Mon compte
    La vida útil
    Bande-annonce La vida útil
    28 mars 2012 en salle / 1h 07min / Drame
    De Federico Veiroj
    Par Federico Veiroj, Gonzalo Delgado
    Avec Paola Venditto, Jorge Jellinek, Manuel Martinez Carril
    VOD
    Presse
    3,3 16 critiques
    Spectateurs
    2,9 37 notes dont 7 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Jorge travaille à la Cinémathèque uruguayenne depuis 25 ans et vit encore chez ses parents. Plus qu’une passion, le cinéma est sa vie. Mais le jour où la Cinémathèque rencontre quelques difficultés financières remettant en cause son activité, Jorge reconsidère sa vie et ose entreprendre une curieuse aventure...

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 16.14 €
    La Vida útil
    La Vida útil (DVD)
    neuf à partir de 20.49 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    La vida útil Bande-annonce VO 2:07
    La vida útil Bande-annonce VO
    21619 vues

    Acteurs et actrices

    Paola Venditto
    Rôle : Paola
    Jorge Jellinek
    Rôle : Jorge
    Manuel Martinez Carril
    Rôle : Martínez
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Metro
    • L'Humanité
    • Le Monde
    • Libération
    • Marianne
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Le Figaroscope
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Chronic'art.com
    • Les Fiches du Cinéma
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6776 abonnés Lire ses 10 834 critiques

    3,5
    Publiée le 14 avril 2012
    Dècouvert le jour de sa sortie nationale (un peu par hasard dans une cinèmathèque sortie de nulle part), puis suivi d'une rencontre avec le comèdien uruguayen Jorge Jellinek, "La vida ùtil" est un joli petit film alliant l'insolite et la mèlancolie, un doux mèlange du cinèma italien d'antan et de certaines errances chères à Wim Wenders! Le cinèaste Federico Veiroj nous fait dècouvrir en 67 minutes un monde auquel il appartient! Pas ...
    Lire plus
    Patrick Braganti
    Patrick Braganti

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 375 critiques

    4,0
    Publiée le 30 mars 2012
    Tour à tour drôle et mélancolique, ce curieux objet est un véritable petit bijou qui devrait enchanter tous les cinéphiles. L’engagement sacerdotal de Jorge à la cinémathèque où il continue à faire preuve d’enthousiasme en présentant le travail d’un cinéaste tatillon devant un public clairsemé et en animant une émission sur le cinéma à la radio locale est tout à la fois touchant, désespérant et teinté d’un humour ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1405 abonnés Lire ses 3 602 critiques

    3,5
    Publiée le 30 avril 2012
    Curieux film que La vida Util, en dehors du temps, comme l'est la ville où il a été tourné, Montevideo. L'usage du noir et blanc, sa durée limitée (67 minutes), son humour très discret, en font un objet insolite qui rappelle la singularité du cinéma uruguayen, de Whisky aux Toilettes du pape. La première partie du film de Federico Veiroj ressemble à un documentaire sur les difficultés de la cinémathèque locale, en proie à des ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 27 mars 2012
    Un film uruguayen en format "carré" et en noir et blanc, ça peut prêter à sourire. "La vida util" ressemble effectivement un peu à ce que l'on imagine à partir de cette courte description, mais se divise tout d'abord en deux parties bien distinctes. Dans la première, on suit Jorge, projectionniste à la Cinémathèque uruguayenne, dans un style à mi-chemin entre le documentaire et... les cadres travaillés de Tati. Dans la deuxième, on ...
    Lire plus
    7 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secret de tournage

    De nombreux prix

    En plus d'avoir été le représentant officiel de l’Uruguay en 2010 pour les Oscars, le film a remporté de nombreux prix et de nombreuses mentions spéciales, au Festival International du Film de La Roche-sur-Yon, au Festival du Film de la Havane ou encore au Festival International du Cinéma Indépendant de Buenos Aires.

    Un désir

    Le réalisateur Federico Veiroj parle du fait que son film soit un diptyque : tandis que la première partie est centrée sur le quotidien du personnage, la seconde développe d'autres enjeux. Le protagoniste a perdu son travail, une seconde vie s'offre à lui, il doit se réinventer. Le cinéaste compare cela à "un désir « Don Quichottien » de vivre son propre film".

    Le noir et blanc, sinon rien !

    Le réalisateur a tenu à tourner son film en noir et blanc afin de rendre hommage au cinéma. Il s'explique : "Cela peut être interprété comme un hommage à la manière dont on travaillait autrefois. Pouvez-vous imaginer cette histoire en Cinemascope ou en couleurs ? Non ! Cette histoire était faite pour le format carré et le noir et blanc". Il poursuit dans sa lancée, allant jusqu'à dire que son personnage principal, Jorge, est foncièrement en noir... Lire plus

    Infos techniques

    Nationalités espagnol, uruguayen
    Distributeur A3 Distribution
    Récompenses 1 prix et 5 nominations
    Année de production 2011
    Date de sortie DVD 01/07/2014
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/11/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget US$ 350 mil
    Langues Espagnol
    Format production 35 mm
    Couleur N&B
    Format audio Dolby SRD
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 132194

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2011.

    Commentaires

    • sinemaze
      'La vida útil' est une fiction, qui ne ment pas. Sauf si l'on prenait au pied de la lettre ce mot tombé en désuétude au cinéma : "Fin" dès lors que le personnage principal se tire de son apathie, enfin. Après 25 ans axés sur l'essor de la cinémathèque, Jorge a réglé ou efficacement « monté » sa vie tel un film au contenu morne. Fossoyeur malgré lui, Jorge doit perdre son travail pour mesurer la farce inepte de son existence marginale. Il s'abandonne au moteur d'une passion, tel un cheval fou, pour les premiers rôles de sa vie jusqu'alors trop carrée, comme si, enfin, il se servait des clés qu'il rangeait dans le boîtier de son film préféré. À l'image de l'écran carré choisi par le réalisateur le film éprouve le cadre cinéphilique dans lequel baigne Jorge. Et par ce détour clinique sur les bases d'une cinéphilie juste, c'est peut-être la bande son qui sera la mieux mise en lumière. D'abord judicieuse, elle sauve aussi l'attente de l'aventure jorgienne avant de claquer aux règles de l'art, à travers un montage à fleur de peau, où Jorge s’étire sur la pellicule, féru d'improvisation, tout en plaçant pour une fois le spectateur à sa portée.
    • Zaza Err
      Je l'ai vu en DVD. C'est un petit bijou pour les amoureux du cinéma - et accessoirement ceux qui aiment la langue espagnole.
    Voir les commentaires
    Back to Top