Mon compte
    Princesse Mononoké
    note moyenne
    4,4
    36282 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Princesse Mononoké ?

    839 critiques spectateurs

    5
    578 critiques
    4
    163 critiques
    3
    47 critiques
    2
    26 critiques
    1
    16 critiques
    0
    9 critiques
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 31 juillet 2010
    Mon miyazaki préféré. Il n'y a pas vraiment de mechant, ni de gentils, mais il y a la nature, ceux qui veulent la preserver, et ceux que sa ne derange pas de la détruire. Il y a ici une métaphore du monde actuel qui dénonce l'atitude de certaines personnes d'aujourdhui. On retrouve également l'univers de Miyazaki et son imagination débordante.
    Angela Ki La
    Angela Ki La

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 586 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juin 2013
    J’aurais voulût mettre un gros 5, mais je n’ai pas pût ! J’y pensais de toutes mes forces durant le premier quart d’heure. Après je me suis rappelé qu’il faut être exigeant, et surtout avec les meilleurs, sinon ils ne donnent pas le meilleur d’eux même justement. Alors si techniquement c’est top, il faut quand même reconnaître que l’histoire dégouline de guimauve, et la leçon de morale se déploie avec complaisance, même déguisée en fable sur l’écologie millénariste (c’est son dada l’écologie). Sans compter un manichéisme omniprésent, même si on ne veut pas le voir : bons esprits de la forêt contre méchants humains. Histoire d’amour édulcorée, avec pour héros des enfants ayant un statut adulte sans l’être vraiment, (dada japonais celui-là), Japon médiéval imaginaire rempli de fantaisie, etc. Tout ça fait un mélange qui tient debout dix minutes, après seul le spectacle reste. Comment se fait-t’il qu’il aborde autant de sujets sans vraiment en privilégier aucun ? Un féminisme anachronique (dame Eboshi reine des forges), un monde merveilleux pour enfants sages, (dieux de la forêt très pâles et inoffensifs), scènes d’action énergiques, (très bien), narration qui tourne en rond et ne développe rien dès qu’on sort de la forêt, (pourquoi?). De quoi rassurer petits et grands dans leurs certitudes et divertir tout le monde. J’ai l’impression que tout le monde se contente de ça. A mon avis, il peut faire beaucoup mieux que ça…
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 1 avril 2016
    Je suis un immense fan du travail de Hayao Miyazaki et en particulier de son film Mononoke Hime, ou Princesse Mononoké en français. Mon amour pour ce film d'animation va beaucoup plus loin cependant : Princesse Mononoké est mon film préféré. Je l'ai regardé pour la première fois quand j'étais enfant (Malgré le côté gore de certaines scène du métrage) et jusqu'à aujourd'hui j'ai dû le revoir plus d'une vingtaine de fois. Ce film est tellement beau et intense que je pleure à chaque fois que je le vois. Je vous préviens d'entrée que la critique que vous allez lire n'est pas complètement objective mais de toute façon même en l'étant on ne pourrait pas trouver grand chose à lui redire. Je préviens d'avance que je vais spoiler quelques aspects du film donc si vous voulez garder la surprise, foncez le voir, vous ne le regretterez pas !

    Princesse Mononoké est donc un film d'animation japonais qui a été extrêmement bien reçu par la critique et par les spectateurs, il a même reçu l'Award of the Japanese Academy du meilleur film en 1998. Avec ce métrage, Miyazaki a développé une grande majorité de ses thèmes comme la place de la femme, la découverte ou bien encore, et surtout, l'écologie. Le dessin tout comme la musique, composée par Joe Hisaishi, ne sont que deux des aspects qui prouvent la maestria de l'artiste et il va donc être très dur, voir impossible, d'en relater l'intégralité dans cette critique.

    L'histoire est celle d'Ashitaka, un jeune homme d'une tribu qui, en voulant la défendre, a été maudit par une créature de la Forêt. Sa mission est donc de partir vers l'Ouest trouver le Dieu de la Forêt, le Dieu-Cerf, pour qu'il le guérisse de sa malédiction. Sur son chemin, il va rencontrer San, une fille-louve qui représente ce mélange idéal de nature et de culture, et un village majoritairement composé de femmes forgeronnes (cf.: féminisme) sous la direction de Dame Eboshi qui cherche à s'étendre sur le territoire des Bêtes pour miner plus de fer et ainsi tenir tête aux samouraï d'Asano qui pillent la région. L'histoire se déroule dans un monde fictif dont l'architecture et la culture rappelle le Japon féodal.

    Je vous ai dit que Miyazaki y a intégré ses thèmes, et bien ce n'est pas peu dire car, avec Mononoke Hime, le réalisateur nous conte la meilleure fable portant un message écologique de l'histoire du cinéma, rien que ça ! L'intérêt de l'histoire qu'il a développé est qu'il ne présente pratiquement aucun manichéisme : les hommes sont dénoncés comme immoraux, ne se laissant porter que par leur bêtise et leur avidité, et pourtant ils sont profondément attachants et humains (L'exemple de Dame Eboshi, l'"antagoniste" du film, car elle ne l'est pas vraiment, qui s'occupe des lépreux et des malades). De leur côté, les créatures de la Forêt ont pour mission de protéger cette-dernière, ce qui est honorable, mais ils font preuve d'autant de violence et de fierté que les humains. Ainsi, Miyazaki ne se place pas d'un côté ou de l'autre, il est vraiment pour ce mélange de nature et de culture : il dit lui-même qu'il rêve d'une apocalypse où la nature reprendrait ses droits et où les hommes apprendraient à vivre en harmonie avec elle et ne pas systématiquement construire, se développer (Morale que l'on retrouve dans le film).

    Je ne vais pas m'étendre sur le dessin car à part dire que c'est magnifique, je n'ai pas grand chose d'autre à ajouter : sa simplicité contribue à une atmosphère de paix et de pureté dans les scènes qui concernent les paysages et la nature mais il peut être aussi incroyablement puissant pour les scènes de batailles et d'action en général. On ne le remarque pas forcément car c'est extrêmement bien fait mais les créatures sont faites en images de synthèse : je tiens à le préciser car c'est tellement bien réalisé que je ne m'en suis jamais rendu compte !

    Je vais finir avec la musique car sinon je suis parti pour écrire un livre de 200 pages (Je précise que je pourrais le faire tellement ce film me passionne) ! Les compositions de Joe Hisaishi font partie des meilleures jamais composées et je pèse mes mots : il s'en dégage une force mais aussi une douceur et une harmonie parfaite. J'ai acheté la bande originale et je ne m'en lasse pas ! Je vous conseille en particulier The Legend of Ashitaka mais aussi Departure to the West qui est parfois trop oublié.

    Tellement de choses restent à découvrir pour vous qui lisez cette critique, car je n'en ai pas effleuré la surface !
    hpjvswzm5
    hpjvswzm5

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 459 critiques

    3,5
    Publiée le 6 août 2012
    Fait chier quoi... Autant je me suis rincé l'oeil et l'âme devant Totoro, Chihiro ou le château dans le ciel, autant là je suis déçu. C'est indéniable que c'est un bon film à l'ambiance vraiment bonne. Et puis bon, c'est juste éblouissant visuellement, que ce soi dans les scènes d'action où les scènes intimistes. Et pourtant... Le scénario n'est pas mauvais mais je trouve juste que ce n'est pas aussi bon que les autres. Où est passé la simplicité ultra efficace de Totoro? Je dirais qu'en fait le scénario est trop riche et très simple à la fois (curieux hein?). On se perd parfois entre les événements. Ce qui amène un autre petit défaut : le film est sans doute un peu long. Cette histoire ne méritait peut-être pas un film si long je pense et Miyazaki peine à installer de ce fait un mystère autour de cette forêt et de ces dieux (ce qui était pourtant très réussi dans le château dans le ciel, dès le début on ne pouvait pas faire plus mystérieux et ça continuait jusqu'à la fin et même au-delà de la découverte de Laputa). En fait le film est bon, c'est juste que je n'ai pas accroché autant qu'a ses autres films voilà tout. Et cela peut s'expliquer en partie par ceci : les personnages sont adultes, le film est sombre, parfois sanglant. Exit la petite Chihiro pleurant ses parents en mangeant du riz ensorcelé, exit ces enfants tellement heureux de rejoindre Laputa le cité des airs, exit la petite Mei courant à s'en rompre les os pour sauver sa mère malade à des kilomètres de là dans Totoro. En gros, exit l'enfance. Et c'est peut-être ça le problème. Le film est plus mature que les autres Miyazaki dans le sens où on ne se penche pas sur l'enfance. Mais c'était pour moi l'intérêt de son cinéma, comment oublier ce passage sur le dirigeable où les deux enfants se racontent leurs angoisses et leur peurs qui m'a planté une flèche dans le coeur et fait pleurer à chaudes larmes dans le château dans le ciel? Ici, autant vous dire qu'aucune scène similaire ne me restera en mémoire. Le film est cruel, montre la connerie humaine et est un plaidoyer contre la nature. Oui, bien sûr que c'est louable, il est temps pour les spectateurs de perdre leur innocence, d'ouvrir les yeux, de voir la véritable face de l'humain, mais à quel prix? Le réalisateur a grandi, nous aussi, certes. Mais justement, moi je ne veux jamais grandir quand je regarde un de ces films; je regarde Chihiro, je retrouve l'enfance et l'émerveillement, la peur, la tristesse. Je regarde Mononoké, je conserve une boule au ventre en voyant à quel point c'est moche de devenir adulte parfois. Bon à ce stade, vous devez vous dire que j'ai pété les plombs et que j'ai détesté. Bien sûr que non, j'ai vraiment aimé. La forêt, les dieux animaux (les loups magnifiques, j'adore la grâce de cet animal), la mise en scène, les scènes d'action magnifiques, le personnage de San très beau, les petites touches d'humour sympathiques malgré tout etc. J'ai aussi été très intéressé par certaines bonnes idées, comme le personnage principal qui essaye de se débarrasser du démon qu'il abrite ou la relation entre San et lui, ambiguë et réussie. Mais voilà, le changement d'ambiance radicalement différent ne m'a pas aidé à rentrer dans un scénario un peu trop flou pour moi. Cela dit, pour un fan de Miyazaki ça vaut quand même le détour, même si c'est le moins bon que j'ai vu.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    1,0
    Publiée le 31 juillet 2009
    J'avoue que j'ai du mal à comprendre cet engoument pour Princesse Mononoke. Mais je crois que d'une manière générale j'ai du mal à saisir ce qu'on peut trouver de si fabuleux chez Miyazaki.

    Ce film n'est pas une daube, mais je n'irais pas le proclamer au rang de chef d'oeuvre. Pour moi il s'agit d'un animé à la qualité inégale. Après une bonne première partie, la seconde, plus basée sur Mononoke, propose un univers auquel je n'ai pas réussit à adhérer. Malgré des personnages loin d'être anodins ou manichéens, j'ai eu du mal à m'intéresser à ces histoires de luttes entre animaux et humain.
    A partir de ce moment là, en plus de ne pas m'avoir accroché, j'ai trouvé que l'animé devenait lent et longuet.

    Malgré un scénario original et des personnages intéressants, je n'ai pas adhéré à l'univers de Miyazaki, et finalement Princesse Mononoke est une deception pour ma part.
    Enkko-7
    Enkko-7

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 695 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2010
    Pas du tout accroché au style Miyazaki ... J'ai l'impression d'etre un des seuls refractaires à la spiritualité jap façon Pokémon ... (j'en rajoute un peu :))
    Salim S
    Salim S

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 500 critiques

    4,0
    Publiée le 15 octobre 2012
    Le pouvoir des japonais c'est qu'ils sont capable de transphormer une histoire plate et ridicule en une oeuvre magistral. Tout comme la Princesse Mononoké !
    mouradilman
    mouradilman

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 655 critiques

    3,0
    Publiée le 9 août 2011
    Une conte féerique très réussie mais on s'y perd un peu au fil de la narration. Miyazaki décrit une lutte fratricide entre l'homme et la nature très différente de l'image classique qu'on lui donne en occident.
    Charlotte28
    Charlotte28

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 163 critiques

    3,5
    Publiée le 9 janvier 2022
    En toute objectivité le message écologique se pare d'une certaine poésie non seulement par son symbolisme mais aussi par sa riche représentation de la nature, dangereuse mais féérique, manifestement dessinée avec un tendre intérêt. En outre les personnages, nuancés, évitent tout manichéisme dans leurs réactions parfois surprenantes ou naïves mais très humaines tandis que leurs multiples péripéties sont mises en valeur par l'élégante musique. Cependant, la durée du film peut rebuter puisque certains éléments souffrent d'une redondance dispensable et que l'aspect didactique surgit sans finesse à coups de dialogues peu subtils. Enfin, à titre personnel, les dessins des humains manquent cruellement de diversité, les protagonistes n'étant pourvus que de quelques expressions, capables d'écarquiller les yeux ou d'ouvrir la bouche et courant d'une bien étrange façon. Cet ancrage manga me ramène irrémédiablement vers une firme aux grandes oreilles... Bref pas convertie!
    Tedy
    Tedy

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    1,5
    Publiée le 8 août 2011
    "Princesse Mononoke" n'est pas le meilleur film de son genre et traîne un peu trop en longueur. A voir tout de même pour sa poésie et sa morale écologique.
    Franck V
    Franck V

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 695 critiques

    5,0
    Publiée le 7 novembre 2013
    Un nouveau Chef-d'oeuvre réalisé par Hayao Miyazaki...
    Peichan2
    Peichan2

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 431 critiques

    5,0
    Publiée le 20 février 2008
    Hayao Miyazaki nous signe ici un excellent chef d'oeuvre, avec une histoire a couper le souffle. On comprends aisément le chemin que ce manga s'est frayé dans les critiques pour arriver au summum et l'engouement qu'il a soulevé en faisant booster les ventes de manga en france (parce qu'il me semble que c'est à partir de cette époque là que ça a relancé les manga en france) Merci Miyasaki !
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 1 069 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    5,0
    Publiée le 9 octobre 2010
    Excellent !! A voir car c'est réellement grandiose !!
    Mokrom
    Mokrom

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 19 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ce film est évdement comme tous les Miyazaki super beau. Que se soient les arbres, les animaux, les personnages, les fleurs... enfin tous est vraiment magique et superbe. Mais je n'ai malheuresement pas réussi a accroché à l'hisoire. Il manque ce petit quelque chose qui fait que le voyage de chihiro est si envoutant. Je sais pas ce que c'est, peut etre un petit brin de fantaisie ou de bon humeur plutot inexistant dans l'univers sombre de Princesse Mononoke
    Grégouch M
    Grégouch M

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 804 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mai 2016
    Superbe, beau, simple, créatif , poétique, intelligent...que rajouter de plus? A intégrer dans le programme scolaire en primaire
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top