Notez des films
Mon AlloCiné
    Pirates des Caraïbes : le Secret du Coffre Maudit
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Pirates des Caraïbes : le Secret du Coffre Maudit" et de son tournage !

    Le succès des pirates

    S'inspirant de l'attraction du parc à thèmes, Disneyland en Floride, le film Pirates des Caraïbes, la malédiction du Black Pearl a été un véritable succès international, rapportant dans le monde plus de 653 millions de dollars. Il a obtenu cinq nominations aux Oscars, dont celui du meilleur acteur pour Johnny Depp. Hommage aux anciens films de pirates, le film s'aventure ici sur de nouveaux territoires en l'enrichissant d'un humour plein d'irrévérence, grâce à la création originale du capitaine Jack Sparrow. Pourtant, rien ne laissait présager un tel succès, le producteur Jerry Bruckheimer se souvient : "Les attentes étaient limitées pour le premier Pirates des Caraïbes. Beaucoup de gens pensaient que nous faisions un film sur l'attraction pour les très jeunes. Pire encore, le genre était mort au cinéma depuis quarante ans, et chaque tentative pour le faire revivre avait échoué. Mais lorsque le film est sorti, il a crée la surprise !" Devant cet engouement, l'équipe du film et Disney ont donc décidé de faire non pas une suite, mais une trilogie sur les aventures du capitaine Jack Sparrow.

    2 films en 1

    Le tournage de Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit a été tourné coup sur coup avec le dernier opus de la trilogie de Gore Verbinski, Pirates des Caraïbes 3. Les acteurs ont ainsi tourné deux films en un. Répondant ainsi à une logique économique de la part des studios, afin de tirer pleinement parti des lieux de tournage, des décors et de la disponibilité des stars.

    Tournage

    Le tournage de Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit s'est déroulé sur plus d'un an entre les îles des Caraïbes et les Bahamas. Ce-dernier a été entrecoupé par le tournage de certaines scènes de Pirates des Caraïbes 3 qui se déroulait parallèlement.

    La mythologie des pirates

    Le film Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit se nourrit essentiellement des mythes pirates, tournant autour des trésors et des mystères de la mer. On y croise ainsi un personnage surnaturel, Davy Jones, et le légendaire monstre marin, Kraken, connu dans les légendes depuis le 12ème siècle. Le scénariste Ted Elliott précise : "Il existe énormément d'histoires surnaturelles liées à la mer et personne ne les avait jamais reliées à un grand film de pirates ou à un film de cape et d'épée. Nous y faisions allusion dans le premier film, par une réplique dans laquelle Will parle de se retrouver dans les griffes de Davy Jones. Dans Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit, nous avons décidé d'explorer ce Davy Jones, de découvrir qui il est. Nous avons aussi intégré une autre légende des mers très connue, celle du vaisseau fantôme, le Hollandais Volant, et nous avons combiné les deux."

    La Compagnie anglaise des Indes Orientales

    Seul élément historique inséré dans le scénario de Ted Elliott et Terry Rossio, la Compagnie anglaise des Indes Orientales était l'une des plus grandes puissances économiques et politiques de l'époque. Cette dernière était utilisée comme outil de domination impérialiste, économique et politique de 1600 à sa dissolution en 1858. En plus d'avoir la mainmise sur l'Inde, ses comptoirs s'étendaient jusqu'aux confins du Golfe Persique, de l'Asie du Sud-Est et de l'Asie Orientale. La Compagnie était réputée pour ces activités incroyablement avides et inhumaines. Cette réalité est ici utilisée comme un tremplin pour l'humour et la fantaisie présentent dans le film : "Ce que l'on aime chez les pirates, c'est qu'ils incarnent la liberté. Et la Compagnie des Indes Orientales, en tant que corporation multinationale géante, représente la fin de la liberté individuelle. Ils définisssent le monde comme ils veulent qu'il soit, et ils cherchent à se débarrasser de beaucoup de gens. Plus ils dominent, moins il y a de place pour des hommes comme le capitaine Jack Sparrow."

    Costumes

    C'est la costumière Penny Rose qui s'est occupée de créer les différents look vestimentaire, que ce soit ceux des stars ou ceux des figurants, elle n'a rien laissé au hasard. Plus de 8 000 costumes ont ainsi été assemblés pour les deux nouveaux opus de Pirates des Caraïbes.

    Décors

    Entre décors naturels et artificiels aux proportions gigantesques, le chef décorateur Rick Heinrichs a pu libérer toute son imagination. Avec son équipe, ils ont ainsi conçu une vaste gamme de décors, allant d'un grand marécage prenant place dans les studios de Burbank, jusqu'au Black Pearl et le précieux coffre maudit, ainsi que de nombreux autres bateaux. Johnny Depp souligne : "Rick Heinrichs se dépasse en permanence. Il a accompli une tâche monumentale. Ma première réaction quand je découvrais la plupart des décors était d'en demander les plans, parce que j'avais envie de reconstruire ces fantastiques univers pour pouvoir y vivre ! Rick est un artiste d'un grand talent, et nous avons eu une chance extraordinaire de l'avoir avec nous."

    Le Black Pearl

    Pour Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit, le navire le Black Pearl a été complètement reconstruit. Cette mise en oeuvre a eu lieu en Alabama au sein des chantiers navals de Bayou La Batre. Rick Heinrichs explique : "L'importance des bateaux était telle que nous avions un mini-département décoration uniquement voué à leur création. Nous avions les meilleurs experts, dont certains avaient déjà travaillé sur des films comme Master and commander : de l'autre côté du monde. Nous nous sommes aidés de la technologie visuelle. Tous nos bateaux ont été modélisés informatiquement, ce qui nous permettait de transférer les fichiers entre les architectes maritimes et les ingénieurs, qui nous disaient ce qui serait stable, ce qui risquait de ne pas l'être, ce qui supporterait les vitesses recherchées... La difficulté était de parvenir à un certain style visuel, tout en respectant les contraintes techniques et pratiques."

    Effets visuels

    Gore Verbinski a tenu à ce que tous les éléments les plus incroyables prenant place dans Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit paraissent le plus vrais possible. C'est John Knoll qui a supervisé tout comme pour le premier opus les nombreux effets visuels nécessaires au film : "Gore a une vraie vision et il a aussi de très solides connaissances techniques. Il arrive toujours avec des idées précises sur la manière dont il veut procéder. Avec les scénaristes, il a réussi à aller bien au-delà d'une simple suite, à apporter d'extraordinaires idées nouvelles."

    Un pirate aimé de tous

    Le capitaine Jack Sparrow incarné par Johnny Depp est devenu, à travers Pirates des Caraïbes, la malédiction du Black Pearl, le pirate le plus aimé du cinéma, au grand étonnement de l'acteur : "J'ai été complètement dépassé par la manière dont le capitaine Jack Sparrow s'est installé dans le coeur des gens. Je suis toujours sous le choc ! On m'a offert la possibilité de faire quelque chose de ce personnage à ma manière ; j'avais des idées précises sur qui il était et ce à quoi il devait ressembler. Beaucoup de gens m'ont pris pour un dingue à l'époque... Pourtant j'étais décidé à y aller à fond, et c'est comme ça que j'ai réellement trouvé le personnage. J'ai essayé de faire en sorte que le capitaine Jack plaise aussi bien aux jeunes enfants qu'aux adultes les plus endurcis intellectuellement !"

    Will et Elizabeth

    Pour Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit, les personnages de Will et Elizabeth ont été développés et évoluent au cours de ces nouvelles aventures. Orlando Bloom et Keira Knightley, les interprètes de ces personnages en parlent : "Je voulais que Will s'éloigne un peu de ce jeune premier sérieux, honnête et droit qu'il était, que l'on découvre une facette plus noire." Keira Knightley ajoute : "Dans ce nouveau film, les personnages ont évolué. (...) Elizabeth devient une femme qui a une mission, et cela reteinte ses relations avec Will et avec Jack Sparrow. Tout cela évolue vers quelque chose de très intéressant."

    Davy Jones

    Pour incarner le méchant de l'histoire, c'est l'acteur britannique Bill Nighy qui prend les traits de Davy Jones mi-homme mi-créature marine dans Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit. Connu pour sa capacité à se transformer selon ses rôles, il fallait qu'il parvienne à faire passer l'humanité du personnage malgré ses allures de monstre : "Davy Jones est un être profondément blessé et solitaire. (...) Jouer un personnage qui est physiquement modifié et enrichi informatiquement par la suite demande de faire appel à son imagination, mais après tout, c'est la base du métier de comédien ! Evidemment, ce n'est pas tous les jours qu'on joue un personnage qui a des tentacules qui lui sortent du menton..."
    De plus, l'aspect physique du personnage a été un véritable défi, puisque Bill Nighy a joué en portant une combinaison grise couverte de capteurs ainsi qu'une casquette assortie. Ces capteurs ont ainsi permis aux informaticiens d'Industrial Light and Magic d'enrichir numériquement le personnage avec tous les détails imaginés par Gore Verbinski.

    Le père de Jack

    Alors que Johnny Depp se targuait d'avoir pris exemple sur le look et l'attitude de Keith Richards pour faire exister le capitaine Jack Sparrow. Ce dernier était alors censé faire une apparition dans Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit, en clin d'oeil à cette déclaration. Il devait ainsi y incarner le père de Jack Sparrow. Cependant, au vu de son engagement avec les Rolling Stones pour leur nouvelle tournée mondiale, il n'a pu se libérer, mais fera partie de l'aventure Pirates des Caraïbes 3.

    Problème de cheveux

    A son arrivée sur le tournage de Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit, Keira Knightley avait encore les cheveux courts, coupés à la garçonne suite à sa prestation dans le film Domino. Afin de retrouver la longue et soyeuse chevelure d'Elizabeth Swann, la jeune actrice a dû porter des extensions.

    Bilan

    Afin de célébrer le dernier jour de tournage aux Caraïbes, l'équipe de Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit s'est rassemblée dans la tente de la cantine au camp de base de Grand Bahama. Gore Verbinski, Jerry Bruckheimer et le reste de l'équipe de production ont tenu un petit discours faisant le bilan de cette aventure :
  • Le coordinateur des déplacements a réservé plus de 10 000 billets aller simple, sans compter les vols charters.
  • 475 téléphones cellulaires ont été distribués à la Dominique.
  • 550 tonneaux ont été fabriqués par les décorateurs.
  • 178 barils de fluide à fumée ont été utilisés par le département des effets spéciaux.
  • Plus de 6000 piles ont été utilisées par le département son.
  • Au plus fort du tournage, plus de 200 talkies-walkies étaient en fonction sur le plateau, entre les différents départements.
  • Entre le gréement des bateaux, la marine, la décoration et les accessoires, la production a utilisé plus de 141 km de cordes.
  • Entre la première équipe, la deuxième et les équipes prises de vues additionnelles, 539 km de pellicule ont été tournés... Assez pour relier Los Angeles à Sacramento, ou Paris à Mulhouse.
  • La cantine a servi plus de 200 000 repas.
  • Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Nobody (2021)
    • Mortal Kombat (2021)
    • The Father (2020)
    • Sans aucun remords (2021)
    • Nomadland (2020)
    • Demon Slayer - Kimetsu no Yaiba - Le film : Le train de l'infini (2020)
    • ADN (2020)
    • Godzilla vs Kong (2021)
    • Oxygène (2021)
    • Valérian et la Cité des mille planètes (2017)
    • MILF (2017)
    • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
    • Demain Tout Commence (2016)
    • Le Labyrinthe (2014)
    • Adieu Les Cons (2020)
    • xXx (2002)
    • Drunk (2020)
    • L' Oubli que nous serons (2020)
    • Play (2018)
    • Balloon (2019)
    Back to Top