Notez des films
Mon AlloCiné
    A 5 heures de Paris
    23 juin 2010 / 1h 30min / Drame
    De Leon Prudovsky
    Avec Dror Keren, Helena Yaralova, Vladimir Friedman
    Nationalité israélien
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,4 18 critiques
    Spectateurs
    3,4 177 notes dont 48 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A seulement 5 heures de vol de Paris, dans la banlieue de Tel-Aviv, deux solitaires se rencontrent. Lui est chauffeur de taxi. Elle est professeur de piano. Lui n’a jamais quitté Israël, elle est en transit entre deux pays. Lui a délaissé toute ambition, elle a abandonné ses illusions. Tout deux redoutent l’avion qui les attend : il a la phobie des airs et doit pourtant s’envoler pour Paris où sera célébrée dans quelques jours la bar-mitsva de son fils, elle ne sait plus si elle doit prendre l’avion qui l’emmènera au Canada où son mari doit s’installer. Leur histoire d’amour est-elle une simple escale sans lendemain ou le point de départ d’une nouvelle vie?
    Titre original

    Hamesh Shaot me'Pariz

    Distributeur Memento Films Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 2009
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/03/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Hebreu, Russe
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby SRD
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 126 148

    Regarder ce film

    En VOD
    Orange Location dès 2,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    A 5 heures de Paris Bande-annonce VO 1:32
    A 5 heures de Paris Bande-annonce VO
    151601 vues

    Acteurs et actrices

    Dror Keren
    Rôle : Yigal
    Helena Yaralova
    Rôle : Lina
    Vladimir Friedman
    Rôle : Grisha
    Michael Warshaviak
    Rôle : Sergio
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    velocio
    velocio

    Suivre son activité 467 abonnés Lire ses 2 265 critiques

    1,0
    Publiée le 28 juin 2010
    Difficile de se passionner pour un film réalisé très mollement sur 2 personnages mous et velléitaires ? Certes, ce chauffeur de taxi divorcé, à la culture musicale très fruste (il adore les chanteurs français des années 60, mais, en entendant un morceau de Chopin ultra-connu, demande s'il s'agit d'une œuvre célèbre) et cette prof de piano, originaire de l'ex-URSS (comme le réalisateur du film, dont c'est le premier long-métrage), ...
    Lire plus
    ourouty
    ourouty

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 140 critiques

    4,0
    Publiée le 24 juin 2010
    une jolie surprise: un duo d'acteurs juste et émouvant. Une histoire simple entre un looser pein de retenue et de charme et une femme délicate , partagée entre passion et raison. Une histore qui pourrait dans n'importe quel pays , d'où le ridicule de la déprogrammation de ce film.
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 2 433 critiques

    1,5
    Publiée le 21 février 2011
    De la mélancolie au rendez vous mais un manque de saveur évident.
    philhag
    philhag

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 333 critiques

    4,5
    Publiée le 24 juin 2010
    Délicieux ! Un film délicieux. une histoire d'amour ordinaire et magistralement filmée : une très très agréable surprise ! Encore ! Encore !
    48 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Origine du projet

    C'est à la suite de son court-métrage de fin d'étude que le réalisateur rencontre pour la première fois l'actrice Helena Yaralova qui occupe déjà le rôle principal. Marqué par sa performance, il décide d'écrire le scénario de son premier long-métrage autour d'"un personnage qui aurait la quarantaine et qui serait russe, comme elle." Sa première version ne le satisfait pas. Il décide donc d'y retravailler avec Erez Kav-El, reconnu pour son travail... Lire plus

    Musique de coeur

    La musique est au cœur de ce film, entre vieux tubes français d'Adamo, Alain Barrière, Joe Dassin, chansons populaires russes et sonates de Beethoven et Chopin. Chacune correspond aux personnages qui vont se croiser et s'aimer dans ce long-métrage qui n'est pas sans rappeler l'univers de Claude Lelouch.

    Polémique

    A la suite de l'attaque de la flottille humanitaire "Free Gaza" par l'armée israélienne début juin, le réseau de cinéma Utopia décide de déprogrammer le film dans deux salles de son réseau en signe de protestation et pour alerter l'opinion. A la suite du tollé politique (le Ministre de la Culture et le Maire de Paris ont notamment publié un communiqué demandant l'annulation de cette décision), et artistique engendrés (une avant-première en présen... Lire plus

    Dernières news

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2009.

    Commentaires

    • Pascal37
      L'amour impossible ici traité est conforté par la vie que l'on aurait voulu, la peur du changement, le regard des autres et l'indécision. Un film simple mais bien joué, une situation compliqué comme la vie peut l'être et en même temps appréciable comme cette phrase du film : "Le regret serait de ne pas l'avoir rencontré". De très bons acteurs qui passent l'émotion en douceur, sans ajouts, honnêtement. 3.5/5 à voir !!!
    • quetedugraal
      Ce film est une perle. Les deux acteurs sont magnifiques avec un jeu tout en finesse et pudeur. Bravo au réalisateur.
    • Nelly M.
      Délicatement mené... Il s'agit d'un coup de coeur sans nationalité précise débutant par une douce euphorie, connexions immédiates entre deux êtres, on décolle loin du rationnel, un vol périlleux... De Joe Dassin à Alain Barrière en passant par Salvatore Adamo (et même pire !), les "tubes" illustrent la montée d'adrénaline mais on ne peut les bouder car ils sont valorisés par des minutes musicales brillantissimes, comme s'il y avait du sacré dans l'air, le couple séduit le spectateur par sa gratuité : ils se plaisent, ce grand enfant ébloui, frémissant : "elle était si jolie"... et cette flanquée d'un propriétaire dont la moustache chatouille, à part ça remarquable chanteur et guitariste folk... De A à Z, la pulsion d'un éternel apprenti de la vie, chauffeur de taxi malade en avion, comique rentré (l'acteur à l'austère calvitie dispose aussi d'un regard lumineux, son jeu rappellerait un peu l'innocence de Woody Allen !)... Une romance à deux niveaux bien distincts : le décollage et la fatale "chute des corps". Apolitique mais vraiment touchant !
    • stawkowy
      très bon film, et une héroine tres belle (et tres russe !) ce qui ne gâche rien, en fait c'est un film presqu'autant en russe qu'en hébreu, c'est agréable de voir ce film qui par certains aspects rappelle mes plus belles années (avec yuval shar) qui, d'ailleurs, elle aussi, était également tres tres belle ! voilou : à voir et à revoir ! :love:
    • zenheat
      Mur du çon : franchi de gaieté de coeur par l'équipage de crétins décisionnaires de la censure d'un film qui non seulement n'a rien à voir, sauf critère d'identité nationale, avec l'actualité politique, mais se trouve rendre, en plus, un hommage à Paris, à la langue et la chanson française. Bien joué les gars:0(
    • remedy2a2
      Comme d'habitude, l'Etat d'Israël fait face à des réactions disproportionnée lorsqu'il se bat pour sa survie.Réactions disproportionnées et totalement illégales telle que le boycott de ce qui est produit en Israël.Mais nous ne sommes pas sur allociné pour parler politique, mais cinéma.
    • eliekrief
      je comprend pas, pourquoi les fils israelien ne sont pas doublés en français?
    • lecheval_81
      Cela s'appelle un boycott. En Afrique du Sud, durant l'apartheid, certains très bons écrivains n'ont pas été publiés en Europe. Refuser de promouvoir tout ce qui vient d'un Etat colonialiste me semble tout à fait juste, malgré le fait que ce procédé affecte des personnes qui ne soutiennent pas forcément l'Etat en question.
    • jenny undefined.
      Utopia, pour y etre deja aller je peux dire quel genre de faux cinéma d'essaic'est: de petit bobo ridicules et prétentieux, passant en général les meme film que l'on retrouve dans les cinémas normaux et une anecdote marrante au sujet du café de l'utopia à Bordeaux: leur snobisme les poussent à vous servir à la place du coca cola que vous avez commandé, un "cola" biologique parcque d'apres le garçon de café "Non Monsieur, ici on sert du "Cola" !" avec le ton hautain et agacé qui scié bien à la mentalité du cinéma.
    • dgfip
      je pense que la raison va finir par s'imposer, car c'est vraiment ridicule, là.
    • devlin6994
      Utopia : cinéma gauchistes ne sachant pas faire la distinction entre art et politique... Pitoyable.
    • willoup94
      Flottille Gaza : un film israélien déprogrammé France Info - Hier, 11:25 C’est une conséquence inattendue de l’assaut israélien lancé lundi dernier contre la flottille internationale au large de Gaza. Plusieurs salles de cinéma d’art et d’essai ont décidé de déprogrammer un film israélien. Le film s’appelle "A 5 heures de Paris" . Le film "A cinq heures de Paris" déprogrammé dans plusieurs salles de cinéma en raison de l'assaut israélien©Memento Films Distribution“A 5 heures de Paris”, se déroule dans la banlieue ouvrière de Tel-Aviv. Le film raconte l’histoire de deux personnes solitaires. Elles vont se rencontrer et s’aimer. Igal est un chauffeur de taxi. Lina est professeur de musique alors qu’elle rêvait de devenir pianiste concertiste. Igal lui aussi a renoncé à ses rêves, ou presque. Il lui en reste un : visiter Paris. Pour cela, il doit juste faire face à sa peur panique de l’avion. Le long métrage doit sortir le 23 juin prochain, dans une quarantaine de salles en France. [b]Le film n’a aucun lien avec l’actualité politique et militaire de ces derniers jours, mais depuis plusieurs jours les déprogrammations se multiplient[/b]. En déprogrammant ce long métrage, le réseau de salles "Utopia" entend ainsi marquer sa désapprobation. J'aime beaucoup la réaction du distributeur du film Franck Salaün: "Le programmateur d'Utopia nous a informés mercredi qu'il ne voulait plus du film, car cela lui posait un "problème moral" de diffuser une production israélienne, financée par l'État israélien, après l'assaut de l'armée d'Israël sur le convoi humanitaire pour Gaza". "Cela ne remet pas du tout en question la sortie du film, c'est une tempête dans un verre d'eau. [b][u]Mais c'est une dérive inquiétante, de considérer qu'un cinéaste doit rendre compte de la politique de son pays[/u][/b]" En un mot Utopia pitoyable :(
    • judaicine1
      A l'occasion du 11ème regard sur le cinéma israélien à Marseille, nous projeterons "A 5h de Paris" en présence de son réalisateur.Le festival aura lieu du 16 au 22 Juin 2010 dans les cinéma "Cesar" et "les variétés" à Marseille. + d'infos http://www.youtube.com/watch?v... Ou suivez "judaiciné" sur facebook
    Voir les commentaires
    Back to Top