Notez des films
Mon AlloCiné
    Cinq cartes à abattre
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Cinq cartes à abattre" et de son tournage !

    Retrouvailles

    Dean Martin retrouve Henry Hathaway, qui l'avait déjà fait tourner dans Les Quatre fils de Katie Elder (1965).

    Têtes d'affiche

    Dean Martin et Robert Mitchum sont les deux têtes d'affiche de Cinq cartes à abattre. La même année 1968, Dean Martin, qui chante la ballade du générique, est apparu dans un autre western Bandolero !. Le rôle peu banal de Robert Mitchum en tant que prêtre cachant un revolver dans une bible, est très similaire à celui de La Nuit du chasseur. C'est le second et dernier film qu'il tourne avec Henry Hathaway après La Sorcière blanche; un an plus tôt il avait incarné un ivrogne dans El Dorado, rôle semblable à celui de Dean Martin dans Rio Bravo, réalisé par le même cinéaste dix ans plus tôt.

    Une vraie ballade

    Henry Hathaway s'est acheminé vers la retraite avec une série de westerns traités sur le mode mineur, mais où ses anciennes préoccupations prennent l'aspect de ballade comme Cinq cartes à abattre, et Quand siffle la derniere balle. On retrouve dans ces films un certain lyrisme des paysages et un goût pour les plans plutôt que pour les scènes.

    Film policier ou western ?

    Avec Cinq cartes à abattre, Henry Hathaway signe un western qui s'éloigne des figures imposées du genre. L'univers est ici plus proche du film policier que du western.

    Les rôles féminins chez Hathaway

    Comme c'est souvent le cas dans les films d'Henry Hathaway (Niagara, Le Plus Grand Cirque du monde), les rôles féminins ne sont pas oubliés dans un univers très machiste à l'image de Inger Stevens propriétaire d'un salon à barbe bien particulier.

    Thème de la vengeance

    Si le thème de la vengeance est au coeur de l'action, la manière de l'exploiter est novatrice. Le spectateur assiste à une sorte de "polar", les joueurs d'une partie de poker ayant mal tourné, sont un à un mystérieusement assassinés.

    Dernière prestation

    L'actrice Inger Stevens devait tourner là un de ses derniers films, elle se suicide en 1970, à 36 ans, à l'aide de barbituriques. elle tourne dans 13 films de 1957 à 1969.

    Une certaine image de la mort

    Cinq cartes à abattre est une oeuvre à l'atmosphère sombre et oppressante, les meurtres ou la découverte des corps étant d'ailleurs graphiquement osés pour l'époque. En fait, Henry Hathaway se rapproche ici du western européen, alors très en vogue à l'époque.

    Tournage

    Le tournage de Cinq cartes à abattre, est entièrement réalisé dans une ville-studio, proche de Durango au Mexique.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Soul (2020)
    • Minuit dans l'univers (2020)
    • Tenet (2020)
    • Avatar 2 (2022)
    • Songbird (2021)
    • Wonder Woman 1984 (2020)
    • 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)
    • xXx (2002)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • After - Chapitre 2 (2020)
    • Ready Player One (2018)
    • L'Oubli que nous serons (2020)
    • Robin des Bois (2018)
    • Sans identité (2011)
    • Pieces of a Woman (2021)
    • L'incroyable histoire de l'Île de la Rose (2020)
    • Orgueil et préjugés (2005)
    • Santa & Cie (2017)
    • Drunk (2020)
    • La Belle époque (2019)
    Back to Top