Mon compte
    Le Bel Antonio
    Bande-annonce Le Bel Antonio
    5 juillet 1961 en salle / 1h 45min / Drame
    Date de reprise 28 mars 2018
    De Mauro Bolognini
    Par Pier Paolo Pasolini, Gino Visentini
    Avec Marcello Mastroianni, Claudia Cardinale, Pierre Brasseur
    Titre original Il Bel Antonio
    Bande-annonce Séances (1)
    Presse
    4,0 1 critique
    Spectateurs
    3,6 162 notes dont 24 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Après avoir longtemps vécu à Rome, le séduisant Antonio Magnano revient dans sa ville natale, à Catalane. Là, sa beauté lui vaut une réputation de véritable Don Juan. Ses parents ont décidé de le marier à Barbara Puglisi, la fille d'un riche notaire. Antonio tombe aussitôt éperdûment amoureux d'elle qui est belle, douce, pure et amoureuse. Le jour de leur mariage, nombre de femmes sont inconsolables. Les jeunes époux se rendent à la campagne où ils sont heureux. Mais un an après, les parents de Barbara demandent l'annulation du mariage, car il n'est pas consommé...

    Regarder ce film

    Séances

    Bande-annonce

    Le Bel Antonio Bande-annonce VO 1:28
    Le Bel Antonio Bande-annonce VO
    6279 vues

    Interview, making-of et extrait

    Festival Play it again Edition 2018 Bande-annonce VF 1:40
    Festival Play it again Edition 2018 Bande-annonce VF
    6941 vues

    Acteurs et actrices

    Marcello Mastroianni
    Rôle : Antonio Magnano
    Claudia Cardinale
    Rôle : Barbara Puglisi
    Pierre Brasseur
    Rôle : Alfio Magnano
    Rina Morelli
    Rôle : Rosaria Magnano
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Zurban

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    1 article de presse

    Critiques Spectateurs

    jimmyc
    jimmyc

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 135 critiques

    5,0
    Publiée le 4 avril 2014
    Le Bel Antonio signé Mauro Bolognini dessine ici le portrait de Antonio Magnano , jeune homme "fringuant" ayant réussi à Rome ,revenant en Sicile auprès des siens afin d'épouser une jeune femme.. La timide mais belle Barbara Puglisi, fille d'un riche industriel... La réputation de coureur de jupons que s'est forgé malgré lui Antonio à la ville le suit dans son pays natal et lui vaut l'attention de tous, particulièrement de ces ...
    Lire plus
    benoitparis
    benoitparis

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mars 2012
    Une pépite du cinéma italien de la grande époque, aussi singulière que déconcertante. Traiter de l’impuissance sans tomber dans la grosse farce, la gaudriole, est une performance assez rare qu’il faut mettre au crédit du sérieux du scénariste Pasolini, dans son approche de la sexualité. Bolognini met un scène une haute société sicilienne foncièrement archaïque dans ses mœurs, malgré ce qu«’elle veut en laisser paraître, ...
    Lire plus
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6588 abonnés Lire ses 10 797 critiques

    4,0
    Publiée le 13 juillet 2009
    Sur un scènario de Pier Paolo Pasolini, le cinèaste Mauro Bolognini dènonce le machisme mèditerranèen et le culte de la virilitè en Sicile! Le remarquable Marcello Mastroianni, le plus beau garçon de Catane, est affligè d'un mal honteux, l'impuissance, et ne peut respecter le code de l'honneur patriarcal! L'acteur n'hèsite pas à ècorner son image de "latin lover" en interprètant un impuissant! Face à lui, la sublime Claudia Cardinale ...
    Lire plus
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 1 674 critiques

    1,0
    Publiée le 7 avril 2008
    Un gachis malheureux est à déplorer pour "Il bell'Antonio" car d'un sujet de départ vraiment attirant Mauro Bolognini n'en a tiré qu'un drame simplet, académique et sans aucune saveur. Scénarisée par le célèbre cinéaste Pier Paolo Pasolini, l'oeuvre on le sait, traite de l'impuissance masculine en mettant en scène un Dom Juan rongé par le doute. Pour illustrer ce sujet attirant donc, puisque courageux et dénonciateur, le cinéaste ...
    Lire plus
    24 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secret de tournage

    Latin loser

    Avec Le Bel Antonio, Marcello Mastroianni, met à mal son image de séducteur. Le film de Bolognini sort en Italie quelques semaines seulement après un film qui créa l'événement : La Dolce Vita de Fellini. Auparavant, le latin lover avait été apprécié notamment dans Dommage que tu sois une canaille d'Alessandro Blasetti aux côtés de Sophia Loren et dans Les Nuits blanches de Luchino Visconti aux côtés de Maria Schell.

    Léopard d'Or en 1960

    Le Bel Antonio a obtenu en 1960 la récompense suprême au Festival de Locarno, le Léopard d'Or.

    Jacques Charrier pressenti

    Le rôle principal du Bel Antonio devait être interprété par Jacques Charrier, mais celui qui était alors l'époux de Brigitte Bardot a finalement refusé, peu de temps avant le tournage, d'incarner ce personnage d'impuissant.

    Dernières news

    Infos techniques

    Nationalités italien, français
    Distributeur Théâtre du Temple
    Année de production 1960
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 04/08/2021
    Langues Italien
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 23586

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1960, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1960.

    Commentaires

    • laurent c.
      Par un phénomène naturel de réaction à l'épisode fasciste, le “Néoréalisme” décrivait, sans concession, le sort des laissé-pour-compte dans l’immédiate Italie d'après la guerre.Plus tard, toujours en Italie, à la fin des années 50, et surtout pendant les années 60, des cinéastes enfin dégagés de la problématique totalitaire, s’attacheront à démonter la mécanique des moeurs de leurs contemporains, en adoptant, soit le registre satirique (comédie à l'italienne), soit le registre baroque (Fellini), soit les registres anticonformiste et moderne (Pasolini, Antonioni), et puis, plus tard encore, celui de la contre-culture.À la charnière de ces deux périodes, nous trouvons le film de Bolognini, “Le bel Antonio”, qui, bien qu'il décrive un monde bourgeois, éloigné des préoccupations “néoréalistes”, en adopte néanmoins les mêmes codes formels, tout en y incorporant ceux de la modernité des années 60.En interrogeant la virilité ambiguë de son personnage, et alors que jusqu'ici ce sujet était fortement tabou, Bolognini ouvre la voie à cette nouvelle génération de cinéastes, qui n'hésiteront pas à faire voler en éclats les anciennes représentations bourgeoises établies. “Le bel Antonio”, est pour tous ces titres, un véritable chef-d'oeuvre du cinéma italien, lequel figure à jamais parmi le meilleur du cinéma mondial de cette époque.  
    Voir les commentaires
    Back to Top