Mon compte
    Le Boucher
    Le Boucher
    27 février 1970 en salle / 1h 30min / Drame, Thriller
    Date de reprise 25 juillet 2001
    De Claude Chabrol
    Par Claude Chabrol, Claude Chabrol
    Avec Stéphane Audran, Jean Yanne, Antonio Passalia
    VOD
    Spectateurs
    3,7 918 notes dont 86 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Dans un village du Périgord, la vie quotidienne des habitants cesse brusquement d'être tranquille. Des femmes sont égorgées. Par qui ? Le boucher, qui a fait les guerres d'Indochine et d'Algerie, semble devenir le suspect numero un aux yeux de la directrice d'école, qui ressentait pour lui de tendres sentiments.

    Regarder ce film

    En VOD
    LaCinetek Location dès 2,00 € HD
    lovemyvod Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 29,89 €
    neuf à partir de 39,89 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Interview, making-of et extrait

    Claude Chabrol Interview 8: Le Boucher 2:36
    Claude Chabrol Interview 8: Le Boucher
    3 599 vues

    Dernières news

    Acteurs et actrices

    Stéphane Audran
    Rôle : Hélène
    Jean Yanne
    Rôle : Popaul / Paul Thomas
    Antonio Passalia
    Rôle : Angelo
    Roger Rudel
    Rôle : Commissaire Grumbach
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1 639 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    3,0
    Publiée le 23 octobre 2012
    Pas besoin d'être un grand devin pour découvrir qui se cache derrière les crimes de femmes lacérées à coups de couteau dans ce film. En même temps ce n'est pas l'intrigue policière qui intéresse Chabrol mais surtout la relation qui unit Popaul, revenu de la guerre d'Algérie et de celle d'Indochine dans son village natal à Mademoiselle Hélène, directrice d'école et institutrice. Il l'aime mais elle ne veut plus s'engager dans une ...
    Lire plus
    NomdeZeus
    NomdeZeus

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 044 critiques

    4,0
    Publiée le 25 mai 2014
    Décidément, la fin des années soixante est une période faste pour Claude Chabrol qui enchaine les films de qualité. Le Boucher ne fait pas exception à la règle et s’impose comme une œuvre importante de sa filmographie. Sur le papier, ça parait rudimentaire: un joli petit village secoué par une série de meurtres horribles, deux bons acteurs (Stéphane Audran et Jean Yanne au top), et deux ou trois bonnes idées de mise en scène (le ...
    Lire plus
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 1 075 abonnés Lire ses 4 305 critiques

    4,0
    Publiée le 21 novembre 2016
    Curieux film qui oscille lentement entre le thriller et l'étude de mœurs. Très bon film mais qui a des défauts : erreurs de script (on ne fait pas pique-niquer une bande de gosses auprès d'un précipice, de plus ils n'ont qu'un seul accompagnateur !) faiblesses (la scène de la découverte du cadavre est partiellement ratée et maladroite et la panique des enfants n'a rien de crédible), lourdeurs (la référence à Balzac). Et puis il y a ...
    Lire plus
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 575 abonnés Lire ses 11 186 critiques

    4,0
    Publiée le 23 mai 2009
    Avec "Le boucher", Claude Chabrol se livre dans des dècors paisibles de la campagne, à une nouvelle exploration de la vie provinciale! Dans un village paisible de Dordogne, il dèpeint l'idylle naissante entre Stèphane Audran, une belle institutrice, et un boucher vulgaire! Un rôle sur mesure pour Jean Yanne, choisi tout spècialement pour utiliser le potentiel de son film prècèdent "Que la bête meure", que le cinèaste fait, après deux ...
    Lire plus
    86 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secrets de tournage

    Jean Yanne et Stéphane Audran chez Chabrol

    Le Boucher est la seconde occasion pour Claude Chabrol de diriger Jean Yanne, après La Ligne de démarcation (1966). La même année, les deux hommes se retrouveront pour Que la bête meure, mais devront ensuite attendre plus de vingt ans pour collaborer ensemble une quatrième et dernière fois : ce sera en 1991, pour Madame Bovary. En revanche, Stéphane Audran tournera pas moins de vingt-quatre fois avec Chabrol, depuis Les Bonnes Femmes (1960) jusqu Lire plus

    Retrouvailles

    Fidèles à Claude Chabrol, certains membres de l'équipe du Boucher apparaissent au générique d'autres films du cinéaste : Landru en 1963 (Stéphane Audran, Pierre Jansen et Jean Rabier) La Route de Corinthe en 1967 (André Génovès, Pierre Jansen et Jean Rabier) Que la bête meure en 1969 (Jean Yanne, André Génovès, Pierre Jansen, Jean Rabier et Claude Zidi) Les Liens du Sang en 1977 (Stéphane Audran, Pierre Jansen et Jean Rabier) Les Noces rouge Lire plus

    Tourner avec Claude Chabrol

    Habitué au travail avec Claude Chabrol (il a tourné à quatre reprises sous sa direction), Jean Yanne apprécie la liberté que le cinéaste laisse à ses comédiens quant à la façon d'aborder et d'interpréter leur personnage : "Claude m'a fait lire le scénario en me disant qu'à partir de là, je n'avais qu'à parler comme je voulais, choisir mon vocabulaire. Sa force, c'est de faire un cinéma qui ne soit pas essentiellement écrit, mais qui tienne c Lire plus
    9 Secrets de tournage

    Infos techniques

    Nationalités Italie, France
    Distributeur Les Acacias
    Récompense 1 nomination
    Année de production 1970
    Date de sortie DVD 20/05/2003
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 10/05/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 25/07/2001
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 36218

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    • Sh?kiin?
      Du grand Chabrol ♥ ! Un thriller noir troublant, à la manière d'un Hitchcock.
    • Toula Vafeidou
      Superbe! Metteur en scene et acteurs preferes des images magnifiques d' une campagne paisible et innocente a la surface, ou , cependant, le mal guette et se cache partout...Un film qui date de ma jeunesse et que je n' avais pas pourtant vu dans le temps. Il m'a beaucoup impressionnee, vraiment un petit chef d' oeuvre!
    Voir les commentaires
    Back to Top