Notez des films
Mon AlloCiné
    Pale Rider, le cavalier solitaire
    note moyenne
    3,9
    5171 notes dont 223 critiques
    répartition des 223 critiques par note
    46 critiques
    86 critiques
    52 critiques
    28 critiques
    5 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Pale Rider, le cavalier solitaire ?

    223 critiques spectateurs

    janisaire
    janisaire

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 895 critiques

    5,0
    Publiée le 2 juillet 2010
    encore un fılm culte pour clint com dab tou et bon
    emily_g
    emily_g

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 131 critiques

    2,5
    Publiée le 27 octobre 2011
    Grosse impression de déjà vu ! Eastwood et ses scénaristes ne se sont guère creusés la tête pour écrire ce remake de "L'homme des hautes plaines", remplaçant juste l'onirisme du précédent par un naturalisme proche de "Josey Wales". Tout sent le réchauffé, comme le côté "Ange exterminateur" de son personnage, présent depuis "Pour un poignée de dollars", et ici lourdement souligné (il apparaît tandis qu'un personnage récite la bible !). Il faut cependant reconnaître la beauté de l'écrin : rarement Eastwood aura si bien filmé la nature et la photographie tout en clair-obscurs de Bruce Surtees est d'une beauté sidérante. Le cinéaste se fait visiblement plaisir en re-chaussant ses éperons - il a toujours belle allure, plus hiératique que jamais -, mais son programme manque définitivement de fraîcheur ! Car si la première partie ne passe pas trop mal (réalisme de la colonie de prospecteurs, ambiguïté du prêtre), la deuxième se met sur pilotage automatique, jusqu'à un duel final particulièrement poussif. Il faudra attendre l'immense "Impitoyable" pour que le cinéaste retrouve la nécessité du western.
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    5,0
    Publiée le 25 février 2008
    2/« BARTON FINK » ( 1 H 59 ) : Encore une de ces splendides analyses des frères Cohen - ici revenant à l’origine du polar façon Chandler et/ou Hammet ( qui avaient tous deux pour habitude , pour nos amis Vrai bon film de Eastwood avec « La corde raide » - & malgré ce « Honky Tonk Man » pour nos amis intellectuels ; beaucoup trop « social » pour être honnête - & à la base remake de « L’Homme des Hautes Plaines », « Pale Rider » séduit agréablement surtout par son étrange noirceur caractérisé, et suivant curieusement ces films à succès au personnages de bon américain  gentil & un peu niais - mais peu crédibles - ; et surtout par sa volonté certes à poser Eastwood en sauveur ( Ici étrange sorte de « moine-soldat » revenant ) , mais aussi à accentuer le coté ambigu des westerns précédents - Faut-il le dire ? - ; fait guère vu précédemment ! ; le tout étant bien sûr d’autant + comique quand on connaît les déboires qu’aura + tard le cow-boy favori de l’Amérique avec son ex-femme !.. 6/« DJANGO «  : Vrai western à qui il ne manque rien - et source de son infini succès -, « Django«  est bien sûr devenu une base inratable pour qui ; avec ses personnages travaillés et tellement crédibles pour nous … , quand on oublie tous ses sbires trop fuyants pour être admis . Comme un tranquille garçon de ferme faussement stupide ( les apparences sont parfois trompeuses ) n’ayant pas connu le vice d’assez près pour être déviant , «Django « nous séduit agréablement et nous restons’accro’ à ce faux western spaguetti par ailleurs tellement meilleur que tant de ces’classiques’ … L’ambiguité de Django / Franco Nero nous conduit donc tout de suite à l’essentiel - Ici face à des ennemis dignes de foi mais surtout ineptes & bien évidemment si fuyants … - et nous nous laissons porter jusqu’à cette fameuse scène nécessairement blasphématoire & vengeresse nous débarrassant in fine de tous ces méchants fort jaloux aux complots trop évidents . Belle antidote à
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 2 387 critiques

    0,5
    Publiée le 2 novembre 2009
    Sacrée déception. Un somnifère ... Trop romancé et pompé sur les westerns mythiques (QUE J'ADORE) avec une musique des années 80 gonflante comme pas possible et une mise en scène horriblement plate.
    darthbebel
    darthbebel

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 636 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mars 2010
    Très bon western 'moderne' (post Leone).
    Bruno65
    Bruno65

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 764 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mars 2015
    C.Eastwood toujours impeccable dans son rôle de prédilection pour un bon western presque austère qui toutefois ne sort pas vraiment des sentiers battus.
    Alejandro Almodoclint
    Alejandro Almodoclint

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 791 critiques

    2,5
    Publiée le 24 février 2011
    Clint Eastwood est un de mes 2 réalisateurs préférés. Mais comme je ne suis pas du tout fan de western, je n'ai pas grand chose à dire de bien sur ce film si ce n'est que Pale Rider est un bon western, un bon film de justicier, bien réalisé, avec de superbes images et paysages, mais voilà, mieux vaut apprécier ce genre cinématographique, car sinon on s'ennuie très vite......
    dragon_ryu
    dragon_ryu

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 487 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Clint Eastwood signe un western honnête avec ce " Pale Rider ", même si on est loin de son chef d'oeuvre " Impitoyable " . Le scénario ne réserve aucune surprise, ni la mise en scène, mais le film se laisse suivre sans déplaisir. Reste l'interprétation impeccable de Clint en héros divin, et quelques bonnes idées non exploitée comme le personnage du shérif assassin dont l'histoire commune avec le pasteur n'est que suggéré.
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 140 abonnés Lire ses 1 977 critiques

    3,5
    Publiée le 10 mars 2019
    Encore un western spaghetti de qualité signé de la légende Clint Eastwood. Pale Rider suit un schéma narratif très classique comme souvent mais l'époque de la fin de la ruée vers l'or reste assez originale tout de même pour ma part et ça ancre ce scénario dans un registre de vengeance quelque peu différent finalement. Les décors, les musiques, les dialogues sont au diapason, en revanche ça manque cruellement de rythme, un manque qui n'est véritablement comblé par la mise en scène pour le coup, d'autant plus que les seconds rôles sont loin d'être exceptionnels à mon sens. Clint a heureusement toujours une classe folle et malgré l'absence de montée en tension habituelle, le final est un régal une fois encore. Dommage qu'il faille tant de temps et de scènes inutiles pour y arriver. Eastwood a décidément toujours ce petit truc en plus qui fait une nouvelle fois de son métrage une oeuvre unique et parfois transcendante mais il faut reconnaître que ce n'est certainement pas le meilleur western que l'on ait vu malgré toutes ses qualités. A voir et revoir tout de même !
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 755 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,0
    Publiée le 15 août 2013
    S’étant déjà essayé à la réalisation de westerns crépusculaires dans les années 70, Clint Eastwood réitère l’exercice en 1985 alors que, comme le prouva l’échec légendaire du magnifique La porte du paradis, le genre n’attira plus du tout le public. Ce n’est donc qu’en jouant sur sa notoriété qu’Eastwood a pu mettre son projet à bien et convaincre le public d’y jeter un œil curieux. Respectant à la lettre les codes scénaristiques et de mise en scène classiques, Pale Rider est, comme beaucoup de réalisations de son auteur, un film très académique. Son personnage, un justicier anonyme au passé trouble, se voit jouer le protecteur pour une communauté de pauvres mineurs, une trame de départ sans la moindre originalité puisqu’elle est sensiblement identique à celle de L'Homme des hautes plaines qu’Eastwood réalisa douze ans plus tôt. Mais la symbolique religieuse de ce héros se faisant passer pour un pasteur et le rêve américain qu’incarne ces chercheurs participent à faire de ce film plein de noirceur une œuvre symptomatique du conservatisme, tant artistique qu’idéologique, du réalisateur.
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 1 616 critiques

    5,0
    Publiée le 14 novembre 2015
    Film ayant participé à la reconnaissance d'Eastwood en tant qu'auteur, Pale rider, le cavalier solitaire est un western parfaitement abouti à la fois commercial et personnel. Avec ce film à la photographie crépusculaire signée Bruce Surtees, Eastwood développe le thème du justicier revenant d'entre les morts qu'il avait effleuré avec Sudden impact : Le Retour de l'inspecteur Harry et avec L'Homme des hautes plaines (Pale rider peut d'ailleurs être considéré comme une variation de ce dernier). Plus le cinéaste avance dans sa carrière et plus l’ambiguïté prend une place prépondérante : le héros est à la fois un pasteur et un justicier redoutable; Sarah vit presqu'en couple avec Hull mais désire le pasteur, qui déclenche aussi la passion de Mélanie, la fille de Sarah... L’ambiguïté des personnages spoiler: (le pasteur est très certainement un fantôme revenu pour se venger comme le prouve les traces de balles dans son dos et comme le laisse penser une phrase de Stockburn) , l'aspect sombre de la réalisation d'Eastwood et de la musique de Lennie Niehaus, l'efficacité d'un scénario très fortement marqué par la Bible et la justesse de l'interprétation font de cet avant-dernier western du cinéaste un grand Eastwood et un chef-d’œuvre du genre toujours aussi plaisant à revoir.
    cris11
    cris11

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 970 critiques

    4,0
    Publiée le 16 décembre 2012
    C'est pour moi, l'un des tous meilleurs western de Clint Eastwood avec ceux de Leone et Impitoyable. Le personnage est à la fois très mystérieux et charismatique (rendu possible grâce à l'excellente interprétation de Clint Eastwood). Pale rider c'est aussi une bonne histoire qui tient bien la route, et également des paysages superbes, notamment ceux dans la neige, chose pas forcément courante dans un western où on est plus souvent habitué à voir des décors arides. Pale rider est un film que je ne me lasse pas de revoir.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2338 abonnés Lire ses 5 137 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juillet 2013
    Après un échec et une suite ("Firefox" et "Sudden Impact") Clint revient avec un western à un période où le genre était devenu quasi éteint. Pour se faire il choisi un remake du célèbre film "L'homme des vallées perdues" (1953) de George Stevens mais, outre les chercheurs d'or en lieu et place de simples fermiers, Eastwood y insère une bonne dose de mysticisme ; un "pasteur" qui semble venir de l'au-delà, un personnage qui serait l'homme sans nom de "L'homme des hautes plaines" (1973) quelques années après... Comparé à "Shane" (titre original) avec Alan Ladd ici la dramaturgie est un peu plus complexe (drame du passé, écologie, appât du gain plus présent, émoi amoureux) mais par contre les méchants sont un peu plus fade (qui pour faire mieux que Jack Palance ?!). L'enfer dont la prière parle est parfaitement rendu dans l'atmosphère de ce western crépusculaire et permet à ce film d'être plus captivant que l'original.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 3 032 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mai 2020
    Un excellent western. Clint Eastwood incarne un hors la loi. Un tres bon role pour sa carriere . Un tres bon film.
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 058 critiques

    3,5
    Publiée le 3 septembre 2015
    Comme souvent dans les westerns avec Clint Eastwood, on ne s'ennuie pas. Ici le heros solitaire vient en aide a une famille et aussi a une communauté harcelés de toute part.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top