Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Bounty
    note moyenne
    3,2
    854 notes dont 83 critiques
    répartition des 83 critiques par note
    16 critiques
    29 critiques
    21 critiques
    13 critiques
    4 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Le Bounty ?

    83 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5854 abonnés Lire ses 10 609 critiques

    3,5
    Publiée le 26 février 2014
    Pas toujours èvident de se mesurer à un pur chef d'oeuvre comme "Mutiny on the Bounty" de Frank Lloyd avec les inoubliables Charles Laughton et Clark Gable et surtout de la version mythique de Lewis Milestone avec le monstre sacrè Marlon Brando et le très mèchant Trevor Howard! Ne nègligeons pas pour autant la version de Charles Chauvel qui semble avoir disparue de la circulation avec la prèsence d'un certain Errol Flynn! Dans cette nouvelle version de "Mutiny on the Bounty" au doux parfum des 80's, rèalisèe par le nèo-zèlandais Roger Donaldson, les scènaristes se sont placès du côtè du lieutenant Bligh et Fletcher Christian, son second, devenant un irresponsable amoureux d'une adorable italienne, la sublime Tevaite Vernette dont le souvenir hante encore les nuits chaudes de quelques cinèphiles! Thèorie simpliste quand on sait que le lieutenant Bligh, une fois gouverneur de la Nouvelle Galles du Sud, fut sèquestrè par les habitants de Sydney pour sa tyrannie! Face à Anthony Hopkins au jeu prècis et comme toujours parfait, le beau Mel Gibson se contente de rèpondre prèsent! Un peu comme une couleur locale! Le film est passionnant, les paysages magnifiques et le bateau du « Bounty » (rèplique exacte de l'original) s'ajoutent à cette très belle histoire de la mutinerie du « Bounty » et de ses rèvoltès! On soulignera ègalement le prestige des seconds rôles dans cette version: Laurence Olivier, Edward Fox et même Daniel Day Lewis! Dèpaysement garanti...
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 1 789 critiques

    4,0
    Publiée le 25 juin 2015
    Cela peut paraître élevé à certains, surtout que j’ai hésité à mettre 4.5, mais disons le : ce film ne souffre que de peu de défauts. Hormis le fait que cela puisse ne pas passionner, qu’il y a quelques longueurs (et encore, disons plutôt des moments moins prenants mais indispensables à l’histoire), que le jeu des acteurs n’est pas toujours au top et des dialogues en VF qui auraient pu être plus travaillés. A noter : je n’ai pas vu les 2 versions précédentes, là aussi avec de gros casting. A part cela rien à reprocher, ça fait beaucoup ? Pas tant que cela car ça serait contrebalancer tout ce qui fait un long métrage épique : des décors magnifiques, des costumes conformes à l’époque, une photographie léchée, une épopée en mer bien retranscrite, une très bonne histoire fidèle à la réalité, une trame pas forcément des plus usitée, une mise en scène claire qui ne nous noie pas sous les flashs back (très intéressant d’ailleurs l’idée de montrer le tribunal), rendant l’ensemble clair et agréable à suivre. Comme le rythme enchaine bien les temps forts et faibles on ne se lasse pas, les longueurs existent certes, mais sont plutôt là pour aiguiller sur la difficulté des traversées en mer de l’époque, ou sur l’état d’esprit des personnages, d’où leur utilité. J’ai particulièrement apprécié l’attention portée à la psychologie des persos, cela permet plus d’empathie avec eux, ce qui fait qu’on est révolté par le comportement des deux camps, et que la fin convient bien, alors qu’1h auparavant ça nous aurait déçu. En cela les acteurs sont bons car ils nous embarquent avec eux (en mer). Cependant, si Hopkins est un parfait commandant de bord anglais (charisme, prestance folle), si le casting est énorme (Mel Gibson, Liam Neeson, Daniel Day Lewis), ce n’est pas pour autant que leur jeunesse ne plombe pas un peu la prestation. En effet, Mel est assez plat, on ne sent pas vraiment la révolte comme il l’aura dans Braveheart, ni l’amour qui lui fait braver tout le système qu’il connait, mais Neeson n’est pas exempt de tout reproches, notamment quand on le spoiler: libère après ses coups de fouet, il est atterré mais c’est tout , trop fade, Daniel Day Lewis n’apparait que trop peu pour vraiment qualifier son jeu. Niveau mollesse les dialogues sont biens dans le ton, à la limite de l’irréalisme parfois (trop plat encore, surtout quand Gibson annonce spoiler: qu’il prend le bateau, ou qu’il coule pour faire diversion ). Évidemment je ne peux finir sans parler d’un ressenti que j’ai eu, façon Tarantino dirons-nous, et de la musique. Vangelis dans les épopées marines c’est le top, après 1492 ils réussissent encore à faire une bande son admirable avec leurs synthés. Belle musique, atypique par moments mais qui colle toujours aux scènes, parfait vraiment. Quant à ma relecture « tarantinesque » ce serait : spoiler: qu’on a l’impression à un moment qu’Hopkins se met à aimer Gibson, c’était fréquent sur les bateaux où l’on faisait de longues traversées, et ce serait pour cela qu’il ne veut pas coucher avec une indigène (plus le fait qu’il ne les apprécie que peu), qu’il l’embarque, qu’il le promeut à la moindre occasion, qu’il à du mal à supporter la relation de son second avec la fille du chef (on le voit fiévreux dans sa couche), et que sa trahison les touche tout deux si profondément au point qu’ils ne pensent plus qu’à ça . Après c’est peut être mon délire perso, mais si quelqu’un voit cela également on peut en discuter.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 667 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    4,0
    Publiée le 4 août 2014
    Le Bounty : Après avoir vu la version avec Charles Laughton et Clark Gable, j’ai tout autant apprécié et était convaincu par cette version même si elle a quelques petites différences. Les plus notables : la façon de raconté le récit car la, c’est le capitaine grâce a son journal de bord qui nous raconte son histoire. Ce qui change le point de vue et la compassion qu’on peut avoir. Car, le deuxième point important qui diffère, c’est les relations entre les personnages que je trouve plus détaillé dans celui-ci car dans l’autre version, on mettait l’accent sur la tyrannie du capitaine alors que la, il a ses raisons, il fait ça en tout légalité et on apprend qu’il était rudement ami avec son second, ce qui permet d’avoir plus de pitié pour la capitaine et cela change la donne. Mais, les deux versions ont chacun leurs points de vue et sachant pas qu’elle est la plus fidèle, je ne critique pas et de toute façon, les deux parties sont excellentes. Sinon, le coté aventure et dépaysant est toujours aussi présent. Accentué par une réalisation soignée qui permet de ne pas s’ennuyer surtout que le film se déroule la plupart du temps sur deux lieux : le bateau et l’ile. Ensuite, le casting est très généreux car on 3 acteurs pas connus a l’époque car ils étaient assez jeunes mais maintenant, qui ne les connais pas… : Mel Gibson, Anthony Hopkins et Liam Neeson. Et ils étaient déjà forts charismatiques et talentueux a l’époque car leurs prestations est justes. Et pour finir, le film a encore un atout majeur : c’est musiques uniques signées Vangelis (Blade Runner). Elles sont assez discrets mais elles savent ce faire entendre au bon moment. Donc voila, une version prenante et bien menée.
    Danny Wilde
    Danny Wilde

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 502 critiques

    3,5
    Publiée le 21 janvier 2016
    Revoir le Bounty aujourd'hui est assez drôle car on y redécouvre des acteurs qui ont vieilli mais sont devenus beaucoup plus célèbres qu'ils ne l'étaient en 1984 ; je pense à Daniel Day-Lewis tout jeune et beau gosse, à Bernard Hill, à Liam Neeson qui n'ont que des rôles secondaires mais bien présents... et également à Anthony Hopkins qui à l'époque avait une belle prestance mais déjà le jeu précis et habité de certains de ses rôles à venir. Le film bénéficie de la notoriété toute neuve de Mel Gibson qui lui aussi avait un physique de beau gosse, mais cette 3ème version du Bounty s'imposait-elle vraiment après les 2 prestigieuses versions hollywoodiennes de 1935 et 1962 ? Certes, les images sont belles, le film joue énormément de l'exotisme de Tahiti et en met plein la vue dans le style décor paradisiaque et enchanteur, le réalisateur mise aussi sur la sensualité fiévreuse des belles vahinées, mais prend ouvertement le parti du capitaine Bligh qui étrangement paraît moins odieux que ne l'étaient Charles Laughton et Trevor Howard dans les précédentes versions. Du coup c'est le personnage de Fletcher Christian qui devient un peu le vilain petit canard. Sans valoir ces précédentes versions, ce Bounty se laisse voir pour toutes les qualités évoquées ainsi que pour son interprétation, même si l'affrontement entre Gibson et Hopkins n'est pas toujours bien exploité. On pouvait s'attendre à mieux, mais on aurait pu aussi avoir pire.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1086 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    3,0
    Publiée le 28 mai 2015
    Un film un peu étrange que ce Bounty, une version à la fois attirante par certains côtés, et décevante par d’autres, ce qui me fait lui accorder une note un peu moyenne au final. En effet il y a de bons points. Il est difficile de nier par exemple une belle efficacité du casting, et tout spécialement ici d’un mémorable Anthony Hopkins, qui campe en plus un personnage intéressant, pleins de contrastes, et psychologiquement très travaillé. Sa prestation reste la meilleure du lot, mais il est bien épaulé par des interprètes solides qui pour certains ont mené de brillantes carrières. Mel Gibson bien sûr, mais encore Day-Lewis, Liam Neeson, Bernard Hill, et le vétéran Laurence Olivier dans un petit rôle. Pour ma part j’ai été séduit par les interprètes, charismatiques et parfois étonnamment utilisés. De même les décors sont beaux, la reconstitution soignée, la photographie agréable, Roger Donaldson offre une mise en scène un peu terne certes mais pas non plus totalement critiquable, et la musique de Vangelis baigne le film d’une tonalité onirique plaisante. Oui, mais tout cela apparait en contraste avec un scénario à mon sens très mal conduit. Le film est en effet très lent, avec fort peu d’action, une première partie interminable, une seconde partie qui s’avère très elliptique, notamment au sujet de la chaloupe, et dans son final, pour le moins expédié, et finalement j’ai eu le sentiment d’assister à un film doté d’un sujet intéressant mais très mal raconté. C’est réellement dommageable au Bounty, qui reste quand même un film d’aventure quoiqu’on en dise, qui doit donc être alerte, qui doit délivrer de l’action, même si cela ne signifie pas de négliger l’aspect psychologique ou mélodramatique, mais là c’est juste longuet, et les scènes fortes manquent. La rencontre avec les indigènes cannibales n’est pas bien mise en valeur, la mutinerie non plus, la fin est loupée, on s’attarde beaucoup à Tahiti mais finalement pour pas grand-chose. En somme j’ai eu le sentiment d’assister à un beau catalogue d’images, avec des acteurs talentueux se démenant, mais mit au service d’un scénario pas assez structuré. A mon sens un vrai souci par rapport à la version avec Laughton. Forcément étant donné que c’est là un aspect majeur dans un film de ce genre, cela m’amène à baisser ma note de façon assez significative en dépit des qualités précédemment soulignées. Je lui accorde 3, et c’est dommage car il y a vraiment des points qui m’ont hautement séduit, mais objectivement, on sent quand même trop passer les 2 heures.
    Jean-Marie S
    Jean-Marie S

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 221 critiques

    4,0
    Publiée le 12 août 2013
    30 secondes de battements électroniques sur un fond noir, pas de logo, pas de nom, pas d'image. Juste le spectateur et Vangelis. Puis surgit le lion de la MGM assorti aux images crépusculaires de Tahiti par Roger Donaldson toujours nappées par les notes ensorcelantes du compositeur Grec. Cette 3e relecture de la mutinerie du Bounty n'est certes pas la plus brillante et puissante (Oh Brando ...), mais quel sens inné de la cinéphilie dans cette oeuvre lancinante et empoisonnante de beauté comme les Vahinés de Mel Gibson. En face, Hopkins est un roc impressionnant de charisme et de rigidité comme on en voit que rarement de nos jours. Un affrontement magnifié par une esthétique et une bande son follement années 80. Déjà 30 ans !
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 266 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    4,0
    Publiée le 2 août 2010
    Une nouvelle adaptation au cinéma de la mutinerie du bounty plutôt réussie notamment grâce à un excellent casting, Mel Gibson et Anthony Hopkins excellent !
    Tsuba
    Tsuba

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 225 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un excellent film. Une ambiance pesante tout du long, la lente montée des tensions jusqu'à l'explosion finale... et une musique superbe de Vangelis.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2256 abonnés Lire ses 5 684 critiques

    3,0
    Publiée le 27 avril 2017
    Les révoltés du Bounty de Roger Donaldson est la toute première version que j'ai vu de ce célèbre fait historique et bien qu'étant un beau film d'aventures cependant ça manque de souffle et de dynamisme heureusement qu'il y a une belle distribution. Très belle musique de Vangelis.
    Laurent H
    Laurent H

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 015 critiques

    4,0
    Publiée le 12 novembre 2010
    Un très beau film de révolte, l'histoire est belle et les images aussi
    Sildenafil
    Sildenafil

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 020 critiques

    3,5
    Publiée le 24 août 2010
    Les personnages creusés et magnifiquement interprétés loin d'un manichéisme conventionnel font de Le Bounty un film à la fois profond, bien ciselé et très divertissant. Ajouter à cela une mise en abyme bien maitrisée et un casting de rêve : c'est le pied.
    Serge Riaboukine
    Serge Riaboukine

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 946 critiques

    3,5
    Publiée le 4 novembre 2010
    J'ai reproché à "La foret d'émeraude" son côté "ridicule" de part la description des "indigènes" ; Je ne peux pas faire autrement et reproche la même chose ici ! Leur accueil est particulièrement Hollywoodien ! Ceci dit, j'ai été très agréablement emporté par ce film qui compte un casting fort intéressant. La réalisation m'avait laissé un souvenir plus sommaire mais en le revoyant récemment, elle est classique mais fort bien maitrisée. M. Gibson et A. Hopkins propose un face à face redoutable car pas du tout dans la violence du corps mais celui des mots. Des idées qui se divisent au fur et à mesure de leur voyage. Et bien sur, surtout durant le retour ou tout bascule... Une belle œuvre qui mérite qu'on s'en rappelle de temps à autre.
    camray54
    camray54

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 1 010 critiques

    4,0
    Publiée le 20 novembre 2009
    Un bon film d'aventure, accompagné d'un casting assez impressionnant, qui nous emmene long de notre quotidien et nous divertit suffisament. Mais de fortes longueurs, trop persistante, et une psychologie des personnages pas si travaillé que ça seront les seuls reproches que je ferai à ce très bon cinéaste.
    LucasdeGrasse
    LucasdeGrasse

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 585 critiques

    1,0
    Publiée le 8 avril 2009
    Des paysages de cartes postales, des scènes d'action plus que moyenne... Ce remake d'un remake vaut seulement pour la confrontation des deux acteurs principaux: Mel Gibson et Anthony Hopkins.
    softlife2000
    softlife2000

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 22 critiques

    5,0
    Publiée le 15 avril 2008
    Superbe aventure qui, contrairement à d'autres films de cette époque n'a pas vieilli ! A (re)découvrir au plus vite !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top