Notez des films
Mon AlloCiné
    Winter Sleep
    Bande-annonce Winter Sleep
    6 août 2014 / 3h 16min / Drame
    De Nuri Bilge Ceylan
    Avec Haluk Bilginer, Melisa Sözen, Demet Akbağ
    Nationalité turc
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,8 28 critiques
    Spectateurs
    3,8 1761 notes dont 242 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Aydin, comédien à la retraite, tient un petit hôtel en Anatolie centrale avec sa jeune épouse Nihal, dont il s’est éloigné sentimentalement, et sa sœur Necla qui souffre encore de son récent divorce. En hiver, à mesure que la neige recouvre la steppe, l’hôtel devient leur refuge mais aussi le théâtre de leurs déchirements...
    Titre original

    Kis Uykusu

    Distributeur Memento Films Distribution
    Récompenses 1 prix et 13 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2013
    Date de sortie DVD 06/12/2014
    Date de sortie Blu-ray 06/12/2014
    Date de sortie VOD 20/04/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Box Office France 343 122 entrées
    Budget -
    Langues Turc, Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 136774

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Orange Location dès 2,99 € HD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    FilmoTV Location dès 2,99 € HD
    ARTE FRANCE Location dès 4,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9.50 €
    Winter sleep DVD
    Winter sleep DVD (DVD)
    neuf à partir de 9.98 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Winter Sleep Bande-annonce (2) VO 1:37
    Winter Sleep Bande-annonce (2) VO
    435475 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Cannes 2014 - Nuri Bilge Ceylan : "Winter Sleep est le début de quelque chose" 2:08
    Cannes 2014 - Nuri Bilge Ceylan : "Winter Sleep est le début de quelque chose"
    2020 vues
    Cannes 2014 - Ceylan, Dolan, Spall... Tous les lauréats au micro ! 7:39
    Cannes 2014 - Ceylan, Dolan, Spall... Tous les lauréats au micro !
    6071 vues
    Nuri Bilge Ceylan : "Avec "Winter Sleep", je voulais créer un langage pour le cinéma." 0:00
    Nuri Bilge Ceylan : "Avec "Winter Sleep", je voulais créer un langage pour le cinéma."
    5188 vues
    4 vidéos

    Acteurs et actrices

    Haluk Bilginer
    Rôle : Aydın
    Melisa Sözen
    Rôle : Nihal
    Demet Akbağ
    Rôle : Necla
    Ayberk Pekcan
    Rôle : Hidayet
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Transfuge
    • Télérama
    • 20 Minutes
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Marianne
    • Positif
    • Première
    • Public
    • Studio Ciné Live
    • TF1 News
    • Critikat.com
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • CinemaTeaser
    • Culturebox - France Télévisions
    • Libération
    • Metro
    • TéléCinéObs

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    28 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2739 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    3,5
    Publiée le 11 août 2014
    "Winter Sleep" dernière palme d'or, de Nuri Bilge Ceylan est-il le chef-d'œuvre attendu ? Plongé dans une extraordinaire Cappadoce de l'Anatolie, on se trouve de suite confronté à des paysages époustouflants que la caméra du réalisateur sublime au plus haut point... La neige, les habitations troglodytes, la roche des paysages, un lapin traqué ou un cheval déchaîné, tout est fascinant et étonnant de beauté sous l'œil expert du ...
    Lire plus
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 254 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    4,5
    Publiée le 6 août 2014
    Certes, le film dure plus de trois heures. Pour celles et ceux qui aiment le grand et beau cinéma, cette longueur ne sera en rien gênante. C'est l'un des points forts du film qui permet de pénétrer au plus profond des états d'âme de chacun des protagonistes. Pas seulement en simple spectateur, mais presque comme acteur. Tout est parfait. Parfaitement maitrisé, écrit, filmé, interprété. Un rien théâtral. Dans ce monde, comme dans le ...
    Lire plus
    trineor
    trineor

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 33 critiques

    1,5
    Publiée le 8 février 2015
    Le film a certainement de la justesse, même une certaine élégance à la mise en scène... qu'il emploie à ne rien raconter. Péniblement l'on assiste à une succession interminable de dialogues, prenant le parti du réalisme jusqu'à l'insignifiance : conversations de voisinage et autres disputes de famille se tiennent à l'écran entre des protagonistes d'une confondante médiocrité - sans inspiration, sans intelligence, sans caractère, ...
    Lire plus
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1574 abonnés Lire ses 3 716 critiques

    4,0
    Publiée le 7 août 2014
    Bon je dois dire que je n'étais pas enchanté de voir Ceylan gagner la palme d'or, j'avais juste vu Trois Singes et j'avais pas aimé du tout. C'était trop mis en scène, trop artificiel pour moi et du coup j'avais volontairement zappé Il était une fois en Anatolie. Cependant zapper la palme d'or, j'aurai eu du mal, j'étais trop curieux et finalement j'ai bien fait, parce que malgré la durée, le sujet, la nationalité (le tout faisait ...
    Lire plus
    242 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Come-back cannois

    Winter Sleep a remporté la Palme d'or du 67ème Festival de Cannes, présidé par Jane Campion. Le réalisateur Nuri Bilge Ceylan est un habitué du festival puisqu'il a déjà reçu trois prix de la Croisette : le Grand Prix en 2003, pour son film Uzak, puis celui de la mise en scène en 2008 pour Les Trois Singes et enfin un second Grand Prix en 2011 pour Il était une fois en Anatolie.

    Cannes, encore et toujours

    Nuri Bilge Ceylan fut par ailleurs membre du jury cannois en 2009, sous la présidence d'Isabelle Huppert. Dès son premier court-métrage, Koza, il est repéré par le festival puisqu'il s'agit du premier court turc qui y fut sélectionné. Par la suite, Les Climats reçut en 2006 le prix FIPRESCI de la critique internationale. Plus récemment, en 2012, il fut récompensé d'un Carrosse d’Or, récompense décernée dans ... Lire plus

    Partout derrière la caméra

    Pour Winter Sleep, Nuri Bilge Ceylan cumule, comme à son habitude, les casquettes. Il est à la fois réalisateur, scénariste, coproducteur et monteur de son film. A l'instar de ses trois précédentes réalisations, Il était une fois en Anatolie (2011), Les Trois singes (2008) et Les Climats (2006), c'est Gökhan Tiryaki qui occupe le poste de directeur de la photographie.
    5 Secrets de tournage

    Dernières news

    Nuri Bilge Ceylan : un coffret intégrale de son oeuvre est enfin disponible
    NEWS - Culture ciné
    lundi 26 novembre 2018
    Memento Films a sorti une intégrale des films du cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan ("Winter Sleep", "Le Poirier sauvage") en...
    Pulp Fiction, Taxi Driver, Apocalypse Now… Quel box-office France pour les Palmes d’Or ?
    NEWS - Box Office
    lundi 7 mai 2018
    Du "Troisième Homme" en 1949 à "The Square" en 2017, découvrez combien de spectateurs français se sont rendus dans les salles...
    35 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2013.

    Commentaires

    • Xavier B.
      Je suis donc un intellectuel désœuvré mais pourquoi pas. Si ce film est sensationnel c’est bien parce qu’en cumulant à première vue que des handicaps, ne ressortent en définitive que le beau (les paysages), l’essentiel (les relations humaines), le doute (ok le suspens est pas haletant haletant mais quand même on s’interroge sur le sens du vent), et une petite dose de pipi-caca sans laquelle un film ne peut être reussi et Dumb & Dumber l’a bien compris. Je ne regrette pas 3h15
    • Leelunka
      c beau, ceylan oui... et passionnant.... écoutez et sentez
    • MDCZJ
      Une déception.Je ne comprends pas ce qui a poussé le jury du festival de Cannes à choisir ce film comme Palme d'or.Personnellement, je n'ai pas été touché par ce film bavard doté d'une réalisation de faible envergure. Qui dit Palme d'or dit une certaine technique dans la réalisation, enfin selon moi, mais là ça reste classique voire très classique. Dommage.Le film offre quand même des réflexions intéressantes, avec pas mal de références littéraires. C'est bien. C'est intelligent. Je ne m'attendais pas forcément à cela. Par contre je suis étonné que le film soit autant axé sur le rapport des Hommes avec l'argent.2,5/5
    • nalbeuk33
      Un film social, et très humain, qui nous montre des personnages tiraillés par leurs sentiments et leurs vécu de différentes manières, mais toujours de manière très juste. Pas de fioriture et de show spectaculaire mais une belle histoire dont les personnages sont si simple et si compliqué à la fois. Film assez triste au fond, pessimiste presque, mais d'un vrai charme.Et franchement au niveau des paysages j'ai trouvé ça magnifique, de très beaux plans de la Turquie, le genre qui donne envie de voyager. Au niveau de la bande son, peu de musique mais complétements adaptés et plutôt agréable.Film vraiment bon au final pour moi! 4/5
    • Cyberwing
      Heureusement que je ne me fie plus aux "grands zexperts" en 7e art d'Allo-Ciné depuis belle lurette quand vient le temps de regarder un film, sinon je passerais à côté de véritables bijoux. D'ailleurs, le ¾ du temps, lorsque les avis des utilisateurs d'Allo-Ciné sont favorables, le film est moyen. Et le ¾ du temps, quand ils sont défavorables, le film est plutôt bien. Allo-WHAT??? Euh... LOL
    • Cyberwing
      Très beau film, j'ai adoré ! Et pour les cieux et les célestes qui n'aiment pas je dis ceci : allez vous taper une bonne daube américaine avec du sang, des meurtres à la minute, des personnages d'ados attardés, des poursuites en voitures et beaucoup de "PEW PEW POW POW" et ça devrait passer !!!!
    • Yann Y.
      Merci, je me les suis farcies les 3h15 pour ces 3 minutes finales...Le Cinéma Français dans son Elite et dans son journalisme critique devrait arrêter de se foutre de notre gueule. Vous nous fatiguez avec vos délires...
    • http://www.youtube.com/watch?v
      Je viens de le terminer, et c'est une pure perle straordinaire !Non je blaguais ! Au vu des récompenses et critiques positives que ce film a reçu, je me suis jeté dessus les yeux fermés !Et que dire du film, plein de choses !Alors, premièrement, le film est lent, oui lent !Au bout d'une heure, j'allais zapper mais la femme du film qui s'appelle nihal m'a dit non comme quoi les femmes sont dangereuses !Je voulais savoir ce que va devenir les 2 heures suivantes donc j'ai patienté.Patience m'en a mal prit !Je retrouve une dispute assez intelligentes entre vieux, un bol de pop corn devant aurait été bienvenue !Ensuite une réconciliation entre couple, enfin, une enfant et un vieux crouton.Ha merde j'ai oublié !Pourquoi l'amalgame du japonais qui ne sait pas bien parler pinaise !Ensuite un homme croyant super poli mais par derrière insultant, que voulait le réalisateur ?Et puis ma femme Nihal qui pleure devant des billets brulées !Ma pauvre Nihal, si seulement tu étais à mes côtés, vraiment !Je t'aurai réchauffé comme tu le désires, sadique !Bref, mes fantasmes me rattrapent, et je dois dire que ce film ne mérite même pas u 10/20 !Bon je vais gentil, les scènes sont bien filmés, les acteurs jouent à merveille, surtout ma femme Niqab, euh je veux dire Nihal, ha ma Nihal si seulement tu savais !La musique est bien incrustée même si y en a pas beaucoup.Et hop, un 10/20 car Nihal sauve ce film in extrémis !Ha ma Nihal !Moral du film de 3H ??? ATTENTION SPOIL !!!!!!!!Aime ta femme, donne un peu de ton argent pour que tes voisins puissent un minimum mieux vivre, quand ta femme pleure, donne lui des mouchoirs, quand tu te disputes avec ta soeur, dis lui de partir ou part, quand ta femme te fait du chantage c'est que ton couple est tombé dans une routine, quand ton associé te pose trop de questions, méfie-toi car il te prends souvent pour un con !, ne donne jamais une grosse enveloppe remplie de billets violets, ils pourraient peut être par malchance faire pleurer ta bien aimée indirectement et pour finir, va faire rire ta femme !Ha l ma Nihal ! Nihal ! ma petite et grande Nihal !
    • trineor
      Puis c'est quoi cette utilisation lamentable faite plus de trois heures durant de la vingtième sonate de Schubert ?! Taillée à la hache, ressassée répétitivement, aléatoirement, sur des images n'en méritant aucunement la force tragique. Pas une fois, malgré sa longueur, malgré le dévolu jeté sur cet andantino comme seule et unique illustration musicale, le film ne prend la peine de passer le morceau en entier - pas une. Même au générique, il demeure affreusement taillé. Entendre la musique sublime d'un homme qui sentait sourdre la maladie, la fatalité et la mort, ainsi dévoyée et abîmée pour faire trame de fond aux regards vitreux de personnages se vautrant dans leur spleen, ça peut si l'on aime Schubert ne pas être loin de susciter de la colère. Mais de la colère, au moins, ç'eût détonné un peu sur ces trois interminables heures de grisaille morne et de dépression sans échappée vers aucune espèce de grâce.
    • trineor
      Je suis en incompréhension totale devant l'enthousiasme levé par ce film que j'ai trouvé d'un ennui et d'une vacuité absolus. Le film a certainement de la justesse, même une certaine élégance à la mise en scène... mais qu'il emploie à ne rien raconter. On assiste péniblement à une succession interminable de dialogues, prenant le parti du réalisme jusqu'à l'insignifiance. Conversations de voisinage et autres disputes de famille se tiennent à l'écran entre des protagonistes d'une confondante médiocrité. Sans inspiration, sans intelligence, sans caractère, sans rien... restituant seulement, à s'y méprendre, ce que le quotidien peut avoir à offrir de plus ennuyeux, de plus vain - et ce, à ce qu'il semble, avec un goût consacré de la platitude.Le film n'est pas même lent, seulement long. S'il avait au moins osé la lenteur, peut-être aurait-il pris la peine de débusquer quelque chose de beau à montrer. Tels ce premier plan du matin froid et silencieux sur lequel s'ouvre le film ou son dernier encore, auquel il doit son attirante affiche - deux seuls plans du métrage qui soient authentiquement beaux, mais l'un et l'autre coupés trop précipitamment. Cette précipitation d'ailleurs surprend quand l'on sait la picturalité et le lyrisme dont le réalisateur avait empreint les images de son "Il était une fois en Anatolie".
    • scarface1972
      3/5 De jolis paysages, des personnages réels, émouvants mais trop, trop de longueurs, de discussions... dommage surtout que le film dure déjà 3 h 20, y aurait fallu que certaines scènes trainent moins en longueur.
    • Mark I.
      Le film m'a plu et on aime être avec les personnages. Il me semble toutefois épris d'une envie d'imiter les films d'auteur occidentaux. Je ne crois pas qu'en envoi, par exemples, les huissiers pour impayés de loyers dans un village paumé de Turquie.. ou qu'on fasse de l'humanitaire à haute dose à des coins perdus. J'avais l'impression de voir une histoire de vie occidentale qu'on transporte en Turquie. Mais disons que l'histoire est un prétexte. C'est pour cela qu'une fois le film fini, il n'en reste plus rien. C'est bien pendant 3h15, ils sont jolis, parlent bien, sont polis, sans doute j'aurais aimé que la jeune femme dise qqch à la fin. On nourrit un vague espoir qu'elle ait compris quelque chose de l'argent brûlé, mais le réalisateur ne s'y intéresse pas. Alors que c'est pourtant elle l'accusatrice / avec la sœur aussi, qui tiennent le contre-pouvoir dans le film. Lui, il a fini par se soumettre, mais à quoi ? A l'arrogance de sa femme ?! Car pour le reste, le film le montre très humain et très sympa. Du coup, cela laisse un sentiment mitigé à la fin.
    • Badaask
      Beau film mais j'ai trouvé ça tellement long que le réalisateur m'a perdu dans la dernière demi-heure ou il ne se passe plus grand chose sauf les cinq dernières minutes que je trouve vraiment bien. Le début du film traîne en longueur aussi mais ça laisse place au milieu à de très bon moments comme la dispute avec la soeur et son épouse. Belle photo, bon acteurs et de très beaux paysages aussi. Mais quand même assez mitigé pour moi ! 2,5/5
    • THIB 1205
      TATA TAAAAAAA
    • NicoCinephile
      Très beau film mais il aurait fallu plus de drame et de déchirure pas assez de souffrance a mon gout mais on vois pas les 3 h passer.
    • matthias A.
      Facile.
    • lexcalvin
      ho ho ho ho ho
    • Guy Swyngedau
      C'est beau mais Ceylan!
    • elriad
      Ni la longueur ni le rythme impressionnant de dialogues ne viennent rebuter dans ce film fort et puissant su réalisateur turc, qui entre Thchékhov et Casavettes nous livre un brûlant drame de la vie et des rapports entre les gens; dans ces magnifiques paysages de Cappadoce, le trio frère, sœur et épouse qui au départ semble uni dans ce paysage lunaire de nulle part, finira par se déchirer et se dire leurs vérités sous une neige qui feutre les âmes et de éclairages chauds enveloppants.une véritable petite pépite, aussi violente que littéraire, théâtre d'une vie où les faux-semblants (personnages qui gravitent autour du trio) rappellent la condition de l'Homme. A ne pas manquer !
    • Max M.
      un très grand film. Un des rares discours "vrai" sur le couple, l'amour. On en ressort avec quelques "vraies"réponses...
    Voir les commentaires
    Back to Top