Mon compte
    Les Poupées du diable
    Bande-annonce Les Poupées du diable
    19 août 2009 en salle / 1h 18min / Epouvante-horreur
    Date de reprise 19 août 2009
    De Tod Browning
    Par Tod Browning, Garrett Fort
    Avec Lionel Barrymore, Maureen O'Sullivan, Frank Lawton
    Titre original The Devil-Doll
    Presse
    4,7 3 critiques
    Spectateurs
    3,8 98 notes dont 27 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Victime d'un complot ourdi par ses associés, le banquier Paul Lavond est envoyé au bagne. En prison, il fait la connaissance d'un chimiste génial qui a découvert un procédé permettant de rapetisser les animaux. Les deux hommes parviennent à s'enfuir. Maintenant libre, Lavond entreprend de se venger en appliquant l'invention du chimiste à ses anciens associés, qu'il souhaite réduire à l'état de Lilliputiens.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 10,00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Les Poupées du diable Bande-annonce VO 1:53
    Les Poupées du diable Bande-annonce VO
    5 851 vues

    Acteurs et actrices

    Lionel Barrymore
    Rôle : Paul Lavond
    Maureen O'Sullivan
    Rôle : Lorraine Lavond
    Frank Lawton
    Rôle : Toto
    Rafaela Ottiano
    Rôle : Malita
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Brazil
    • Les Inrockuptibles
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    3 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 98 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 19 septembre 2009
    Film un peu oublié de Tod Browning, Les Poupées du Diable mérite pourtant un détour intéressé. Comme dans les autres œuvres de ce cinéaste en marge, l’humanité est ici montrée dans ses extrêmes. Un « savant fou » qui invente une machine à modifier la vie, un innocent condamné et obsédé de vengeance, une machination digne du comte de Monte Cristo et à l’arrivée on s’aperçoit (comme dans Freaks, le chef-d’œuvre de Tod ...
    Lire plus
    cinéfyl
    cinéfyl

    Suivre son activité 26 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 28 octobre 2016
    Une histoire de vengeance a la methode originale lié a une relation pere / fille qui remplace la traditionelle histoire d'amour le tout servie par de bons acteurs et avec des effets speciaux impressionnants pour l'epoque font de ce film une reussite.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 124 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,0
    Publiée le 8 avril 2016
    Avec "The Devil Doll" du gènial Tod Browning, l'èpouvante a beau se faire plus insidieuse, elle n'en est pas moins prenante, et peut-être encore plus forte encore! Ici, nous ne nous trouvons pas en prèsence d'être gigantesques, comme "King Kong", ou douès d'un surnaturel pouvoir de faire le mal, comme "Frankenstein". Ce sont des nains! Comme devant les pauvres être du mythique "Freaks" - hydrocèphales ou lilliputiens - nous voici ...
    Lire plus
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2 226 abonnés Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 14 avril 2016
    Rien n'est plus passionnant et excitant qu'une bonne histoire de vengeance, ce n'est pas Alexandre Dumas qui me fera dire le contraire, ni une bonne course de chars, et ni non plus des êtres vivants réduits. Oui, parce que, comme si la promesse d'une histoire de vengeance n'était pas suffisamment enthousiasmante, on aura aussi l'originalité de voir cette vengeance accomplie par des personnes réduites obéissant aux volontés du protagoniste. ...
    Lire plus
    27 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Un spécialiste du genre

    Tod Browning est considéré comme l'un des maîtres du cinéma fantastique des années 20 et 30. Il est l'auteur de plusieurs films cultes, mêlant horreur et humour noir, ce qui lui valu d'être surnommé " l'Edgar Poe du cinéma ". Ainsi, il a réalisé de nombreux films à succès tels que Dracula avec le célèbre Bela Lugosi, La Marque du vampire, ou encore Freaks, la monstrueuse parade.

    Fin d'une carrière

    Les Poupées du diable est l'avant-dernier film du réalisateur Tod Browning. En effet, le cinéaste rejoint la MGM en 1925, et se lie d'amitié avec le producteur Irving Thalberg qui lui permet de réaliser de nombreux films à succès. Mais un an après la sortie de Les Poupées du diable, le producteur meurt et Browning se retrouve seul, sans soutien. Le cinéaste réalise alors un dernier long métrage en 1939, Miracles for Sale, avant de se retirer du m Lire plus

    Des décors impressionnants

    Dans le film, les victimes sont réduites à l'état de poupées. Pour que l'illusion soit parfaite, le réalisateur Tod Browning a demandé au chef décorateur Cedric Gibbons de construire, spécialement pour le film, des décors de tailles gigantesques. Les effets spéciaux étaient novateurs pour l'époque et ont impressionné par leur qualité, si bien qu'aujourd'hui même, le film n'a pas perdu en crédibilité. D'ailleurs la technique de rétrécissement a ét Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    1ères séances : glorieux batards !
    NEWS - Box Office
    mercredi 19 août 2009

    Infos techniques

    Nationalité américain
    Distributeur -
    Année de production 1936
    Date de sortie DVD 16/10/2015
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 21/01/2022
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur N&B
    Format audio Mono
    Format de projection 1.37 : 1
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1936, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 1936.

    Commentaires

    • Bub ... Haut les flingues,
      Excellente réussite avec un scénario très pointu. Les acteurs peu communs possèdent une maîtrise parfaite de leur art tandis que les spécialistes des effets spéciaux, à l'époque, parviennent à effectuer de vrais prouesses techniques. Ce film inspira aussi "Docteur Cyclope" de Schoedback sorti 4 ans plus tard en couleur.
    • michmonde
      Belle réussite que ce film de Tod Browning "l'Edgar Poe du cinéma", comme il était surnommé, qui fit construire d'immenses décors pour donner cette fabuleuse illusion de miniaturisation. Une sophistication peu courante, à l'époque, en plus de tout ce que le film dégage en mêlant plusieurs genres avec brio.Du fantastique, du suspens, de l'humour, et de l'émotion dans cette réalisation essentielle aux fans du genre même si elle n'égale pas "Freaks, La Monstrueuse Parade", son œuvre phare.
    • beautifulfreak
      Un Tod Browning tourné après Freaks en 1936 à redécouvrir!
    Voir les commentaires
    Back to Top