Mon compte
    Capitalism: A Love Story
    Bande-annonce Capitalism: A Love Story
    25 novembre 2009 en salle | 2h 06min | Documentaire
    De Michael Moore
    |
    Par Michael Moore
    Avec Michael Moore, Wallace Shawn
    Presse
    3,0 26 critiques
    Spectateurs
    3,6 765 notes, 155 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Michael Moore s'attaque à la crise financière et prend d'assaut Wall Street, en dénonçant "la plus grande escroquerie de l'histoire américaine".

    Regarder ce film

    En VOD / Blu-Ray, DVD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture
    Capitalism: A Love Story Bande-annonce VO 1:27
    Capitalism: A Love Story Bande-annonce VO
    187 563 vues

    Interviews, making-of et extraits

    La Minute du mercredi 18 février 2009 4:43
    La Minute du mercredi 18 février 2009
    28 446 vues
    La Minute du mardi 08 septembre 2009 4:14
    La Minute du mardi 08 septembre 2009
    14 454 vues
    La Minute du mardi 24 novembre 2009 5:09
    La Minute du mardi 24 novembre 2009
    27 329 vues

    Dernières news

    WGA Awards 2010 : les nominations !
    News - Festivals
    mardi 12 janvier 2010
    Les 1ères séances sont vilaines !
    News - Box Office
    La comédie "Le Vilain", de et avec Albert Dupontel, réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi 25 novembre avec…
    mercredi 25 novembre 2009
    Le cinéma peut-il changer le monde ?
    News - Vu sur le web
    Les documentaires se multiplient sur grand écran, injectant un peu de réel dans le temple du virtuel et de la fiction. Pour…
    vendredi 9 octobre 2009
    USA : ce week-end dans les salles...
    News - Box Office
    Au menu cette semaine : hip-hop, méchant aliens, robots... et Michael Moore.
    vendredi 25 septembre 2009
    66e Mostra de Venise : c'est parti !
    News - Festivals
    La 66e Mostra de Venise ouvre ses portes aujourd'hui. Au menu Soderbergh, Rivette, Romero, Michael Moore et côté stars Viggo…
    mercredi 2 septembre 2009

    Acteurs et actrices

    Michael Moore
    Rôle : Lui-même
    Wallace Shawn
    Rôle : lui-même

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • Dvdrama
    • L'Express
    • L'Obs
    • Le Journal du Dimanche
    • TéléCinéObs
    • Brazil
    • Chronic'art.com
    • Excessif
    • L'Humanité
    • La Croix
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Marianne
    • Metro
    • Ouest France
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Télé 7 Jours
    • Télérama
    • Le Point
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Figaroscope

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Jacques Henri
    Jacques Henri

    38 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 mai 2013
    Même si la mise en scène Michael Moore plaît ou ne plaît pas, ce film est à voir. Notre système est expliqué clairement, peu être un peu moins profondément que d'autres documentaires, mais cela fait qu'il est aussi très accessible. Informez-vous !
    mehdi2610
    mehdi2610

    23 abonnés 925 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 3 septembre 2010
    Pas besoin d'être d'extrême gauche pour se rendre compte de réalité des faits relatés par Michael Moore. Les preuves sont concrètes, merci pour ces investigations destinées à faire dévoiler la vérité sur les méfaits du capitalisme dans le monde.
    Aurélie L
    Aurélie L

    19 abonnés 354 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 5 août 2011
    Je ne comprends pas grand chose au capitalisme ou comment ça se passe aux Etats-unis et ce film m'a permis d'y voir un peu plus clair. Un très bon documentaire de Michael Moore. A voir même si tout ne nous intéresse pas forcément.
    Eselce
    Eselce

    1 252 abonnés 4 238 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 30 janvier 2016
    Le documentaire est bien mené. C'est intéressant de voir ce qu'il se passe aux Etats-Unis, d'un point de vue des finances. Michael Moore explique à coup d'images d'archives comment les riches s'enrichissent au détriment des pauvres et en éliminant la classe moyenne. Heureusement, il montre également les personnes qui luttent contre la concentration des pouvoirs et de l'argent. Ce que j'apprécie, c'est de voir à les recoins de l'Amérique. ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    "Love Story" à Venise

    Capitalism: A Love Story a été présenté en Compétition au Festival de Venise en septembre 2009.

    Le poil à gratter de l'Amérique est de retour !

    Après s'être intéressé aux déboires d'une petite usine du géant General Motors (Roger et moi), s'être intéressé aux problèmes des armes à feu (Bowling for Columbine), s'être attaqué à l'administration Bush (Fahrenheit 9/11) ainsi qu'à la profonde injustice du système de santé américain (Sicko), le trublion Michael Moore revient pour la septième fois devant et derrière la caméra avec Capitalism : A Love Story. Sa cible : le monde financier et en p Lire plus

    Bon timing

    Michael Moore : "J'ai entamé ce projet bien avant que l'économie ne s'effondre et sans savoir que le trésor américain serait massivement pillé un mois avant l'élection présidentielle. Le film n'est pas centré sur un individu, une entreprise, un problème local: son sujet, c'est le système qui autorise, encourage, et, pire encore, qui cautionne cette corruption." Concrêtement, le tournage du film a débuté au printemps 2008.

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur Paramount Pictures France
    Récompenses 3 nominations
    Année de production 2009
    Date de sortie DVD 19/06/2024
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 24/05/2017
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Box Office France 117 943 entrées
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production 35mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    • Joey Cusack
      Quel super documentaire. Michael Moore, lauréat de la palme d’or 2004 avec Farenheit 9/11 nous sort un des films clés de 2009 (selon moi la meilleure année de cinéma). Il filme sous forme d’interview, de caméra cachées des situations économiques tendues et fragiles lors de la première partie du film, avant de basculer sous un angle plus joyeux et révolutionnaire. Archives et cinéma se mêlent également et nous forcent à rester scotcher à l’œuvre. Excellentes histoires et excellent dénouement. Je le déconseille aux moins de 7 ans. 4/5
    • Frank Castle
      LLUMINATIS !!! COMPLOT MONDIAL !!! RRRRAPTOR JÉSUS !!!(sérieusement, pourquoi mon commentaire a été censuré pour ça ? o.O)
    • Frank Castle
      Mince mais comment ça se fait qu'on en ai pas plus entendu parler que ça ? Ce film est un chef d'œuvre ! Je ne vais pas m'étendre car certains commentaires plus bas l'ont déjà dit avec une extrême exactitude, mais ce documentaire est un véritable pavé dans la mare qui nous montre à quel point les hommes en col blancs peuvent être d'effroyables monstres.
    • Frank Castle
      ILLUMINATIS !!! COMPLOT MONDIAL !!! RRRRAPTOR JÉSUS !!!
    • Anurag H.
      C'est intelligent, c'est superbement expliqué et l'analyse de notre système force le respect. Du grand Michale Moore, qui nous apporte des bouffées d'air de vérité bien nécessaires face aux propagandes médiatiques !
    • quetedugraal
      A voir de toute urgence!
    • loeil38
      très bon documentaire à voir sur le capitalisme du super michael moor comme d'habitude
    • MiyazakiSensei
      Que l'on approuve ou pas la facon de faire de Moore, ce film reste un constat accablant pour la soi-disant première démocratie du monde. Un système pourri jusqu'au trognon que notre pays semble malheureusement adopter sournoisement un peu plus chaque année
    • Julian85
      comme d'habitude avec Moore, il y a prendre et à laisser dans son dernier film, qui m'est quand meme apparu plus convaincant que les derniers
    • joe pilato
      s3nd tu fais partis des homers..... sorry for you
    • joe pilato
      pas le meilleur moore, fait pour les homer simpsons qui peuplent l'amerique, car ils sont long à la détente, mais respectable, et interresant, et si les homers nt pas que americains?????
    • benharper
      un film américain pour un public américain, a force de trop simplifié et de trop jouer sur la corde sensible on finit par se perdre un peu, de bonnes idées mais pas assez de profondeur.
    • s3nd
      Bon le film sort de l'ordinaire, d'accord ! Mais ça ne suffit pas pour faire un bon film : avant de tourner, Michael Moore aurait vraiment dû jeter un coup d'œil à des livres d'éco parce que là il ne se passe pas plus de 10 minutes sans qu'il sorte une connerie.Le meilleur est, je pense, le final : "le Capitalisme devrait être remplacé par la Démocratie"... faudra m'expliquer comment il compte s'y prendre pour remplacer un système économique par un système politique; Fortiche le père Moore !!
    • marcfieldfr
      Mickael Moore toujours aussi cinglant dans ses investigations.... une vision nouvelle de la crise qui change des camouflets que racontent les politiciens en poste actuellement.
    • Gallica
      une explication qui éclaire les lanternes
    • iul
      Très intéressant. Moore reste égal à lui-même, c'est à dire un documentariste (synonyme de truquiste et de manipulateur) mais c'est indéniable, les détails qui en mette plein la vue mis à part, il a mis le doigt sur un secret de polichinelle gros comme l'Amérique, la main-mise de "Wall Street", du moins de quelques acteurs de cette institution, sur la vie politique américaine au point d'être parfois, voire souvent, anticonstitutionnels. Bizarrement, je m'attendais à un point de vue plus anti-américain que cela. J'oubliais que même si Moore critique certaines choses de son pays, il n'en reste pas moins un fier Américain défendant les Etats-Unis. Et la fin du film montre une Amérique inconnue pour la quasi-totalité de la population mais pas par moi. C'est pourquoi je juge les 30-40 dernières minutes du film très intéressant pour comprendre mon point de vue sur l'Amérique, point de vue globalement positif.
    • philogra
      un autre regard sur l'info:
    • lanil12
      Un très bon documentaire comme en a l'habitude de faire Moore, certes j'ai eu du mal à comprendre certaines explications sur l' économie.. mais en général il m'a vraiment bien plu ^^Il nous montre clairement comment nous en sommes arrivés à cet état de crise actuel et surtout nous montre comment les américains la traversent au travers de quelques pointes d'humour et heureusement parce que quand on se rend compte de la réalité ça fait mal et surtout ça en met un coup au moral.En tout cas, ce documentaire fait bien réfléchir,juste après être sortie de la séance, on se sent plus qu'impuissant et entièrement manipulé, ça donne juste envie de se rebeller contre CES institutions qui profitent de nous.. !Capitalism : "a hateful story" je dirais plus
    • angaut
      surprise ! j'attendais le Moore caricatural de Farenheit 9/11 mais on se laisse prendre à des moments de révolte, d'humour. ce Moore se veut plus personnel et moins propagandiste ; il n'explique nullement le fond de la crise qui s'abat sur les pauvres mais il la fait partager. Un bon moment de cinéma qui vaut beaucoup plus que la critique passable des professionnels. A voir , à méditer ! pour l'explication voir F Lordon....
    • jo4
      Un documentaire un peu complexe, mais amusant. Même si dans le fond, il ne nous apprend réellement rien de nouveau, car il ne dénonce rien de non connue, il reste agréable dans le style. Mais cela s’arrête là. Il suffit que l’on se soit un peu intéressé aux évènements financiers de ces derniers mois, pour que l’ennui apparaisse. Heureusement que quelques notes d’humour font leurs apparitions. En somme, nous avons un documentaire semi-intéressant, relativement bien ficelée, mais peu novateur.Notations:
    Back to Top