Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Corbeau
    Bande-annonce Le Corbeau
    28 septembre 1943 / 1h 32min / Drame, Thriller
    Date de reprise 8 novembre 2017
    De Henri-Georges Clouzot
    Avec Pierre Fresnay, Ginette Leclerc, Héléna Manson
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    4,0 2386 notes dont 115 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Le docteur Germain, qui travaille dans une petite ville de province, recoit des lettres anonymes signées Le Corbeau l'accusant de plusieurs méfaits. Cependant il n'est pas le seul à en recevoir. Toute la ville est bientôt menacée et le fragile équilibre se défait, la suspicion règne. Le docteur Germain décide de mener une enquête.
    Distributeur Les Acacias
    Voir les infos techniques
    Année de production 1943
    Date de sortie DVD 17/02/2004
    Date de sortie Blu-ray 17/10/2017
    Date de sortie VOD 01/01/2013
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Date de reprise 08/11/2017
    Langues Français
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    LaCinetek Location dès 2,00 €
    FilmoTV Location dès 2,99 € HD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Orange Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 16.99 €
    Le Corbeau - DVD
    Le Corbeau - DVD (DVD)
    neuf à partir de 16.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Le Corbeau Bande-annonce VF 3:08
    Le Corbeau Bande-annonce VF
    6936 vues

    Interview, making-of et extrait

    Ma scène préférée N°104 - Gérard Jugnot 1:36
    Ma scène préférée N°104 - Gérard Jugnot
    17340 vues
    4 vidéos

    Acteurs et actrices

    Pierre Fresnay
    Rôle : Docteur Rémy Germain
    Ginette Leclerc
    Rôle : Denise Saillens
    Héléna Manson
    Rôle : Marie Corbin
    Pierre Larquey
    Rôle : le docteur Michel Vorzet
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5242 abonnés Lire ses 10 435 critiques

    5,0
    Publiée le 6 octobre 2014
    « Où se situe la frontière du Mal ? Savez-vous si elle se trouve du bon ou du mauvais côtè ? » 1943 sera une grande annèe pour le cinèma français, malgrè le frein considèrable constituè par l'Occupation et la censure. "Le corbeau" d'Henri-Georges Clouzot est un èclatant chef d'oeuvre en s'inspirant directement d'un fait divers! Dans une ville de Province, des lettres anonymes provoquent de nombreux ravages! Plusieurs personnes sont ...
    Lire plus
    Gourmetdefilms
    Gourmetdefilms

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 656 critiques

    5,0
    Publiée le 26 août 2013
    Une histoire, des personnages, des interprétations, du suspens, des larmes, du sang, des cris, des dialogues, des tromperies etc...... bref que d’ingrédients de qualités et d'aléas qui nous immergent dans ce film envoutant! Un chef d’œuvre dans le fond et la forme! Après on n'a qu'à écouter les écrans de fumée nauséabond de certains politiques qui tapent toujours sur les mêmes boucs émissaires, pour comprendre que ce film n'est ...
    Lire plus
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 440 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mars 2014
    Distribué en 1943 par la compagnie de distribution et production Allemande "la Continental Films", "Le Corbeau" est aujourd'hui célèbre pour sa qualité cinématographie mais aussi pour avoir été perçu par la résistance Française et la presse de (extrême) gauche comme immorale et un portrait néfaste de la France. Mais elle n'avait pas non plus été apprécié par le régime de Vichy où finalement on est loin des valeurs travail, ...
    Lire plus
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 093 critiques

    5,0
    Publiée le 21 octobre 2010
    Au vu de la qualité esthétique du film et de la maîtrise de l'intrigue et du suspense, on pourrait penser qu'il s'agit d'un travail beaucoup plus récent que les années 40 ! Mais voilà, Clouzot est définitivement un génie et même s'il n'a pas le style Hitchcockien dans le traitement du suspense, il n'a rien à lui envier par son côté énigmatique encore plus intéressant à mon goût. Les dialogues sont excellents et des scènes parfois ...
    Lire plus
    115 Critiques Spectateurs

    Photos

    Dernières news

    Le Top 100 cinéma de la Rédaction d'AlloCiné
    NEWS - Culture ciné
    samedi 6 mai 2017

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1943, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1943.

    Commentaires

    • Bapt.Man
      Un film très bien ficelé! Où chaque personnages est suspecté d'être le corbeau. Clouzot montre une nouvelle fois avec ce film, qu'il est (était) le Hitchcock français.Après ce n'est qu'un avis personnel mais ce film n'a pas pris une ride, tant au niveau des dialogues que de la mise en scène!!! Un très bon film :)
    • Newstrum
      Un film à l'atmosphère viciée où Clouzot dénonce à sa façon misanthrope un mal de l'occupation : la délation par lettre anonyme. La rapidité du découpage, la raideur du jeu de Fresnay, le cinglant des dialogues donnent la mesure du ressentiment de Clouzot et de la violence de la charge. Le contexte particulier de la mise en chantier du film, produit par la Continental d'Alfred Greven pendant l'occupation allemande, participe de son mystère et de ses ambiguités. Même si l'on peut trouver le portrait que fait Clouzot des français un peu outré dans la bassesse (tout le monde est affublé de tares et d'infirmités morales), il est sans doute à la mesure de l'écoeurement que devait susciter une certaine société sous l'occupation. Voir ma critique complète sur mon blog : https://newstrum.wordpress....
    • willycopresto
      Ce film est une petite merveille, un grand suspense passionnant à suivre ! Et pourtant, réalisé pendant la guerre (1943), il fut très controversé et faillit achever la carrière de H.G.Clouzot... En effet, il fut produit par la Continentale, seule société subsistante car gérée par l'occupation nazie et dirigée par l'allemand Goebbels... Le long métrage déplut à la fois à l'occupant, et aux résistants à cause de la délation qu'il relate, et de sa satire des milieux bourgeois que Clouzot n'aimait pas... Ginette Leclercq fit aussi un an de prison pour avoir, outre avoir joué dans ce film, tenu un cabaret fréquenté par l'occupant... Un film qui sent le souffre mais peuplé de comédiens inoubliables comme Pierre Larquey, Henri Seigner. Une grande oeuvre.
    • LUNATIN
      Tres bon film, tres bons acteurs, et un suspense bien mene avec de multiples rebondissements et une atmosphere pesante....du bon cinema quoi....quand on voit le cinema francais actuel qui ne nous sort plus que des comedies bas de gamme ou bien des melos ennuyeux...dommage que des films comme ca ne se fassent plus chez nous...
    • Bub.... Allo, tante Alice ...
      Oui, il y eu beaucoup d'artistes accusés de "collabos" alors que courageusement, ils n'avaient pas quitté la France pour s'y battre avec leur art, contre l'occupant. Tandis que certains politiques véreux furent gardés en place et restèrent jusque dans les années 80, en poste. Bon, le mot d'ordre était à la réconciliation des Français en ce temps-là, mais tout de même, pourquoi deux poids et deux mesures si injustes ? ...
    • Le Faucon Maltais
      Et quand on pense à tout ce qui a entouré ce film, toute l'atmosphère nauséabonde, traité de collabo à la libération mais qui ne plaisait pas à la France "Travail Famille patrie" de Pétain. Et finalement on voit son film et on se rend compte de l'intelligence de l’œuvre et de la réalité. Et quelle atmosphère, suspense et tension ! Brillant !
    • Bub.... Allo, tante Alice ...
      Le corbeau est un des chefs-d’œuvre du film à suspens. Jusqu'au bout l'intrigue tient en haleine et la révélation de la vérité devient clair en une demie séquence. H. G. Clouzot était réellement le maître de la fin qui tue et surpassait Shalymann de très loin dans ce domaine. Les techniques photographiques de l'époque sont remarquablement maîtrisées. Même si le nettoyage du son, après une restauration pour une diffusion en DVD, est très audible et gâche un peu le jeu des acteurs en limitant certaines de leurs intonations, l'histoire et son traitement tiennent toutes leurs promesses, quand on connaît les œuvres du maître Français.
    • marie l.
      je n'ai vu que la bande annonce et cela me suffit pour avoir envie de voir ce film. Formidable Clouzot qui n'a pas eu peur de se frotter à l'obscurantisme religieux et politique de l'époque. Un courage qui a failli lui coûter très cher.
    • Alexcherbourg
      Je ne crois pas que le film n'ait jamais été considéré incitatif à la dénonciation mais plutôt que son climat général et la misanthropie qui caractérise ses protagonistes ont été considérés incompatibles avec une image qu'il aurait été nécessaire, d'après ses détracteurs, de donner de la France pour qu'elle puisse se reconstruire.
    Voir les commentaires
    Back to Top