Mon compte
    La Blonde et moi
    Bande-annonce La Blonde et moi
    3 avril 1957 en salle | 1h 39min | Comédie
    Date de reprise 24 décembre 2014
    De Frank Tashlin
    |
    Par Frank Tashlin, Herbert Baker
    Avec Jayne Mansfield, Tom Ewell, Edmond O'Brien
    Titre original The Girl can't help it
    Spectateurs
    3,3 55 notes, 10 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Tom Miller est un imprésario fini, obnubilé par les visions d’une célèbre chanteuse qui l’a abandonné, seule gloire à mettre au compte d’une carrière qui se termine le nez dans les bouteilles. Murdock, un malfrat sorti de prison, fait appel à lui pour qu’il fasse de sa protégée, la pulpeuse Jerri Jordan, la nouvelle star du Rock’n' Roll. Mais si le physique de miss Jordan peut faire exploser les charts, sa voix de crécelle est par contre un sérieux handicap… à moins que ce ne soit une bénédiction pour elle, qui rêve de devenir une mère au foyer modèle, et pour Miller qui s’en amourache...

    Bande-annonce

    La Blonde et moi Bande-annonce VO 2:41
    La Blonde et moi Bande-annonce VO
    4 675 vues

    Acteurs et actrices

    Jayne Mansfield
    Rôle : Jerri Jordan
    Tom Ewell
    Rôle : Tom Miller
    Edmond O'Brien
    Rôle : Marty Murdock
    Julie London
    Rôle : Elle-même

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 23 novembre 2011
    Culte, le plus gros casting de rockers de l'histoire du cinéma autour de la Reine des bimbos, sublimissime Jayne Mansfield, dans un esprit cartoonesque, une fraîcheur bon enfant qui fait autant de bien qu'une bonne bouteille sortie de la cave de tonton, pour la bonne occasion. Mansfield valait mieux que son image de poupée gonflable, elle n'a pas fait les bons choix et même si les producteurs n'avaient pas vraiment envie de lui faire jouer ...
    Lire plus
    Caine78
    Caine78

    6 191 abonnés 7 396 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 29 janvier 2007
    Une comédie Hollywoodienne fort amusante. L'ensemble ne se prend jamais au sérieux, et l'ensemble ne se fait ni lourd ni vulgaire. Les dialogues et les situations sont elle aussi réussies. De plus, Jayne Mansfield, ici dans l'un de ses meilleurs films, tout à fait convaincante. Vraiment pas mal du tout.
    Acidus
    Acidus

    651 abonnés 3 672 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 2 septembre 2014
    "La Blonde et moi" est une bonne comédie musicale à l'humour prononcé. La musique est ici centrale et le film fourmille d'apparitions de grands nom du rock'n'roll. Les acteurs eux-même, en plus de la bande son endiablée, apportent leur énergie; une énergie toute communicative. Si vous aimez rire et le rock des années 50, ce film est pour vous.
    chrischambers86
    chrischambers86

    12 430 abonnés 12 208 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 24 décembre 2010
    C'est en signant des comèdies rèalistes que Frank Tashlin se tailla ses plus grands succès! il y crèa un type inoubliable d'amèricain moyen: Tom Ewell, dècouvreur de talents et de charmes, en l'occurrence ceux de l'explosive - au moins en apparence - Jayne Mansfield dont les bouteilles de lait dèbordent quand elle arpente une rue! il veut en faire une star, ambition typiquement amèricaine (voir, sur le ton sèrieux, "Citizen Kane"). Mais ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Jayne Mansfield se marie

    La robe de mariée que porte Jayne Mansfield dans La Blonde et moi lui a été prêtée pour son véritable mariage en 1958 avec Mickey Hargitay.

    Petit clin d'oeil à Marilyn

    Lors de la séquence où Jayne Mansfield est prête à se rendre sur scène pour chanter, derrière elle se trouve une choriste (Abbey Lincoln, une chanteuse de jazz américaine) qui porte la tenue de Marilyn Monroe dans Les Hommes préfèrent les blondes réalisé par Howard Hawks en 1953.

    Juste à temps pour Noël

    Le tournage débuta au milieu du mois de septembre 1956, alors que Jayne Mansfield venait juste de terminer les représentations de Will Success Spoil Rock Hunter? sur la scène de Broadway, qui fut un véritable triomphe. La Blonde et moi a pu être enregistré et ainsi sortir dans les temps pour les fêtes de Noël de 1956.

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur Théâtre du Temple
    Année de production 1956
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 24/12/2014
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1956, Meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 1956.

    Commentaires

    • Jean-Michel Boulay
      Un grand moment de plaisir de voir et revoir des artiste des année 50 et 60
    Back to Top