormis les décors donc) banals, musiques horripilantes quand on a plus de 12 ans, trame plus que classique et fin attendue. Je rajoute que la romance n'est guère crédible, on ne voit pas comment elle arrive et au niveau romantisme c’est zéro... Au final on a droit à un cartoon commun, sans reliefs, pas très original et limite un peu ch.iant, il est déjà court mais on a tendance à le trouver trop long, il y avait moyen de faire beaucoup plus passionnant, dommage.
    moket
    moket

    Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 3 356 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un bon divertissement plein d'humour et d'aventures.
    mikezaluskycritique
    mikezaluskycritique

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 31 critiques

    5,0
    Publiée le 13 avril 2013
    Critique pas forcément partagée de tous, et c'est compréhensible. Cependant j'avoue m'amuser comme un fou à chaque fois que je le regarde. Les 10 premières minutes les plus rythmées et les plus drôles de l'histoire du dessin animé. Un ensemble très cohérent et drôle, deux personnages vraiment charismatiques et très caractériels. On a envie d'être avec eux (pas forcément pour Eldorado, hum...), et jusqu'à la fin on se marre comme des enfants ! Humour pas lourd du tout (pour une fois !), et c'est bien ce détail qui le fait sortir des classiques de dreamworks !
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 2 136 critiques

    3,5
    Publiée le 8 octobre 2016
    C'est un dessin animé plutôt sympathique. Les deux personnages principaux sont très drôles et les personnages secondaires sont intéressants. Les gags sont plutôt bons, on rit de bon cœur. Le doublage est très bien. L'animation 2D également. Il y a l'ensemble des ingrédients pour un film d'aventure sympathique : un paysage imaginaire, des dangers, de l'action …. Un bon petit dessin animé, peut-être pas le plus mémorable de chez Dreamworks Animation mais pas mal du tout.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 471 abonnés Lire ses 4 199 critiques

    3,5
    Publiée le 3 février 2015
    Divertissante cette aventure autour de la légende d'Eldorado. Les personnages sont attachants et la chasse au trésor toujours appréciée. Un bon humour et une bonne aventure avec peu de longueur.
    DarkParadise
    DarkParadise

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 1 032 critiques

    4,5
    Publiée le 15 août 2016
    La route d'Eldorado est surement un de mes Dreamworks préférés ! Très bon dessin animé avec des personnages très attachants et drôles à souhaits. L'histoire est très ryhtmée et la qualité des dessins remarquables. Un humour décapant, un scénario sans temps morts, ce film est une perle ! À cela, il faut ajouter toute la direction artistique du film, la mise en scène de Bibo Bergeron et les chansons d'Elton John. Comme dans tous les meilleurs film d'animation, le rire et l'émotion dominent. A (re)-voir encore et encore!
    SparkNoRoots
    SparkNoRoots

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 482 critiques

    4,5
    Publiée le 6 septembre 2012
    Embarqués dans une trés belle aventure, nos deux personnages (qui ne manquent pas de caractére) nous font voyager dans un monde atypique, attrayant et visuellement réussi. L'animation est excellente. Cette ruée vers l'or, où s'enchainent les découvertes, les conflits, les ambitions multiples et les objectifs divers, est un régal pour les pupilles et les oreilles. Car, malgré un scénario qui ne tient pas sur toute la longueur (avec des raccourcis un peu simplistes), les dialogues sont brillants. Trés peu d'infantilisation, davantage de situations directement destinées aux adultes, dans "La route d'El Dorado", on en trouve pour tous les publics. Le spectateur est envoûté par la poésie des images, le charisme des héros et par la quête globale de ces deux hors-la-loi improbables. Pour l'occasion, Hans Zimmer compose une bande originale solide, où les notes apportent un éclat notable à la beauté esthetique de cet univers coupé de la société. De l'Espagne aux terres inexplorées, ce road-movie emballe litteralement. Le potentiel est énorme, production dreamworks injustement snobée, cette oeuvre dynamique, rythmée et au message universel comblera les plus fidéles admirateurs. On rigole face à l'humour souvent irrésistible. Finalement, "La route d'El Dorado", contrairement à ce qui se dit, se distingue nettement de ses concurrents grâce à sa force narrative et à ses protagonistes. Une réussite que l'on doit à Don Paul et Eric Bergeron qui offrent une mise en scéne soignée, un cadre idyllique et une histoire palpitante.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 874 critiques

    2,0
    Publiée le 1 juillet 2011
    Son début drôle et tonitruant laisse présager un très bon dessin animé, malheureusement le scénario ne tient pas la route plus de la moitié du film. Passé ce cap on ne prend plus guère de plaisir à ce film tombé définitivement dans la facilité. Les chansons qui le ponctuent ne laissent pas non plus un souvenir impérissable...
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1450 abonnés Lire ses 4 729 critiques

    1,0
    Publiée le 6 décembre 2013
    Ce voyage vers l'eldorado ne laisse pas de dorure dans mes yeux. Déçu donc, après seulement un début correct jusqu'à que les deux héros soit à l'intérieur d'un navire en partance du mythe, et ce qui vient juste après, nous nous enfonçons dans le lassant, l'histoire peu passionnante se fige à l'intérieur d'une cité qui représente en définitif son tombeau. Le trésor en toc de ce long métrage d'animation de Dreamworks sont les chansons, simplement hideuses.
    14caen
    14caen

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 087 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mai 2009
    Une trés bonne histoire, et un film trés bien réalisé. Les musiques sont superbes. On passe vraiment un trés bon moment.
    necrid
    necrid

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 1 211 critiques

    2,5
    Publiée le 11 janvier 2009
    Un animé classique qui ne brille pas par son originalité mais qui a le mérite de bien divertir et c'est tt ce qu'on lui demande malgré top de chansons nulles.
    mmeronaldo
    mmeronaldo

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 265 critiques

    5,0
    Publiée le 25 février 2011
    Mon préféré de chez Dreamworks! C'est drôle, les personnages sont attachants et se complètent : ils sont très différents mais ensemble ils forment une équipe de choc. Les chansons sont entraînantes, l'histoire nous prend du début à la fin. Cultissime selon moi!
    Aurélie L
    Aurélie L

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 354 critiques

    3,5
    Publiée le 5 août 2011
    Un dessin-animé qui nous fait beaucoup rire avec des dessins magnifiques. Une aventure somptueuse.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top