Notez des films
Mon AlloCiné
    Une Autre femme
    note moyenne
    3,8
    245 notes dont 30 critiques
    répartition des 30 critiques par note
    5 critiques
    10 critiques
    8 critiques
    6 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Une Autre femme ?

    30 critiques spectateurs

    CineRepertoire.free.fr
    CineRepertoire.free.fr

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 1 362 critiques

    4,5
    Publiée le 4 février 2014
    Ce film est d'abord très intéressant dans son principe narratif. Par son élément moteur : une forme de voyeurisme qui est à la fois celui du personnage principal (Marion "espionnant" le cabinet de psychanalyse voisin) et celui du spectateur. Par son développement aussi : une sorte de double psychanalyse fonctionnant par vases communicants, puisque les confidences d'une patiente (Hope) invitent Marion à une introspection, un retour sur son passé et ses choix de vie, jusqu'à une profonde remise en cause personnelle. Focalisé sur ce personnage de Marion, Woody Allen brosse ainsi le portrait nuancé d'une femme brillante et parfaite en apparence, tout en maîtrise d'elle-même, dont les certitudes vont peu à peu vaciller. Une femme qui reconnaît avoir sacrifié la dimension affective de sa vie à la dimension intellectuelle, par peur, et avoir inspiré aux autres des sentiments qu'elle n'imaginait pas. Le réalisateur suit l'itinéraire d'une prise de conscience, ponctué de désillusions cinglantes ou amères, et l'espoir d'un renouveau, d'une renaissance, par le biais de la bien prénommée Hope... C'est l'un des meilleurs films de Woody Allen. Une pépite dans le registre bergmanien qu'il a exploré à plusieurs reprises (Intérieurs, Hannah et ses Soeurs, September...). Centré sur la psyché féminine, épuré dramatiquement, assez grave, cet opus se déploie sous l'influence du cinéaste suédois, même esthétiquement, puisque le réalisateur a confié la photo du film à Sven Nykvist, le fidèle chef op' de Bergman. Pour autant, c'est bien du Woody Allen dans le texte, avec cette petite touche d'humour caractéristique, malgré le drame. Les dialogues sont impeccables dans leur ensemble, coulant avec une évidence intellectuelle et émotionnelle qui est comme un signe de maturité artistique. Côté interprétation, Gena Rowlands porte le film sur son dos. Dans un parfait contre-emploi de femme froide qui s'éveille douloureusement à elle-même, loin des rôles tout en nerfs et borderline que lui a offert Cassavetes, notamment, elle est absolument magistrale.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 647 abonnés Lire ses 3 738 critiques

    0,5
    Publiée le 2 avril 2017
    10 ans après s'être planté avec "Intérieurs", Woody Allen nous ressert la même sauce en aussi déprimant, aussi lent, aussi vide, aussi ennuyeux. On ne se raccroche à rien (et certainement pas à Gena Rowland, assez rébarbative dans ce rôle), on s'ennuie, on s'endort.
    halou
    halou

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 529 critiques

    4,0
    Publiée le 18 mars 2008
    Actrices superbes, Woody les transforme vraiment!
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 366 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    3,5
    Publiée le 4 décembre 2011
    Un film sobre et élégant aux accents bergmaniens qui s'avère être une belle surprise. Woody Allen n'est plus devant mais seulement derrière la caméra, et se réinvente une nouvelle fois en nous proposant un beau drame intimiste. L'histoire ( ou plutôt le portrait ) de cette femme qu'est Marion Post trouble toutefois plus qu'il ne fascine. Ce personnage est indéniablement intéressant et possède une certaine épaisseur: cultivé, raffiné, intelligent, mais aussi bel et bien rongé de l'intérieur quant au sujet de son mariage ( Ken, son mari, est brillament interprété pat Ian Holm ) et de son âge ( la cinquantaine ). C'est au tour de Gena Rowlands - l'actrice fétiche de John Cassavetes - de tourner pour Woody Allen, et elle excelle véritablement dans ce rôle de femme spirituelle qui tente d'écrire un roman et qui se retrouve à écouter les conversations qu'entretient son voisin le psychiâtre avec une autre femme: Mia Farrow ( que l'on retrouvera deux ans plus tard dans l'excellent Alice). Superbe musique.
    Lotorski
    Lotorski

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 588 critiques

    4,0
    Publiée le 22 avril 2009
    Ce film raconte l'histoire d'une femme dans la cinquantaine apparemment accomplie qui est amenée à remettre en question la vie qu'elle a menée. Très bien mis en scène.
    Pierre E
    Pierre E

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 665 critiques

    5,0
    Publiée le 9 août 2007
    La remise en question d’une femme apparemment accomplie qui réalise qu’elle est en fait seule et brisée en se projetant à travers une autre femme donne lieu à un beau choc des générations, où Gena Rowlands tire son épingle du jeu par une superbe et émouvante prestation. Une élégante réalisation de Woody Allen, qui souligne bien le côté douloureux de ce drame.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 2 mars 2013
    Une femme mure s'aperçoit en faisant une radiographie de sa vie qu'elle n'est pas si réussie que ça. Si le film est profond il finit par devenir un peu répétitif et sans surprise, de plus pas question de comédie ici.
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 636 critiques

    4,0
    Publiée le 23 juillet 2017
    J'étais très sceptique et pas des plus partant pour voir ce film depuis September qui m'avais fort refroidis et je dois concédé que le début m'a beaucoup inquiété mais la mesure se fait petit à petit et prend une tournure remarquable. J'ai parfois tendance à m'éteindre devant certains films de Woody Allen, pour ce film le constat est radicalement opposé puisque j'ai été totalement happé par sa dernière demi-heure passionnante et notamment sa conclusion que je juge parfaite ! Gena Rowlands est une actrice dont je méconnais le travail, je possède quelques DVD ou elle est à l'affiche notamment ceux de son mari John Cassavetes que je connais comme acteur lui aussi mais pas encore comme réalisateur et il certainement temps que je me lance surtout au vu de la prestation de celle-ci dans ce film ! Elle est étincelante, j'ai rarement vu une présence et une sensibilité comme elle le développe, j'en suis tout retourné. Film très intriguant et surprenant de la part de Woody Allen. A revoir dans quelques temps.
    DarioFulci
    DarioFulci

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 392 critiques

    4,0
    Publiée le 10 novembre 2010
    Une éminente prof d'université remet en question sa vie trop ordonnée. Alors qu'elle s'attelle à la rédaction d'un nouvel ouvrage, elle surprend les confidences d'une jeune femme à son psychiatre. Il n'a pas l'air comme cela ce film. Et pourtant, il est d'une grande richesse. Cette femme si sûre d'elle, à la réussite professionnelle incontestable, bascule dans le doute brusquement. Et si sa vie n'avait été qu'un chemin balisé dont elle n'a rien retiré ? Woody Allen brille par la qualité d'écriture du scénario et des personnages. Chacun renvoie un reflet fissuré à son héroïne. Un personnage féminin à la Bergman incarné par Gena Rowlands, brillante. Ses derniers mots, à la toute fin du film, sont bouleversants.
    Legid
    Legid

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 566 critiques

    3,0
    Publiée le 24 septembre 2017
    Woody Allen s'est assez peu attaqué au drame pur. 10 ans après un Intérieurs sobre mais réussi, il réutilise ses thèmes de prédilection, (psychanalyse, introspection,, adultère) dans un registre sans humour. Une Autre Femme, avec sa réalisation sobre, est surtout un prétexte à de belles interprétations d'actrices bien dirigées. Le reste est assez attendu pour du Woody Allen. Pas déplaisant mais trop classique pour le réalisateur !
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1675 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    2,0
    Publiée le 25 novembre 2012
    On est en plein dans la veine bergmanienne de Woody Allen avec ce drame, registre qu'il a peu abordé sans au moins le tempérer d'un peu de légèreté ce qui n'est pas du tout le cas ici. Le réalisateur ici uniquement réalisateur se concentre essentiellement sur le personnage joué par Gena Rowlands ce qui fait donc qu'on voit les choses de son point de vue. Ce parti-pris est intelligent mais il n'aurait dû empêcher de développer les seconds rôles (la femme enceinte jouée par Mia Farrow apparaît trop tardivement notamment !!!) ainsi que la durée d'ensemble, un peu trop courte, ce qui aurait rendu le tout un peu plus intéressant et captivant.
    JR Les Iffs
    JR Les Iffs

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 151 critiques

    3,0
    Publiée le 30 octobre 2017
    Une femme, à priori sans problème, découvre, grâce à des écoutes d'une patiente chez un psychanalyste, qu'elle est elle-même une personne à problème, avec ses manies, ses manières et ses mensonges. Par son comportement, elle se voit être une femme en fait "peu aimable". Pourra-t-elle changer ? Sur ce scénario assez mince, Allen crée ici un film tout en psychologie et en introspection. C'est réalisé honnêtement, sans plus. Les dialogues, nombreux, sont très intellectuels et souvent très artificiels. Les mots ne sont pas suffisants pour décrire des personnages, surtout au cinéma. Ici, on nous montre des personnages, qui ont réussi certes, mais très individualites et très "nombrilistiques" Triste milieu où tout le monde trompe et ment à tout le monde.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2229 abonnés Lire ses 5 866 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juin 2008
    Dès le départ, on sent que Une Autre femme (1989) sera une œuvre intrigante et captivante. Marion, la cinquantaine tente d’écrire un livre. Mais le silence dans lequel elle s’est reclus se dissipe très vite pour laisser passer des bribes de discussions, celles de son voisin d’à côté, un psychiatre. Ainsi, elle va prendre la mauvaise habitude d’écouter par le biais de la ventilation, les confidences faites par l’une de ses clientes. Drôles et étonnantes, ces confidences vont finir par pousser Marion à se remettre en question et à se questionner sur la vie qu’elle à menée jusqu’à maintenant. Une réflexion intéressante et humaine, des acteurs passionnants, dont on retiendra beaucoup les prestations de Gena Rowlands, Mia Farrow, Ian Holm & Gene Hackman.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1539 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,0
    Publiée le 21 juillet 2010
    Une oeuvre bergmanienne,une de plus.Woody Allen,met de côté toute forme d'humour,pour se concentrer sur une femme ayant la crise de la cinquantaine,qui remet en questions tout ce que fut sa vie.Gena Rowlands incarne ce beau portrait,qui accumule les regrets et les désillusions.Le déclencheur de cette réflexion personnelle,c'est la présence d'un psychiatre comme voisin,dont elle entend toutes les confidences intimes des clients.A un âge ou l'on fait le bilan de sa vie,cette intellectuelle professeur et écrivain,se rend compte qu'elle a trop vécue cérébralement,et non en suivant ses émotions.Ses rencontres avec les personnages de Gene Hackman et Mia Farrow seront décisives.Bien sûr,c'est assez lent,mais la forme adoptée est innovante:aller-retour passé/présent,pour comprendre d'ou vient ce mal-être.Un beau film encore dédié aux femmes.
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Another Woman est un très grand film. Une réflexion sur le passage à la cinquantaine, un regard lucide sur la recherche du temps perdu et surtout un drame poignant réalisé par Woody Allen. Interprétation grandiose de la sublime Gena Rowlands qui illumine ce film de sa grace et de son immense talent. A ses cotés Ian Holm et Gene Hackman sont excellents et aussi très émouvants. Aucune image de trop, aucun dialogue superflu, Une Autre Femme est un véritable chef d'oeuvre où espoirs et désillusions n'ont jamais été aussi bien traités au cinéma. Gena Rowlands est une des plus grandes actrices du cinéma.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top