Mon AlloCiné
    Les Passagers de la nuit
    note moyenne
    4,0
    246 notes dont 33 critiques
    répartition des 33 critiques par note
    4 critiques
    12 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Les Passagers de la nuit ?

    33 critiques spectateurs

    mistermyster
    mistermyster

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 591 critiques

    4,5
    Publiée le 21 avril 2021
    Film Moderne au demeurant, puisque l'on ne voit le héros, les yeux dans les yeux bien après le début du film, cela n'a pas contribué au succès du film lors de sa sortie en salle, car voir apparaitre Bogart que 45 minutes après le commencement, c'est culoté.
    Le charme de cette jeune, frêle et énigmatique Lauren Bacall est intact et tient la dragée haute à son homologue masculin.
    L'histoire est à la hauteur de nos attentes, et elle va même au delà, puisque le final est aux antipodes de ce que l'on a l'habitude de voir.
    Même si Delmer Daves n'est pas Howard Hawks, cela reste un bon cinéaste, qui nous offre un grand film noir, sans temps mort avec des personnages hauts en couleurs, même en noir et blanc.
    Samir T
    Samir T

    Suivre son activité Lire ses 65 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mai 2020
    C'est vrai que le scénario est original, et on est bien accroché mais je trouve que le hasard est forcé à plusieurs reprises : spoiler: Irène qui passe juste au moment où le prisonnier assomme l'automobiliste, comme si elle savait qu'il allait passer par là, et elle n'a même pas peur ! Autre chose : croiser précisément un chauffeur de taxi qui connaît ce chirurgien, ça n'arrive pas tous les jours ! et puis "un policier se pointe juste parce que Vincent veut prendre son petit-déjeuner",
    et ceci sans parler de la fin qui n'aurait pas été si facile. Mais la pointure des acteur cache un peu tout ceci et l'on s'amuse bien en regardant ce film.
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 821 critiques

    2,5
    Publiée le 16 janvier 2019
    Le couple Bacall/Bogart est la principale attraction de ce film dépourvu de scénario et peu crédible dans l'action.
    Sonia K.
    Sonia K.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 157 critiques

    0,5
    Publiée le 19 décembre 2018
    Ce film devrait obtenir le César des navets: scénario invraisemblable, cousu de fil blanc du début à la fin. Lauren Bacall la séductrice à quatre sous, qui regarde toujours par en dessous (il paraît que cela a beaucoup de charme !!!), est exaspérante. La fin, on l'imagine dès le début: ils s'aimeront et auront, sans nul doute, plein de petits n'enfants. Quant au bon premier tiers du film, le réalisateur ne s' est même pas donné la peine de nous présenter un Bogart au visage différent: dans "Le Miroir à deux faces", André Cayatte l' a pourtant fait avec bonheur; cela ne doit pas être bien difficile! . L' ensemble est au plus haut point kitch et sans intérêt; on ne croit pas une seconde à cette histoire alambiquée à souhait, sans queue ni tête et parfaitement incompréhensible
    JR Les Iffs
    JR Les Iffs

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 151 critiques

    3,5
    Publiée le 12 décembre 2018
    Film de Delmer Daves de 1948
    Film noir avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall
    Sur un scénario assez rocambolesque, le récit classique de l'homme traqué accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis. Échappé de prison, il est recueilli par une femme qui a des relations avec le vrai coupable. Il est de plus soupçonné de deux autres meurtres... spoiler: Et il réussit à s'enfuir : happy end.

    Bien réalisé techniquement, efficace quant aux actions, des bons décors, des extérieurs bien filmés en noir et blanc, des acteurs de qualité (surtout Lauren Bacall), des dialogues pas trop simplistes, tout cela rend agréable la vision de ce film.
    Néanmoins quelques événements semblent un peu exagérés quant à leur vraisemblance.
    Le début du film en caméra subjective est bien venu. Les motifs du premier meurtre sont un peu vagues...
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 3 869 critiques

    4,5
    Publiée le 23 août 2018
    C’est très clairement un classique. Un film qui a traversé les décennies sans subir les affres du temps et paraître trop vieillot en le regardant aujourd’hui. Et ceci principalement grâce à une mise en scène virtuose, surtout dans la première partie avec sa caméra subjective qui nous met à la place du fugitif joué par Humphrey Bogart. Il forme dans ce film avec Lauren Baccall un des couple mythique du cinéma, les deux dégagent une prestance incroyable à l’écran. On peut reprocher au film ses rebonds scenaristiques pas toujours crédibles ou trop simplistes, mais le reste est tellement soigné qu’il reste à ce jour un excellent polar à découvrir.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 14 mai 2018
    On passe un moment agréable devant ce film même s'il faut bien avouer que la mayonnaise ne prend qu'à moitié, en tout cas malgré toutes les qualités du film (vue subjective puis Bogart "muet" sur la moitié du film; un jeu d'acteur intéressant etc...) ça ne décolle jamais dans une dimension haletante comme l'ont mieux réussi de nombreux films. Pour autant on ne s'ennuie pas et l'intrigue reste plaisante à suivre. Pas un grand film, mais un bon moment.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 586 critiques

    5,0
    Publiée le 8 décembre 2017
    Un polar surprenant sur la forme artistique aussi bien que dans l'intrigue par le cinéaste mais aussi scénariste talentueux Delmer Daves !! C'est le premier film que je vois du duo Humphrey Bogart et Lauren Bacall qui étaient un couple dans la vie mais aussi des vedettes qui se partager l'affiche comme ici avec "Les passagers de la nuit" . Au départ de l'histoire, on ne voit pas le visage du personnage principal qui est un évadé de prison recherché par la police, on voit des mouvements de caméra comme si on était à l'écran dans sa tète prisonnier . La police le recherche mais il trouve refuge chez une dame qui le connaît bien. Dans un taxi à la sortie de l'appartement , le chauffeur le reconnaît et lui donne un conseil de faire une chirurgie au visage, ce qu'il fera et on voit le héros avec des bandelettes sur le visage pendant un petit moment avec une tète nouvelle auquel peu de personnes peuvent le reconnaître. Il mène son enquète pris dans un traquenard. Je m'attendais à un film policier classique, j'ai été sidéré par tout on va dire, c'est habilement bien écrit, une mise en scène plus que propre au genre avec intelligence des comédiens hors pairs avec son duo de vedettes principaux Humphrey Bogart et la belle Lauren Bacall. Un chef d'oeuvre.
    overlook2
    overlook2

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 163 critiques

    3,0
    Publiée le 27 août 2016
    La première partie est surprenante, d’abord sur le plan formel (caméra subjective pendant 30mn : il fallait oser, surtout à l’époque, d’autant que Daves y trouve des solutions techniques gracieuses et audacieuses), mais aussi sur le plan du questionnement identitaire : ne sommes-nous pas uniquement défini par le regard des autres ? La culpabilité du héros semble en effet dépendre de qui le regarde. Dommage qu’ensuite, le récit s’étire et qu’apparaissent les grosses ficelles de l’histoire (aussi bien dans la résolution poussive de l’enquête que dans la romance guimauve). Un film très inégal de Daves donc, que le cinéaste sauve par la force de sa mise en scène.
    David L.
    David L.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 15 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2016
    Tous les ingrédients sont réunis ici pour faire de ces passagers de la nuit un grand film noir : Humphrey Bogart et son allure débonnaire inégalée, Lauren Bacall, LA femme fatale de l'âge d'or hollywoodien, un scénario alambiqué où rien n'est totalement blanc ou noir, une réalisation inventive de Delmer Daves, plutôt réputé pour ses westerns et une photo sublime. Avis aux amateurs du genre, n'hésitez-pas à visiter ce "dark passage" !
    MemoryCard64
    MemoryCard64

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 375 critiques

    3,5
    Publiée le 21 décembre 2015
    Les Passagers de la nuit marque une nouvelle réunion du couple Bogart/Bacall, qui n'en finissent plus de s'aimer, à la ville comme à l'écran. Ils participent une nouvelle fois à un film policier reprenant quelques codes du film noir. La première scène fait preuve d'une grande efficacité et plonge directement le spectateur dans l'action. Elle s'ouvre sur l'évasion d'un homme de la prison de St-Quentin. Dès ce moment, le réalisateur noue un lien entre le héros et le public : la mise en scène s'attache tellement à cet évadé qu'elle finit par en épouser le point de vue. La caméra en vue subjective propulse le spectateur au cœur de l'action, au côté du condamné à mort. Ils partagent ainsi le même étonnement lorsqu'une femme, qui semble connaître le criminel, lui offre spontanément son aide. Ce début mystérieux est un des atouts du film : des questions soulevées dès le début (quel crime a commis le prisonnier, quelles sont les motivations de la jeune femme...) trouveront leur réponse bien plus tard, à travers des explications livrées au compte-goutte. Par ailleurs, la vue subjective crée une ambiguïté autour de l'identité du prisonnier. Son visage ne sera pas montré avant qu'il ait recourt à la chirurgie esthétique pour changer d'identité. A partir de ce moment là, la mise en scène revient vers quelque chose de plus classique et perd en intensité, ce qui est dommage car le scénario reste intéressant et amène plusieurs petits retournements de situation sympathiques. De plus, quelques scènes véhiculent une certaine émotion grâce aux gros plans sur les yeux des acteurs. Deux restent en tête : le regard très doux de Bogart quand Bacall lui retire ses bandages, et les yeux embués de larmes de la jeune femme après une discussion difficile. On retiendra du film les fulgurances de la première demi-heure, amenées par une réalisation audacieuse, qui se raréfient dans la suite du film. L'enquête se laisse suivre sans déplaisir, mais reste sur un chemin balisé.
    BigDino
    BigDino

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 473 critiques

    3,0
    Publiée le 18 juin 2015
    Clairement pas exempt de défauts, c'est un film noir avec le couple mythique Bogart/Bacall. Le scénario est tiré par les cheveux, le film peine à avancer et ne le fait que par hasards assez hallucinants. La fin est vraiment faible, n'arrivant absolument pas à propos. Ceci mis à part, c'est quand même plutôt pas mal, on déambule pendant la plus grande partie du film dans une ville nocturne aux personnages inquiétants, impression renforcée par la vue subjective durant un bon moment. Les errements du personnage principal sont vraiment les meilleurs moments du film.
    bellini 2
    bellini 2

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 82 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2015
    Le scénario est original; les deux acteurs sont parfaits et comme souvent dans les films noirs les cadrages, les contrastes sont remarquables.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 2 977 critiques

    3,0
    Publiée le 7 août 2015
    Un polar original marqué durant sa première partie par l’utilisation de la caméra subjective et interprété par le couple mythique Bacall-Bogart mais au scénario complètement improbable.
    Top of the World
    Top of the World

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 153 critiques

    3,5
    Publiée le 19 septembre 2014
    Ce polar réalisé par Delmar Daves ne manque pas d'originalité. L'utilisation de la caméra subjective est notamment brillante et totalement justifiée par une idée de scénario audacieuse qui voit apparaître Humphrey Bogart plus tard que prévu ! Sinon, le couple qu'il forme avec Lauren Bacall est évidemment génial, absolument fascinant par son intensité et la complémentarité des deux stars. Là où le film déçoit quelque peu, c'est dans son scénario qui n'a pas la rigueur des meilleurs polars et /ou films noirs de l'époque. On note ainsi que la conclusion est assez faible et une incohérence est assez troublante: Bogart joue ici le rôle d'un brave type innocent mais est plutôt filmé comme un gangster, certes doté d'un sens moral. On pardonne ces quelques maladresses pour retenir l'essentiel : une esthétique irréprochable, des fulgurances saisissantes, un rythme qui ne faiblit que rarement et surtout le couple Bogart /Bacall, définitivement immortel.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top