Mon compte
    Docteur Jerry et Mister Love
    note moyenne
    3,5
    736 notes dont 78 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 78 critiques par note
    18 critiques
    24 critiques
    22 critiques
    10 critiques
    3 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Docteur Jerry et Mister Love ?

    78 critiques spectateurs

    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1940 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2014
    Dans ce film, le rôle de Jerry Lewis permet de revisiter très légèrement Dr. Jekyll et Mr. Hyde mais dans le sens de la comédie. Jerry Lewis en professeur de chimie, simplet mais pas aussi maboul que l'on pense. Après une expérience sur lui-même, il se change tout à coup et devient un tombeur, il donnera le tournis sur une élève de sa classe. Dès les moments bref ou il change son comportement, c'est ici que Jerry Lewis se délecte de son personnage. Nous savons tous qu'à la base, que cette acteur tout comme l'homme est un séducteur affirmé. Que du bon plaisir. Soulignons aussi, la présence de la craquante actrice Stella Stevens, ici, en une poupée aussi sucré qu'un bonbon.
    ER  9395
    ER 9395

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 337 critiques

    3,5
    Publiée le 25 octobre 2012
    Le mythe du docteur Jekyll revisité par Jerry Lewis , c'est plutôt réussi .
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 930 abonnés Lire ses 4 026 critiques

    3,5
    Publiée le 21 novembre 2012
    Pour qualifier un film de chef d’œuvre, il faut qu'il soit sans reproche. Ce n'est pas le cas de ce film, certains gags sont lourdingues et les grimaces de Jerry Lewis assez pénibles. le personnage du directeur est grotesque, et le blaba final aurait gagné a être écourté. Il y a aussi quelques incongruités dans le scénario (comment la créature poilue et bancale évolue-t-elle vers le playboy ?). Sinon, beaucoup de bonnes choses, le personnage de Mister Love est particulièrement bien vu, l'irruption des parents de Lewis dans la partie finale est très astucieuse puisqu'elle permet d'introduire la "vraie fin", celle qui nous dit que Stella Stevens ne se contentera pas de vivre avec un paumé. On appréciera aussi les couleurs, resplendissantes. Quant à Stella Stevens, qu'est ce qu'elle était belle !
    Louis Morel
    Louis Morel

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 850 critiques

    3,5
    Publiée le 22 décembre 2013
    Du grand Jerry Lewis, autant dans les qualités que les défauts...
    Yellocrock
    Yellocrock

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 603 critiques

    4,5
    Publiée le 3 janvier 2014
    Jerry Lewis règle ses comptes avec ce que la société veut que les hommes soit, et ce que la société veut pour les femmes. Le trublion comique revisite le mythe de Dr Jeckyl et Mr Hyde pour démontrer que les hommes n'ont pas forcément à être beau, fort et dominateur, tout comme les femmes ne veulent pas forcément de ça. Au niveau de l’interprétation, Lewis s'accapare le seul rôle ultra cliché du film ( ou plutôt le double rôle ultra cliché ) et laisse tout en nuance ces autres personnages. Ce qui permet un effet miroir déformant, très bien trouvé et utilisé. C'est devenu culte depuis, et ça a nourri l'imaginaire de nombres de cinéastes et acteurs depuis. Une merveille de comédie et d’interprétation volontairement ridicule.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 9 janvier 2014
    Jerry Lewys fut trop longtemps classé dans les acteurs exclusivement capables de comique visuel. Erreur commise également avec Buster Keaton ! Tous deux nous prouvèrent par la suite, leurs capacités à jouer des rôles dramatiques et sensibles, bien que les trois quarts des spectateurs ne les ont même pas reconnus dans ces films-là, tant ils différaient de ce qu'on connaissait d'eux. Pour "Docteur Jerry et Mister Love", Lewis reste dans son registre habituel de comique burlesque. Comme Chaplin, il se compose deux personnages opposés, puis, il les interprète avec maestria. Tout cela dans un débauche de technicolor flamboyant portée par un beau brin de voix de la part du comique grimaçant quand il devient le crooner machiste. La scène finale est simplement touchante. Évidemment, le comique de Jerry s'élève un peu trop au-dessus du niveau de la ceinture pour le public actuel. Sa façon unique de porter des pantalons "à courir après le train" bien qu'inimitable, laisse les bigardiens et les dieudonnéens de marbre. Moi, il me fait chaleureusement rire et sa façon de se prendre deux fois sur trois l'estrade de sa salle de cours dans les tibias me le rend très sympathique.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 5 octobre 2011
    Jerry Lewis a affreusement vieilli, ou bien son travail a t-il toujours été surestimé ? Non seulement "The Nutty Professor" est rarement drôle (quelques scènes burlesques plutôt réussies, cependant, dans le premier quart du film), mais on n'est même pas bien loin du nanar. Scénario facile, morale niaise, blagues ratées, personnages ultra-caricaturaux : tout est fait exprès, mais ça ne fonctionne pas en ce qui me concerne. Très décevant.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 570 abonnés Lire ses 2 400 critiques

    1,0
    Publiée le 5 janvier 2014
    Bien mis en scène, images somptueuses mais ... ce n'est absolument pas drôle ! Pas un gag qui fasse rire. Ca eut fait rire (?) mais ça ne fait plus rire.
    Laurent H
    Laurent H

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 015 critiques

    4,0
    Publiée le 12 novembre 2010
    Il est fou jerry lewis et on aime bien ca c'est trop bien sur, ce n'est pas grave
    BURIDAN
    BURIDAN

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 200 critiques

    3,0
    Publiée le 7 janvier 2014
    Sous un aspect foldingue, kitch en diable, barré comme un discours de Serge Dassault, Jerry Lewis nous sert un film bourré d’intelligence mais agaçant…
    L’acteur-réalisateur en fait décidément trop !
    Comme tous les grands du burlesque son propos est d’abord moraliste.
    La farce règle les comptes sur l’image imposée par la société, sur les canons obligatoires de la masculinité et de la féminité…
    Cette relecture du « Dr Jeckyl et Mr Hyde » est centrée, bien évidemment, sur Jerry Lewis himself…
    Devait-il régler quelques obscurs comptes avec Dean Martin avec lequel il avait connus ses premiers succès ? Toujours est-il que le personnage de Mister Love, chanteur crooner « tombeur de ces dames » rappelle furieusement son ancien complice…
    Hélas, le personnage du Docteur Jerry est surchargé et nuit au rythme même du film…
    Les gags sont allongés, dilués, répétés… Gags à gogo… En veux-tu, en voila !
    Cela me semble nuire à l’intelligence des situations qui deviennent pesantes…
    Sans compter la voix nasillarde insupportable du personnage principal (dans la version en français)… Qui d’ailleurs sert l’histoire !
    Mais…
    On est très loin de la « réserve » des Chaplin, Keaton, Tati et autres Linder…
    Néanmoins l’honnêteté de Lewis, dans ses débordements même, rend ce film inoubliable…
    Et cette honnêteté jamais démentie fait de Lewis un « très grand » du cinéma.
    UN FILM A VOIR, DONC !
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 3 janvier 2014
    Un univers coloré appréciable, un humour burlesque délirant, le talent de Jerry Lewis, de l'originalité. Un petit chef d'œuvre dans le genre, qui s'affiche comme étant certainement l'une des meilleures réussites du grand comique.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 152 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    2,0
    Publiée le 11 septembre 2012
    Une fois passé les premières minutes ou il y a deux ou trois gags qui font rire le reste du film est une succession de gags et blagues éculées. Les grimaces et les dialogues de Jerry Lewis sont que trop rarement drôle. Film culte pour beaucoup mais personnellement je trouve ça assez balourd pour pas dire nul.
    hyrule
    hyrule

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 480 critiques

    2,5
    Publiée le 18 juillet 2011
    Ca devait être drôle à l'époque, mais aujourd'hui, c'est quelque peu ennuyeux. Les gags sont amusants mais pas à se tordre de rire, juste bons à déclencher un sourire en coin. Jerry Lewis tient bien son rôle avec ses différents déguisements. Quelques lenteurs dans certaines scènes, ce qui provoque quelquefois nue certaine lassitude.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 1 637 critiques

    2,5
    Publiée le 9 octobre 2017
    Qu’on le veuille ou qu’on ne le veuille pas, que l’on aime ou que l’on aime pas, il y a un fait qui est impossible à contester: Jerry Lewis, en son temps, fut une grande star et laissera une empreinte durable dans l’histoire du cinéma humoristique. Bon, concernant ce « Docteur Jerry et Mister Love », j’ai clairement coupé la poire en deux pour pouvoir le noter. D’après moi, il était impossible de mettre deux étoiles à ce film car il est non seulement le plus connu de la carrière de Lewis et en plus le pitch est quand même bien trouvé: un professeur au physique ingrat invente une formule pour se transformer en un tout autre personnage: celui-ci étant beaucoup plus cynique et macho. D’un autre côté, il m’était impossible de mettre trois étoiles, étant donné que cette comédie est très typée années 60. Une époque à laquelle le public avait le rire facile. Une époque à laquelle les gags étaient souvent répétitifs. Ce qui fait que cette relecture parodique du Docteur Jekyll et Mister Hyde frôle le ridicule à certains moments. La grande star du film, c’est Lewis bien sur qui joue au max sur son visage en caoutchouc, sa voix nasillarde et sa démarche particulière. Quant aux autres personnages, pas de surprises, ce sont de vrais clichés ambulants. Entre les mecs qui jouent les gros durs et qui bombent le torse. Et les gonzesses naïves comme c’est pas permis et qui succombent bien facilement à l’émotion. Une petite farce sympa et très inventive mais inégale.
    Jean-philippe N.
    Jean-philippe N.

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 925 critiques

    2,0
    Publiée le 2 juin 2014
    Indéniablement, il y a du génie dans ce film, techniquement et philosophiquement. De là à le considérer comme culte ou chef d'œuvre, il y a un pas que je ne peux franchir: Jerry Lewis fait parti de ces comiques qui ne m'ont jamais fait rire, tant dans mon enfance que maintenant. Ma maman (une sainte femme) disait: "Seuls les cons et les morts ne changent jamais d'avis". En plus d'un demi siècle, concernant JL, je n'ai jamais réussi à la contredire...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top